background preloader

Mécénat & Sponsoring : les nouveaux enjeux d’une communication (dés)intéressée – Le Pitch - Association Sorbonne Communication

Mécénat & Sponsoring : les nouveaux enjeux d’une communication (dés)intéressée – Le Pitch - Association Sorbonne Communication
La saison 2012 ouvre avec un petit-déjeuner sur le thème du Mécénat et du Sponsoring, le mercredi 11 avril à partir de 8h30, à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne, Appartement Décanal. En ces 20 ans des « Petits déjeuners débats de la Sorbonne », venez nombreux ! Pour confirmer votre présence, écrivez à l’adresse : sorbonne.mecenat.sponsoring@gmail.com Le débat sera présidé par Charlotte Dekoker, Responsable de la communication de l’Admical, autour de 5 intervenants : Kara Lennon Casanova : Déléguée au Mécénat à la BnFPia Ceccaldi : Responsable de la Communication Externe Corporate chez ThalèsLaurent Damiani : Président de Sporsora et PDG de l’agence CommunityFrédérique Granado : Directrice de la communication de Groupama (2002-2011)Paul Macheret : Directeur de la Communication Externe chez Areva Mécénat et Sponsoring : une communication en mutation Ainsi, le mécénat permet à l’entreprise de légitimer son engagement culturel, social, ou environnemental. Related:  Parrainage, mécénat, évènementiel

Mécénat et communication : tout est une question de mesure / Paroles d'experts / Des partenariats sur mesure / Votre espace Communication et mécénat font-ils bon ménage ? Tout est ici question de mesure et de choix entre ce qu’on appelle le parrainage (ou sponsoring) et le mécénat. Dans les faits, tous deux peuvent faire l’objet d’une opération de communication. Le plus souvent, une action de mécénat s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de l’entreprise. Il va donc de soi que l’entreprise éprouve le besoin de communiquer sur le choix de ses actions et souhaite les valoriser. Dans le cadre d’un parrainage, il n’y a pas de limites de communication au sens juridique, mais il en existe dans le cadre d’un mécénat. Quel conseil de communication donneriez-vous à une entreprise mécène ? Pour bien communiquer, le plus important est d’abord de bien cerner les raisons pour lesquelles on a engagé son entreprise dans une telle démarche : il peut s’agir d’un enjeu d’image, de développement ou encore de mobilisation des salariés… On peut distinguer deux grands cas de figure.

parrainage et mécénat culturels Susciter ou pratiquer parrainage et mécénat culturels >> dossier mécénat Parrainage Selon l'article 39-I-7e du Code général des impôts (CGI), le terme de parrainage doit être réservé aux “dépenses engagées dans le cadre de manifestations de caractère [...] culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique [...] ou à la diffusion de la culture [et] de la langue françaises, lorsqu’elles sont exposées dans l’intérêt direct de l’exploitation”. Le parrainage répond donc à une démarche commerciale explicitement calculée et raisonnée, sa retombée doit être quantifiable et proportionnée à l'investissement initial. Mécénat Le mécénat, quant à lui, s'applique à des dépenses engagées dans l'intérêt général et est régi par la loi n° 87-571 du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat. Définir un projet Sélectionner les futurs parrains ou mécènes Il est important de bien connaître les entreprises pour mieux les sélectionner. Présenter le projet Contacter les mécènes Qui ? Quand ?

Sponsoring et Mécénat Communication et Campagnes de sponsoring / mécénat, les articles Le Hot-truck Herta partenaire des petits moments de plaisir Herta organise avec l'agence Ideactif une tournée événementielle invitant à déguster les nouveaux hot-dogs Knacki Herta. La RATP fête ses partenariats avec "Une passion partagée" La RATP met en valeur ses partenariats avec des rencontres insolites. LG Electronics rhabille la station Franklin Roosevelt Pour promouvoir et expliquer sa technologie Smart, LG France transforme pendant trois semaines la station de métro Franklin Roosevelt, à Paris. Mini Babybel soutient l'association Le Rire Médecin Outre un soutien portant sur 3 300 visites de comédiens clowns dans les hôpitaux, la marque du groupe Bel organise "Le Grand Défi Nez Rouge" qui se décline en magasins, sur FaceBook, dans les rues de Paris et autour du Vendée Globe. Hertz, sponsor du Stade Français Pendant trois saisons, Hertz devient l'un des sponsors du club de rugby de la capitale. Ikea lance sa Textile Week HighCo Shopper orchestre le lancement d'Adidas Exrême Power

La communication événementielle RPF mecenat culturel directrice du Mécénat à la Fondation de France Publié le 21 Décembre 2007 Quel rôle joue la Fondation de France dans le mécénat d’entreprise ? Existe-t-il une spécificité du mécénat d’entreprise dans le domaine culturel ? Les fondations sociales sont davantage des outils de communication internes et de fédération de la communauté interne de l’entreprise alors que les fondations culturelles ont forcément une vocation de communication externe, interne également, mais surtout externes. Qu’elle a été depuis 2003, l’évolution du montant global des contributions apportées par des entreprises mécènes et celle du nombre de PME-PMI s’engageant nouvellement dans cette voie ? Et puis nous avons eu des exemples très valorisants autour de fondations créées notamment par Bill Gates et le mécénat de Warren Buffett qui ont beaucoup frappé les esprits parce que c’est une nouvelle forme de mécènes adossés à une nouvelle forme d’économie. Donc je pense que c’est ça qui explique le décalage.

Communiquer en période sensible: pourquoi, comment ? La crise économique a fortement « irrité » l’environnement dans lequel les entreprises évoluent. Avec l’avènement d’internet, la société de l’information voit encore s’accélérer la dissémination des informations. Dans ce contexte, la mise en place d’une communication efficace et sereine constitue aujourd’hui une gageure pour l’entreprise. Les médias sociaux amplifient le flux communicationnel, en le distordant, avec comme corollaire une perte de maîtrise du contenu et de la qualité du message de la part de l’entreprise émettrice. On le constate quotidiennement dans les médias: une situation critique peut très rapidement dégénérer une situation de crise. Nous sommes entrés dans l’ère des crises informationnelles récurrentes. Comment anticiper les risques éventuels ? Prendre en compte les aléas extérieurs La communication « sensible » n’est pas la communication de « crise » De notre point de vue, il y a une différence claire entre la communication « sensible » et celle « de crise ». [1] C.

Salon. Cinq idées pour générer du trafic sur votre stand - Communication hors média 1 - Annoncer sa présence au salon « Avec un peu d’imagination, un exposant peut multiplier par cinq la fréquentation de son stand pendant un salon professionnel », assure Xavier Kergall, président du Salon des Entrepreneurs, qui réunit chaque année, au mois de janvier, les experts en création d’entreprise, au Palais des Congrès de Paris. Avec un peu d’imagination, et un zeste de logique. « Avant même de songer à créer du trafic sur leur propre stand, les exposants doivent, tout d’abord, s’efforcer d’attirer un maximum de visiteurs sur le salon lui-même, ce qui nécessite un investissement, rappelle Xavier Lucron, auteur de l’ouvrage Optimisez votre investissement salon, aux Éditions Demos. 2 - Lancer des invitations « Certains exposants hésitent à convier leurs clients dans un lieu où sera réuni l’ensemble de la concurrence, constate Jérôme de Bodinat, formateur chez Demos. 3 - Fixer des rendez-vous 4 - Se faire remarquer 5 - Animer son stand grâce à des jeux et débats Témoignage

La tentaculaire invasion des relations publiques Du salon de coiffure de quartier aux grandes administrations, chacun se fait désormais représenter par des professionnels de la com. Une omniprésence qui témoigne d’un souci de préserver sa réputation en toute circonstance. Même l’Eglise ou l’armée s’y sont mises. Et si des institutions aussi peu enclines à se faire représenter par des professionnels des relations publiques se sont dotées d’aréopages de communicants ces dernières années, c’est bien le signe d’une ascendance croissante des métiers de la communication. De grandes entreprises comme les nouveaux secteurs ont compris l’importance des médias, «face auxquels il ne faut pas être simplement réactif, mais s’engager dans une démarche proactive», analyse Sébastien Salerno, chargé d’enseignement en sociologie de la communication à l’Université de Genève. Le nombre de postes dans le secteur des relations publiques a alors doublé en Suisse au cours de la dernière décennie, selon l’Office fédéral de la statistique.

Related: