background preloader

Procréation médicalement assistée

Procréation médicalement assistée
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PMA et PAM. La procréation médicalement assistée (PMA), également appelée assistance médicale à la procréation (AMP), est un ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation. Précisions lexicales[modifier | modifier le code] La procréation médicalement assistée (PMA) désigne l'ensemble des pratiques cliniques et biologiques, où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation, En revanche, le clonage humain n'est juridiquement pas considéré comme faisant partie des techniques de PMA. Historique[modifier | modifier le code] À l’origine, les premières techniques de procréation médicalement assistée (insémination artificielle) ont été développées pour permettre à des couples infertiles d’avoir des enfants. Statistiques[modifier | modifier le code] En Europe[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code]

Types de contraception Archives - MaContraception.fr Cette méthode de contraception agit en détruisant les spermatozoïdes. Les spermicides se présentent sous forme d’ovule, d’éponge, de tampon ou de gel. Pour être pleinement… Read Article → Cette méthode de contraception consiste à injecter chez la femme une hormone qui va intervenir sur son cycle menstruel de la même manière que la… Read Article → Cette méthode de contraception consiste à couvrir d’un étui le pénis de l’homme afin d’éviter que le sperme ne pénètre dans le vagin. Read Article → Cette méthode de contraception consiste à introduire dans le vagin une gaine en polyuréthane ou en nitrile avant le rapport sexuel. Read Article → La pilule est une méthode de contraception orale contenant des hormones. Read Article → Le patch contraceptif est une méthode de contraception à coller sur une partie du corps. Read Article → L’implant est une méthode de contraception qui consiste à introduire sous la peau un bâtonnet minuscule de 4 cm de long sur 2 mm de… Read Article → Read Article →

Gestation pour autrui Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le statut légal de la gestation pour autrui varie selon les pays. Elle est interdite dans certains pays comme la France, et autorisée dans d'autres, sous des conditions variables concernant par exemple la rémunération de la mère porteuse et l'accès des enfants à leurs origines biologiques. Du fait des variations de législations, des différences de revenus selon les pays et de la liberté de circulation des personnes, on assiste à l'émergence d'un « tourisme procréatif ». Cette pratique engendre ensuite parfois un problème juridique quand il s'agit de transcrire les actes de naissance délivrés à l'étranger[1],[2]. Finalité de la gestation pour autrui[modifier | modifier le code] C'est également une voie utilisée par des couples de deux hommes dans le cadre d'une homoparentalité. Rôle et statut de la gestatrice[modifier | modifier le code] Leur condition dans les pays qui ont légalisé la pratique de la gestation pour autrui est très variable :

La contraception après un bébé Lorsqu’on vient d’avoir un bébé, on a tellement de choses à penser (et à faire) ! Faire connaissance avec son bébé, apprendre à s’en occuper, devenir parent … Se remettre aussi doucement de ces mois de grossesse et de l’accouchement, physiquement et psychologiquement. Et puis, en général, à la suite de son accouchement, on ne se sent pas toujours la force, ni l’envie, de repartir dans une grande aventure sexuelle avec son amoureux ! Dans ce contexte, la contraception n’apparaît pas en pole position des priorités Quand parle-t-on de contraception ? Pourtant, c’est lors de l’hospitalisation à la maternité, à J+3 ou 4 après l’accouchement, qu’on va vous parler de contraception. Pourquoi ? C’est justement parce que la contraception peut paraître incongrue pendant cette période qu’on peut y faire moins attention… que des « accidents » peuvent avoir lieu, et qu’une autre grossesse peut survenir, très rapprochée de celle qu’on vient de vivre, sans qu’on l’ait attendue. En quoi consiste-t-elle ?

Les arguments "pour" Fécondation in vitro Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée et de transfert d'embryon . En 2007-2008, 2 % environ des bébés des pays riches sont issus de la fécondation in vitro, imaginée et mise au point dans les années 1970 et opérationnelle à partir des années 1980. Historique[modifier | modifier le code] La technique fut développée au Royaume-Uni par les docteurs Patrick Steptoe et Robert Geoffrey Edwards[1]. Statistiques[modifier | modifier le code] Depuis Louise Brown (1er bébé-éprouvette) en 1978, le nombre de fécondations in vitro n'a cessé d'augmenter. Cette technique est efficace avec une conception dans 50 à 70 % des cas après 6 cycles, les chiffres décroissant rapidement avec l'âge de la femme[5]. Principes opératoires[modifier | modifier le code] Fécondation[modifier | modifier le code] Transfert[modifier | modifier le code] Immédiat[modifier | modifier le code] Retardé[modifier | modifier le code]

Les arguments "contre" Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fécondation in vitro par injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde dans un ovocyte. L'injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde (intracytoplasmic sperm injection, ICSI) est une technique de Fécondation in vitro consistant en la micro-injection d'un spermatozoïde dans le cytoplasme d'un ovocyte à maturité (stade de métaphase 2) grâce à une micro-pipette. Elle peut être réalisée avec des spermatozoïdes épididymaires recueillis par ponction en cas d'azoospermie excrétoire. Enfin, il est possible dans certain cas, de réaliser une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde à partir de spermatozoïdes recueillis à partir d'une biopsie testiculaire. Elle est indiquée en cas d'oligoasthénospermie majeure, de déficit du pouvoir fécondant des spermatozoïdes, d'absence de réaction acrosomique ou de défaut de reconnaissance ovocytaire. Articles connexes[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code]

Obésité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'obésité est l'état d'un individu ayant un excès de poids par augmentation de la masse adipeuse[1]. L'obésité se définit par un indice de masse corporelle supérieur à 30. L'obésité humaine a été reconnue comme une maladie en 1997[2],[3] par l'OMS. Cette maladie multifactorielle est considérée aujourd'hui par métaphore comme une pandémie, bien qu'il ne s'agisse pas d'une maladie infectieuse[4]. Étymologie et définition[modifier | modifier le code] Le mot « obésité » apparaît en 1550[5]. Les formes cliniques sont nombreuses, avec des mécanismes physiopathologiques et des conséquences pathologiques différents, il est donc plus judicieux de parler « des obésités ». Histoire des représentations de l'obésité[modifier | modifier le code] Le lien entre obésité et santé est évoqué par ce tableau (Der Völler, « Le glouton ») de 1804, du peintre Georg Emanuel Opitz (1775–1841) - gouache sur papier. Phénotypes[modifier | modifier le code]

Avortement Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme d'avortement concerne toutes les espèces vivipares. Il peut entraîner, ou non, la mort du fœtus et son expulsion immédiate[1]. Avortement humain[modifier | modifier le code] Pour l'espèce humaine, on distingue plusieurs situations : On appelle avortement provoqué l'interruption volontaire d'une grossesse chez une femme par intervention humaine. Il fait l'objet d'une législation spécifique : le droit de l'avortement. Avortement non gestatif[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Avortement, sur Wikiquote Articles connexes[modifier | modifier le code] Histoire de l'avortement

Dossier SagaScience - Chimie et Beauté La peau, comme les cheveux, les ongles, est soumise à de nombreuses agressions extérieures : soleil, froid, micro-organismes véhiculés par l'eau, l'air, les poussières… Si le soleil est indispensable au corps humain, une exposition prolongée et intense à ses rayons, sans précaution, peut entraîner coups de soleil (érythèmes) ou lésions plus profondes. De la même façon, exposée au froid sans protection, la peau réagit par de la couperose, caractérisée par une dilatation des petits vaisseaux (sur le visage), ou encore par des dartres, des engelures ou des crevasses. Bien que la couche cornée la préserve naturellement contre les bactéries, la peau présente parfois des infections ou des réactions allergiques qui s'étendent à tout l'épiderme (impétigo, eczéma, …). D'autres affections atteignent plus spécifiquement les glandes sébacées (furoncles, anthrax, folliculites), les glandes sudoripares, l'épiderme (ulcère) ou encore le tissu sous-cutané ou musculaire (cellulite).

L’obésité, une réelle menace Certains parlent d’épidémie… L’obésité ne s’attrape pas comme ça, cependant, alors qu’elle concernait surtout nos homologues américains, elle se propage vite chez nous, sans qu’on n’y prenne garde ! Être obèse n’est pas réservé aux adultes. On parle aujourd’hui de la génération fast food : un ado sur dix a des kilos en trop ! Surpoids et obésité Le surpoids se définit comme une augmentation excessive de la masse grasse de l’organisme. Dans la vie de tous les jours, que signifie être obèse ? Une gêne quotidienne, une souffrance psychologique pouvant mener à la dépression, la confrontation permanente au regard de l’autre, adulte comme enfant, parfois même des difficultés quant à une embauche… Difficile à supporter ! D’après les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cette maladie des temps modernes est devenue une véritable épidémie mondiale qui touche pays riches comme pays en développement, toute population confondue. Un mode de vie de plus en plus sédentaire tout d’abord.

L'obésité Ce qui est VRAI : un adulte sur 5, en France, est en surpoids. Aux États-Unis, le surpoids concerne un adulte sur 3. La surcharge pondérale est devenue un problème préoccupant pour le monde occidental dans son ensemble. Le surpoids est un facteur de risque du point de vue de la santé. Ou du moins, une surcharge en graisses au niveau de l'abdomen (obésité dite androïde car plus fréquente chez les hommes, ou en pomme) est néfaste de ce point de vue. Mais un excès de graisses au niveau des cuisses et des fesses (obésité dite gynoïde ou en poire, plus fréquente chez les femmes) ne semble pas avoir le même retentissement. Ce qui est FAUX : quand on est en surpoids, on doit impérativement maigrir.

Pollution de l'air Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La pollution de l’air (ou « pollution atmosphérique ») est un type de pollution caractérisé par une altération des niveaux de qualité et de pureté de l’air. Cette dégradation est généralement causée par un ou plusieurs éléments tels que des matières particulaires, ou autres substances…[1] dont les degrés de concentration et les durées de présence sont suffisants pour produire un effet toxique et/ou écotoxique. L'ONU a encadré la mis en place en 1979 d'une Convention sur la pollution atmosphérique transfrontalière à longue distance. L'OMS estime que ramener les taux de particules PM10 de 70 à 20 µg/m3 diminuerait la mortalité induite par la pollution de l’air de 15 %. Différents types de pollutions atmosphériques[modifier | modifier le code] Cette pollution peut revêtir de multiples formes et être : Histoire[modifier | modifier le code] C'est avec la révolution industrielle que la pollution de l'air est devenue la plus visible et manifeste. 2. 3.

Related: