background preloader

Développement des équipes célio*

Développement des équipes célio*
Développer nos équipes : notre priorité Nous sommes convaincus que les femmes et les hommes de l’entreprise contribuent au développement de celio, dont ils sont la composante essentielle. Nous mettons un point d’honneur à développer nos équipes, pour la recherche constante de performance et l’épanouissement de chacun. Le développement des équipes passe par des étapes importantes : L’intégration Le parcours d’intégration que nous proposons répond au besoin de la prise de poste et prend en compte le niveau du collaborateur. Nous nous engageons ainsi avec le collaborateur vers un succès partagé. En savoir plus sur l’intégration chez celio La formation Nos réponses en matière de formation sont individuelles : elles répondent aux besoins de chacun en s’inscrivant dans notre logique globale visant la montée en compétences de nos équipes. En savoir plus sur nos formations L’évaluation Elle permet de : - valider l’atteinte des objectifs individuels et collectifs, Related:  Célio

Le prêt-à-porter masculin adopte une stratégie d'hypersegmentation Flambée des matières premières, hausse des salaires de la main-d’œuvre chinoise, arbitrages des ménages défavorables aux dépenses d’habillement… : les distributeurs de prêt-à-porter pour hommes sont soumis à rude épreuve. Les perspectives de croissance de la consommation de vêtements pour hommes s'établiraient néanmoins à + 1 % à l'aube 2013 après un recul de 0,5 % prévu cette année. Les chaînes spécialisées (Célio, Jules, etc.) sont de plus en plus concurrencées par l'arrivée d'opérateurs étrangers spécialistes du PAP mixte comme Uniqlo, Abercrombie, etc. Pour émerger, les acteurs du PAP masculin adoptent des stratégies d'hypersegmentation.

Page célio dans wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Celio Celio est l’une des plus importantes marques françaises de prêt-à-porter masculin, de dimension internationale et leader en France, fondée par Marc et Laurent Grosman. Historique[modifier | modifier le code] 1978 : création de l'enseigne Celio rue Saint-Lazare à Paris.1985 : ouverture du second magasin avec Laurent et Marc Grosman.1986 : Celio se lance à la conquête des centres commerciaux.1992 : Celio fête son 100ème magasin en France et part à la conquête de l'international en commençant par l'Europe : la Belgique suivie par l'Italie et l'Espagne.1993 : première franchise à Beyrouth au Liban.1996 : ouverture du premier magasin de 1000 m² en face de l'Opéra Garnier à Paris.1999 : Celio ouvre son premier magasin en Italie et affirme son identité au travers de sa signature: "celio, c'est l'homme !" Chiffres 2011[modifier | modifier le code] Slogans[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Celio Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Celio est une entreprise française de prêt-à-porter masculin fondée par Maurice Grosman en 1976. Historique[modifier | modifier le code] À partir de 1986, Celio s'installe dans des centres commerciaux et ouvre son 100e magasin en France en 1992, année où la marque s'internationalise et ouvre un magasin en Belgique. En 2005, Marc et Laurent Grosman rachètent 51 % du capital du groupe de prêt à porter féminin Jennyfer, qui détient 350 magasins[4]. En 2018, Celio compte 1 100 magasins répartis dans 50 pays et emploie 4 000 personnes puis plus de 1 300 l'année suivante dont plus d'un demi-millier en France[2]. En 2019, Celio dégage 465 millions d'euros de chiffre d'affaires en France[7]. Quelques mois après l'ouverture de la procédure de sauvegarde, la direction annonce la stratégie de relance qui prévoit un PSE incluant la fermeture de 102 magasins en succursales et donc la suppression de 383 postes[10],[11]. Logotypes de l'entreprise

Le prêt-à-porter masculin relève ses manches Crédits photo : shutterstock.com Les enseignes de mode masculine auraient-elles fini de manger leur pain noir ? Oui, répond une étude Xerfi* qui prévoit un rebond des ventes d’ici 2018 après un recul de 1 % en 2016. La raison ? Un appétit des jeunes urbains pour la mode et le « lifestyle » Les enseignes de prêt-à-porter masculin ont été bousculées par la stagnation de la consommation mais aussi par les coups de boutoir des pure players, des enseignes mixtes et des magasins multimarques. Miser sur le multicanal Pour attirer les jeunes urbains, les enseignes font leur révolution numérique. Olly Gan, réseau de 150 boutiques dont 40 en franchise, suit la même stratégie Améliorer les services L’accueil, justement. Animer les collections Brice et Jules, deux des enseignes du groupe Happy Chic, se sont davantage orientées vers la dynamisation de leur offre. Bref, le secteur n’est pas à court d’idées. *Etude Xerfi, "La distribution de prêt-à-porter masculin", octobre 2016.

JD Sports affiche un chiffre d’affaires en hausse Sharon Camara mardi 16 avril 2019 Malgré un climat difficile pour le marché des articles de sport en Grande Bretagne, JD Sports a affiché un chiffre d’affaires en hausse pour l'exercice clos le 2 février 2019. Dans l'ensemble, le groupe a enregistré une augmentation de 49 pour cent de son chiffre d'affaires, à 4,72 milliards de livres sterling, grâce notamment à l'augmentation du nombre de magasins depuis un an. "Nous croyons fermement que la proposition multimarques multi-canaux élevée et dynamique du fascia principal de JD, qui bénéficie du soutien continu des marques internationales clés, possède l'agilité nécessaire pour continuer à dépasser les attentes des consommateurs et prospérer dans un nombre croissant de marchés internationaux”, a déclaré dans un communiqué Peter Cowgill, le président exécutif de JD Sports. Le bénéfice avant impôts a également augmenté de 15,4 pour cent pour atteindre 339,9 millions de livres sterling au cours de la période. Photo : JD Sports

Les enseignes de fringue se font la malle Les clientes sont encore là, mais les rayonnages sont déjà à moitié vides. À quelques jours de la fermeture définitive de sa boutique, Lydie, dionysienne et responsable adjointe du magasin, ne se départit pas de son grand sourire si communicatif. Pourtant le moment est forcément un peu lourd. « Les clientes sont déçues. J’en ai même vu certaines pleurer. Beaucoup sont des mères de famille qui n’ont jamais l’occasion d’aller faire du shopping à Paris. Et pour acheter aussi, car ce n’est visiblement pas un problème de chiffre d’affaires qui motive la fermeture de la boutique dionysienne. « Camaïeu, c’est une enseigne qui marche fort et la boutique fait de bons chiffres. Mais comme pour Celio avant l’été, et visiblement pour les mêmes raisons, le couperet est tombé en cette rentrée 2018. 10% de vacance commerciale en centre-ville Mais tout le monde ne désespère pas non plus. Yann Lalande

Related: