background preloader

Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps

Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps
Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen. Mais cela ne suffit pas. Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind. Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind. Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. Mobiliser les bons neurones Pourquoi changer de méthode ? Pour plusieurs raisons. Mais, si nous voulons être performants lors d’un examen, nous devons aller plus loin. Car, le professeur va nous poser des questions auxquelles il va falloir répondre précisément. Comprendre, mémoriser, restituer, réutiliser… ne font pas appel aux mêmes groupes de neurones dans notre cerveaux. Pour être performants lors des examens, il va falloir travailler sur ces zones différentes. Entrer par d’autres portes : CQQCOQP Carte mentale : la méthode CQQCOQP

L'art de la formulation d'objectifs Chaque fois que je conçois un programme, une formation ou un atelier, je me creuse toujours la tête au moment de la rédaction des objectifs pédagogiques. Plus les objectifs sont orientés en fonction de l'apprentissage de l'apprenant et plus ils ont un véritable sens. Dans les milieux professionnels où j'ai évolué, les objectifs pédagogiques n'étaient pas souvent pris au sérieux. Souvent vu comme un mal nécessaire ou une question d'apparence plutôt que le coeur de toute la démarche d'apprentissage qui s'en suit, j'ai dû souvent convaincre mes experts de l'importance de cet exercice surtout si l'on souhaite réellement obtenir des résultats! Je me rappelle d'un professeur, de la faculté d'éducation!, qui m'avait demandé de revoir les objectifs d'un cours que j'avais rédigés, pour qu'il n'y ait pas de répétition des mêmes verbes dans la liste. "Indéniablement, les objectifs pédagogiques ont l'intérêt de "poser le contrat" entre le formateur et les apprenants.

Mind Mapping Les mind map, ou schémas heuristiques, sont donc nés de la volonté de stimuler l'hémisphère droit de notre cerveau pour rendre sa collaboration avec le gauche plus efficace. Les mind map fonctionnent sur le principe de l'imagination et de l'association d'idées et d'images. Il est importants pour stimuler le cerveau droit d'y introduire, pictogrammes, dessins, couleurs et formes variées. L'oganisation des cartes 1. 2. 3. Les images et les dessins Sans images, une carte heuristique est aveugle. Il est bon de donner du volume aux branches, comme aux écritures et aux dessins, voire du mouvement par l'utilisation de tous procédés type BD, (hachures, ombres, perspective...) Le sens de lecture Les mind map ne sont pas toujours hiérarchisées mais il est utile de déterminer par convention un sens de lecture privilégié : dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de la position "10heures". Le matériel nécessaire Une feuille blanche non lignée en format paysage. La réalisation en 6 points

Construire un exerciseur PROFETIC Un exerciseur est une collection automatisée d’exercices le plus souvent de forme « objective ». Application pédagogique déjà populaire avant l’avènement des TIC, l’exerciseur connaît une nouvelle vie à cause de la multiplication des logiciels de d’édition et de gestion d’exercices. Cependant, la facilité technique ne doit pas faire oublier les limites pédagogiques d’un exerciseur ni les précautions qu’il faut prendre pour en calibrer les différentes composantes (questions et réponses, rétroactions, indices et explications, etc.). Drill-and-practice software consists of automated exercises that most often take the form of learning objects.

CRDP de l'académie de Besançon : Cartes heuristiques Ces dossiers thématiques sont archivés, nous attirons votre attention sur leur date de mise à jour. Qu'est-ce-que c'est ? Selon Wikipédia, une carte heuristique (du grec ancien εὑρίσκω, eurisko, "je trouve"), appelée aussi carte des idées, schéma de pensée, carte mentale, arbre à idées ou topogramme (mind map en anglais), est un diagramme qui représente les connexions sémantiques entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels. C'est le plus souvent une représentation arborescente des données. Basée sur les avancées dans le domaine des neurosciences, la méthode a été mise au point par le psychologue anglais Tony Buzan dans les années 70. cerveau droit (couleurs, images, formes, rythmes, sentiments)cerveau gauche (mots, parole, analyse, logique, nombres, linéarité) Il définit ce concept comme "une manifestation de la pensée irradiante" et désigne des processus associatifs qui partent d'un point central. quatre caractéristiques essentielles :

Netquiz Pro 4 Où peut-on avoir de l'information pour comprendre les nuances entre Biblothèque, Collection, Projet actif? Bibliothèque: on y trouve la liste de tous vos items (vos questions de questionnaires) par type d’item (question à choix multiple, de classement, vrai ou faux, etc); on y trouve aussi tous les médias utilisés dans vos items. La bibliothèque permet de réutiliser et/ou modifier tous les items, médias, titres de collections que vous avez créés dans Netquiz Web. Collection: permet de classer et de catégoriser mes questionnaires (ex: cours 101, cours 102). Quand vous créez un nouveau questionnaire, vous pouvez l’insérer dans une collection. Un prof de français peut avoir, par exemple: collection de tests de grammaire, collection de tests d’orthographe, etc. Catégories: permet de classer et de catégoriser mes items (mes questions). Comment changer le nom et paramétrer le «Projet actif » dans NetquizWeb? Pour le moment, vous ne pouvez changer le nom de votre projet actif.

Comment l'usage des cartes mentales peut-il aider aux apprentissages ? - Circonscription Montpellier Nord Les cartes mentales ou heuristiques proposent une manière de penser autrement que de façon linéaire, une autre manière d’organiser ses idées, de synthétiser des informations, de mémoriser des connaissances, de faire un exposé, etc. Selon les utilisateurs, les possibilités de travail avec les élèves sont immenses. Pour en savoir plus, lire ci-dessous le document élaboré par une pscychopédagogue, Laetitia Carlier. Visionner également le diaporama de présentation pour la Journée TICE du 11 février 2009 dans l’Académie de Reims. Vous trouverez aussi quelques informations sur : Consulter également ces quelques sites élaborés par des enseignants habitués à utiliser les cartes mentales avec leurs élèves : Lire aussi le document sur : Les cartes mentales ou heuristiques La carte mentale, un outil pédagogique

Qu'est-ce qu'une consigne ? SupportsFOAD Mis à jour le (Mardi, 14 Juillet 2009 19:27) Ecrit par Anna Aider l'apprenant à se représenter en train de faire En général, un enseignant en présentiel a des rapports surtout oraux avec ses apprenants. Bien qu'il prenne des notes et structure à l'écrit son cours, c'est en effet oralement qu'il explicite ses intentions et les consignes. En FOAD, la perspective s'inverse et il nous faut transférer à l'écrit nos habitudes orales. Qu'est-ce qu'une consigne ? "Une activité commence par une consigne (syn. un énoncé injonctif) caractérisée par son effet : elle conduit l’élève à se représenter par anticipation réalisant une tâche. Ceci suppose que le concepteur se place du point de vue de l'apprenant, qu'il "parle son langage", mais aussi qu'il le connaisse bien : âge, pré-requis… On distingue, selon l'intention pédagogique qui préside à la mise en situation, différents types de consignes : La classification de Bloom Pour télécharger le tableau de Bloom en format PDF, cliquez ici. Eléments-clés

Utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques (dossier) La cartographie d’idées connaît depuis quelque temps un vrai regain d’intérêt. Le site Savoirs CDI à destination prioritaire des enseignants-documentalistes consacre un dossier aux cartes mentales pour une utilisation pédagogique avec des exemples de dispositifs, la présentation de critères de réussite de projets de cartes heuristiques ainsi que les limitations de l’usage du mindmapping. A quoi sert le mindmapping ? L’utilisation des cartes heuristiques permet de travailler notamment la mémorisation, l’apprentissage, la compréhension, la prise de notes, l’organisation et la présentation. Sommaire du dossier utilisation des cartes mentales pour des dispositifs pédagogiques Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France Tags: carte heuristique, cartographie, EPN, formation, gestion de projet, pédagogie

Les 7 missions du formateur de demain Cette approche d’accompagnement nous semble très intéressante à publier, les questions de formation se posant de manière identique au niveau de tous les secteurs même si les finalités ou mise en oeuvre sont différentes. "Le formateur de l’ère digitale n’aura plus (n’a plus déjà ?) à transmettre son savoir. Mission 1 : aider au positionnement Avant de se lancer dans son apprentissage, l’apprenant doit savoir d’où il part, quels sont ses besoins en compétences. Il existe des outils à mettre à disposition de l’apprenant : référentiel de compétences, entretien de co-positionnement, séance de feed back… Mission 2 : définir les objectifs avec l’apprenant Une fois la prise de conscience du besoin réalisée, l’apprenant doit se fixer des objectifs d’apprentissage précis et mobilisateurs. Mission 3 : flécher vers les ressources pédagogiques pertinentes Mission 4 : conseiller dans le choix des activités apprenantes Apprendre à faire ne se limite pas à consulter des posts ou des vidéos sur le web.

Usages du mindmapping papier ou électronique « Trouve ta voie ! Il y a les partisans du mindmapping manuel, sur papier. Et il y a les tenants du mindmapping électronique. Les uns et les autres aiguisent leurs arguments et campent sur leurs positions. Lequel est le meilleur ? Lequel est le plus utile ? Les deux ont des avantages et des inconvénients. Passons-les un peu en revue… C’est une carte publiée sur Biggerplate par Toni Krasnic, l’auteur de Concise Learning, qui m’a inspiré cet article. C’est vrai que les logiciels de mindmapping offrent des avantages indéniables : j’en suis un utilisateur fervent et quotidien. Mais faut-il jeter le mindmapping papier pour autant ? Non. Comparons les avantages et les inconvénients des deux méthodes (Cliquez sur la carte pour l’agrandir ou ici pour la télécharger depuis Biggerplate, la plus grande communauté de mindmappeurs au monde). Votre mindmapping : papier ou logiciel ? Comme je le disais récemment dans l’échange organisé par Signos, les logiciels de mindmapping ont déjà transformé les usages du mindmapping.

Related: