background preloader

Mission Fourgous pour les Tice

Mission Fourgous pour les Tice
Related:  freddie0408

Le permis Internet en CM2, dérives dans l’éducation nationale Des élèves de CM2 d’une école de l’Essonne vont passer un "Permis Internet", dans le cadre d’une campagne qui va devenir nationale et qui ambitionne de toucher à terme tous les enfants de 9 à 11 ans en France. Une bonne initiative ? A priori, oui. Seulement, ce “dispositif” créé par la gendarmerie nationale et Axa n’est en rien pédagogique. Plus grave, il empiète gravement sur les compétences et prérogatives de l’Education nationale en détournant le principe des partenariats. Le permis, un “programme pédagogique”… Voici la présentation faite par le dossier de presse : “Le Permis Internet pour les enfants est un programme pédagogique de responsabilisation des enfants et des parents pour un usage d’Internet plus vigilant, sûr et responsable. Cette initiative conjointe de la gendarmerie nationale et d’Axa applique le principe de la prévention et de la formation face aux nouveaux dangers de l’Internet. Difficile de lutter contre cette idée en apparence bienveillante. Internet, ça s’apprend !

Utiliser un visualiseur (flexcam) en classe Flexcam_ebeam Installations et usages pédagogiques de l'appareil Il existe de nombreux modèles de flexcam dont les spécificités privilégient un usage particulier plutôt qu'un autre. 1. Exemples d'installations Généralement, l'appareil est branché (via USB) à un ordinateur lui même relié à un vidéoprojecteur. A contrario, dans une installation optimisée, la flexcam peut être reliée non pas à un simple couple ordinateur/vidéoprojecteur ; mais à un TBI/TNI. 2. La flexcam est un outil pédagogique que l'on peut qualifier de version numérique du rétroprojecteur. La différence avec une simple webcam tient essentiellement dans la qualité de l'image. La contrepartie de ce confort est un prix relativement élevé ; actuellement constaté entre 300 et 400 E selon les modèles. De nombreuses variantes de flexcam existent selon l'usage auquel on la destine. pour les Sciences de la Vie et de la Terre grâce à des optiques compatibles et positionnables sur des microscopes. 1. M. 2. M. 3. 4. M.

enseignants, élèves et jeux vidéo Jawbone UP24 : un nouveau bracelet connecté par Jawbone Les bracelets connectés ont le vent en poupe en ce moment. Ces dernières semaines, plusieurs sociétés spécialisées ont présenté leurs nouvelles créations et Jawbone n’est pas en reste puisqu’il vient de lever le voile sur un nouveau dispositif de ce type : le Jawbone UP24. Après le Fitbit Force et le Nike+ FuelBand SE, il faudra donc compter sur un troisième coach sportif électronique. Le choix risque d’être difficile, d’autant plus que l’on trouve quelques alternatives particulièrement prometteuses, des alternatives qui n’existent pour le moment qu’à l’état de projets KickStarter, ou Indiegogo. Le nouveau bracelet de Jawbone ne manque cependant pas d’arguments pour convaincre. Un outil qui apporte un certain nombre d’améliorations notables, dont un système de notifications qui tirera pleinement parti des possibilités offertes par iOS 7. UP 3.0 n’est disponible que sur iOS pour le moment mais l’équipe en charge du projet travaille sur une déclinaison Android. Via

L'apprentissage inversé : avancée ou régression ? Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l'engouement des enseignants pour le « flipped learning », que l'on traduit par "apprentissage inversé". La tendance est lourde et les articles sur le sujet attirent de nombreuses visites et presque autant de commentaires. C'est la Khan Academy, un site qui offre des milliers de leçons gratuitement en vidéo, qui a déclenché le mouvement. Nous-mêmes avons parlé de l'apprentissage inversé depuis plus d'un an, et encore tout récemment. L'expression "flipped learning" est due à deux professeurs de sciences, Jonathan Bergmann et Aaron Sams, qui ont utilisé cette méthode d'enseignement dès 2006. En fait, pour eux, l'apprentissage inversé tient plus du principe, voire même de l'idéologie, comme ils le disent dans un récent article, que d'une méthode à appliquer mécaniquement. Rappelons les grandes lignes de ce principe d'apprentissage : Les enseignants aiment l'apprentissage inversé.

NAO (robotique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Nao. NAO est un robot humanoïde autonome, programmable et mesurant environ 58 cm, développé par la société française Aldebaran Robotics, une start-up dont le siège social est situé à Paris. Un exemplaire de NAO. Démonstration de NAO en Espagne en 2011. NAO a été présenté pour la première fois au public fin 2006. Le 15 août 2007, NAO remplace le chien robot Aibo de Sony comme plateforme standard de la RoboCup, manifestation annuelle qui se présente comme la Coupe du Monde de Robotique[1]. Fin 2008, les versions Académics de NAO sont lancées pour permettre aux enseignants et aux chercheurs d'utiliser la plateforme robotique NAO dans les universités, établissements d'enseignement et les laboratoires de recherches. Mi 2009, une première beta-test a permis à une trentaine de personnes de tester la version V3+. Le 21 juin 2010, il est en démonstration à l'exposition universelle de Shanghai[2]. (en) Le projet NAO

Apprentissage par enquête et Pédagogie inversée | «C’est le rôle de la prospective que de ne pas minimiser les tensions et les dangers futursau nom d’un optimisme de convention. Mais l’anticipation se veut aussi une incitation à l’action. En cela, elle ne saurait non plus céder au pessimisme.»Vers les sociétés du savoir, Rapport mondial de l’UNESCO, 2005 Dernièrement, une personne dans mon entourage professionnel m’a fait grandement réfléchir à propos de la grande importance que l’on accorde en éducation au spécialiste, à l’expert à qui on accorde le monopole du savoir. On aura pu constater, il y a quelques mois, dans le cadre du débrayage des étudiants, à quel point cette notion est aussi amplement ancrée dans le paysage médiatique. Qu’on ne se méprenne pas! C’est ici que la notion de partage d’expertise et de réelle interactivité prend toute son importance. Comme l’a avoué si candidement Mark Prensky lors d’une présentation récente, Conférence Natif du numérique : «D’où viennent mes idées? Cliquer sur l’illustration pour l’agrandir

À la découverte de la pédagogie inversée: le pourquoi « Annick Arsenault Carter Comment se fait-il que certaines régions du Monde parlent de classe inversée depuis déjà deux ans et que j’en ai seulement fait connaissance il y a quelques mois? Vous la connaissez? Si vous lisez ce billet, il y a de fortes chances que vous êtes familiers ou familières avec celle-ci et/ou que vous cherchez, tout comme moi, à la comprendre davantage. Pourquoi fait-elle fureur? Pourquoi j’ai inversé ma pédagogie en début février 2012? Dans l’article Warning : Flipping Your Classroom Might Lead To Increased Student Understanding Teaching Science and Math on précise qu’il s’agit d’une philosophie et non d’une stratégie. J’aime bien que l’article souligne qu’il faut changer le statu quo, car le statu quo ne fonctionne pas. We all know how students like to interact with one another as well. Quant aux élèves et parents, il faut comprendre la dynamique à mon école.

Related: