background preloader

Rome. L'armée et le territoire

Rome. L'armée et le territoire
Source : RÉCIT national de l'univers social Si l'Empire romain a pu atteindre une certaine étendue, c'est grâce à une armée disciplinée et bien entraînée. D'une guerre à l'autre, d'un territoire à un autre, l'armée attaquait les peuples des régions voisines, puis de régions de plus en plus éloignées. L'armée, permanente à partir d'Auguste, était composée de citoyens volontaires de 17 à 45 ans qui s'engageaient pour des périodes allant de 12 à 25 ans. Pour fonctionner, les légionnaires romains disposaient d'un équipement complet qui les protégeaient (bouclier, armure, etc.). Pour atteindre ses objectifs défensifs ou offensifs, l'armée romaine disposait de machines de guerre ingénieuses : des catapultes qui servaient à éventrer les murailles, des béliers qui servaient à défoncer les portes, des tours sur roues pour s'approcher des murs ennemis et aussi des échelles et des grappins pour les escalader. Source : La disposition d'un fort romain Related:  GEOGRAPHIE ANTIQUE : cartes, textes, parcours

cartes anciennes Atlas historique Lesage 1808 En 1802, Emmanuel de Las Cases, sous le pseudonyme de A. Le Sage, publia un monumental Atlas historique. La carte de Peutinger Réalisé en 1265 par un moine de Colmar et constitué de 11 parchemins hauts d'environ 34 cm qui, bout à bout, totalisent une longueur de 6,74 m., ce document a été découvert en 1494 par Conrad Meissel alias Celtes et remis en 1507 à un antiquaire d'Augsbourg, Conrad Peutinger. Cartographie ancienne Une collection en ligne de cartes anciennes numérisées de plusieurs pays d'Europe et du bassin méditerranéen, telles que la carte des routes d'Europe en 1781 par Jean Rocque, une carte de Pologne en 1752, la carte des réseau postal Tour et Taxis en 1786, une carte d'Afrique du Nord en 1786 par Bonne, ainsi que plusieurs autres documents rares.

Une Google map de l'Empire romain Des historiens, géographes et informaticiens de l’université de Stanford, qui partagent une même passion pour l’Antiquité, ont créé un logiciel pour le moins insolite : il permet de calculer des itinéraires entre deux villes comme si l’on vivait au temps des Romains. La carte de l’Empire reproduite par les scientifiques est une reproduction fidèle du réseau de transport romain. Elle compte plus de 750 grands lieux de passages, un réseau de 84 000 km, et plus de 900 routes maritimes, selon nos confrères de Science & Vie Junior qui ont repéré la carte. Sélectionnez votre moyen de transport (char à boeufs, dos d’âne ou à pied), la période de l’année prévue pour le départ et l’argent que vous êtes prêt à investir, et c’est parti pour un voyage dans le temps ! Au temps des Romains, et au mois de juin, il fallait ainsi compter plus de 20 jours pour rallier Rome depuis Lugdunum, en se faisant porter par des esclaves et en prenant un bateau depuis Massilia avec une étape en Corse.

Bornes Milliaires : Voies romaines 1 . EXPANSION et STRATEGIE. Bien que les voies romaines ne soient pas le sujet que je désire traiter (pour maîtriser un sujet, il faut savoir se limiter !), il est difficile de faire un exposé sur les bornes milliaires sans parler des voies auxquelles elles se rapportent. Lyon Les Romains ont fait preuve de méthodologie et de technique dans tous les domaines; il en fut ainsi pour les voies de communication. Il faut cependant souligner que les Romains n'étaient pas les premiers occupants des Gaules; des peuplades régionales celtes et gauloises existaient depuis longtemps sur ces territoires, qui ne constituaient pas une véritable nation. Par le biais de leur expansion et des travaux réalisés, ce sont les Romains qui ont en fait réalisé l'unité de la plupart des pays du bassin méditerranéen. Alba Principales voies de ROME : Principales voies des GAULES : Voies principales répertoriées en France : Vienne Les Romains ont montré tout leur savoir-faire en ce domaine: Pont d'AMBRUSSUM Les haltes :

Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio Terra Antiqua Est locus, Hesperiam Graii cognomine dicunt, Terra antiqua, potens armis atque ubere glebae Virgile, Enéide, I, 530-532 et III, 163-164 Il est une contrée que les Grecs nomment Hespérie, terre antique, puissante par les armes et la fécondité du sol Le grand poète augustéen Virgile cite une Terra antiqua, dans son Enéide, à deux reprises ; elle correspond à l'Italie ; l'auteur latin reprend ici le topos bien connu de la célébration de la fertile Italie... Mais l'empire romain ne se réduit plus à l'Italie, déjà bien avant Virgile qui écrit au Ier siècle de notre ère. L'ensemble des sources romaines, très diverses, qu'elles soient littéraires, archéologiques ou iconographiques, nous permet de présenter ici le paysage qui était vu - ou plutôt perçu- par les Romains, fût-il aimé ou détesté. Le mot "paysage" n'existe pas en latin et le concept ne se traduit pas.

Peuple fédéré Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les peuples fédérés (en latin fœderati) sont pour l'Empire romain des groupes de population ayant passé un traité (fœdus), d'alliance ou de soumission, avec l'Empire. Une fois fédérés de Rome, les peuples entrés dans l'Empire sont sommés de cesser leurs exactions en échange de la paix ; il s'agit donc de diplomatie dans le monde antique tardif. Associé à l'intégration des troupes auxiliaires dans l'armée, ce dispositif fonctionne pour l'Empire les IIIe et IVe siècles. Emploi du terme « fédéré » par les auteurs modernes [2][modifier | modifier le code] Le terme fœderati a deux significations. La seconde signification, correspondant au terme antique de Foederati apparu au Vème siècle, désigne donc un nouveau mercenariat auquel les autorités romaines ont eu recours par nécessité dès le règne de Théodose Ier (pour lutter contre les usurpateurs Maxime et Eugène). Les fédérés au IIIe siècle[modifier | modifier le code]

"He has a wife you know" (Search results for: maps) 10 must see roman sites across the world HeritageDaily The Roman era is one of the most well known among today’s civilization, it is an era of history that is taught at the majority of schools and was so widespread that you can visit many different parts of the world and still manage to stumble upon some Roman ruins. Listed are some of the most majestic and dominating Roman structures that still stand today that cannot be missed. 1 Palmyra Palmyra is located in Syria and its ruins are listed as a UNESCO World Heritage Site. The city contains some of the empire’s most well preserved ruins. Temple of Bel, Palmyra: WikiPedia The city of Palmyra experienced its golden years under the rule of the Romans. Palmyra contains some fascinating ruins including the Temple of Bel, the Baths of Diocletian, the agora and the Senate House. 2 Herculaneum The ruins of the city are located in Ercolano, Campania in Italy. Herculaneum: Wikimedia 3 The Colosseum The Colosseum, also known as the Flavian Amphitheatre, is located in the city of Rome. The Colosseum: Wikimedia

Related: