background preloader

Les Français sont fâchés avec la mondialisation - Monde - la-Croix.com

Les Français sont fâchés avec la mondialisation - Monde - la-Croix.com
Cliquez sur l'infographie pour la voir en grand format Les Français continuent décidément d'être très fâchés avec la mondialisation. C'est ce qui ressort du sondage exclusif réalisé par l'Ifop dans dix pays pour La Croix, alors que s'ouvre mercredi 26 janvier le 41e Forum économique mondial de Davos. Économie libérale, ouverture des échanges, capacité à sortir de la crise : rien ne trouve grâce aux yeux des Français. Ils sont les plus nombreux (33 %) à juger qu'il faut désormais abandonner le système capitaliste, contre… 3 % des Chinois, officiellement communistes. L'enquête de l'Ifop montre à quel point le fossé se creuse entre les opinions des vieux pays industrialisés et celles des pays émergents, comme la Chine et le Brésil. "Les Français ont parfaitement conscience de leur retard" Résultat, si les Australiens sont les plus nombreux à juger que leur pays est bien placé pour faire face à la compétition mondiale (79 %), ils sont talonnés par les Allemands (77 %). Related:  Mondialisation

ARTE Unesco - immatériel Chaque année, le Comité se réunit pour évaluer des candidatures et décider d’inscrire ou non les pratiques et expressions culturelles du patrimoine immatériel proposées par les États parties à la Convention de 2003. La Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente (voir les critères) est composée d’éléments du patrimoine immatériel que les communautés concernées et les États parties considèrent comme nécessitant des mesures de sauvegarde urgentes pour assurer leur transmission. Les inscriptions sur cette Liste contribuent à mobiliser la coopération et l’assistance internationale qui permettent aux parties prenantes de prendre des mesures de sauvegarde adéquates. Le Registre des meilleures pratiques de sauvegarde (voir les critères) est composé de programmes, projets et activités reflétant le mieux les principes et les objectifs de la Convention.

Why Davos Doesn't Matter A decade ago, Davos was the most coveted invitation among the aspirants, wannabes and star-struck hangers-on of the world's power players. The annual shindig of the World Economic Forum in the Swiss Alpine ski resort assembled the corporate and political elites of the West — and those from the developing and former socialist worlds who were ready to accept their tutelage — to plot the future of globalization. The free market had become the uncontested economic model, free trade was the order of the day and dot-com visionaries promised that stock market exuberance was no longer irrational. The future seemed to belong to what Samuel Huntington (yes, he of the "Clash of Civilizations" fame) dubbed "Davos Man." The fact that this year's gathering opened under the cloud of a precipitous global stock market slide and creeping recession may be symbolically apt, but it is not the only reason for the absence of triumphalist illusions at Davos 2008.

La planète en 2030 vue par les services de renseignement américains C’est un cadeau pour le président Obama fraîchement réélu : le rapport Global Trends 2030, concocté par le National Intelligence Council (NIC) et qui vient d’être rendu public. Le NIC, petit cousin de la CIA, est en quelque sorte le bras analytique et prospectif des services de renseignement américains. Son rapport imagine le monde de 2030. Il présente logiquement un tropisme fort pour la géopolitique mais il a l’intelligence de ne pas oublier que les nations, les sociétés vivent sur une planète physique dont les limites s’avèrent de plus en plus flagrantes, que les êtres humains ont des besoins élémentaires (se nourrir, boire, se loger, se chauffer, se déplacer) et que ne pas pouvoir les satisfaire est aussi un facteur d’instabilité dans le monde. Soixante pour cent de la population mondiale dans les villes, cela n’est pas sans conséquences, notamment pour l’environnement. Au défi démographique s’ajoutent les défis climatique et alimentaire.

Discours de la servitude volontaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Discours de la servitude volontaire. Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un est un ouvrage rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie à l'âge de dix-huit ans. Sa première publication date de 1574. Ce texte consiste en un court réquisitoire contre l'absolutisme qui étonne par son érudition et par sa profondeur, alors qu'il a été rédigé par un jeune homme d'à peine dix-huit ans. Ce texte pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population et essaie d'analyser les raisons de la soumission de celle-ci (rapport « domination-servitude »). L’œuvre[modifier | modifier le code] La puissance subversive de la thèse développée dans le Discours ne s’est jamais démentie. L’originalité de la thèse de La Boétie est contenue tout entière dans l’association paradoxale des termes « servitude » et « volontaire ». [modifier | modifier le code] Le Malencontre : origine de la dénaturation[modifier | modifier le code] André Tournon, L.

Gulf petro-powers to launch currency in latest threat to dollar The project is inspired by Europe’s monetary union, seen as a huge success in the Arab world. But there are concerns that the region is trying to run before it can walk. Europe took 40 years to reach the point where it felt ready to launch a currency. It began with the creation of the Iron & Steel Community in the 1950s, moving by steps towards a single market enforced by powerful Commission and European Court. Khalid Bin Ahmad Al Kalifa, Bahrain’s foreign minister, told the FIKR Arab Thought summit in Kuwait that the project would not work unless the Gulf countries first break down basic barriers to trade and capital flows. At the moment, trucks sit paralysed at border posts for days awaiting entry clearance. “The single currency should come last. Mohammed El-Enein, chair of the energy and industry committee in Egypt’s parliament, said Europe’s example could help the Arab world achieve its half-century dream of a unified currency, but the task requires discipline.

Freedom Index : Find Freedom! "The man who knows what freedom means will find a way to be free." -F.A. "Baldy" Harper "Where liberty dwells, there is my country." -Benjamin Franklin Update 11/8/12: Now using 2012 data. Property rights (Source: Heritage Foundation Fiscal Freedom Index 2012) Freedom to keep what you earn (Source: Heritage Foundation Fiscal Freedom Index 2012) Freedom of expression and belief (Source: Freedom House Freedom in the World index 2012) Small government (Source: Heritage Foundation Fiscal Freedom Index 2012) Freedom from restrictions on ownership and use of firearms (Source: Free Existence Gun Freedom Index 2011) Freedom from restrictions on possession and use of recreational drugs (Source: Free Existence Drug Freedom Index 2011) Freedom from corruption (Source: Transparency International Corruption Perceptions Index 2010) Relative inflation rates (Source: Heritage Foundation Fiscal Freedom Index 2012) When checked, sorts list in ascending order instead of descending order

Quand la Croix Rouge surveille les médias sociaux pour sauver les victimes de catastrophes naturelles La Croix Rouge américaine a dévoilé son dispositif de surveillance des médias sociaux pour identifier les victimes de catastrophes naturelles, en l’occurrence les tornades des 2 dernières semaines. Le dispositif s’appuie sur le modèle du Dell Social Media Listening Command Center, la fameuse cellule de veille de Dell utilisant la technologie Radian6 de Salesforce. La cellule DOC (Digital Operations Center), financée notamment par Dell, surveille tout un spectre de médias sociaux allant de Facebook à Twitter en passant par Foursquare et les blogs, etc. Il s’agit de localiser les appels de détresse, identifier des tendances locales, garder un contact avec les victimes en attendant l’arrivée des secours et surtout affecter de manière plus efficace les ressources sur le terrain. A travers les cartographies type « carte de chaleur » il leur est possible de localiser les zones où il existe un volume d’échange très important à propos des tornades. Articles similaires:

Related: