background preloader

Projet de loi pour la refondation de l'École : une École juste pour tous et exigeante pour chacun

Projet de loi pour la refondation de l'École : une École juste pour tous et exigeante pour chacun
La loi d’orientation et de programmation constitue une étape majeure de la refondation de l’École qui a été érigée en priorité par la Nation. Découvrez les mesures clés du projet de loi. © MEN / Délégation à la communication Télécharger l'infographie au format Pdf Une loi qui s'inscrit dans un projet global Télécharger l'infographie au format Pdf Des débats et des actes pour refonder l'École Télécharger l'infographie au format Pdf Les objectifs fixés par le projet de loi Télécharger l'infographie au format Pdf La programmation des moyens Télécharger l'infographie au format Pdf Mettre en place une nouvelle formation initiale et continue aux métiers du professorat et de l'éducation et faire évoluer les pratiques pédagogiques Donner la priorité à l’école primaire pour assurer l’apprentissage des fondamentaux et réduire les inégalités La scolarité d’un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années : les bases y sont posées et, trop souvent, l’échec scolaire s’y forme. Related:  Projets artistiques et culturelsParcours d'éducation artistique et culturelleLois EN

Parcours d'éducation artistique et culturel Article 1 - Le parcours d'éducation artistique et culturelle vise à favoriser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture. Il se fonde sur trois champs d'action indissociables qui constituent ses trois piliers : des rencontres avec des artistes et des œuvres, des pratiques individuelles et collectives dans différents domaines artistiques, et des connaissances qui permettent l'acquisition de repères culturels ainsi que le développement de la faculté de juger et de l'esprit critique. Le référentiel du parcours d'éducation artistique et culturelle fixe notamment les grands objectifs de formation et repères de progression associés pour construire le parcours. Ce référentiel est annexé au présent arrêté. Article 3 - Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à la rentrée scolaire 2015. Article 4 - La directrice générale de l'enseignement scolaire est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Annexe 1. 2. 3.

Le parcours d'éducation artistique et culturelle (référenriel et ressources) Qu'est-ce que le PEAC ? Périmètre et fondements du parcours d'éducation artistique et culturelle Le parcours d'éducation artistique et culturelle est inscrit dans le projet global de formation de l'élève défini par le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et opérationnalisé par les programmes de cycle. Le parcours d'éducation artistique et culturelle est l'ensemble des connaissances acquises par l'élève, des pratiques expérimentées et des rencontres faites dans les domaines des arts et du patrimoine, que ce soit dans le cadre des enseignements, de projets spécifiques, d'actions éducatives, dans une complémentarité entre les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire. Son organisation et sa structuration permettent d'assembler et d'harmoniser ces différentes expériences et d'assurer la continuité et la cohérence de l'éducation artistique et culturelle sur l'ensemble de la scolarité de l'élève de l'école au lycée. Une construction commune et en partenariat

Refondation : La loi adoptée par l'Assemblée "C'est un premier pas dans la bonne direction après combien de pas dans la mauvaise ?". Vincent Peillon ne s'est pas privé d'une ultime pointe après le vote par lequel l'Assemblée nationale a adopté, le 19 mars, en première lecture, la loi de refondation. Le marathon parlementaire reprendra en juin au Sénat. Jusqu'au bout l'opposition aura dénié à cette loi son caractère novateur. Pourtant, même si la loi reste dans les généralités, elle met en place des principes nouveaux. Cette loi est-elle si partisane ? Partisane la loi ? Le vote final est donc très tranché. Priorité au primaire et école du socle Le texte défend pourtant une vision de l'Ecole cohérente et marquée. Le collège unique est confirmé mais sous une forme non uniforme. Priorité au prioritaire ? La formation des enseignants rénovée La loi crée les ESPE en lieu et place des IUFM dès la rentrée 2013. 27 000 postes sont ciblés sur les ESPE, les futurs enseignants bénéficiant à nouveau d'une année de stage rémunérée.

Messagerie Vous avez pu recevoir ces derniers jours des messages vous demandant de fournir des renseignements personnels en rapport avec la messagerie académique. Il ne faut en aucun cas répondre à ces messages. Quelques régles générales : ne jamais fournir par courriel vos "mot de passe" ou autres informations personnelles (cette précaution est également valable pour tous les services par internet, comme ceux de votre banque par exemple).ne jamais utiliser un lien présent dans un courriel envoyé par un émetteur douteux pour aller sur votre messagerie. Préférez la connexion directe depuis le site académique : puis rubrique "Messagerie". Dans le cas où vous auriez répondu à ces sollicitations, contactez le plus rapidement possible notre plateforme d'assistance :

refondation de l'école de la République, loi d'orientation, loi de programmation. Loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République Où en est-on ? La loi a été promulguée le 8 juillet 2013. Elle est parue au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. du 9 juillet 2013. Le texte définitif du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. avait été adopté par le Sénat, en deuxième lecture, sans modification, le 25 juin 2013. Présenté en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. le 23 janvier 2013 par M. De quoi s'agit-il ? Cette loi est l’aboutissement de la concertation pour la refondation de l’école de la République lancée en juillet 2012 par le Premier ministre. La loi décrit les objectifs de la refondation : élever le niveau de connaissances, de compétences et de cultures de tous les enfants, réduire les inégalités sociales et territoriales, réduire le nombre de sorties sans qualification.

Référentiel Éducation aux médias - Propositions CLEMI Gpoi3ilfkADrZpH4 Loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République La loi d'orientation et de programmation constitue une étape majeure de la refondation de l'école, qui a été érigée en priorité par la nation. Elle doit être complétée par de nombreuses autres actions qui relèvent de réformes et de dispositions non législatives. Le rapport annexé à la présente loi vise à présenter l'ensemble des orientations et des chantiers engagés au service de la réussite de ce grand dessein éducatif. La refondation de l'écolede la République : objectifs et moyens L'avenir de la jeunesse, le redressement de notre pays, son développement culturel, social et économique dépendent largement de notre capacité collective à refonder l'école de la République. Dans l'enseignement agricole, les postes créés durant la législature seront dans leur grande majorité des postes d'enseignants pour renforcer les établissements d'enseignement agricole. La refondationde l'école de la République : orientationsI. ― Une refondation pédagogique François Hollande

La refondation de l'école de la République ou la politique de l'incantation, par Alain Planche Parler de crise de l’école n’est plus aujourd’hui l’apanage des esprits chagrins. S’il est apparu nécessaire à Vincent Peillon, ministre de l’Éducation nationale depuis mai 2012, de proposer une loi de refondation de l’école de la République, c’est que celle-ci se révèle inefficace et inégalitaire au point de ruiner la confiance que lui accordaient naguère les Français, et que le climat scolaire ne cesse de se dégrader. Le métier d’enseignant est devenu si peu attractif que le nombre de candidats aux concours de recrutement des professeurs a considérablement baissé au cours des dernières années, entraînant même, dans un grand nombre de disciplines, des difficultés de « recrutement qui menacent à terme la qualité du corps professoral. »[1] Mais il ne suffit pas de constater qu’un patient est malade pour le guérir. Il s’ensuit naturellement que la « refondation de l’école » proposée par le gouvernement n’est que virtuelle. Vous avez dit refondation ? Des échecs sous-estimés

Portail du Cria

Related: