background preloader

Décod'Art #5 : Yves Klein

Décod'Art #5 : Yves Klein
Né dans une famille de peintres, Yves Klein est célèbre dans le monde entier pour ses monochromes bleus. Ces tableau firent scandale. Mais ils constituèrent aussi une révolution. Laquelle ? Pour le comprendre, il faut explorer la démarche de ce touche-à-tout de génie et faire dialoguer ses œuvres pour en saisir le sens caché. Mots clés :

http://education.francetv.fr/activite-interactive/decod-art-5-yves-klein-o15005

Related:  Arts du visuel

Le Louvre raconté aux enfants Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Le Louvre raconté aux enfants Le Louvre raconté aux enfants Après quelques mois d’absence, Dominique-Vivant Denon est de retour dans son atelier, sorte de caverne d’Ali Baba où s’entassent pêle-mêle des objets hétéroclites. Dessin par étapes : un fichier d'autonomie - Des documents pédagogiques à partager pour le cycle 3 J'ai trouvé hier des dessins par étapes sur un site américain : (cliquer sur l'image ci-dessous pour y accéder) J'ai remis en page les dessins qui m'ont plu (pas Flash McQueen ni Kai-Lan, j'ai quand même des CM1-CM2 !) Cette idée de fichier m'a été inspiré par l'excellentissime orpheecole (qui fonctionne à nouveau, ouf !) Pour télécharger ce fichier de 12 dessins par étapes, un petit clic !

Poussin, le goût de grâce Poussin et Dieu… même le défunt Jacques Chancel n’y aurait pas pensé : tant ça va de soi, et pas de soi. Poussin a peint des sujets bibliques, mais un peu toujours les mêmes, soit parce qu’on les lui commandait, soit parce qu’il y cherchait, dans le christianisme, ce qui l’intéressait : la Sainte Famille, Moïse, les Sacrements, la Vierge dans tous ses états, quelques scènes de l’Ancien Testament. Il ne peint pas ces moments autrement que les scènes antiques. Il continue de donner à voir les histoires qu’il explore et raconte. Poussin est un storyteller, avec énigmes, tout terrain mythologique. Le mouvement cinématographique soudain figé dela Manne, ce grand spectacle extraordinairement réglé de 1639, évoque celui de l’Enlèvement des Sabines, datant de 1637.

Faire très grand ou très petit Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Clefs d'analyse>Faire très grand ou très petit Clefs d'analyse Faire très grand ou très petit Notion : Composition Ressources Eduscol Cinq MOOC d'histoire de l'art sur le mouvement en sculpture et peintureSous le titre « L'instant figé », le musée du Louvre propose 5 séquences en lignes pour comprendre comment les artistes donnent l'illusion du (Lire la suite >>)Les usages numériques en histoire des artsLe réseau Canopé propose sur la plateforme de vidéos youtube 8 tutoriels pédagogiques pour former les enseignant.e.s au numérique éducatif. Cette (Lire la suite >>)Ressources du Centre national du costume de scène Dans le cadre de l'exposition intitulée «Modes! À la ville, à la scène» présentée jusqu'au 17 septembre au Centre national du costume de scène de (Lire la suite >>)Michel-Ange : analyse du BacchusL'émission de France culture, Les Regardeurs, propose une analyse de l'œuvre de Michel-Ange, le Bacchus, daté de 1497 et conservé au musée national du (Lire la suite >>)

Dossier couleurs : La couleur chez Marcel Proust Le "petit pan de mur jaune" de Proust : la couleur invisibleIl suffit de lire les premières pages de Du côté de chez Swann, le premier tome d'À la Recherche du temps perdu de Marcel Proust (1871-1922), pour s'apercevoir que les yeux du narrateur sont très sensibles à tout phénomène lumineux. L'une des images initiales de Combray, le village près de Chartres où le protagoniste passe ses vacances, concerne "les reflets rouges du couchant" que le protagoniste voyait en rentrant chez lui tardivement, après sa promenade. Ou encore, la lanterne magique, dont "on coiffait" la lampe de sa chambre à Combray, avant le dîner, pour le distraire de ses préoccupations concernant le coucher : la lanterne "substituait à l'opacité des murs d'impalpables irisations, de surnaturelles apparitions multicolores, où des légendes étaient dépeintes comme dans un vitrail vacillant et momentané". Le passage de la mort de Bergotte se termine par une réflexion sur son immortalité. (1) Voir sur ce point : G.

Art Abstrait Ce dossier s’inscrit dans une série: "Un mouvement, une période", qui sera régulièrement augmentée dans cette partie du site. Réalisés autour d’une sélection d’œuvres des principaux mouvements ou tendances représentés dans les collections du Musée national d’art moderne, ces dossiers s’adressent à tous ceux (enseignants ou responsables de groupe en particulier) qui souhaitent préparer leur visite au Musée. Leur objectif pédagogique est de faciliter l’approche et la compréhension de la création du 20e siècle. Ils ne constituent pas un cours mais proposent des points de repères et une base de travail. Œuvres à la loupe Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre

Related: