background preloader

Sténopés

Sténopés

Découvrez les fonctionnalités de votre appareil Ces conseils vous aideront à exploiter au mieux ces fonctionnalités. • Définition de l'exposition • Modes de mesure • Correction d’exposition • Verrouillage automatique de l'exposition (AEL, Auto Exposure Lock) • Modes de prise de vue Définition de l'exposition Lorsque vous prenez une photo, un capteur situé à l'intérieur de l'appareil est exposé à la lumière. L'exposition dépend de trois éléments : l'intensité de la lumière, la durée d'exposition pendant laquelle la lumière peut agir sur le capteur et la sensibilité de ce capteur. L'ouverture du diaphragme contrôle l'intensité de la lumière. La sensibilité du capteur est contrôlée par le réglage ISO. Vous vous dites peut-être que le meilleur réglage ISO est le plus élevé. Les appareils photo EOS actuels fonctionnent avec une plage ISO très large.

- Technique photo : conseils et tutoriaux - Introduction Depuis que je publie sur Internet mes photographies, des internautes me demandent régulièrement comment je s’y prendre pour faire de belles photos, comment faire pour améliorer leur technique de prise de vue, quelles sont les techniques de composition, qu’est-ce que la règle des tiers, etc. J’ai donc décidé de regrouper dans ce tutoriel quelques uns des conseils que j’ai pu donner à des proches ou des internautes, en y résumant les principes de bases qui peuvent permettre à chacun d’entre nous de mieux tirer profit de son appareil photo. Gardez à l’esprit que ce ne sont que des conseils d’un amateur autodidacte. Notez aussi que s’il est important de connaître les règles de base de la composition d’une image, et de savoir les mettre en pratique, il faut aussi parfois savoir s’en affranchir. Les règles de composition :

5 astuces pour prendre des photos plus nettes Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! 🙂 Une des choses qui doivent souvent vous impressionner dans les photos de très bonne qualité que vous voyez dans les expos ou sur Flickr, c’est leur netteté exceptionnelle, leur piqué. Bon, vous donner 5 astuces c’est bien et c’est facile, mais vous savez que je suis un peu plus embêtant que ça 😀 Un petit point rapide sur les causes possibles d’un manque de netteté donc : Une mise au point hasardeuse : ça peut paraître évident, mais une mise au point faite au mauvais endroit est la cause la plus courante d’une netteté… pas nette. Tenez votre appareil correctement (bon sang ! Et voici une vidéo pour vous le montrer plus en détails 🙂 (avec quelques blagues) Et n’oubliez pas de partager l’article ! Votez pour cet article :

Guide to Image Sharpening Image sharpening is a powerful tool for emphasizing texture and drawing viewer focus. It's also required of any digital photo at some point — whether you're aware it's been applied or not. Digital camera sensors and lenses always blur an image to some degree, for example, and this requires correction. However, not all sharpening techniques are created equal. When performed too aggressively, unsightly sharpening artifacts may appear. sharp cacti at the Huntington Gardens - Pasadena, California Most image sharpening software tools work by applying something called an "unsharp mask," which despite its name, actually acts to sharpen an image. Photo of the letter "T" Original Sharpened Note that while the sharpening process isn't able to reconstruct the ideal image above, it is able to create the appearance of a more pronounced edge (see sharpness: acutance & resolution). Soft Original Mild Sharpening Over Sharpening note: all images shown at 200% zoom to improve visibility Capture Sharpening

netteté Il existe de nombreux paramètres qui influent sur la netteté finale d’une image numérique. Respecter l’ensemble des recommandations qui suivent ne peut qu’améliorer significativement vos résultats sur ce point. Compareriez vous la netteté des images fournies par deux appareils , l'un tiré en 30/45cm et l'autre en 50/70cm? je suppose que non ... C'est pourtant ce que vous faites si vous comparez , à 100% à l'écran, deux images de poids de fichier différent! Si vous avez changé votre appareil, votre écran, lui, n'a pas changé de résolution, il affiche toujours le même nombre de pixels! Conséquence: Imaginez que vous ayez pris exactement la même photo avec un appareil de 6 Mégapixel (Mpix) et un de 12Mpix. La comparaison est faussée. Choix du mode d'enregistrement des images RAW ou JPG Influence sur la netteté La différence est sensible! Les réglages de l'appareil Les réglages de base des appareils diffèrent selon les modèles. Si vous avez cette impression, trois réglages peuvent intervenir:

Mode et Suivi Autofocus Sur les fiches techniques des appareils photos, les fabricants mentionnent souvent la présence de l’autofocus et du nombre de collimateurs. Le néophyte est parfois perdu parmi cette avalanche de termes et de chiffres. Après avoir consulté le manuel de son appareil réflex, le photographe débutant se rend rapidement compte qu’à chaque situation correspond un paramétrage autofocus et que cela ne semble pas évident d’exploiter ce dispositif à 100% . Dans ce “Basics” je vais tenter de démystifier l’autofocus (différents modes et suivis) afin de permettre à tout un chacun de l’exploiter au mieux dans la plupart des circonstances. Petit rappel L’autofocus est un dispositif présent sur la plupart des réflex modernes (même sur certains télémétriques) qui permet de confier la mise au point au boitier. Sur cet exemple, 11 collimateurs autofocus sont disponibles. Les modes autofocus Différents modes autofocus sont disponibles sur la plupart des boitiers : Plusieurs collimateurs, pour quoi faire ?

netteté : mise au point (map), profondeur de champs (pdc) - cours pour apprendre les bases de la photo Cours sur la mise au point (MAP) et la profondeur de champ (PDC) en photographie. Trois points sont abordés dans cette section: - les méthodes de mise au point (manuel, autofocus) - la zone de mise au point (MAP) dans l'image - la taille de la zone de netteté ou profondeur de champ (PDC) Les méthodes de mise au point (manuel, autofocus) En ce qui concerne les méthodes de mise au point, on peut schématiquement en distinguer quatre types : manuel : on règle la mise au point soi même, à la main, grâce à la bague prévue à cet effet sur l'objectif ; autofocus tout automatique : l'appareil règle automatiquement la mise au point sur ce qui se trouve au centre de l'image ou sur le sujet le plus proche de l'appareil ; zone sélective de mise au point : on peut choisir une zone ou un point (dans le cadran du viseur) où la mise au point sera automatiquement effectuée ; autofocus dynamique : utile pour les sujets en mouvement, l'autofocus dynamique s'ajuste en permanence aux mouvements du sujet.

Macrophotographie Ce rapport de reproduction est celui que l'on obtient avec la mise au point minimale sur un objectif normal de 50 mm de focale. La macrophotographie nécessite un boîtier à visée reflex qui permet de voir le sujet à travers l'objectif. Pour agrandir l'image obtenue dans le viseur, nous disposons de plusieurs types de matériel. Ce sont de simples loupes que l'on place devant l'objectif. La position "macro" sur un zoom permet en général d'atteindre un rapport de reproduction de 0,3 à0,5. Elles grandissent l'image par augmentation de la distance film-objectif. En général, un jeu de 4 bagues allonge permet, avec un objectif normal de 50 mm, d'atteindre tous les rapports de reproduction compris entre 0,1 et1,5. Les exemples sont donnés pour un objectif normal (50 mm). Les soufflets Ils permettent des tirages compris entre 25 et 150 mm. Les bagues d'inversion Ce sont des bagues spéciales que l'on visse à la place du filtre d'un objectif grand-angle (20, 24 ou 28 mm). Les objectifs macro

Objectifs photos Objectifs Photos Toutes les plus grandes marques d’objectifs photo sont représentées dans cette rubrique. Vous pourrez découvrir toute la technique des objectifs photographiques. Comment ils sont fabriqués, leurs propriétés, leurs usages. Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un objectif photo. Il faut savoir qu’un objectif est l’élément clé d’un appareil photo, c’est lui qui fait la qualité d’une photo (avec le photographe bien sur ;o)). Un objectif est tout le temps définie par sa longueur focale (20 mm, 35mm, 50mm, 85mm, …), son ouverture maximum (f2.8, f4, …), son ouverture minimum (f22,…), la distance minimale de mise au point. Il existe 3 grandes familles d’objectifs: Les objectifs standard: ils correspondent à l’angle de vision humaine et leurs focale est de 50 mm. Nous avons ensuite les zooms ou télé zooms qui permettent de faire glisser la longueur focale sur une plage donnée (18-70 mm, 70-200 mm, 70-300 mm). La longueur focale d’un objectif photo: L’ouverture d’un objectif photo :

Apprendre à photographier Les bases : diaphragme, vitesse d'obturation, profondeur de champs...des notions essentielles pour exprimer sa créativité. La lumière : la mesurer, l'apprécier, la modeler...elle est l'élément clef d'une photo réussie. La composition : les points importants pour organiser les éléments et obtenir un cadrage cohérent. Exposition Ajustements photo La détection de l'exposition acceptable sur un appareil photo numérique est faite en mode TTL (Through The Lens), qui utilise un capteur dans l'appareil pour mesurer la lumière qui entre par l'objectif photographique. En mode automatique, une fois que l'appareil photo a mesuré la lumière, il fera les réglages d'ouverture, de vitesse et de sensibilité ISO nécessaires pour obtenir une photographie bien exposée. Le problème qui survient, c'est qu'on va éventuellement vouloir photographier quelque chose de très brillant dans un décor foncé, et réaliser qu'on obtient toujours un gros point brillant surexposé. C'est habituellement ce qui se produit quand on veut photographier la lune, ou une annonce néon le soir par exemple. C'est à cause de la façon que la caméra numérique utilise pour évaluer l'exposition qui cause ce problème. Photo de la lune en mode automatique La mesure pondérée centrale va mettre plus d'accent sur une bonne région qui est au centre de l'image qu'on photographie.

Quels réglages pour quelles photos, partie 2 : les modes Après une première partie consacrée à la théorie, attaquons nous maintenant à son application. Je vais prendre quelques exemples et vous expliquer pourquoi j’ai choisi tel ou tel réglage, mais je vous préviens tout de suite : ces choix restent totalement personnels et correspondent à une image précise. Le but n’est pas de systématiquement reprendre les mêmes réglages, mais bien de comprendre comment tout cela fonctionne. Sur tous les reflexs, on va retrouver principalement 4 modes. Programme : en général appelé « P » sur la molettePriorité Ouverture : « Av », pour Aperture Value chez Canon et Pentax, « A » chez NikonPriorité Vitesse : « Tv » pour Time Value chez les uns, « S » pour Speed chez celui qui se la joue différentManuel : bah « M », tout simplement Il y a une infinité de bonnes raisons pour utiliser chaque mode, le tout est de savoir lequel privilégier selon les situations, et en voyage, elles sont variées ! Le mode Programme Le mode Priorité Ouverture Le mode Priorité Vitesse

Related: