background preloader

Démarches pour effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone (aéronef télépiloté)

Démarches pour effectuer des activités particulières et des expérimentations avec un drone (aéronef télépiloté)
10 mars 2014 (mis à jour le 19 mai 2015) Attention : à partir du 1er septembre 2013, les demandes d’autorisations spécifiques pour des activités particulières en zone peuplée avec un aéronef télépiloté de masse maximale > 4 kg ne seront plus acceptées si l’aéronef n’est pas équipé d’un parachute ou n’est pas rendu captif. Pour ces activités particulières hors scénario, un MAP doit avoir été déposé par l’exploitant auprès de la DSAC/IR. Une opération en zone peuplée ou proche d’un rassemblement de personnes ou d’animaux est possible à condition d’obtenir auprès de la préfecture une autorisation dédiée à cette opération hors scénario. Dans tous les cas, les vols sont effectués dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Demarches-pour-effectuer-des.html

Related:  dronesCultNumRéglementation

DRONES, Les drones en France • Les U.A.V. La France a mis en service ses premiers drones, les CL 289 (développés conjointement avec l'Allemagne et le Canada), dans son armée de terre en 1992. En 1995, c'était au tour des Crécerelle (tabl. 2) réalisés sous maîtrise d'œuvre de la société S.A.G.E.M. (Société d'applications générales d'électricité et de mécanique). Actuellement, l'armée française effectue, en outre, l'expérimentation de plusieurs types de drones étrangers en vue de leur acquisition éventuelle : le Hunter israélien, doté d'un rayon d'action de 150 km ; le Pointer américain, engin d'un rayon d'action de 5 à 10 km, ce dernier étant évalué dans le cadre du programme D.R.A.C.

Le numérique comme catalyseur épistémologique 1 La diffusion des supports et des outils numériques au sein des activités humaines, tant récréatives que professionnelles, tant culturelles que sociales, au niveau individuel et collectif, transforme les sociétés qui les emploient selon une relation réflexive. Du point de vue sociotechnologique, l’interaction entre les dimensions sociales et technologiques fait partie intégrante du développement humain. Sans qu’il soit nécessaire d’en faire préalablement l’archéologie ou de déterminer ce qui est à l’origine de cette dynamique sociotechnologique, force est en effet de constater l’impact structurant des technologies sur l’organisation humaine d’une part, et celui des sociétés humaines sur les innovations technologiques qu’elle produit, d’autre part. 3 Deux angles d’analyses sont proposés pour réfléchir l’impact du numérique sur l’ensemble des activités humaines et par là même, sur les approches et les objets de recherche en SIC : Le numérique et les humanités : un enjeu pour les SIC

Législation Drone (UAV) Que prévoit cet arrêté pour les professionnels? 1) Abrogation des textes existants 2) Classification des aéronefs sans pilote à bord en 7 catégories : - Catégorie A : Les aéromodèles de moins de 25 kg , propulsés ou captifs, exclusivement utilisés à des fins de loisirs ou de compétition entre aéromodèles. - Catégorie B : Les aéromodèles (donc de loisirs) de plus de 25 kg ou qui ne respectent pas les critères de propulsion décrit pour les catégorie A- Catégorie C : Les aéronefs captifs de moins de 25 kg qui sont utilisés pour un travail aérien (photo, vidéo, thermographie, observations, relevés etc..). - Catégorie D : les aéronefs utilisés pour un travail aérien d’une masse au décollage inférieure à 2 Kg (structure + charge).- Catégorie E : les aéronefs qui n’appartiennent pas aux classes C et D, d’une masse inférieure à 25 kg ou par dérogation inf. à 4 kg- Catégorie F : les aéronefs d’une masse inférieure à 150 kg- Catégorie G : les aéronefs d’une masse supérieure à 150 kg.

SAFRAN Sagem (Safran) maîtrise l’ensemble des technologies nécessaires au développement, à la production et à l’intégration d’un système de drones : véhicules aériens, moyens de lancement, ensembles optroniques gyrostabilisés jour-nuit, préparation de mission, navigation inertielle et contrôle en vol, transmissions de données et d’images. Lancement d’un drone Entièrement développé et produit en France par Sagem, le système de drone tactique Sperwer est en service dans les forces armées de quatre pays de l’Union Européenne : France, Grèce, Pays-Bas et Suède. Il effectue des missions quotidiennes en opérations extérieures. Drone tactique Sperwer MkII La version Sperwer MkII offre des capacités accrues en termes d’autonomie, de détection et d’exploitation.

Identité numérique, quels enjeux pour l'école ? Alors qu'Internet est en passe de devenir le loisir préféré des jeunes devant la télévision [1], les rapports sur la cybercriminalité mettant en garde contre les dangers du web 2.0 et l'utilisation frauduleuse des données personnelles se multiplient. Ce double constat amène à penser qu'il est plus que jamais nécessaire d'éduquer les jeunes à Internet et d’aborder avec eux la question de l'identité numérique - ce qui n’est pas chose aisée. En effet, cette question nous renvoie à nos pratiques, nos jugements, nos positionnements intellectuels et moraux (voire juridiques) qui sont généralement différents de ceux des élèves.

Filmer avec un drone, permis ou interdit ? Les drones, petits et faciles à télécommander, sont à la mode. Mais leurs propriétaires risquent des ennuis avec la police et la justice s’ils survolent des espaces habités et surtout s’ils prennent des photos ou des vidéos. Pour avoir fait voler un drone au-dessus de Nancy, un lycéen s’est vu reprocher d’avoir « mis en danger la vie d’autrui ». Un adulte qui manœuvrait le sien sous la Tour Eiffel a écopé, lui, d’une amende. Vous êtes intéressé par ces petits appareils télécommandés ? Les drones américains auraient tué 4 700 personnes Le sénateur américain Lindsey Graham a affirmé que les attaques par drones de la CIA au Pakistan et ailleurs dans le monde avaient tué 4 700 personnes, un chiffre encore jamais confirmé par le gouvernement, a rapporté la presse américaine mercredi. Le porte-parole de Lindsey Graham a indiqué qu'il ne faisait que citer un chiffre calculé par une ONG et fréquemment cité dans les médias américains, et qu'il n'avait divulgué aucun comptage officiel. Le bilan des centaines d'attaques de drones contre des membres présumés d'Al-Qaïda au Pakistan, au Yémen et en Somalie est un secret d'Etat bien gardé, le gouvernement américain refusant d'évoquer publiquement les détails de ce programme. Mais le sénateur républicain Lindsey Graham, ardent défenseur de ce type d'actions militaires, a publiquement donné un chiffre mardi, lors d'une réunion publique dans son Etat. "Nous en avons tué 4 700", a-t-il dit, selon le site local Easley Patch, en Caroline du Sud.

Bibliothèque : action culturelle, médiation et expériences numériques « Testez les tablettes tactiles et liseuses à encre électronique... Lisez la presse numérique : 400 magazines disponibles sur tablettes... Echangez avec les bibliothécaires : leurs coups de coeur, la mutation numérique en cours... » L'annonce est encourageante, et depuis maintenant quelque temps, le laboratoire NumeriLab issu du réseau des médiathèques de Saint Raphaël et du Pays de Fayence (MEDIATEM), avance sur les questions numériques. Pour développer des services culturels innovants, le réseau s'est lancé en novembre 2011 dans l'aventure.

"Monsieur drone" à la tête de la CIA John Brennan a été confirmé jeudi à la tête de la CIA par un vote du Sénat américain. Jusqu'alors conseiller antiterroriste de Barack Obama, il avait provoqué la polémique aux Etats-Unis à cause de l'utilisation massive des drones de combat. John Brennan. / Photo Flickr CSIS On aura connu des arrivées plus consensuelles. Deux mois après sa nomination par le président des Etats-Unis Barack Obama, John Brennan a été confirmé à la tête de la CIA par le Sénat. Le successeur de David Petraeus, démissionnaire pour cause d'adultère, est parvenu à cristalliser toutes les critiques émises à l'encontre de la politique américaine de lutte contre le terrorisme.

Related: