background preloader

Oui Mais

Oui Mais
Related:  la manipulation mentale et émotionnelleS'affirmer sans s'imposer

Syndrome de Münchhausen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les patients atteints de ce syndrome présentent de multiples cicatrices d'opérations à la suite d'hospitalisations répétées pour des affections simulées. Ils sont volontiers querelleurs, voire agressifs, s'ils n'obtiennent pas l'attention souhaitée. Le syndrome est classé en tant que « trouble factice avec symptômes physiques ». Les troubles provoqués volontairement les plus fréquents incluent convulsions, saignements dus à la prise d'anticoagulants, vomissements et diarrhées ainsi que fièvre et éruptions cutanées. Ce sont également des patients qui simulent des maladies ou ingèrent des substances médicamenteuses dans le but de provoquer de faux symptômes et ainsi gagner l'attention du milieu médical. Le syndrome de Münchhausen est lié au syndrome de Münchhausen par procuration, dans lequel un individu blesse volontairement un autre, notamment un enfant, dans le but d'obtenir de l'attention. Histoire[modifier | modifier le code]

Article : déjouer les pièges de la communication Au sein d’un groupe ou de relations inter-personnelles, une communication floue peut générer des dysfonctionnements et des problèmes relationnels. Apprenez à maîtriser sur le bout des doigts les questions simples qui dissipent les malentendus, aidez vos interlocuteurs à préciser leur propos et remotivez toute la troupe ! Cliquez sur l'image pour l'agrandir Mémorisez ce schéma et découvrez en détail dans les pages suivantes les flous de communication les plus courants et quelles questions poser pour les dissiper. Le modèle de précision : les questions qui améliorent la communication. Vous échangez à plusieurs sur un projet commun et, c’est bien normal, tout le monde n’est pas du même avis. Découvrez les 5 types de questions du modèle de précision.

4 trucs infaillibles pour se pourrir les relations Sylvaine Pascual – Publié dans Compétences relationnelles Pourquoi ce billet, alors qu’en regardant autour de moi, je constate chaque jour combien nous entretenons déjà et sans beaucoup d’efforts, des relations boiteuses, lourdingues, insatisfaisantes? Parce que je trouve que tout cela manque de grandeur. Nos conflits, tensions et agacements restent en demi-teinte et nous parvenons encore à sauver les apparences d’une meute qui se supporte, bon an mal an, vaille que vaille. Du coup, je vous livre les 4 secrets des relations tellement pourries qu’elles justifieront totalement cette envie que vous refoulez depuis trop longtemps de devenir Carmélite, de pouvoir enfin vous retirer du monde et vivre à l’abri des abrutis, des casse-pieds, des pisse-vinaigre, des envahisseurs, des profiteurs, de votre belle-mère et de Mémé Huguette. Les pièges à éviter: trop vous observer interagir pourrait mettre un terme à l’aveuglement qui constitue ce petit arrangement avec votre égo. Voir aussi

Syndrome de Münchhausen par procuration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le syndrome de Münchhausen par procuration[1] — parfois appelé syndrome de Meadow — est une forme grave de sévices à enfant au cours de laquelle l'adulte qui a la charge de l'enfant provoque de manière délibérée chez lui des problèmes de santé sérieux et répétés avant de le conduire auprès d'un médecin (forme de pathomimie par procuration). Il fut découvert en 1977 par le pédiatre anglais Roy Meadow. Il est impossible de quantifier son importance réelle mais, aux États-Unis, 1 000 cas annuels sont répertoriés grâce à l'autopsie systématique des morts subites du nourrisson. Sir Roy Meadow estime avoir dû faire face à 400 cas. En France, il n'existe pas de consensus sur la réalité de ce syndrome et bon nombre de pédiatres et de psychiatres ne peuvent imaginer (à tort ou à raison) des parents infligeant de telles souffrances à leur enfant et refusent d'admettre avoir été ainsi mystifiés. Étiologie[modifier | modifier le code]

Article : sortir du triangle infernal « Les victimes d'hier sont les bourreaux de demain. » Victor Schoelcher (Homme politique antillais) Parmi les jeux de pouvoir les plus présents en entreprise, le plus courant est le triangle dramatique. Le triangle dramatique mis en exergue en 1968 par le Dr. L’objet de cet article est d’analyser la problématique du triangle dramatique dans le contexte de l’entreprise et notamment de répondre à trois questions-clés : Comment le détecter ? Qu’est-ce que le triangle dramatique ? Le triangle dramatique illustre schématiquement un jeu de pouvoir impliquant trois rôles différents mais intimement liés : · Persécuteur (ou Bourreau) : il s’agit du rôle de l’agresseur, de l’attaquant. · Victime : il s’agit du rôle de la personne qui subit l’agression du persécuteur. · Sauveur : il s’agit du rôle du protecteur, du chevalier blanc. Voici quelques exemples de situations d’entreprise susceptibles de refléter un triangle dramatique : - supérieur hiérarchique, moi et responsable RH, Comment le détecter ?

Du triangle de Karpman à l’équilibre relationnel: la triplette prosociale Il semble que la toxicité des relations professionnelles soit directement proportionnelle aux difficultés rencontrées par l’ensemble des salariés, managers et collaborateurs dans un même bateau qui prend, en ces temps difficiles, une eau fangeuse un peu trop vite étiquetée « crise ». Parce que c’est un enjeu collaboratif de taille, voici une triplette prosociale pour rouler de concert vers un minimum d’élégance relationnelle. Pris entre des assortiments glauques de marteaux et d’enclumes en tous genres, qui génèrent de nombreuses peurs, managers et collaborateurs ont vite recours aux rôles relationnels, refuge facile et ordinaire lorsque nous ne savons plus comment obtenir ce dont nous avons besoin. Nous sommes alors gouvernés par des craintes inébranlables qui ont vite fait de se transformer en croyances limitantes exprimées dans toute la palette trop-bon-trop-con: Triangle de Karpman Chassez le naturel, il revient au galop? La vulnérabilitéL’affirmation de soiLa bienveillance empathique

Reconnaitre et aider une personne sous emprise : minapulateurs Bizarrement, je n'ai pas encore parlé de ce sujet, et pourtant, pour les personnes de l'entourage il s'agit d'une question essentielle et personnellement, c'est en viosionnant une émission de télévision décrivant une personne sous emprise que j'ai accepté l'idée qu'il y avait un problème dans mon couple. Comment identifier une personne sous emprise ? Avant d'aider une personne sous emprise, il faut pouvoir identifier que cette personne est sous emprise. Dans certains cas, cela tombe sous le sens, mais souvent, c'est totalement invisible, les choses empirant tout doucement, ce processus peut se mettre en place sur plusieurs années, il est toujours impératif de revenir au point de départ et évaluer l'évolution de la situation... La personne change de comportement : son discours n'est plus le même, ses habitudes non plus, elle critique des choses qu'elle appréciait auparavant, fait des actes allant à l'encontre de ses principes moraux, de ses valeurs, de ses habitudes...

Article : 5 façons de gérer sa colère au travail La colère a mauvaise réputation parce qu'elle est associée à la violence. Or c'est une fonction vitale qui permet de déplacer l'obstacle, de le contourner ou de le fuir. En entreprise, la saine colère aide à se faire respecter. Et pour y parvenir, il faut maitriser cette colère néfaste qui ravage tout. 1. La situation : Votre collègue vous interrompt pour vous annoncer le report en fin de journée d'une réunion sur le projet Z, capitale pour vos travaux. >>> Le conseil: se recentrer sur soiVous êtes hors de vous ? 2. La situation : " Les DRH ne sont jamais très clairs, c'est bien connu ! >>> Le conseil: adopter les 4P Cette technique en quatre étapes permet de prendre du recul.1/ Présenter les faits : "je ne suis pas à l'aise avec votre discours." 2/ Partager les émotions : " J'en suis contrarié " .3/ Proposer des solutions :" j'ai besoin de cohérence et d'explications ". 4/ Produire du futur. 3. >>> Le conseil: amortir le chocAdoptez la technique de l'édredon, très efficace. 4. 5.

Journal d'un coach: Triangle dramatique et triangle du gagnant Rubrique : posture et outils du coach Le triangle dramatique de Karpman est sans doute un des concepts d’analyse transactionnelle les plus connus et les plus utilisés dans le monde du travail. Dans ce concept, Karpman met en évidence que dans toutes les tragédies (sans doute également dans tous les comptes de fée), les acteurs se répartissent trois rôles principaux, qui vont permettre tous les renversements dramatiques (changements émotionnels) : le rôle de Persécuteur, le rôle de Victime, le rôle de Sauveteur. 3 rôles du triangle dramatique C’est cette existence même de trois rôles possible qui rend le théâtre (et les films de Zorro) si passionnants. - la Victime (V) se laisse faire, voire offre la possibilité au Persécuteur d’entrer en scène par ses propres comportements. Dans les pièces théâtrales (et les contes de fée), les rôles changent : le Persécuteur devient Victime, la Victime Sauveteur, le Sauveteur Persécuteur etc. Le triangle du gagnant Les rôles dans le triangle du gagnant

Victimes, agresseurs et cautions dans les violences psychologiques : minapulateurs Un article de Natentraidapn... Excellent comme d'hab' Dans des relations « courantes » et en cas de divergences, les personnes se font face : elles règlent leur comptes en direct… et puis si elles n’arrivent pas à trouver un accord, si le désaccord est trop profond, elles se détournent l’une de l’autre. En gros ça se passe comme ça … avec 1 manipulateur/trice toxique c’est totalement différent. Déjà au niveau des divergences : Ce ne sont pas de « simples » divergences d’opinions qui opposent 1 manipulateur/trice et sa victime (j’emploie ce terme de victime, parce que la personne qui s’oppose à 1 manipulateur est une victime, une cible… en souhaitant que l’on enlève enfin cette connotation de faiblesse à une victime, ce n’est pas du tt une histoire de faiblesse de la personne cible, celle-ci subit des agressions). Quand 1 manipulé/e commence d’ouvrir les yeux, elle/il devient une cible pour le/la manipulateur, et une cible à détruire.

Dossier : principes généraux de la communication interpersonnelle Accueil » Ressources et Outils » infoRH » Un milieu de travail convivial » Communications interpersonnelles Communications interpersonnelles Quand vient le temps d'interagir avec un collègue de travail - que ce soit à une réunion du personnel, dans le cadre de directives pour l'accomplissement d'une tâche, à l'occasion d'une séance de remue-méninges ou lors d'une évaluation du rendement, etc. -, la communication joue un rôle crucial et peut faire en sorte que l'interaction soit utile ou au contraire source de frustration. Une «piètre communication» est très souvent invoquée parmi les problèmes rencontrés au travail, mais qu'est-ce au juste qu'une «bonne communication»? Communiquer de manière efficace - en d'autres mots, être bien compris et bien comprendre les autres - est un ensemble d'habiletés que l'on peut apprendre et pratiquer. Conceptions erronées qu'on retrouve fréquemment au sujet de la communication Si je le dis, l'autre personne comprendra. Plus on communique, mieux c'est.

8 processus de communication pour éviter d'entrer dans le triangle dramatique (victime, persécuteur, sauveteur) Présentation du triangle dramatique Dans son livre Sortir du triangle dramatique, Bernard Raquin explique en quoi consiste le triangle dramatique de Karpman. Le triangle dramatique est un jeu psychologique, c’est-à-dire un scénario pratiqué inconsciemment et qui peut se répéter tout au long de la vie s’il n’est pas conscientisé. Le jeu psychologique est un système de comportements si codifiés et habituels qu’ils en paraissent naturels. Dans un échange/ une relation, si un des protagonistes opte pour un des rôles du triangle dramatique, les réactions se déclenchent automatiquement. Les partenaires se manipulent eux-mêmes et l’un l’autre. Ce jeu psychologique nous offre le choix entre trois positions inconfortables, limitantes et douloureuses que nous pouvons endosser à tour de rôle : être une victime La victime se sent impuissante et irresponsable et espère que quelqu’un soulagera son malaise interne. être un persécuteur (une persécutrice) être un sauveteur (une sauveteuse) Je m’engage à :

Pervers narcissiques : importance de la petite enfance comment contrecarrer l'emprise et la manipulation - POIL DE CAROTTE . . . . . . . . . . Association pour enfants tristes Comment fait-on quand un père toxique devient grand-père toxique ? Mon père est quelqu’un de très possessif : il a toujours eu une emprise sur mes frères et moi, il a toujours voulu contrôler ma vie et celle de ses proches. Si j’avais l’audace de lui dire non et pas être d’accord avec lui, il m’harcelait jusqu’à ce que je craque et que je lui donne raison. Il a toujours été à l’encontre de mes projets, à un tel point qu’il a détruit mon indépendance et que j’avais beaucoup de mal à penser par moi-même. Aujourd’hui, je veux vivre en paix avec ma famille, mon conjoint et mes trois enfants. Mon père a connu mon fils aîné, qui, aujourd’hui a huit ans. Quand mon fils avait trois ans, j’ai rencontré mon conjoint actuel, qui, au bout d’un certain temps ne supportait plus l’intrusion permanente de mon père. En 2011, mon père m’assigne en justice, pour demander un droit de visite et d’hébergement sur mon fils aîné. Le terme qui définit, mon père est « parent toxique ». Pouvez-vous m’aider ?

Article : trucs pour le bien-être relationnel Sylvaine Pascual – Publié dans Compétences relationnelles Je tiens cette expression Ô combien imagée, et dont les déploiement possibles me font irrésistiblement penser à une sémantique toute Frédéric-Dardienne, de Sandrine, croisée lors d’un Twitpéro à La Défense. Sandrine est directrice de La source humaine, recruteuse sourcière qui, selon ses propres termes, “défriche le sol québécois depuis plus de 15 ans pour y faire jaillir sa ressource la plus précieuse : les gens. Et je vous propose de la garder bien en tête quant à nos relations. Mettre en place un système de protection pour se préserver nos rondeurs délicates d’éventuelles relations pourries ne peut en garantir l’absence totale, mais c’est un bon moyen: De minimiser leur fréquence et leur ampleurDe repérer celles qui ne demandent qu’à dégénérer avant qu’il ne soit trop tard (et donc d’agir)De diminuer ses propres chances d’être à l’origine d’un fiasco relationnel majeur qui risque de laisser des traces. Alors, cher lecteur, PTF!

Related: