background preloader

La musique du film Le pianiste - Sujet - Histoire des arts - 3ème - Brevet

La musique du film Le pianiste - Sujet - Histoire des arts - 3ème - Brevet
Dans ce film, Roman Polanski fait réfléchir le spectateur, qui se pose des questions: Comment une telle horreur est-elle possible? Comment des êtres humains sont ils capables d'être aussi cruels? Comment ce pianiste a-t-il pu survivre dans des conditions si difficiles? Pour cela, Roman Polanski a fait des choix: raconter telle ou telle partie du livre, en supprimer d'autres, filmer de telle ou telle façon... Vous ne pouvez pas tout dire pendant l'épreuve. Les moments de musique off: La musique off est normalement la plus utilisée dans les films d'Hollywood. Un solo de clarinette, sans accompagnement, instrument de musique juive, dite klezmer, qui symbolise la solitude du musicien sans partenaire, l’homme seul. Une seule fois, la clarinette remplace la voix du pianiste, si affaibli qu'il ne peut parler: une seule note de clarinette à 2 04 32 " répond » à la question de l’allemand : « Haben sie etwas zu essen ? Les moments de musique in nocturne en do# mineur de Chopin Related:  Le pianisteHistoire des arts

Le Pianiste Des tracts illégaux circulent dans le ghetto et Wladyslaw rencontre de temps à autres les membres du petit groupe dissident. Jusqu'au jour où les nazis les assassinent tous. Wladislaw travaille en tant qu'ouvrier tandis que sa famille est déportée. Mais sa passion pour la musique va le sauver lorsque l'officier découvre que Szpilman est pianiste. Wladislaw Szpilman fait partie des rares survivants du ghetto, ayant énormément souffert de la famine, de la guerre, et des exactions des nazis. Le film dépeint, selon un mouvement inversé, la montée en puissance de la Barbarie qui s’accompagne, parallèlement, de la déchéance, par son effet avilissant, d’abord des juifs polonais et de la famille de Szpilman (spoliations en tous genres, racisme, sadisme, assassinats arbitraires, génocide systématisé par la déportation, enfin), puis de Szpilman lui-même. Il faut naturellement s’attarder sur la fin du film si riche de sens. Distribution Fiche technique Récompenses

Le Pianiste de Polanski Film ô combien personnel sur un sujet hors du commun, Le Pianiste de Roman Polanski jette un regard profondément original sur cette sombre période de la barbarie nazie. 1. Analyse Ce film, récompensé par la Palme d'or du festival de Cannes (2002), par le César du Meilleur Film (2002) et par le prix du Meilleur Réalisateur aux Oscars (2003), retrace un épisode de la 2° guerre mondiale - l'entrée des troupes allemandes en Pologne et l'oppression qui s'ensuivit pour les Juifs polonais - à travers le destin d'un brillant pianiste juif, Wladyslaw Szpilman (interprété par Adrian Brody), dont le livre a inspiré Roman Polanski qui vécut lui-même les événements tragiques. Toutes ces modifications se déroulent, à l'évidence, semaine après semaine, et, de même que l'espace se rétrécit comme peau de chagrin et que l'être humain se réduit à sa seule personne, de même le temps, lui, s'efface dans l'urgence de la survie. Il faut naturellement s'attarder sur la fin du film si riche de sens. 2. 3. 4. 5.

Les principaux courants en Peinture A Portée d’Art organise aussi des cours d’Histoire de la Peinture et d’Histoire de l’Art à Paris. Renaissance : art influencé par les sciences et l’architecture, qui valorise la grandeur de l’homme, à la recherche de la vérité des corps (proportions, pose, couleur de peau) et du beau. ► Leonard de Vinci veut peindre la dimension psychologique de ses personnages. Symbole de génie, il définira les proportions idéales pour représenter un corps humain. La Joconde, Leonard de Vinci Baroque : art de la mise en scène par l’éblouissement des sens. ► Rubens fut un artiste de renom. Trois Graces, Rubens Classicisme : développement des sujets nobles à la gloire de l’homme et de ses réalisations. ► Poussin est à la recherche du bel idéal, intellectuel. Moïse sauvé des eaux, Poussin Romantisme : mouvement qui laisse une grande part à l’imaginaire, aux rêves, à la sensibilité et l’originalité des artistes. ► Géricault privilégie les thèmes de la vie quotidienne et les portent en faits héroïques.

HDA Analyser un film ou un doc vidéo - Collège St Eutrope : présentation du film. Choisir quelques extraits. La nature de l’oeuvre : titre du film, présenter les principaux personnages, leurs traits dominants, les lieux principaux, le genre du film (drame, fantastique,...), nationalité, l’auteur ou le réalisateur. Le contexte de production du film : acceuil du film à sa sortie en salle (réaction ?) Faire un résumé (synopsis) du film. Exemple : "Le pianiste" est un film dramatique de Roman Polanski, sortie en salle en 2002. Première partie : Situer la scène : lieu, situation géographique, contexte historique, date Décrire la scène : Rythme du film, mise en scène (décor intérieur ou extérieur, objets, situation des personnages..), le son (silence, musique, effet dramatique renforcé ou non par le son..), les dialogues expliquer la scène : que faut-il comprendre de l’extrait ? Deuxième partie : Interprétation Quel est le message ? Quels sont les moyens utilisés pour faire passer ce message ? Conclusion : la portée d film

Verdun Contexte historique La guerre de 1914-1918 a fortement marqué les peintres comme la grande majorité des artistes et intellectuels de l’époque. Qu’ils soient mobilisés ou non, tous ont participé à la culture de guerre. Certains en produisant des œuvres très patriotiques, d’autres pas du tout. Analyse de l'image Le document est un tableau du Suisse Félix Vallotton (1865-1925), qui jouit d’une renommée internationale grâce à ses gravures sur bois et à ses illustrations. Interprétation Cette œuvre a pour sous-titre « Tableau de guerre interprété, projections colorées noires, bleues et rouges, terrains dévastés, nuées de gaz ». La Renaissance en France (début) Sommaire cours Chateaux de la Loire France Liste artistes Artistes par nom,date,pays Un peu d'histoire Au cours de la première moitié du 16e siècle s'accomplit en France une véritable révolution artistique. L'art gothique, très vivant et toujours fécond en inventions extraordinaires, devient, en une génération, obsolète ou marginal: il cède la place à un système de formes fondé sur de nouveaux principes qui durera, à travers bien des transformations, jusqu'à la fin du 19e siècle. Ce changement considérable résulte de plusieurs causes distinctes et complémentaires : L'importance soudaine prise par le "modèle" italien conduit à une interprétation simpliste de la Renaissance française, fondée sur l'opposition des "influences italiennes" et des "survivances gothiques". La Renaissance en France Les "voyages" de Charles VIII et de Louis XII n'ont pas provoqué, comme on le croit souvent, une conversion immédiate à l'art de la Renaissance. Peintres, tapissiers et enlumineurs Le retour au réalisme

ROCKWELL, Triple autoportrait, 1960 Norman Rockwell (1895-1978) N. Rockwell est un peintre et dessinateur américain issu de New York. À seize ans, il illustre son premier livre, Tell me why, Stories, et commence une longue collaboration avec le mouvement des boy-scouts des États-Unis en illustrant la revue Boys' life. C'est à 21 ans qu'il propose sa première couverture illustrée pour le magazine The Saturday Evening Post. En 1943, il participe à l'effort de guerre en publiant l'affiche The Four Freedoms distribuée dans le monde entier. Dans les années 1950, il est considéré comme le plus populaire des artistes américains. Son style artistique : Les dessins de N. Son style se doit d’être fidèle à la réalité et le réalisme de ses illustrations est proche de celui de la photographie. L’art de N. Le rôle de la photographie dans ses dessins : L'art de N. Sa technique : N. Il commençait par choisir ou suivre un sujet. Il peignait à l’huile ; entre chaque couche, il posait un vernis à retoucher. Présentation de l’oeuvre : N. N.

1483-1562 - La Renaissance française En ce début du XVIe siècle, la France est un pays riche et stable. Elle souffre assez peu des guerres d'Italie qui entraînent la noblesse et le roi à combattre au-delà des Alpes. Aussi va-t-elle profiter pleinement des innovations intellectuelles et artistiques de la Renaissance. Nous en gardons de merveilleux souvenirs, dans nos paysages comme dans nos lettres et nos arts. Richard Fremder, avec un entretien exclusif de Franck Ferrand Délices de la vie de Cour Peu affecté par ses déboires militaires, François 1er développe une vie de cour brillante, inspirée des fastes de la Renaissance italienne. La cour, centre de la vie politique, promène ses munificences de château en château dans le val de Loire, choisi pour l'agrément de son climat et de ses paysages : Blois, Chambord, Chenonceau.... François 1er lui-même s'affiche avec différentes maîtresses, en particulier la comtesse Françoise de Châteaubriant puis Anne de Pisseleu, duchesse d'Étampes. Marguerite de Navarre et Anne de Pisseleu

26 avril 1937 - Guernica ou le massacre des innocents Le lundi 26 avril 1937, pendant un jour de marché, la petite ville basque de Guernica est bombardée par des avions allemands et italiens. C'est la première fois dans l'Histoire moderne qu'une population urbaine est sciemment massacrée. Ce massacre a été voulu par Hitler, allié du général Franco dans la guerre civile espagnole, pour terroriser la population civile. André Larané Terrain d'essais militaires Dès le début de la guerre civile, Hitler a utilisé l'Espagne comme un banc d'essai pour des armes nouvelles et un terrain d'entraînement pour ses aviateurs. Forte de 6500 hommes, la Légion Condor comprend quatre escadrilles de 12 avions de chasse et de bombardement, trois escadrilles de six avions de reconnaissance, une escadrille de six hydravions et un groupe de 48 blindés. Lorsque les franquistes dirigent leurs attaques sur le pays basque et les Asturies, au nord-ouest de l'Espagne, la Légion Condor va s'acquérir une sinistre notoriété en bombardant Guernica. Une tragique première

Frise Numérique Histoire et Histoire des arts « Strophes pour se souvenir » de Louis Aragon : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique Louis Aragon, « Strophes pour se souvenir » Pistes pédagogiques En 1955, à l’occasion de l’inauguration d’une rue « Groupe Manouchian » à Paris, Louis Aragon écrit le poème « Strophes pour se souvenir », dans lequel il rend hommage à ces résistants « étrangers » arrêtés par les Allemands et fusillés le 21 février 1944. Onze ans après la fin du conflit, l’heure n’est plus à la lutte mais au devoir de mémoire. Le titre du poème annonce de manière claire le projet de lecture : il s’agit d’utiliser la forme poétique (« Strophes ») afin de lutter contre l’oubli et la banalisation du mal (« pour se souvenir »). Un hommage funèbre Le poème s’inscrit d’emblée dans une démarche de mémoire et d’hommage. L’éloge des résistants Caractère désintéressé de leur action. On apportera quelques précisions historiques. Guerre 1939 – 1945. L’affiche de la honte La deuxième strophe fait ouvertement référence à l’affiche rouge, placardée de manière massive par les Allemands au moment de l’exécution. Julien Musso

Related: