background preloader

Moyen-Orient : L’utilisation de la religion pour des objectifs stratégiques cachés

Moyen-Orient : L’utilisation de la religion pour des objectifs stratégiques cachés
Depuis que j’écris sur la Syrie je dérange beaucoup de mes camarades français, à tel point que l’un d’eux m’a blessé au plus profond de moi-même en m’écrivant : « Mais comment, toi qui est chrétien, peux-tu défendre ce ”dictateur” qui massacre son propre peuple ». J’ai beaucoup réfléchi à toutes ces questions de religions et de politique au Moyen-Orient, d’instrumentalisations religieuses à buts stratégiques et politiques par des États occidentaux supposés chrétiens, qui agissent en États athées, excitant les fanatismes et s’alliant avec les théocraties islamiques du Golfe pour renverser des chefs d’État arabes laïques, tandis qu’en Occident, ils excitent les populations contre l’Islam présenté comme religion fanatique. Tout en encourageant parallèlement les riches autorités du Wahhabisme pétrolier à envahir le monde occidental et arabe et à y répandre les thèses extrémistes de l’Islam [ Révoltes arabes, intégrismes et prix du pétrole Ainsi, les États-Unis firent d’une pierre deux coups.

http://www.mondialisation.ca/moyen-orient-l-utilisation-de-la-religion-pour-des-objectifs-strat-giques-cach-s/30641

Related:  Utilisation de la religion pour des objectifs

Le ministère de l’intérieur envisage de dissoudre la LDJ Mise à jour: Deux autres mouvement radicaux dissolus Enfin!!! La LDJ, après avoir vu sa page Facebook de supprimée, risque de se voir supprimer elle aussi à son tour! Il y a parfois des bonnes nouvelles qu’on attend pas… Après les accrochages avec des Cercle de l'Oratoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cercle se réunissait à l'origine dans une salle du Temple protestant de l'Oratoire du Louvre dont il tire son nom, sans qu'il n'y ait aucun lien avec la paroisse protestante de l'Oratoire du Louvre. Programme et objectifs[modifier | modifier le code] Le cercle, créé suite aux attentats du 11 septembre 2001 et aux réactions antiaméricaines qui les ont suivi, se donne pour but de défendre, dans l'opinion, certains éléments de la politique des États-Unis, de lutter contre l'antiaméricanisme et contre ce qu'ils nomment l'islamisme radical et qui serait selon eux le nouveau totalitarisme. Ainsi Michel Taubmann déclare : « Les Américains ne sont pas nos ennemis. On peut les critiquer, mais on ne doit pas faire n’importe quoi avec eux.

De la Révolution Verte aux Biocarburants, la vraie nature du Développement Désastre, dévastation, désolation, misère, catastrophes en série ; tel est, au terme du demi siècle passé, le bilan de la « Révolution Verte », du « développement » et de l’industrialisation agricole. Catastrophe écologique, catastrophe humanitaire, catastrophe sanitaire, le bilan est d’autant plus lourd qu’aucun des objectifs humains affichés n’a été atteint. L’industrialisation de l’agriculture a certainement satisfait des « objectifs économiques », mais c’est en laissant sur son chemin une humanité plus que jamais déshéritée. Les objectifs affichés sans cesse ressassés et martelés de la « lutte contre la faim et la malnutrition », pour « l’autonomie ou la sécurité alimentaire », n’ont jamais et nulle part été atteints, même dans les pays « développés » : les affamés et les « mal nourris » ont augmenté en proportion de la croissance démographique générale. Les moyens mis en œuvre dans cette « aventure » se chiffrent pourtant en des quantités colossales, surhumaines et vertigineuses.

Crimes contre l'humanité : L'ultime retour des barbares « Eh bien, oui, proclame Hitler, nous sommes des barbares et nous voulons être des barbares. C'est un titre d'honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront le monde. Les« États arabes », Otages de leur ‘Ligue’ : Entre l’immobilisme, la subordination et l’attrape-nigaud Depuis sa création en 1945 par sept pays arabes, dont la Syrie, la «Ligue des États arabes» a pour objectif d’unifier la «nation arabe», de défendre les intérêts des États membres, de faire face à toute ingérence des puissances dans la région. Elle se voulait aussi une force de proposition et d’impulsion. Mais les divergences sont telles que ses actions et initiatives, même de paix, restent au mieux à effets modestes. Les 22 États membres connaissent des divisions liées aux vicissitudes des relations dues à la nature de leurs systèmes politiques souvent antinomiques. Deux visions politiques s’affrontent à ce jour.

1971 Émirats arabes unis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. État des Émirats arabes unis دولة الإمارات العربيّة المتّحدة (ar) Dawlat al-ʾImārāt al-ʿarabiyyat al-muttaḥida (ar) Histoire[modifier | modifier le code] Préhistoire[modifier | modifier le code] L'EIIL annonce un "califat islamique" en Syrie et en Irak * Est-ce que cet empire islamique qui étend de plus en plus sa puissance pourrait être la bête décrite dans Apocalypse 13 et dans le livre de Daniel 7, bête qui doit fouler et manger tout sur son passage? Je ne crois pas que la majorité des Musulmans modérés soit en accord avec cette montée en puissance de ces extrémistes religieux qui ont pour objectif de voir flotter le drapeau de l'Islam sur tous les pays du monde (islamisation de toute la planète) et ce, par le moyen de la terreur et de la persécution. Toutefois, ces mêmes Musulmans risquent d'être contraints de se rallier à cette guerre sainte sous peine d'être persécutés au même titre que les Chrétiens et les Juifs. Dans un enregistrement audio diffusé sur internet, l'EIIL, qui se fait appeler désormais "Etat islamique", a également désigné son chef Abou Bakr Al-Baghdadi comme "calife". "Irak" et "Levant" supprimés du sigle EIIL

Kossayr : c'est ainsi que tout a commencé Que se passe t-il en Syrie ? En un an, des milliers de personnes ont été tuées, mais qui les a tuées ? Les témoignages que nous publions sont représentatifs du drame actuel. Souha Moustafa est partie à la rencontre des survivants des affrontements. Pas de ceux qui sont employés et mis en scène par les agences de communication occidentales en Turquie et en Jordanie, mais des gens simples qui fuient les combats.La balle a pénétré le corps de mon frère avant d'exploser dans ses poumons, dit un jeune chrétien qui a pu s'évader de Kossayr (ou Qusayr) et s'installer à Damas. Mon frère, ajoute-il, était ingénieur civil.

Mai 1981 Conseil de coopération du Golfe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (arabe : مجلس التعاون لدول الخليج العربية) ou Conseil de coopération du Golfe (CCG) (arabe :مجلس التعاون الخليج العربية) est une organisation régionale regroupant six pétromonarchies arabes et musulmanes du golfe Persique : l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar. États membres[modifier | modifier le code] Le Conseil de coopération du Golfe est composé de six États : l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar.

Le Jihâd : sa vraie signification et son but Chers savants, paix sur vous. A la lumière de ce qui se passe aujourd’hui, à savoir la guerre dite contre le terrorisme, je pense qu’ils vous incombe, en tant que savants, d’écrire quelque chose pour clarifier le concept de Jihâd en Islam, c’est-à-dire la manière dont l’Islam traite cette question, et ce, afin que les non-Musulmans comprennent la différence entre le Jihâd et le terrorisme. Que Dieu vous récompense. Dieu dit : « Et luttez pour Dieu avec tout l’effort qu’Il mérite. C’est Lui qui vous a élus ; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés ‹Musulmans› avant (ce Livre) et dans ce (Livre), afin que le Messager soit témoin contre vous, et que vous soyez vous-mêmes témoins contre les gens.

Ennemis de l'OTAN en Irak et en Afghanistan, alliés en Libye « Des serpents, la soif, la chaleur et le sable, seule la Libye peut présenter cette multitude de malheurs qui pousserait tout homme à la fuir. » Lucain, La Pharsale L’actuelle opération militaire contre la Libye a été motivée par la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU [1] et a pour objectif de protéger les civils. Les déclarations du président Obama, du Premier ministre britannique David Cameron, du Président Sarkozy [2], et d’autres dirigeants ont souligné la nature humanitaire de cette intervention, qui a officiellement pour but d’empêcher le massacre de forces pro-démocratiques et de partisans des droits de l’homme par le régime de Kadhafi. Mais dans le même temps, de nombreux commentateurs ont manifesté une certaine anxiété en raison du mystère entourant le gouvernement de transition anti-Kadhafi qui a vu le jour au début du mois de mars dans la ville de Benghazi située dans le district cyrénaïque au nord-est de la Libye.

Related: