background preloader

"Makers", la nouvelle révolution industrielle selon le grand guru de la Silicon Valley

"Makers", la nouvelle révolution industrielle selon le grand guru de la Silicon Valley
On se souvient de la Longue Traîne (qui vient de paraître en poche et dont nous avions publié la traduction de l'article originel) et de sa critique (voir "Que faire de la longue traîne", qui depuis, étude après étude, montre que ses effets demeurent extrêmement limités - voir par exemple celle publiée dans le dernier numéro de la revue Réseaux). Cela n'a pas empêché le concept de demeurer l'un des plus stimulants de la nouvelle économie. On se souvient également de Free (dont nous avions également rendu compte) qui s'intéressait à l'économie de la gratuité en proposant une intéressante taxonomie des modèles économiques du gratuit. Makers aura probablement un succès comparable. D'abord parce qu'Anderson demeure un formidable raconteur d'histoire, qui sait à la fois trouver des exemples parlant et conceptualiser son propos. Dans Makers, il mêle habilement histoire personnelle et storytelling pour décrire comment appliquer le modèle de l'innovation distribuée du web au monde réel.

http://www.latribune.fr/blogs/produire-autrement/20130207trib000747482/makers-la-nouvelle-revolution-industrielle-selon-le-grand-guru-de-la-silicon-valley-.html

Related:  MakersMakers - la nouvelle révolution industrielle ?

Imprimer de la viande en 3D, le nouvel objectif de la start-up américaine Modern Meadow TECHNO - L'information nous vient de la BBC. Une start-up américaine, Modern Meadow vient de réunir plus de 350.000 dollars afin de mettre au point une imprimante 3D capable d'imprimer de la viande. De la viande imprimée en 3D, a priori l'idée ferait sourire, mais Gabor et Andras Forgacs sont très sérieux. Makers : La nouvelle révolution industrielle , de Chris Anderson Imprimantes 3D, découpeuses laser, logiciels et matériels open source sont désormais à la portée de tous et fabriquer des objets, chez soi comme à son bureau, va rapidement devenir aussi courant que de retoucher des photos… La démocratisation des outils de production va-t-elle déclencher une nouvelle révolution industrielle, portée par les Makers ? C'est le point de vue défendu par Chris Anderson, rédacteur en chef de Wired et auteur du best-seller mondial La Longue Traîne, qui expose ici les caractéristiques de ce mouvement en plein essor : • Les Makers utilisent les outils numériques pour créer de nouveaux produits et réaliser des prototypes. • Grâce à l'open source, ils mettent en commun leurs idées et leurs connaissances, acquérant ainsi un immense savoir collectif. • Leurs initiatives dépassent le stade du passe-temps et débouchent désormais sur de véritables entreprises, déjà présentes dans le tissu économique.

Le mouvement des « makers » va-t-il sauver le monde ? La conférence TEDGlobal, est connue pour être un marathon. Elle a démarré par un sprint. Le thème de l’année “Radical openness”, l'ouverture radicale a permis d’ouvrir les tiroirs à question pour une planète en plein doute : où allons nous ? Comment penser l’éducation, la sécurité, le progrès dans un monde en flamme. Comment utiliser l’art, les réseaux, la peur, le jeu ? Le steak in vitro goûté par des volontaires à Londres Trois volontaires, sur lesquels était braqué l'oeil des caméras dans un restaurant londonien, ont goûté pour la toute première fois le steak artificiel, entièrement conçu en laboratoire à partir de cellules souches. Une innovation culinaire qui pourrait en appeler d'autres, tant la chose est présentée comme révolutionnaire, notamment sur le plan écologique. Il s'agit du burger le plus cher du monde. 290 000 euros auront en effet été nécessaires aux équipes du professeur Mark Post, de l'université de Maastricht (Pays-Bas), pour concevoir cette pièce de viande en laboratoire à partir de cellules souches musculaires, prélevées dans le cou d'un bovin.

Makers. La nouvelle révolution industrielle Chris Anderson est un geek célèbre. Rédacteur en chef du magazine Wired jusqu'à la fin de 2012, il est désormais PDG d'une start-up fabriquant des robots volants (ce que l'on appelle des drones). Il est passé "des bits aux atomes", autrement dit du bidouillage informatique à la fabrication d'objets bien réels. Méthode agile, makers et nouvelle révolution industrielle Une petite réflexion sur le management débouchant sur une interrogation un peu plus large, à partir d’un article publié dans InternetActu et le Monde ( Il s’agit des méthodes agiles pour gérer la production dans une entreprise. Scrum, bien sûr, mais aussi lean (utiliser le moins de choses possibles dans le processus de prod), XP (extreme programming), ainsi que swarming, ou fonctionnement en essaim et intelligence distribuée. L’exemple pris ici est celui d’un projet collectif de réalisation d’une voiture en partant de zéro, suivant une démarche agile.

ReFaire, nouvelles pratiques, nouvelles fabriques Télécharger la synthèse de l’expédition .pdf Le contexte L’industrie a rencontré le numérique depuis des décennies, mais que se passe-t-il quand les techniques et les outils de conception-fabrication assistée par ordinateur (CFAO) se banalisent et se démocratisent ? Qu’est-ce qui change quand les pratiques d’innovation « ouverte » issues du numérique s’exportent dans la conception et la production des objets industriels ?

Makers, la nouvelle révolution industrielle Pearson publie ce jour la traduction du nouveau livre de Chris Anderson, intitulé Makers : la nouvelle révolution industrielle. Et comme tous les livres de Chris Anderson, c’est un évènement. On se souvient de la Longue Traîne (qui vient de paraître en poche et dont nous avions publié la traduction de l’article originel) et de sa critique (voir « Que faire de la longue traîne« , qui depuis, étude après étude, montre que ses effets demeurent extrêmement limités – voir par exemple celle publiée dans le dernier numéro de la revue Réseaux). Cela n’a pas empêché le concept de demeurer l’un des plus stimulants de la nouvelle économie. On se souvient également de Free (dont nous avions également rendu compte) qui s’intéressait à l’économie de la gratuité en proposant une intéressante taxonomie des modèles économiques du gratuit.

Arduino Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arduino, et son récent synonyme Genuino[2], sont des cartes matériellement libres sur lesquelles se trouve un microcontrôleur (d'architecture Atmel AVR comme par exemple l'Atmega328p). Les schémas de ces cartes sont publiés en licence libre. Vers l’industrie de proximité Principales tendances motrices La crise économique et écologique. La "démocratisation" de la fabrication numérique. Les pratiques contributives de l’internet – et plus largement les nouvelles formes d’organisation qui en sont issues –, qui produisent désormais leurs effets dans la conception, la production et la distribution d’objets physiques. Signes avant-coureurs Entretien avec Chris Anderson Wired, c'est le magazine emblématique de la Silicon Valley et de l'innovation... véhicule d'une certaine « idéologie californienne » techno-libérale depuis 1993, date de sa création, dans la foulée et avec les pionners du Whole Earth Catalog et du WELL. 1993, « l’année de naissance de Mosaic, le premier navigateur graphique de l’internet, fit apparaître d’étranges collusions idéologiques. [En créant Wired] Steward Brand et Kevin Kelly amènent la contre-culture à des investisseurs libertariens conservateurs, Louis Rosseto et Jane Meltcalfe, qui dans leur jeunesse manifestaient en faveur de Nixon pour soutenir les troupes au Vietnam ». C'est ce que rappelle le livre de Fred Turner (p. 26 de la préface), Aux sources de l'utopie numérique, qui consacre tout un chapitre au magazine (le 7), livre dont on avait parlé ici même.

Un kit libre pour démarrer une civilisation ! Dans un récent billet intitulé Open Source Ecology ou la communauté Amish 2.0 nous nous faisions l’écho d’un projet assez extraordinaire consistant à placer sous licence libre les spécifications d’une cinquantaine de machines agricoles permettant théoriquement à un village d’accéder à l’autosuffisance. Un projet qui méritait bien les honneurs d’une conférence TED que nous avons choisi de vous reproduire ci-dessous. Soit dit en passant, les conférences Ted, au format court caractéristique et de plus en plus souvent sous-titrées en français, constituent avec le temps une véritable mine d’or pour tout internaute curieux de mieux comprendre et appréhender les enjeux d’aujourd’hui et de demain. Je suggère fortement à tout enseignant d’indiquer cette ressource à leurs étudiants et de leur en montrer quelques unes en classe (les interventions sont placées sous licence Creative Commons By-Nc-Nd).

OpenFactory Le framework open source pour co-fabriquer son espace de conception, réalisation et production en bas de chez soi (FabLab - HackerSpace - Repair'Café) Synthèse du projet global : des usines ouvertes d'intelligence collective le projet en cours : OpenFactorySainté, le FabLab du Mixeur Chris Anderson (auteur) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chris Anderson Sa formation de physicien obtenue à l'université George Washington le mène à travailler au laboratoire national de Los Alamos. Il se dirige par la suite vers le monde du journalisme en devenant « l’un des premiers à "couvrir" le monde de l’internet[Informations douteuses][1] pour le magazine britannique The Economist, et, dans le même temps, lance le site internet de ce dernier. Il a également collaboré aux journaux Nature et Science.

Related: