background preloader

Covivo, leader du covoiturage dynamique ou covoiturage temps réel

Covivo, leader du covoiturage dynamique ou covoiturage temps réel

Breizh Go : se déplacer en Bretagne Breizhgo Rechercher un itinéraire * Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque ou Plus de critères BreizhGo Actu ! Breizhgo sur votre site Internet Si vous souhaitez bénéficier de Breizhgo sur votre site Internet nous pouvons vous mettre à disposition, sous conditions, la marque blanche Breiz... Breizhgo sur votre mobile Retrouvez Breizhgo sur votre mobile : m.breizhgo.com ... Financé par l'union européenne CARBOX - L'alternative économique et écologique à la voiture de fonction Green Monkeys – Le covoiturage en toute liberté

Corée du Sud: Poolus, l'application de covoiturage qui crée la polémique De notre correspondant à Séoul, Les chauffeurs de taxi coréens avaient réussi il y a trois ans à empêcher l’installation du mastodonte Uber. Mais à la place, les Coréens utilisent désormais une application très populaire appelée « Kakao Taxi », qui permet de héler en ligne un taxi dûment enregistré comme tel. Mais voilà qu’un nouveau et redoutable concurrent vient d’émerger : Poolus, une application de covoiturage qui permet à des chauffeurs non professionnels d’emmener des passagers deux fois par jour, quand ils vont et reviennent de leur travail. Poolus profite d’une faille législative Pourtant, la loi coréenne interdit le covoiturage. Problème : cette loi ne fournit pas d’horaires spécifiques. Une enquête ouverte La mairie de Séoul veut respecter l’esprit de la loi et refuse d’autoriser le covoiturage en dehors des pics de trafic. Le conglomérat Hyundai vient d’investir 4 millions d’euros dans une autre appli de covoiturage, Luxi.

Help Exchange : volontariat gratuit à l'étranger, Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Europe Un réseau en ligne d’hôtes variés (fermes organiques et non-organiques, particuliers, ranchs, lodges, B&B, auberges, auberges de jeunesse, voiliers, etc) qui invitent des volontaires à venir les aider à court terme en échange du gîte et du couvert. Ce réseau vise principalement à établir un échange culturel pour les bénéficiaires du visa vacances-travail qui désirent avoir l’opportunité, durant leurs voyages à l’étranger, d’habiter avec les locaux et d’acquérir un peu d’expérience pratique. Typiquement, un volontaire travaille en moyenne 4 heures par jour en échange du gîte et du couvert. D’autres hôtes attendront 6 heures de travail quotidien en échange de repas succulents, d’une chambre individuelle et parfois d’autres avantages, tels que l’accès gratuit à internet, la possibilité de faire du cheval, du kayak, du vélo, de la randonnée ou du yoga, ou encore de prendre des cours d’anglais. Les volontaires qui désirent se servir de ce réseau doivent s'inscrire. En quête d'inspiration ?

Phoenix ISI VilleFluide Focus sur La`Zooz, le covoiturage version blockchain Dépasser les modèles d’Uber et de Blablacar La`Zooz est une start-up israélienne qui propose un service de covoiturage entièrement repensé car décentralisé et détenu par sa communauté. Ce service, open source, permet aux conducteurs et aux passagers de se connecter en temps réel pour remplir les sièges vides des conducteurs, sans avoir à s’appuyer sur un acteur intermédiaire pour la mise en relation : tout passe par une plateforme autogérée. La première grande caractéristique de cette plateforme de covoiturage réside donc dans sa décentralisation : le service n’est pas détenu par ses fondateurs ou par un quelconque investisseur extérieur, mais bien par la communauté de ses utilisateurs. Des jetons comme rémunération La`Zooz rémunère ses conducteurs en jetons appelés « Zooz » (une monnaie basée sur le bitcoin) stockés sur une blockchain. Dans cette même optique, les fondateurs de l’application ont fait le choix de rémunérer les conducteurs même lorsqu’ils roulent seuls. Articles similaires

Related: