background preloader

Le Planétarium de Montréal

Le Planétarium de Montréal

Le Jardin japonais Les éléments du jardin L’architecte Ken Nakajima a choisi la péridotite, une pierre rare aux couleurs vernissées de serpentine vert émeraude, pour donner un cachet distinct à son aménagement. Les pierres utilisées ont été trouvées dans les mines d’amiante de Thetford Mines, dans l’est du Québec. Les plans du Jardin du thé ont été offerts par la Ville d’Hiroshima. Les poissons et les plantes Une carpe Koi peut vivre jusqu’à 50 ans. Le lotus ou « fleur de Bouddha » ne flotte pas à la surface de l’eau, comme le nymphéa, mais est plutôt ancré au fond de l’étang par une forte tige. Introduites au Japon au 8e siècle, les pivoines arbustives requièrent tant de soins que seuls les riches Japonais pouvaient se permettre d’en posséder.

Home Page la Société des directeurs des musées montréalais – Activités culturelles, expositions et événements des institutions muséales de Montréal, Québec

Related: