background preloader

NEUROPHYSIOLOGIE : "Comment l'hypnose agit sur le cerveau

NEUROPHYSIOLOGIE : "Comment l'hypnose agit sur le cerveau

http://www.larecherche.fr/savoirs/neurophysiologie/comment-hypnose-agit-cerveau-01-11-2005-87515

Related:  acouphène : bon à savoir (tinnitus tips)Hypnose - Hypnothérapie - Auto-hypnoseNeurosciencesHypnoseHypnose et Conscience - Articles

Acouphène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'acouphène (du grec ancien : ακούω « entendre » et φωνή « voix ») est une sensation auditive non liée à un son généré par une vibration d'origine extérieure à l'organisme et inaudible par l'entourage. Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement ressenti dans le crâne ou dans l'oreille, d'un seul côté ou des deux. Description[modifier | modifier le code] Les acouphènes sont très souvent liés à une pathologie, mais pas systématiquement, d'origine indéterminée et d'intensité souvent variable selon l'état de santé ou de fatigue de la personne qui en est sujette.

L'Hypnose Ericksonienne Qu'est-ce que l'hypnose ericksonienne ? L'hypnose ericksonienne est une nouvelle conception de l'hypnose et de son utilisation à des fins thérapeutiques du à Milton H. Erickson (1901-1980), psychiatre américain qui a consacré l'essentiel de sa carrière à l'étude scientifique de l'hypnose et à son utilisation en psychothérapie.

Pas de cerveaux féminins ou masculins, selon une étude Une étude rapporte que le cerveau possède un mélange de caractéristiques masculines et féminines. Photo : GI/Colin Anderson Les hommes et les femmes ont-ils vraiment des cerveaux distincts? Selon une étude, ce n'est pas vraiment le cas. Bien que certaines sections du cerveau diffèrent selon le sexe, chaque individu posséderait un mélange de caractéristiques masculines et féminines. Cela remet en question l'adage selon lequel les femmes viennent de Mars et les hommes de Vénus, affirment les chercheurs.

Pourquoi l'hypnose ne marche pas sur tout le monde Pourquoi l’hypnose ne marche pas sur tout le monde Le 4 octobre 2012 Tout le monde n’est pas hypnotisable, et une nouvelle recherche de l’Université de Stanford a montré comment les cerveaux de ces individus diffèrent de ceux qui peuvent l’être facilement. L’étude, publiée dans les Archives of General Psychiatry [1], a utilisé des données issues de l’imagerie par résonance magnétique et structurelle pour identifier comment les aires du cerveau associées au contrôle et à l’attention exécutifs tendaient à être moins actives chez les personnes qui ne pouvaient pas entrer en transe hypnotique. "Il n’y a jamais eu de signature cérébrale avec l’hypnose, et nous sommes à deux doigts d’en identifier une" dit le Dr David Spiegel, auteur de l’article. Une telle avancée permettrait aux scientifiques de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents à l’hypnose, et comment ils peuvent être plus largement et plus efficacement utilisés dans un cadre clinique, ajoute-t-il.

Developpement personnel, hypnose L’hypnose est un état modifié de conscience caractérisé sur le plan de l’électroencéphalogramme par l’apparition d’ondes alpha. Les ondes alpha ne sont pas caractéristiques du sommeil, mais plutôt de l’état intermédiaire entre veille et sommeil, état que nous expérimentons chaque nuit dans les instants qui précèdent l’endormissement et également dans les instants précédant le réveil. Nous retrouvons également les ondes alpha dans la phase de rêve dite de « sommeil paradoxal » . L'hypnose n'est donc pas un état d'inconscience ! Cette conscience qui demeure partiellement éveillée, constitue le point de passage donnant accès au subconscient du sujet.

Acouphènes - généralités 10 à 12% de la population souffre d'acouphènes, avec des chiffres qui augmentent régulièrement. Près de 2 millions d'entre eux considéreraient leurs acouphènes comme très gênant. Près de 40% des personnes atteintes présentent également une hyperacousie. Selon une récente étude Ipsos, 75% des jeunes de 15 à 30 ans ont déjà ressenti des troubles de l'audition et notamment des acouphènes.

Les différentes formes d'hypnose L’Hypnose Classique est la première forme d’Hypnose, celle utilisée par nos aïeux et par certaines personnalités du Music Hall. Laissez-vous guider par son aspect très dominant et autoritaire caractéristique des séances d’Hypnose Classique. L’Hypnose Ericksonienne est le résultat de l’approche nouvelle et des apports inestimables de Milton Hyland Erickson. Et si le fait d'être en confiance influençait nos jugements ? Une étude menée par l'équipe de Mathias Pessiglione et Jean Daunizeau à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, montre que la région du cortex responsable de l'attribution des valeurs intègre également le degré de confiance que nous mettons dans nos jugements. Ces travaux, publiés dans la revue Nature Neuroscience, représentent un progrès très important dans la connaissance du fonctionnement du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...) et ouvrent de nouvelles perspectives en neuro-économie. Du choix d'un restaurant à celui d'un partenaire, notre propension à comparer et à évaluer est omniprésente dans notre vie (La vie est le nom donné :) de tous les jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel.

Mais au fait, comment ça fonctionne l'hypnose ? : Faut-il faire confiance à l'hypnothérapie Hypnotiser... Ce simple terme évoque des images toutes plus psychédéliques les unes que les autres. Mais comment, exactement, le praticien fait-il pour aider notre pauvre esprit à retrouver la sérénité ? En fait, il se fraie un chemin jusqu'à notre inconscient, à qui il va parler directement. methodologie - Lycée Notre Dame de Bon Secours Lycée Notre Dame de Bon Secours Bienvenue sur le site de votre CDI ! page d'accueil Le CDI Brochure cdi nouveautés

Related:  HYPNOSE