background preloader

Le singulier cerveau des dyslexiques

Le singulier cerveau des dyslexiques

http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/singulier-cerveau-dyslexiques-01-07-1996-89323

Related:  caroorthodyslexieDYSASH - Outils numériquesDYS

1- Définition - Dix Sur Dys La dyslexie dont nous traitons ici est développementale : c’est un trouble qui concerne l’apprentissage du langage écrit (lecture et orthographe). Elle s’oppose à la dyslexie acquise, liée généralement à une lésion cérébrale. La dyslexie est un trouble spécifique et durable de l’acquisition et de l’automatisation du langage écrit chez un enfant d’intelligence normale dont les difficultés ne peuvent être attribuées :

memoireS: comment fixer apprentissages D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire. Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs.

L'imagerie du cerveau dévoile les secrets de la dyslexie Quand tout va bien, à chaque fois que l'on voit ou que l'on entend quelque chose, un signal est envoyé au cerveau qui doit comprendre ce dont il s'agit et lui donner du sens. Mais il peut exister des petits dysfonctionnements de ce système qui permet de comprendre, d'analyser et de traiter les informations captées par nos cinq sens, ce qui aboutit à différentes perturbations. La dyslexie est la plus connue d'entre elles et l'on compte environ 5 % d'élèves dyslexiques, à des degrés divers. «Il s'agit d'un trouble spécifique de l'acquisition de la lecture et de l'orthographe qui va au-delà de simples difficultés ou de l'illettrisme.

Lire… Une année d’apprentissage de la lecture au CP « Faire entrer l’École dans l’ère du numérique » : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École Présentée le 13 décembre 2012 par Vincent Peillon, la stratégie globale pour généraliser les usages du numérique éducatif vise à créer un service public du numérique éducatif et mettre en place une éducation au numérique, développer des ressources et services pédagogiques numériques accessibles à tous, former les personnels de l’éducation au et par le numérique, et accompagner le développement des usages pour un ancrage pérenne du numérique à l’École. Elle est mise en oeuvre en collaboration avec l’ensemble des représentants de la communauté éducative et des partenaires publics et privés, au niveau national comme local (enseignants, personnels d’encadrement, collectivités territoriales, éditeurs, industriels…).

Une anomalie cérébrale serait à l’origine de la dyslexie Selon des travaux menés par des chercheurs de l’Inserm et du CNR, une seule anomalie dans le cortex auditif du cerveau pourrait être à l’origine des trois principales difficultés rencontrées par les dyslexiques. Associer une lettre à un son n’est pas aisé pour tout le monde. Et c’est cette difficulté à faire correspondre les graphèmes (lettres ou groupes de lettres)aux phonèmes (sons de la parole) qui caractérise la dyslexie. Bilan d'oralité de l'enfant de 30 mois - Oralité Alimentaire Verbale Que proposent les orthophonistes qui reçoivent un enfant de 30 mois en bilan d’oralité ? Pourquoi préciser « 30 mois » ?– 30 mois, oralité secondaire… par opposition au bilan d’oralité primaire des bébés jusque 4-6 mois – 30 mois… c’est avoir à l’esprit que l’enfant peut entrer dans une phase de néophobie alimentaire classiquement observée dans le développement (et donc écarter cette hypothèse au décours du bilan) – 30 mois … c’est se souvenir qu’à cet âge, l’enfant « tout venant » se voit habituellement proposer des repas similaires à ceux du reste de la famille, dont la notion de morceaux. Je profite de cet article pour avancer l’idée selon laquelle 30 mois devrait être l’âge limite (max) pour recevoir les enfants en première intention.

Mieux vivre et gérer son hypersensibilité et ses émotions L’hypersensibilité, vaste sujet : tout devient facilement “trop”, surtout quand on est pris dans un engrenage d’activités et de contraintes sociales. Cet état est une partie intégrante de la personnalité des surdoués, c’est une réalité neurophysiologique. Ca part de loin, dès l’enfance; la « surexcitabilité affective a différents aspects : sensibilité, intensité des émotions, perfectionnisme et introversion. L’image que l’individu a de soi est directement affectée par sa surexcitabilité, parce que l’élève se perçoit comme étant différent des autres et pense qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez lui. Il se soucie fortement des questions d’ordre moral et recherche des réponses à ses questions existentielles, ce qui le fait sortir du lot.

La dyslexie La dyslexie, qui perturbe l'apprentissage de la lecture, est le trouble le plus connu et le mieux étudié des troubles spécifiques des apprentissages scolaires. La dyscalculie (trouble d'apprentissage du calcul) ou la dysorthographie (trouble d'apprentissage de l'orthographe) ont fait l'objet de beaucoup moins de recherches. Non prises en charge précocement, les difficultés scolaires liées à ces troubles peuvent conduire à la marginalisation, voire la stigmatisation des enfants et les échecs cumulés aboutir à des difficultés d'insertion sociale à l'âge adulte. À la demande du Régime Social des Indépendants (RSI, ex-Canam), l'Inserm a réalisé, selon la procédure d'expertise collective, un bilan des connaissances scientifiques récentes permettant de mieux comprendre ces troubles.

Related: