background preloader

Le dispositif de la formation professionnelle continue en France

Le dispositif de la formation professionnelle continue en France
Mise en place dans sa forme actuelle au début des années 70 et largement réformée depuis, la formation professionnelle continue mobilise l'État , les conseils régionaux ainsi que les entreprises, les organismes de formation publics et privés, les organisations professionnelles, syndicales et familiales. La formation professionnelle continue se caractérise par une construction originale laissant une place importante à la négociation collective, et comportant des modalités d'accès à la formation variant en fonction du statut des individus. Les dispositions relatives à la formation professionnelle continue sont le résultat d'initiatives des partenaires sociaux dans des accords collectifs et de l'État dans des lois et des décrets. L'apprentissage L'apprentissage a pour objectif de dispenser à des jeunes âgés de 16 à 25 ans une formation générale, théorique et pratique, pour acquérir un des diplômes qui vont du CAP/BEP (le plus souvent) jusqu'au diplôme d'ingénieur. Définitions

Fongecif Ile de France - Formation professionnelle IDF, Formation salaries, Formation remuneree, CIF, DIF, VAE, Bilan de competence Lutte contre le décrochage scolaire : 34 000 bénéficiaires en 2013, jeunes, service civique Le ministre de l’Éducation nationale a présenté le 8 janvier 2014 le bilan 2013 des actions de lutte contre le décrochage scolaire. Sont appelés "décrocheurs" les élèves de 16 à 25 ans qui quittent le système de formation initiale sans avoir obtenu de diplôme professionnel ou le baccalauréat. Chaque année, environ 140 000 jeunes se trouvent dans cette situation. Le risque de chômage étant actuellement deux fois plus élevé pour les jeunes sans diplôme, le chef de l’État a fixé au gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. l’objectif de réduire de moitié le nombre de décrocheurs durant le quinquennat. En 2013, plus de 180 000 jeunes décrocheurs ont été contactés et plus de 100 000 d’entre eux ont bénéficié d’un entretien.

Formation continue en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La formation continue est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale. En France, elle peut prendre diverses modalités. Elle peut se faire par autoformation ou en suivant des programmes d'éducation populaire. Toutefois, le secteur le plus connu de formation continue est la formation professionnelle continue (FPC), instaurée en France depuis la loi du 16 juillet 1971. Elle est dispensée par une multitude d'organismes aux statuts variés. En France la formation continue est surtout financée par les entreprises et représente une dépense approximative annuelle de 30 milliards d'euros[1]. Historique du droit de la formation[modifier | modifier le code] Le droit de la formation est la branche du droit du travail, avec le temps de travail, le domaine le plus modifié depuis 30 ans. Avant la loi du 16 juillet 1971[modifier | modifier le code] Depuis la loi de 1971[modifier | modifier le code]

Dossier thématique, « Décrocheur » : une notion à géométrie variable, 5. En fonction des institutions et des critères qu’elles retiennent le terme « décrocheur » revêt des significations et des réalités différentes. Entre absentéisme lourd, sortie prématurée du système scolaire ou absence de diplôme et de qualification, la notion de « décrocheur » fait débat entre spécialistes et varie selon les critères retenus par les institutions et les organismes confrontés à cette question. « Non décrochés », « décrocheurs », « décrocheurs passifs », « décrocheurs actifs » Certains « distinguent les « non décrochés » qui ne s’intéressent pas aux cours dispensés, les « décrocheurs » qui prennent de plus en plus de distance, notamment en s’absentant et les « décrochés » qui ont perdu tout lien avec l’institution scolaire », peut-on lire dans la revue Education & Formation de décembre 2013. Dossier thématique sur le décrochage scolaire Repères bibliographiques par le centre de ressources de l’Injep A télécharger en .pdf Publications INJEP (téléchargement gratuit en .PDF) Revues

Droit de la formation - Centre INFFO Accueil> Erreur 404 Erreur 404 : la page demandée n'est pas disponible La page que vous avez demandé n'existe plus ... Nous pouvons vous proposer de : Vous êtes Publicité Régie publicitaire Droits de reproduction et de diffusion réservés © Centre Inffo 2017 Usage strictement personnel. Close ✛ Preference for all services ✓ Allow ✗ Deny By allowing these third party services, you accept theirs cookies and the use of tracking technologies necessary for their proper functioning. ✛ APIs APIs are used to load scripts: geolocation, search engines, translations, ... Google Maps This service does not use cookie. Google Tag Manager This service can install 22 cookies. ✛ Advertising network Ad networks can generate revenue by selling advertising space on the site. ✛ Audience measurement The audience measurement services used to generate useful statistics attendance to improve the site. Google Analytics (universal) This service can install 7 cookies. ✛ Comments ✛ Social networks ✛ Support ✛ Videos

Décrochage scolaire, un premier bilan des études du Céreq / articles Les récentes études du Céreq (1) sur l’évaluation de dispositifs de lutte contre le décrochage scolaire viennent éclairer les enjeux de l’action publique. Elles font émerger au moins trois points sur lesquels il conviendrait d'agir. Le processus multidimensionnel du décrochage scolaire. Le parcours des décrocheurs est marqué par une multiplication des ruptures (sociales, familiales) et une désaffiliation scolaire progressive. Les coopérations interinstitutionnelles et interprofessionnelles Les expérimentations sociales ont réellement amorcé le décloisonnement institutionnel. L’adaptation des actions aux spécificités des territoires La mise en regard de la cartographie des risques de décrochage avec celle des jeunes de moins de 24 ans non diplômés et non scolarisés met en exergue des territoires sensibles aux abandons précoces de la scolarité. Rupture scolaire : les leçons d'une expérimentation alliant éducation et santé Gérard Boudesseul, Bref, n° 317, 2013, 4 p. G. G. G.

toute l'info sur les métiers et les formations

Related: