background preloader

Le Bouillon des bibliobsédés

Le Bouillon des bibliobsédés
Le Bouillon est destiné à ceux qui souhaitent mieux comprendre les mutations du numérique sur la connaissance. Il est proposé par des professionnels de l’information et de la documentation (documentalistes, archivistes, bibliothécaires, journalistes, informaticiens, éducateurs, consultants, etc) Les cuisiniers sont attentifs à diffuser des articles de qualité, pour vous. J’ai créée le Bouillon en 2008, c’est un service est gratuit proposé dans un but non commercial, il repose sur la libre volonté des participants. Pour tout savoir sur le Bouillon, connaître les thèmes de veille et proposer de nous rejoindre consultez cette carte ! Le bouillon des bibliobsédés est basé sur WordPress et utilise la version gratuite du plugin MyCurator Le Bouillon est hébergé gracieusement par Symac, alias Sylvain Machefert, merci à lui ! Comment cuisiner le Bouillon ?

Un nectar hebdo sur Bibliobsession Cet article a été publié il y a 3 ans 7 mois 12 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Ce blog est officiellement réactivé ! En revanche, nouveauté de la rentrée, vous trouverez désormais toutes les semaines un billet synthétique généré automatiquement grâce à Rss digest et publié le dimanche matin : Le Nectar du Bouillon des Bibliobsédés hebdo. Il s’agira d’une courte série de liens (10 maximum) particulièrement recommandés par les veilleurs du Bouillon chaque semaine. Pour toutes les questions relatives au Bouillon et au Nectar (Késako, mais qui sont-ils ?) Pour le reste, ça se passe sur l’un de ces deux vieux services en suivant @silvae (mes recommandations) ou @bouillon (celles des veilleurs avec les miennes dedans) ou alors sur la page facebook du Bouillon ou de Calendoc Auteur : Silvae (1100 Posts) Tags:A propos de Bibliobsession

Bibliothèques [reloaded] Cl?o - Centre pour l'?dition ?lectronique ouverte SavoirsCom1 Les bibliothèques sont-elles tendance dans le futur ? A l’heure où l’information se consomme et se périme aussi vite que des asperges primeur, on pourrait presque se demander à quoi bon encore aller dans une bibliothèque quand tout est accessible depuis notre connexion internet personnelle. Paradoxe : alors que la demande d’information n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui, les quelques 3000 bibliothèques publiques (municipales, universitaires et départementales de prêt) de l’Hexagone ne cessent d’accuser une constante diminution de leur fréquentation depuis près de 30 ans. La très officielle enquête des pratiques culturelles des Français de 2008 montre ainsi que nous lisons moins d’imprimés et préférons le web et le multimedia. Riches heures que celles de l’hypertexte et du collaboratif : on cherche et co-construit du savoir sur Wikipedia ou Open Content Alliance. On consulte et apporte des news sur des sites de datajournalisme comme Owni ou Openleaks. Librarian, r u has been (lol) ? Il y a aussi Google. Photo : Microtokyo

Les fils RSS Il faut disposer d'un logiciel de lecteur de fils RSS sur son ordinateur.Plusieurs logiciels peuvent être récupérés sur les réseaux. Après avoir repéré des fils RSS sur des sites ou des blogs, il suffit de sélectionner ceux que l'on entend consulter pour qu'ils s'affichent automatiquement (c'est le cas lorsque l'on utilise le site bloglines.com ou netvibes.com, par exemple) ou après avoir copié l'adresse du fil RSS (ce que demande, par exemple, le logiciel Thunderbird pour un outil de messagerie, ou RSSReader pour un agrégateur logiciel). Les fonctions proposées par les outils de lecture sont plus ou moins sophistiquées. Les logiciels de lecture (agrégateurs de fils) - Parmi les plus appréciés = FeedDemon de Newsgator (30 $)

Les Archiveilleurs Les Archiveilleurs : une veille partagée en archives Les Archiveilleurs, ce sont avant tout des archivistes francophones qui, plutôt que de faire leur veille technique et documentaire sur Internet chacun de son côté, ont décidé de mettre en commun leurs trouvailles (médias en ligne, sites Internet, blogs, réseaux sociaux, etc.). Les Archiveilleurs, c’est la somme de ces trouvailles, de ces informations, de ces ressources, de ces perles, parfois brièvement commentées par leur veilleur, mises à disposition de tous. Les Archiveilleurs, c’est un outil de veille documentaire en archives, pour tous les archivistes, pour tous les records managers, pour tous les généalogistes, pour tous les professionnels de l’information-documentation. Les Archiveilleurs, c’est un moyen de se tenir au courant de l’actualité professionnelle, d’améliorer ses compétences scientifiques et techniques, de mieux comprendre son environnement numérique. Oui, mais comment y accède-t-on ? Il y en a pour tous les goûts !

Calenda Le domaine public - Calculateur du Domaine Public Comprendre et identifier le domaine public Le domaine public désigne le statut sous lequel sont placés les œuvres et les objets protégés par le droit d’auteur dont la durée de protection a expiré et dont l’utilisation n’est plus soumise à l’autorisation des titulaires de droits. La protection des droits patrimoniaux de l’auteur est temporaire. Pour appréhender la problématique du domaine public, il convient de garder à l’esprit la philosophie qui sous-tend le droit d’auteur français. Toutefois, la territorialité du droit d’auteur rend souvent complexe le calcul des droits sur une œuvre ; et ce d'autant plus que les données biographiques attachées aux auteurs et les données bibliographiques sur les œuvres sont parfois insuffisamment précises. Le Calculateur du domaine public permet de cartographier et de valoriser le domaine public en permettant au public d’identifier facilement les œuvres qui y sont entrées. Valoriser le domaine public

L'arrache-page... Plutôt que faire comme d’habitude un long article descriptif, je pense que la liste de suggestion qu’offre le parcours intellectuel et de bibliothécaire de Georges Bataille, souvent cité pour le meilleur (les noms de promotion dcb, l es oraisons funèbres de bibliothécaires ) et le pire ( no comment ). Une carrière : déclin et sommet Sans vouloir épiloguer, il est clair que comme Borges , il n’a pas brillé comme bibliothécaire, et en vain cherche-t-on dans sa bibliographie des éléments s’y rapportant [ 1 ]. Mais il a réussi tout de même professionnellement une belle déchéance dans le métier. Après deux années réussies à l’école des chartes, où, dit-on, il a vendu sa première place contre monnaie sonnante et trébuchante, il débarque à la Nationale. Bataille à Orléans Il finit comme on le sait (qui n’a pas vu l’interview de Madeleine Chapsal ?) Bataille appliqué aux bibliothèques Critique / Bataille Georges Bataille et la transgression : le désordre pas que du livre, comme dirait l’autre.

Agrégateurs de flux, pages personnalisables Un agrégateur de flux RSS est aussi appelé lecteur de flux (ou reader). Il s'agit soit d'une application web soit d'un logiciel, soit d'un module intégré à une messagerie qui permet d'afficher sur une page web personnalisable les nouveautés des sites / blogs sur lesquels on fait de la veille. L'agrégateur de flux est donc lié directement à la syndication de contenu (via des flux RSS). L'utilisateur qui se syndique à un contenu fait dériver les informations auxquelles il s'abonne (par exemple, les derniers articles parus sur les blogs qu'il suit) vers la page web qu'il crée. Le contenu de cette veille est réparti sous la forme de widgets.

Bibliofrance DHQ: Digital Humanities Quarterly: Fall 2010 Managing 100 Digital Humanities Projects: Digital Scholarship & Archiving in King’s Digital Lab James Smithies, King's College London; Carina Westling, King's College London; Anna-Maria Sichani, King's College London; Pam Mellen, King's College London; Arianna Ciula, King's College London Modelling Medieval Hands: Practical OCR for Caroline Minuscule Brandon W. Hawk, Rhode Island College; Antonia Karaisl, Rescribe Ltd; Nick White, Rescribe Ltd Towards 3D Scholarly Editions: The Battle of Mount Street Bridge Costas Papadopoulos, Maastricht University; Susan Schreibman, Maastricht University Music Scholarship Online (MuSO): A Research Environment for a More Democratic Digital Musicology Timothy C. DH2018: A Space to Build Bridges Molly Nebiolo, Northeastern University; Gregory J. Velvet Evolution: A Review of Lev Manovich's Software Takes Command (Bloomsbury Academic, 2013) Alan Bilansky, University of Illinois Curating Crowds: A Review of Crowdsourcing Our Cultural Heritage (Ashgate, 2014)

Related:  Info promémoire master 2Veille