background preloader

Social : un secteur ouvert aux vocations

Social : un secteur ouvert aux vocations
Le social (travailleurs sociaux, services à la personne) offre des opportunités pour les jeunes candidats prêts à s'investir. A côté des professions réglementées avec leur diplôme d'État attitré, figurent des activités accessibles sans diplôme spécifique. Mais, pour tous, une forte motivation est exigée. ©Banjee / Onisep - Peu de chômage dans le secteur social Emploi, le secteur social résiste Non délocalisables, les métiers du social ne connaissent pas le chômage. Dans le même temps, une large part des travailleurs sociaux arrive à l'âge de la retraite. Un bémol néanmoins : l'État et les collectivités pourraient limiter la création de postes, les associations freiner les embauches. Collectivités, associations, organismes sociaux, entreprises... les recruteurs sont variés. Des métiers au plus près des populations fragilisées Le social se répartit en plusieurs sous-secteurs : Ce dernier ensemble est le plus important par le nombre. Avec ou sans diplôme spécifique Découvrez 8 métiers du social

Economie sociale et solidaire L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble les entreprises qui cherchent à concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale. Acteur économique de poids, l'ESS représente 10 % du PIB et près de 12,7 % des emplois privés en France. Ce secteur compte environ 200 000 entreprises et structures et 2,38 millions de salariés. >> Plus de vidéos ► Loi ESS : les mesures déjà en vigueur Modernisation du régime des coopératives, droit d'information préalable des salariés en cas de cession de leur entreprise, création du statut de la SCOP d’amorçage... Cliquer sur l'image pour accéder aux mesures et à leur calendrier d'entrée en vigueur ► L'infographie Cliquer sur l'image pour l'agrandir

ONISEP Métiers de la santé ×En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus. Recherche Thématique Les champs marqués d'un * sont obligatoires. Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations 29 métiers trouvés Secteur professionnel : Social Consultez ces métiers en version "découverte" (collège) ; cliquez sur "+d'infos" pour la fiche détaillée (lycée). Nombre de résultats par page : 10 - 25 - 50 Haut de page Téléchargez nos guides Vient de paraître S'informer sur les filières Élargir ses horizons professionnels Pour les professionnels Plan du site Infos régionales Nos tchats Les sites de l'Onisep Données ouvertes Open data Nos services mobiles Accéder a nos publications Les partenaires de l'Onisep La librairie Onisep Nous suivre sur les réseaux sociaux Notre page Facebook Suivez-nous sur Twitter "Les infos de l'Onisep" Suivez-nous sur Twitter "Les infos sur les métiers"

Guide des carrières sanitaires et sociales Ce guide a pour objectif de vous présenter une quarantaine de métiers du secteur sanitaire, médico-social et social. Il précise également les formations qui vous permettent d’y accéder en Alsace. Les métiers de l’intervention auprès des personnes dépendantes, âgées et/ou handicapées Les professionnels exercent dans des établissements d’accueil ou d’hébergement, ou bien encore au domicile des personnes dépendantes. Consulter les métiers de ce domaine Les métiers de la petite enfance Ces métiers s’exercent le plus souvent dans les établissements d’accueil de la petite enfance, dans les établissements médico-sociaux ou dans les hôpitaux. Consulter les métiers de ce domaine Les métiers de l’intervention sociale et familiale Ces professionnels interviennent au sein même d’une famille, au domicile, d’une personne, dans un établissement ou service d’action sociale; ou en milieu hospitalier. Consulter les métiers de ce domaine Consulter les métiers de ce domaine Consulter les métiers de ce domaine

qu'est-ce qu'écouter Le temps passe et je me rends compte que cela fait quelques semaines que je n’ai pas partagé d’articles avec vous, chers lecteurs. Non que je sois en manque d’inspiration, mais au contraire je suis actuellement sur ce que je peux désormais vous révéler comme un scoop. Depuis quelque temps déjà, plusieurs d’entre vous me challengent sur la rédaction d’un manuscrit plus abouti que les articles du blog. Après avoir trouvé toutes les excuses possibles et imaginables pour repousser l’échéance, j’ai enfin passé ce cap. S’il n’y avait qu’un seul élément à retenir de ce modèle ABCDE et de ce document entier, ce serait celui-ci. Commençons par voir ce qu’écouter n’est pas Écouter n’est pas penser à son repas du soir en regardant l’autre dans les yeux avec un regard vide;Écouter n’est pas juste tendre l’oreille et pianoter sur son téléphone portable en ponctuant parfois par des “mmh mmh” ou des “ah oui. Voyons maintenant ce qu’est écouter Parfois, le silence en dit plus qu’un long discours.

DRJSCS Région Centre - Orléans Les 5 typologies d'écoute - Pro Contact Centre d’appelsProspection téléphonique Il est important de bien identifier son niveau d’écoute et celui de son interlocuteur. Pour cela, vous trouverez ci-dessous les 5 typologies d’écoute qui permettront d’améliorer la relation avec vos interlocuteurs. Ecoute active Concept développé à partir des travaux de Carl Rogers. Cette technique d’échange consiste notamment à utiliser le questionnement et la reformulation pour s’assurer que l’on a compris le message. Ecoute empathique C’est une posture qui consiste à aller au-delà de ce qui est dit explicitement pour pouvoir capter les signaux émotionnels de l’autre et leur donner un sens. Ecoute totale Tandis que dans l’écoute empathique on s’efforce de se mettre à la place de l’autre et de comprendre ce qu’il ressent, l’écoute totale consiste à assurer l’autre de son attention exclusive et de lui en montrer les signes. Ecoute systémique Ecoute enrichie Ou écoute des communicants met en jeux les 4 niveaux d’écoute précédents.

Le portail des DRJSCS Qu'est-ce que l'écoute? 1L’écoute de l’autre, dans les métiers du social, ou de l’humain – et certainement l’écoute de l’autre de manière générale – a quelque chose de toujours mystérieux. Elle peut paraître facile, mais ne l’est pas. Elle s’échappe lorsque l’on tente de la saisir, et peut surgir alors qu’on ne l’attend pas. 2Ecouter, par définition, implique un bruit, une source sonore, que nous avons une tendance naturelle à essayer d’identifier : nous aimons savoir ce qu’est ce bruit que nous écoutons. 3Le premier réflexe, confronté à cette immense inconnue qu’est l’autre, consiste à se raccrocher à ce que l’on possède, soit nos connaissances et références propres. 4Ce constat n’a rien de banal, il peut être fait et refait très facilement. 5Comment cela est-il possible, alors que ce n’est nullement le but recherché ? 6Nous avons là une première exigence fondamentale de l’écoute : elle demande avant toute chose une attention libre, une disponibilité à recevoir, à laisser venir à soi.

Les métiers du social Impliquants, nécessitant un savoir-faire technique, humain, relationnel : les métiers du travail social échappent à toutes les catégories. On s’engage dans une carrière sociale pour de multiples raisons, mais toutes convergent vers la même volonté d’œuvrer pour l’autre. L’intervention des travailleurs sociaux s’inscrit dans le cadre des grandes politiques nationales de solidarité : l’enfance et la famille, le maintien de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, la lutte contre la précarité et l’exclusion. L’intensification des besoins qui marque chacune de ces priorités publiques a eu un fort impact sur l’évolution des métiers du secteur. Un élargissement du champ du travail social Dans les dix dernières années, de nouveaux publics ont fait leur apparition sur le devant de la scène sociale : mineurs placés en centre fermé, personnes en situation d’errance, demandeurs d’asile, adultes et familles en difficulté... Transformation du management des institutions

Related: