background preloader

Mindmapping pour l’entreprise : l’analyse SWOT ou AFOM

Mindmapping pour l’entreprise : l’analyse SWOT ou AFOM
Que peut apporter le mindmapping à l’entreprise ? Quels outils peut-on élaborer et utiliser avec un logiciel comme XMind ? Voici un exemple simple et utilisable directement : l’analyse SWOT ou AFOM, réalisée sous XMind. Les différents éléments y ont été mis en place sous forme de mindmap et transformés en matrice en trois clics. Peut-on utiliser le mindmapping en entreprise ? Ce sont quelques-une des questions auxquelles je réponds dans ma formation « Visual Mapping pour Starters et Entrepreneurs« . Mais en attendant, je voulais vous donner un avant-goût de ce que nous allons explorer ensemble lors de cette conférence. L’analyse SWOT ou AFOM L’analyse SWOT (Strengths-Weaknesses-Opportunities-Threats) ou AFOM (Atouts-Faiblesses-Opportunités-Menaces) est un classique de la gestion de projet, y compris lors de la création d’une entreprise. Elle permet en effet d’obtenir un cliché fidèle des points forts et faibles d’un projet ou d’une situation à un moment donné. Matrice SWOT ou AFOM J'aime : Related:  Concept "Carte mentale"MINDMAPPING

Mindmapping à l’école : comparer avec une carte double-bulle Comment amener les enfants à comparer des objets ou des animaux à l’école ? La carte double-bulle constitue une bonne alternative à la liste d’éléments à comparer. Voici un exemple de comparaison de l’araignée et de l’insecte. La comparaison est un bon instrument d’apprentissage. Avec elle, les enfants apprennent à distinguer les différences et à repérer les points communs. Mais comment utiliser la pensée visuelle pour inciter les enfants à établir des comparaisons judicieuses ? J’ai déjà utilisé la carte double bulle pour illustrer des comparaisons de niveau supérieur ou universitaire, pour comparer deux types de MOOCs ou d’organisations ou procéder à une analyse de la concurrence pour une entreprise. Mais ce type de structure convient aussi pour aider les plus jeunes à établir des comparaisons judicieuses. Ici, j’ai pris un exemple simple : celui des araignées et des insectes. Comparer avec une carte double-bulle Vous avez aimé cet article ? Like this: J'aime chargement…

Comment choisir mon logiciel de mindmapping Il y a en ce moment (mars 2013) plus de 200 logiciels de mindmapping sur le marché. Comment m’y retrouver dans ce foisonnement ? Et comment faire le bon choix parmi ce qu’on me propose ? Voici quelques critères et conseils qui devraient vous aider. (Article mis à jour le 23-03-2013 : nombre de logiciels disponibles sur tout support et plateforme collaborative de MindMaple. Pour les traitements de texte ou les tableurs, le choix n’est pas trop compliqué : quelques standards se sont imposés et ils proposent des fonctionnalités presque semblables. Mais pour les logiciels de mindmapping, la situation se complique : plus de 200 noms s’affichent dans le domaine et vous êtes parfois perplexe devant cette offre pléthorique. Je remercie Pascal Le Rudulier qui m’a donné l’idée de cet article au cours d’un échange sur Linked’In. Des critères objectifs Lorsque vous prévoyez l’achat d’un véhicule, vous tenez compte d’une série de critères objectifs. Critères pour choisir votre logiciel de mindmapping

Plan local d’urbanisme (PLU) communal : la méthodologie SWOT | Savigny-Avenir Le mot « SWOT » est un acronyme anglais qui signifie : Strengths (Forces ou Atouts),Weaknesses (Faiblesses),Opportunities (Opportunités),Threats (Menaces). La traduction littérale est en français est FFOM. Forces,Faiblesses,Opportunités,Menaces. Plusieurs traductions se sont développées comme AFOM : Atouts,Faiblesses,Opportunités,Menaces. ou bien MOFF : • Menaces, • Opportunités, • Forces, • Faiblesses, L’analyse SWOT (Strengths/ Weaknesses/ Opportunitie/ Threats), ou AFOM (Atouts/ Faiblesses/ Opportunités/ Menaces), ou encore MOFF (Menaces / Opportunités / Forces / Faiblesses) est un outil d’analyse stratégique. l’étude des forces et des faiblesses d’une organisation, d’un territoire, d’un secteur…avec celle des opportunités et des menaces de son environnement, afin d’aider à la définition d’une stratégie de développement. (1) Le but de l’analyse est : Elle résume les éléments à prendre en compte pour prendre une « bonne décision ». Un tableau SWOT comprend 4 cases : RÉFÉRENCES 1.

Quelle est la différence entre une Marque, une Identité graphique et un Logo ? Qui êtes-vous ? Qui a besoin de vous ? Comment vont-ils savoir que vous existez ? Pourquoi devraient-ils se soucier de vous ? Voici, des questions fondamentales qui vont vous aider à construire votre Marque, votre Identité et votre Logo. Qu’est-ce qu’une marque? Qu’est-ce qu’une identité? Qu’est-ce qu’un logo? Je vous invite à me suivre dans des explications plus précises. Qu’est-ce qu’une marque? Beaucoup de gens croient qu’une marque ne se compose que de quelques éléments : des couleurs, certaines polices, un logo, et un slogan. L’idée fondamentale et le concept de base derrière une « marque», c’est que tout une entreprise est derrière, tout ce qu’elle possède et tout ce qu’elle produit devraient refléter les valeurs et les objectifs de l’entreprise dans son ensemble. Elle est la cohérence de cette idée de base qui constitue la société, à son volant, montrant ce qu’elle représente, ce à quoi elle croit et pourquoi elle existe. A titre d’exemple, regardons la célèbre entreprise Apple.

matières d'école- cartes mentales, schéma heuristique, mindmap J'utilise les shémas heuristiques, les cartes mentales, depuis une vingtaine d'années. Voici quelques exemples dans ma préparation écrite : (cahier journal, recherche d'idées, notes de lecture, prép de cours, ...) Notes de lecture projet jardins : oasis urbaines J'utilise les shémas heuristiques depuis une vingtaine d'années. C'est par le biais de la formation continue que j'ai connu cette méthode. Je conseille maintenant ce livre plus récent, du même auteur, autour de la pensée irradiante : " Mindmap, Dessine-moi l'intelligence " Tony & Barry BUZAN Editions d'organisation, 1995, 2003 Fiche de lecture : Analyse de texte et problématique Un schéma heuristique est une représentation graphique d'un problème ou d'un concept utilisant des ramifications pour signifier les relations entre les idées. projet danse : recherche de différents tableaux synthèse lecture Catherine Tauveron "Lire la littérature à l’école.

Carte mentale - Explications OPTIONNEL : Seul (ou en équipe), je commence par faire un remue-méninges (brainstorming) et je choisis ensuite les mots-clés les plus pertinents pour préciser mon sujet. Je fais une liste des idées principales et des idées secondaires... ...ou je peux immédiatement commencer à fabriquer une carte mentale. Je place ma question de recherche ou mon idée centrale au milieu de la carte autour de laquelle j'inscris des idées principales. Celles-ci forment des branches dans lesquelles j'inscris des mots-clés ou de courtes phrases, comme elles me viennent à l'esprit.

réflexions / Articles - Géographie cognitive - L'acupuncture du… - L'usager au pouvoir - Design et… - Designo Permacultura - Design public, le… - Design de service - Hitchcock /… - macGuffin.lab Cartographie des acteurs, cartographie des échanges, des humeurs, des usages, des valeurs, etc. Dès lors que la carte n’est plus un simple support d’information géographique, elle devient un véritable outil d’échange et de partage de contenus. C’est ainsi que le nouvel outil mindmap se met au service des processus de conception et prend place dans les nouvelles TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). Empiriquement dessinées sur papier ou élaborées à partir de différents logiciels de mindmapping (XMind, FreeMind, mindmeister...), ces schémas d’idées spatialisent les concepts sous forme d’arborescence et proposent une vision globale sur le cheminement de la pensée. La carte mentale offre ainsi un espace de réflexion commun, comme l’explique bien Jean-Michel Cornu, auteur de ProspecTIC, nouvelles technologies, nouvelles pensées. Outiller la parole Si les mindmaps sont très utiles dans le milieu de la pédagogie, elles le sont aussi dans les disciplines créatives.

Smarterer tue le CV avec le recrutement par les compétences Le marché du recrutement en ligne est décidément plein de surprises ! Alors que de nombreux acteurs bataillent pour avoir leur part du gâteau du lucratif business du recrutement en ligne une nouvelle startup Smarterer déboule avec un concept nouveau, se passant du CV ! Jusqu’à présent, les ténors du milieu, LinkedIn, BranchOut, Monster et autres se battaient tous autour de votre CV à l’aide de votre graphe social pour certains, d’algorithmes de compatibilité pour d’autres mais toujours autour de l’indémodable CV. Smarterer lui fait complétement fi de cela et se concentre uniquement sur les compétences des candidats. Des tests, des tests et encore des tests Pour ce faire, Smarterer se base sur des tests très courts prenant la forme de QCM et évaluant plus de 500 compétences diverses, de la maitrise d’une langue à un langage de programmation ou bien encore du marketing. Vers la fin des Assessment Center ? Un outil efficace pour les PME ? Les limites du système

Related: