background preloader

La banque publique d'investissement

La banque publique d'investissement
Related:  Thème 3 : Quel est le rôle économique de l'Etat ?LA BANQUEquotidien

Plan de relance : Sarkozy veut investir pour aller chercher la croissance En présentant son plan de relance budgétaire, jeudi 4 décembre, Nicolas Sarkozy a expliqué comment il comptait utiliser une enveloppe de 26 milliards d'euros, soit 1,3 % du produit intérieur brut, pour financer à un certain nombre de mesures censées contrer la récession et freiner l'envolée du chômage. (Lire l'article 26 milliards d'euros de relance : priorité à l'investissement) Ce plan est essentiellement axé sur l'investissement et les entreprises. D'une part, il a pour but de soulager financièrement les entreprises, notamment les PME. D'autre part, il prévoit le lancement de grands programmes d'investissements publics (Lire le décryptage Toutes les mesures du plan de relance). En optant de venir en aide financièrement aux entreprises, le gouvernement veut que l'argent injecté serve à relancer les investissements à ce niveau pour doper la croissance, estime Arnaud Leparmentier, journaliste au Monde.

Lion Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le lion mâle ne chasse qu'occasionnellement, il est chargé de combattre les intrusions sur le territoire et les menaces contre la troupe. Le lion rugit. Il n'existe actuellement à l'état sauvage plus que 16 500 à 30 000 spécimens dans la savane africaine, répartis en une dizaine de sous-espèces et environ 300 au parc national de Gir Forest dans le nord-ouest de l'Inde. Il est surnommé « le roi des animaux » car sa crinière lui donne un aspect semblable au Soleil, qui apparaît comme « le roi des astres ». Description[modifier | modifier le code] Biométrie[modifier | modifier le code] Lion mâle adulte Ayant une taille au garrot pouvant varier de 100–128 cm[1], les lions ont une taille à l'épaule plus importante que celle des tigres mais sont moins longs que ces derniers. Tête[modifier | modifier le code] Portrait de deux mâles et d'une femelle, dans la réserve du Masaï-Mara, au Kenya Les lions ont des yeux ambre voire jaunes et une truffe noire.

Lordon-Todd : Les intellectuels vont devoir parler au peuple Frédéric Lordon et Emmanuel Todd (Editions du Seuil / Baltel-Sipa) Marianne : Pourquoi prendre la parole ensemble ? Emmanuel Todd : En France est en train de naître une foisonnante pensée économique contestataire, ainsi que le remarquait Perry Anderson il y a deux semaines dans les pages de Marianne. Mais, évidemment, les chercheurs qui ont résisté au conformisme de la pensée zéro sont de fortes têtes, de vrais individualistes. Qui serait capable de remobiliser autour d'un tel programme collectif ? Ne craignez vous pas que ces projets de sortie de l'euro ne vous conduisent à être taxés de "repli national" ? F.L. : Avez-vous lu l'Etat commercial fermé, de Fichte ? E.T. : Le véritable internationalisme aujourd'hui, ce serait d'accepter l'existence de toutes les nations et d'assurer leur égalité dans un système européen et mondial équilibré.

Rupture conventionnelle : tout pour bien la négocier Indemnités, chômage, préavis... Tous les détails de cette procédure dont salariés et employeurs se montrent friands. La rupture conventionnelle permet de mettre fin à un contrat de travail en dehors des procédures habituelles de démission et de licenciement. Créée en 2008, la rupture conventionnelle est devenue un dispositif largement utilisé pour mettre un terme à une collaboration entre un salarié et son employeur. Rupture conventionnelle de CDI Cette procédure ne peut concerner que les salariés bénéficiant d'un CDI. Chômage et rupture conventionnelle Pour le salarié, l'un des principaux avantages de la rupture conventionnelle est financier, et ce à double titre. D'abord, il bénéficie d'indemnités de départ qui sont au moins aussi importantes que celles qui seraient versées en cas de licenciement. Licenciement et rupture conventionnelle Financièrement, le salarié bénéficie donc de tous les avantages du licenciement (indemnités de départ et allocations chômage).

CQFD, mensuel de critique et d'expérimentation sociales Retour sur l'économie des dépenses publiques Le niveau de vie d'un ménage est apprécié en rapportant le niveau du ménage au nombre d'unités de consommation qui le composent. Selon l'échelle d'équivalence INSEE-OCDE, le premier adulte compte pour 1 unité de consommation, les autres individus du ménage âgés de plus de 14 ans comptent chacun pour 0,5 unité de consommation et les enfants âgés de moins de 14 ans représentent chacun 0,3. Des déciles de niveaux de vie sont estimés sur la population des ménages. La valeur du premier décile correspond au niveau de vie en dessous duquel se situent les 10 % des ménages les plus pauvres. En général, ils sont appréciés en rapportant le revenu disponible avant impôt aux unités de consommation du ménage. Mais d'autres échelles de revenus sont traditionnellement proposées : 2) Revenu initial : il s'agit du revenu primaire auquel on rajoute les prélèvements sociaux-fiscaux à la source, à savoir la CRDS, la CSG déductible et la CSG imposable.

Instagram ou Pinterest ? Succombons un instant aux sirènes du buzz social. Pinterest, c’est la nouvelle plateforme sociale sur laquelle vous devez tout miser ! Et n’attendez surtout pas. D’ailleurs, un annonceur me signale dans l’oreillette qu’un formateur vient de lui dire de laisser tomber Instagram pour se concentrer sur Pinterest. Instagram VS Pinterest On oublierait presque, avec cet aveuglement social médiatique, qu’Instagram vient de passer la barre des 27 millions d’inscrits, en doublant le nombre de ses utilisateurs en 5 mois… pour une application sociale uniquement propulsée sur iOS. On en oublierait presque, également, que les fonctionnalités, utilisateurs et usages des 2 services sont radicalement différents ! Instagram se présente comme un service de partage photographique social, localisé, temps réel et mobile (SoLoMo). Pinterest, c’est un service de Curation visuelle. Quelle est votre stratégie ? Bref, allez au-delà de l’engouement pour avoir une approche lucide de chaque solution.

Qui a encore besoin des banques ? Les déboires de nos économies n?ont pas commencé avec la crise financière des années 2007 et 2008. Loin de là puisque, en réalité, une redistribution substantielle des richesses et des revenus s?est opérée depuis le début des années 2000, au détriment des salaires et en faveur des profits enregistrés par les entreprises, par le secteur financier et par leurs actionnaires. Pour autant, n?est-il pas étrange et contradictoire de constater que les investissements dans l? Les programmes massifs de création monétaires ont engendré un monstre Ne nous étonnons donc pas si nos économies subissent une déprime quasi-chronique, si la consommation est en berne et si les revenus des ménages se dégradent. Sinon, comment expliquer la somme phénoménale de 1.8 trillions de dollars détenue par les banques américaines auprès de leur Réserve fédérale ? Une politique sans conséquences pour l'économie réelle Loin d? Si d? Les banques centrales ont-elles pensé à arroser les populations de liquidités? L? C?

Le bulletin de paie Dernière mise à jour le 31 décembre 2013 Synthèse Au moment du versement de son salaire, un bulletin de paie doit être remis à chaque salarié. Certaines mentions figurent obligatoirement dans ce document. A savoir Des règles particulières peuvent s’appliquer lorsque l’employeur a recours à des dispositifs de simplification administrative : titre emploi-service entreprise, (TESE), chèque emploi-service universel, chèque emploi-associatif. Sommaire Fiche détaillée Quelles sont les mentions obligatoires ? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l’employeur (nom, adresse, numéro d’immatriculation, code APE, numéro Siret…) ; le salarié (nom, emploi occupé, position dans la classification de la convention collective) ; l’URSSAF ou la MSA (Mutualité sociale agricole) auprès de laquelle les cotisations sont versées ; la convention collective applicable. Figurent également : Et les mentions interdites ? Quelles sont les conditions de remise du bulletin de paie ?

L'éducation aux médias : du développement de la pensée critique à la mobilisation collective Quelques notes prises lors de l’atelier « Médias : éveiller l’esprit critique pour former des citoyens avertis et engagés » qui a eu lieu lors de la journée du 17 novembre 2014 organisée par le Cnajep. Développer la pensée critique La question des médias est celle de la construction de la pensée critique face à un flot d’informations que nous subissons tous. il s’agit pour chacun-e d’entre nous d’aller chercher les détails et les contradictions, afin de ne pas s’en tenir à l’information « officielle » type ORTF. La fracture numérique dépasse la question de l’informatique : elle concerne également la question des médias. Quand on n’arrive plus à faire le tri parmi le flot d’informations qui nous arrive, quand on subit le fait que certaines informations sont considérées comme « sacrées », ne pouvant être remises en cause, alors la pensée critique peut devenir complotiste. À noter que la critique est le plus souvent faite en direction des pensées minoritaires. Lire aussi :

Historique du système français de (...) 1830-1905 : un système d’assistance publique et un système de libre prévoyance 1898-1939 : un système d’Assurances Sociales 1945-1946 : la mise en place d’une Sécurité Sociale depuis 1946 : la mise en œuvre des grands principes Aux solidarités restreintes exercées dans le cadre familial ou des métiers (corporations), la Révolution de 1789 et la Déclaration des droits de l’homme ont substitué une conception nouvelle de l’assistance. 1830-1905 : un système d’assistance publique et un système de libre prévoyance Au cours de la phase d’industrialisation du XIXème siècle, vont se développer non sans débats et hésitations : La loi du 15 juillet 1893 institue ainsi l’assistance médicale gratuite, la loi du 27 juin 1904 le service départemental d’aide sociale à l’enfance et la loi du 14 juillet 1905 l’assistance aux vieillards infirmes et incurables. En respectant leurs principes fondateurs, les mutuelles et l’aide sociale constituent aujourd’hui des composantes de la protection sociale.

Gaïa : la sonde qui va cartographier l’espace Faire une carte de l’espace, c’est compliqué. Déjà, les étoiles bougent tout le temps. De plus, il faut penser en trois dimensions. La nouvelle sonde Gaïa, qui sera lancée jeudi, va tenter de réaliser cette mission. Jeudi, donc, la sonde européenne Gaïa sera lancée depuis Kourou à bord d’une fusée Soyouz. Pour une durée de 5 ans minimum, Gaïa sera chargée de scruter l’espace et de le cartographier en 3D. Une sonde importante dans la recherche d’exoplanètes et dans la découverte de nouvelles étoiles.

Lloyd Blankfein Speaks Up For Same-Sex Marriage Fiche de paie : comprendre son bulletin de salaire Auteur : Nicolas Chalon novembre 2012 Devant une fiche de paie, difficile d’empêcher l’œil de chercher instinctivement le fameux « net à payer » inscrit en gras, tout en bas… Mais une fois ce réflexe passé, il est intéressant de connaître les autres informations qui figurent sur le document. Voire de les vérifier ! Une fiche de paie contient d’abord une série d’informations sur l’entreprise, son organisme de collecte, ainsi que sur le statut du salarié. Beaucoup de numéros d’enregistrement (URSSAF, SIRET, NAF, APE, Sécurité sociale du salarié…) dans ce début de fiche, précédant un premier chiffre : le salaire brut. Qui lui même précède le grand tableau central des cotisations. Exemple de fiche de paie : Le salaire brut Tout commence avec le volume d’heures travaillées (heures à taux normal et heures supplémentaires). Les cotisations retenues dans le bulletin de salaire Tout d’abord, la CSG (Contribution sociale généralisée) et la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale).

Related: