background preloader

INFOGRAPHIE : La guerre d'Algérie en un coup d'oeil - 19/03/2012

INFOGRAPHIE : La guerre d'Algérie en un coup d'oeil - 19/03/2012
Le résumé Le Président François Hollande sera ce mercredi en Algérie pour une visite d’État de deux jours, qui l’emmènera à Alger puis à Tlemcen (ouest). Jeudi, il prononcera un discours devant les deux chambres du Parlement algérien réunies. Il devrait parler des relations économiques entre la France et l’Algérie, mais aussi évoquer les 132 années de colonisation française et la guerre d’indépendance. Mardi, le ministre algérien des moudjahidines (anciens combattants) Mohamed Cherif Abbas a insiqué que les Algériens attendaient "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français". Tout juste investi candidat à la présidentielle, François Hollande avait fait un premier pas vers la réconciliation algérienne en se rendant le 17 octobre 2011, au matin, sur le pont de Clichy (Hauts-de-Seine), pour dénoncer la répression sanglante de la police française de la manifestation du 17 octobre 1961, à Paris.

http://quoi.info/actualite-politique/2012/12/19/la-guerre-dalgerie-en-un-coup-doeil-1131345/

Related:  La décolonisationGuerre d'Algérie

Guerre d'Algérie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La guerre d’Algérie ou Révolution algérienne (mais aussi guerre d'indépendance algérienne ou guerre de libération nationale), est un conflit qui se déroule de 1954 à 1962 en Algérie, colonie française depuis 1830 et divisée en départements depuis 1848, et dont l'aboutissement est l'indépendance du territoire le 5 juillet 1962. Dénominations[modifier | modifier le code] Le terme officiellement employé à l'époque par la France était « événements d'Algérie », bien que l'expression « guerre d'Algérie » ait eu cours dans le langage courant.

Thème: La guerre d'Algérie (1954-1962) Pour télécharger le logiciel Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI), Clé d'activation: Fournie par le collège Pour télécharger le cours en version TBI Durée: Du 1er novembre 1954 au 19 mars 1962 Belligérants: Il a opposé les autorités et l'armée française à des indépendantistes algériens, principalement réunis sous la bannière du Front de libération nationale (FLN) Jalons Pour l'histoire du temps présent Le 10 octobre 1954, un groupe de nationalistes algériens fonde le Front de Libération National (FLN). Leur objectif : mener une guérilla révolutionnaire visant à arracher l'indépendance algérienne à la France. Le premier acte de ce soulèvement a lieu dans la nuit du 1er novembre 1954 : 70 attentats disséminés sur une trentaine de points du territoire algérien visent à saboter des installations névralgiques (radio, centraux téléphoniques, dépôts de pétrole...) et à toucher des casernes et des gendarmeries afin d'y récupérer des armes. Ces attentats, qui devaient épargner les civils, font huit morts, parmi lesquels un jeune instituteur français, Guy Monnerot. Dès le lendemain, le gouvernement Mendès France et son ministre de l'Intérieur, François Mitterrand, organisent la répression contre-terroriste dite de "remise en ordre intérieure". Toutefois, l'expression ne dupe pas longtemps l'opinion : c'est bien une guerre qui vient de débuter en Algérie.

Jalons Pour l'histoire du temps présent Forum d'Alger, 4 juin 1958, 19 heures. Face à la foule algéroise, flanqué de Salan (à gauche) et de Soustelle (à droite), le général de Gaulle s'apprête à prononcer un discours clef. Il s'adresse à l'immense foule présente, mais aussi et il le sait, par médias interposés, à l'ensemble de la communauté française. Introduction du dossier « 1960, année de l’Afrique » - Pour mémoire - CNDP L’année 1960 a été « l’année de l’Afrique » (sous-entendu : de l’Afrique noire) car elle a vu, au milieu de la surprise et de l’incrédulité des autres continents, 18 colonies de l’Europe accéder en quelques mois à la souveraineté et à la reconnaissance internationale en tant qu’États. Cette vague triomphale, inaugurée en 1957 par l’ancienne Gold Coast, devenue Ghana, marquait une troisième phase de la décolonisation, après l’Asie et l’Afrique du Nord. Beaucoup plus précoce et rapide que ce que les gouvernements et les opinions publiques avaient pu prévoir, cette émancipation, par son caractère négocié et pacifique, est volontiers citée comme modèle de réussite. Dans le cas français en particulier, elle s’oppose avec éclat aux décolonisations violentes et douloureuses de l’Indochine et de l’Algérie. Cependant, elle fut aussitôt mise à l’épreuve.

Les Nations Unies et la décolonisation Depuis sa création en 1945, l’Organisation des Nations Unies a accueilli parmi ses membres plus de 80 nations qui se sont affranchies de la domination coloniale ou d’accords de tutelle et sont devenues des États souverains et indépendants. L’ONU a joué un rôle crucial dans cette évolution historique en encourageant les aspirations des peuples dépendants et en fixant des buts et des normes pour hâter leur accession à l’indépendance. En dépit des progrès remarquables accomplis dans la lutte contre le colonialisme, il reste aujourd’hui encore 17 territoires non autonomes où vivent près de deux millions de personnes.

La Guerre d'Indochine (1946-1954) Des conflits ayant impliqué la France depuis 1945, la guerre d’Indochine reste certainement la moins bien connue. Débutée dans le délicat contexte de la reconstruction, elle fut souvent reléguée au second plan des préoccupations des français, avant de céder la place à un conflit autrement plus mobilisateur : la guerre d’Algérie. Pourtant « l’ Indo » (pour reprendre l’expression consacrée de ses vétérans français), cette guerre coloniale de huit ans, représente à bien des égards un épisode historique de grande importance.

« Dien Bien Phu vu d'en face », paroles de vétérans vietnamiens Tir vietminh sur les positions françaises (ECPAD France). Pour la première fois au Vietnam, de jeunes journalistes revisitent l’histoire de leur pays en publiant les souvenirs des vétérans de Dien Bien Phu, où a eu lieu le 7 mai 1954 la victoire décisive des Vietminh contre le colonisateur français. Au fil des récits, les mythes propagandistes se déconstruisent. Après une guerre, l’histoire s’écrit généralement dans la perspective du vainqueur. Il en résulte une « vérité » tronquée où la voix des vaincus est occultée.

[FLASH-BACK] Il y a 50 ans, l'indépendance du Congo- 3 juillet 2010 Entre les 4 et 7 janvier 1957, éclatent, dans la capitale du Congo belge, les "émeutes de Léopoldville", provoquées par l'interdiction d'un meeting du mouvement indépendantiste Alliance des Bakongo (ABAKO). Dès le 13 janvier, le gouvernement belge annonce son intention de donner à son indépendance au pays. La "République du Congo" naît le 30 juin 1960. Le roi Baudouin se rend lui-même à Léopoldville pour officialiser la proclamation d'indépendance, signée par Joseph Kasavubu, chef du nouvel Etat, et Patrice Lumumba, chef du gouvernement. Guerre d'algérie : 1954-1962 video Soulèvements dans le Constantinois Les archives des Actualités Françaises (INA) du 20 septembre 1955 illustrent, avec cet extrait, les soulèvements... video Aimé Césaire et la guerre d'Algérie En 1956, l'organisation des pays non alignés voit le jour. Cette conférence marque l'avènement du Tiers-monde, le monde... infographic Frise de la guerre d'Algérie Cette frise chronologique interactive permet d'approfondir des dates clés pour mieux comprendre les origines et...

3H6 : des colonies aux Etats indépendants by Mikael NOAILLES on Prezi les étapes de la décolonisation de l'Algérie by audrey mignolet on Prezi

Related: