background preloader

Bienvenue dans le monde posthumain !

Bienvenue dans le monde posthumain !
Ce ne sont ni des Dr Folamour, ni des scientologues farfelus, ils sont chercheurs en biologie cellulaire à Harvard, pionniers de l'intelligence artificielle au Massachusetts Institute Of Technology (MIT) ou neurobiologistes à l'Institut Pasteur, et, pourtant, quand on lit leurs témoignages, on doit souvent se pincer. L'hybridation de l'humain et de l'animal ? D'ores et déjà acquise. L'utérus artificiel susceptible de faire naître des enfants «hors mère» comme on parle de culture hors sol ? Seule une espèce de frisson d'horreur mondial a provisoirement permis de stopper les expérimentations déjà très poussées de l'endocrinologue Helen Hung-Ching Liu en 2002. Nos futures relations juridiques et morales avec les semi-humains, posthumains ou sous-humains, qui sortiront un jour de tous ces bidouillages biotechniques et sans doute aussi des progrès désormais exponentiels de l'intelligence artificielle ? Humain.

Myopathie. La première mondiale d'un laboratoire nantais Des chercheurs ont réussi à redonner de la force musculaire à des chiens atteints de la myopathie de Duchenne, une avancée qui ouvre un espoir de traitement pour les personnes touchées par cette maladie rare d'origine génétique. La myopathie de Duchenne est une maladie causée par la déficience d'un gène qui bloque la fabrication de la dystrophine, une protéine indispensable au fonctionnement des muscles. C'est la plus fréquente des maladies neuro-musculaires de l'enfant. "Un gène médicament" dans une patte Des chercheurs de laboratoire de thérapie génique de Nantes ont injecté un « gène médicament » dans une des pattes avant de 18 chiens atteints de la maladie de Duchenne. « Au bout de trois mois et demi, des tests ont montré que la dégénérescence musculaire était stoppée dans la patte traitée », indique Caroline Le Guiner, la chercheuse qui a coordonné l'essai, publié dans la revue médicale Molecular Therapy. Des travaux financés en partie par le Téléthon Des essais chez l'homme fin 2015?

L'ère de l'humain amélioré (Slate.fr) A l'été 1935, deux alpinistes bavarois se rendent dans les Alpes bernoises, espérant devenir les premiers à dompter la monstrueuse face nord de l'Eiger. Le premier jour, leur progression est honorable. Le second, un peu moins, et le troisième, elle est désastreuse. Puis une tempête s'abat sur la montagne et ils meurent, terrassés par le froid. L'année suivante, quatre nouveaux alpinistes tentent à nouveau l'impossible –ils y laisseront eux aussi la vie, tous les quatre. Douze ans et de nombreuses victimes plus tard, deux alpinistes viennent à bout de l'Eiger en 18 heures. Les années 1960 sont celles de la première ascension en solitaire. Ueli Steck speed solo Eiger record par lemarswayer En février, trois Britanniques sont arrivés au sommet de l'Eiger. L'Eiger n'a pas perdu en altitude ou en escarpement, et les conditions météorologiques ne sont pas non plus adoucies. Mais les bon outils ne font pas tout. La science-fiction devient réalité Questions éthiques Will Oremus Devenez fan sur

Faut-il défendre la culture contre l'homme augmenté ? L’un des arguments imparables en faveur du progrès technoscientifique veut que l’homme soit technicien depuis l’invention, dès le paléolithique, des premiers outils en pierre taillée. Il n’y aurait depuis lors qu’une évolution continue, dans laquelle « l’homme augmenté » ou encore les technologies d’amélioration humaine [Human Enhancement Technologies] ne représenteraient qu’un pas supplémentaire le long de la série indéfinie des progrès techniques. Ce ne serait que le parachèvement d’un processus de perfectionnement inscrit dans une disposition naturelle (dans la droite ligne de la perfectibilité des Lumières). Philosophe et physicien, spécialisé dans les questions d’éthique scientifique, Dietmar Hübner oppose à ces derniers une réponse séduisante qui vise à battre en brèche ce qu’il appelle « l’argument de la nature ». On songe aux mots de Freud sur la détresse infantile mise en corrélation avec la phylogenèse dans le développement de la culture. Notes :

Les traitements de la maladie de Lyme Au stade précoce : des antibiotiques oraux Diagnostiquer la maladie de Lyme n’est pas toujours facile. Les symptômes sont proches de ceux causés par d’autres pathologies. Peut-on vraiment transformer les cinéphiles en producteurs ? Nicolas a posté sur Facebook un petit mot pour inviter ses amis à financer la post-production du court métrage "Les Amoureux Solitaires" : "Voilà un beau projet, qui ne demande qu'à s'épanouir. Et pour cela il a besoin d'un petit coup de pouce." Sur le site de KissKissBankBank, le projet est détaillé. Cet exemple parmi d’autres illustre l’émergence du "crowdfunding", un système de financement basé sur l’appel aux contributions individuelles. En moins de 24 heures, son créateur est parvenu à réunir 2,5 millions de dollars pour financer son adaptation sur grand écran. Le rêve de Michèle Laroque compromis? De ce côté-ci de l’Atlantique, les choses n’en sont pas encore là. Vincent Ricordeau croit plutôt au financement d’une partie seulement d’un projet. Tous les donateurs ne pensent pas au retour sur investissement Chacun peut rêver de recevoir un bout des bénéfices en cas de carton au box office!

Frankenstein et le transhumanisme Le transhumanisme veut nous séduire. Le mythe de Frankenstein nous prévient qu’il risque bien de nous détruire. Intelligence ou superintelligence ? Nous commençons à nous habituer au vocable « transhumanisme » qui peine encore à s’imposer dans les logiciels correcteurs d’orthographe. Ainsi, Ray Kurzweill vante dans The Singularity Is Near l’expansion des performances du cerveau grâce aux capacités infiniment plus grandes des systèmes de calcul non-biologiques. Pour Kurzweill, l’attractivité de ce modèle est tel qu’il concentre ses recherches et ses investissements sur la possibilité de télécharger les données du cerveau sur un disque dur. Les chercheurs en IA disent leur inquiétude éthique vis-à-vis des conséquences négatives possibles du développement de l’IA. Bostrom lui-même se dit conscient de ces dangers, mais estimant l’avènement de nouvelles formes d’IA inévitable, il préfère une régulation interne de ces nouveaux systèmes technologiques. Un avertissement bicentenaire

Une greffe de cellules souches pour réparer le coeur C'est une première mondiale. Une greffe de cellules cardiaques dérivées de cellules souches embryonnaires a été réalisée il y a trois mois sur une patiente atteinte d'insuffisance cardiaque sévère qui "va bien" aujourd'hui, ont annoncé vendredi les médecins à l'origine de cet essai novateur. Les cellules souches embryonnaires dites "pluripotentes", représente un fort potentiel thérapeutique car elles sont capables de fabriquer toutes sortes de tissus (cardiaques, musculaires, etc.). Des essais à partir de telles cellules embryonnaires ont déjà été réalisés dans le monde pour corriger des pathologies de l'oeil, mais c'est le premier essai pour l'insuffisance cardiaque, selon ces médecins. Insuffisance cardiaque sévère Cette thérapie reposant sur un procédé développé par le Pr Jérôme Larghero (hôpital Saint-Louis, Inserm) a été présentée vendredi aux 25e Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie à Paris. "Réparation du coeur à partir de lui-même" Avec

Pheed, le nouveau réseau social qui veut faire mieux que Facebook… 01net le 11/04/13 à 12h46 Pheed, application et réseau social, lancé en octobre 2012, fait un carton aux Etats-Unis. "I Love this or not ?" « Pheed, Express Yourself », le slogan s’affiche sur l’écran d’accueil. Les « Pheeders » partagent des photos, des vidéos, des sons etc... « Un Twitter avec un business plan » En classant leur compte dans différentes catégories allant de « General audience » à « Restricted », pour les moins de 17 ans, les utilisateurs protègent leurs contenus des regards trop « innocents ». Ce réseau social permet aussi à ses membres de monétiser et de protéger leurs contenus, s’ils le désirent. Le magazine Forbes qualifie Pheed de « Twitter avec un business plan ».

Google et les transhumanistes Ray Kurzweil, le "pape" du transhumanisme, a été embauché par Google comme ingénieur en chef pour faire du moteur de recherche la première intelligence artificielle de l'histoire. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Laurent Alexandre (Chirurgien urologue, Président de DNAVision) Le transhumanisme est encore quasi inconnu en France. Le terme "transhumanisme" remonte aux années 1950, mais sa popularisation date des années 1990. C'est à cette période que les chercheurs commencent à cerner les promesses de la convergence NBIC. Les nanotechnologies (N), la biologie (B), l'informatique (I) et les sciences cognitives (intelligence artificielle et sciences du cerveau) (C) progressent et convergent, en ce sens que les découvertes dans un domaine servent aux recherches dans un autre. Dans ce contexte, les transhumanistes soutiennent une vision radicale des droits de l'humain.

Thérapie génique pour l'hémophilie Le domaine en doigt de zinc (en vert) permet la reconnaissance spécifique de l’ADN du gène muté (en rouge) et sa coupure par le domaine nucléasique (en marron). L’ADN du gène non muté (en bleu) est ajouté et s’insère alors de préférence au niveau de la coupure. The Children's Hospital of Philadelphia Pour en savoir plus L'auteur Cécile Fourrage est journaliste à Pour la Science. Du même auteur Près d’un enfant sur 100 naît avec une maladie génétique rare, due à la mutation d’un seul gène. La technique consiste à introduire dans l’organisme la copie normale du gène déficient responsable de la maladie. Pour éviter ce problème, les biologistes injectent en plus du gène correcteur une enzyme spécifique du gène déficient, nommée « nucléase à doigts de zinc ». Les biologistes américains ont pour la première fois testé cette technique in vivo, sur des souris atteintes d’hémophilie B.

Que fait le Brésil dans le bric-à-brac des BRICS ? Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud se retrouvent au 5e Sommet des BRICS, à Durban, en Afrique du Sud, mercredi 27 mars. L’acronyme, inventé en 2001 par un analyste de Goldman Sachs, s’est taillé une réputation, à défaut d’une identité. Les Brésiliens veulent y voir une « entité politico-diplomatique » destinée à mieux faire entendre la voix des émergents sur la scène internationale, tout en mettant l’accent sur les performances économiques. Les échanges entre les BRICS s’élèvent à 282 milliards de dollars (219 milliards d'euros), soit dix fois le volume d’il y a dix ans. Un examen plus attentif des chiffres confirme ce qu’on sait déjà : les BRICS comptent un géant, la Chine, la seule justifiant le terme de puissance émergente. Lula et Dilma Rousseff à Sao Paulo en 2012.Photo Ricardo Stuckert Le bric-à-brac des BRICS est une auberge espagnole. Le Mercosur et l'UE, un mariage de raison ? Ce contexte éclaire la place accordée aux BRICS.

Après les Gafa, les nouveaux maîtres du monde sont les Natu Les Gafa, c’est tellement 2014... Voici venir l’ère des Natu. Natu, c’est l’acronyme de l’été 2015 ; celui qui réunit les quatre grande entreprises emblématiques de la « disruption » numérique : Netflix, Airbnb, Tesla, et Uber. Les Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon) sont toujours bel et bien là, affichant une santé économique insolente et une surface financière plus importante que bien des Etats ; néanmoins ces entreprises font déjà figure de « vieilles » (pensez, Mark Zuckerberg va être papa...) face à l’émergence de la nouvelle génération des géants américains, qui surfent sur de nouveaux modèles. Cette mutation d’une vitesse spectaculaire du capitalisme à l’heure numérique affecte l’économie mondiale, la création et la destruction d’emplois à l’échelle planétaire, l’évolution de nos systèmes sociaux et du salariat ; ne pas chercher à comprendre le phénomène, qui n’a plus grand chose à voir avec la part d’idéalisme de l’économie du partage, condamnerait à le subir. Absence de débat

Cellules souches et clonage thérapeutique Embryon humain de cinq jours environ (moins de un demi-millimètre), que l’on a ouvert pour y prélever les cellules souches embryonnaires. Yorgos Nikas / Wellcome Photo Library Anne Fagot-Largeault, membre de l'Académie des sciences, est professeur de philosophie des sciences biologiques et médicales au Collège de France. La vie d'une personne en insuffisance hépatique aiguë peut être sauvée par une greffe de foie, si un foie se trouve disponible (suite, par exemple, à un accident de la voie publique). L'insuffisance rénale se traite au long cours par la dialyse, mais il est prouvé qu'une greffe de rein en est le meilleur traitement, parce qu'il donne au receveur une bien meilleure qualité de vie et qu'il est le moins coûteux pour la collectivité. Nous approuvons tous l'effort récemment entrepris en France pour réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation. De la transfusion sanguine à la greffe D'autres pays ont réagi avant nous.

La frontière communautaire entre druzes et sunnites en Syrie 1 Le concept de « genre de vie » développé par Vidal de la Blache était particulièrement significati (...) 2 Lévy J. & Lussault M. (sous la direction), 2003 : Dictionnaire de la Géographie et de l’espace des (...) 1Largement délaissés par la géographie humaine traditionnelle, les phénomènes socioculturels et identitaires, et plus particulièrement la question des frontières communautaires, ont été longtemps abandonnés à d’autres disciplines des sciences sociales comme l’anthropologie ou l’ethnologie. Peut-être que ce désintéressement était lié au fait que de telles coupures dans l’espace ne sont jamais des « vérités » mathématiques établies, mais plutôt des constructions sociales et donc des représentations. De telles discontinuités ne sont donc jamais figées dans le temps et il n’est pas rare que certaines frontières socioculturelles, immatérielles par nature, passent inaperçues dans le paysage, se transforment, s’estompent ou se renforcent. 3 Claval P., 2003 : Géographie culturelle.

Related: