background preloader

FADBEN: analyse critique d'un modèle

FADBEN: analyse critique d'un modèle
Jean-Yves CAPUL, sous-directeur des programmes d’enseignement, de la formation et du développement numérique, DGESCO Bénédicte ROBERT, chef du département de la recherche et du développement, de l’innovation et de l’expérimentation, DGESCO Nicolas DOMPNIER, professeur documentaliste Yves DEBIEN, proviseur de lycée honoraire Michelle CAINE, ia-ipr EVS, académie de Dijon Pierre DANEL, ia-ipr EVS, CTICE, académie de Clermont Ferrand Julien ROCHE, directeur du service commun de documentation, Université de Lille Jean-Jacques PELLE directeur de l’éducation, Conseil général du Finistère Jean-Charles RINGARD, directeur de l’éducation, Conseil régional des Pays de la Loire Modérateur : Pascal COTENTIN, ia-ipr, CTICE, CRDP de Versailles Pour vous, les » learning centres » à la française, c’est quoi et pourquoi vous intéressez-vous à ce concept ? Nicolas Dompnier, professeur documentaliste, cité internationale Grenoble Michèle Caine, ia-ipr EVS, académie de Dijon Quelles perspectives ?

http://www.fadben.asso.fr/Le-learning-centre-modele

Related:  Textes métierLe CCCrecherche

« Learning centres : vers un modèle à la française » Les journées sur les learning centres organisées par Médiat Rhône-Alpes et le SCD de l’université de Lyon 1 ont été introduites par Suzanne Jouguelet, auteur du rapport « Les learning centres : un modèle international de bibliothèque intégrée à l’enseignement et à la recherche 1 ». Elle s’est risquée à proposer une définition, en rappelant que learning signifie apprentissage mais aussi appropriation des savoirs, et que le terme center implique qu’il s’agit d’un lieu central. En effet, un learning centre est un lieu que l’on se préoccupe d’aménager de façon accueillante et d’ouvrir largement, mais aussi un ensemble de services qui visent à faciliter l’acquisition de connaissances. Elle a rappelé également que le créateur du premier learning centre, Graham Bullpitt, considère que l’anticipation des besoins des usagers est fondamentale et que, par conséquent, il ne peut y avoir de modèle « prêt-à-porter ». De multiples comptes rendus d’expérience

Accompagner l'élève à l'école CDI, Learning centre, 3C (Centre de connaissances et de culture) : une réflexion sur l’accompagnement des élèves. La politique documentaire de l’académie de Toulouse, mise en place, sous l’autorité du Recteur, par l’Inspection Pédagogique Régionale Etablissements et Vie Scolaire avait cette année, dans son premier axe, "l’établissement, lieu de culture et de formation", l’objectif de conduire une réflexion sur l’organisation des espaces, hors salles de classe, en lieux d’apprentissage et d’auto-apprentissage pour les élèves. Il était précisé que ce travail s’appuyait sur le concept de learning-centre des pays anglo-saxons sur lequel une réflexion nationale a été développée, en particulier lors du séminaire "Du CDI au learning centre" organisé à l’ESEN de Poitiers du 23 au 25 mars 2011. Cette communication reprend les principaux éléments de constat qui accréditent cette réflexion. 1.

Bruno Racine : Du livre numérique à l'uniformisation culturelle Par François Jarraud Invité par le Conseil d'analyse stratégique le 30 mai 2011, Bruno Racine, président du HCE mais aussi de la Bibliothèque nationale (BNF), présentait la nouvelle édition de son livre "Google et le nouveau monde". Au delà de Google, c'est l'avenir du livre et des bibliothèques dans un univers révolutionné par la numérisation et la mondialisation qui ont fait l'objet des échanges entre l'expert qu'est B Racine et la salle. "La diffusion de l'écrit sous une forme numérique est inéluctable", affirme d'emblée B Racine, qui évoque une révolution numérique comparable à celle introduite par Gutenberg. "Son impact est multiple : nouveaux métiers, impact politique, effet sur les droits d'auteur".

Les learning centres dans le secondaire : stratégie institutionnelle et enjeux pour la formation des élèves et l’identité de l’enseignant documentaliste - Table Ronde - Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation 1. Le CDI-learning centre, une idée qui prend forme rapidement Une activité et des avancées conséquentes sont observables sur les terrains institutionnel (DGESCO, IPR-EVS, réseau CRDP) et professionnel (les académies). En témoignent, pour le moins, un séminaire ESEN en mars 2011, un vademecum DGESCO dont la sortie est annoncée en mars 2012, ainsi que de nombreuses communications de l’Inspection générale écrites, vidéos et orales sur le web et dans divers colloques. La communication de proximité est également importante : de multiples déplacements dans les académies (Amiens, Besançon, Rennes, Corse, Dijon, Poitiers, Strasbourg…) à la rencontre des professeurs-documentalistes, des directeurs de CDDP et même des collègues néotitulaires (les moins de 5 ans à Dijon, les moins de 7 ans à Strasbourg) pour impulser des initiatives auprès d’un public sans doute pressenti comme davantage ouvert à ce genre d’innovation.

La sidération du troisième lieu Vous n’êtes pas parfois excédés par la référence (révérence ?) réitérée à la bibliothèque comme troisième lieu ? Ce troisième lieu (il ne s’agit pas ici du bar lesbien des nuits parisiennes ) revient en boucle comme une incantation. Tapez sur Google la requête précise "bibliothèque troisième lieu", vous obtiendrez près de 8 000 réponses : pas mal pour un concept qui n’a été vulgarisé en France que depuis 2009, grâce au mémoire d’étude de Mathilde Servet ! FADBEN : des learnings centres à la place des CDI? dans les programmes d’enseignement et dans les cursus et, bien sûr, disposer d’un personnel flexible aux compétences multiples ! Du CDI au learning centre : Voyons maintenant quels changements se profilent pour les CDI au travers des textes et des discours institutionnels. Dans le rapport de 2009 L’accès et la formation à la documentation du lycée à l’université : un enjeu pour la réussite des études supérieures [3], Jean-Louis Durpaire et Daniel Renoult insistent sur l’importance pour les élèves du secondaire d’acquérir, dans une perspective de réussite universitaire, des méthodes de travail parmi lesquelles la recherche d’information. Relativement aux questions du lieu et de la politique de site, nous pouvons en extraire les quelques points suivants :

Les 3C ou comment faire cohabiter le livre et le numérique La côte ouest de la péninsule ibérique a cela de paradoxal d’offrir des paysages sauvages de toute beauté et ensoleillées mais d’être peu propices à la baignade tant les eaux sont froides en plein été. Depuis quelques jours cela fait l’objet de discussions familiales et pour nous assurer de l’explication scientifique d’un tel phénomène, rien de tel que l’internet pour vérifier l’état de nos connaissances ...en vacances ! En recherchant sur la toile, grâce au wifi que nombre de campings proposent, et à mon moteur de recherche traditionnel : « courant marin portugal » j’ai trouvé ce site très bien fait : Et quelle surprise en découvrant qu’il s’agit d’un TPE ( Travaux Personnels Encadrés ) réalisé en 2003 par trois élèves de première du lycée Chopin – mais impossible de découvrir la ville- dont je vous invite à lire bien sûr les travaux car particulièrement intéressants et très documentés . Xavier BUSSIERE écrit : « Les TPE ont été pour moi une expérience très enrichissante.

ISCRA Si le terme de « discrimination ethno-raciale» est d’usage récent, le questionnement, tant de la recherche que des pouvoirs publics, sur les effets de « l’origine » des élèves dans l’orientation et les parcours scolaires, date d’une cinquantaine d’années. Loin d’être évidente au départ, l’association des deux « pensées d’Etat » que sont « l’école » et « l’immigration » a fonctionné comme un « allant de soi » que les liens étroits et divers entre la recherche et les pouvoirs publics ont peut-être contribué à renforcer. Aujourd’hui, la question de la discrimination ethno-raciale à l’Ecole invite à se ressaisir de cette histoire et à évaluer l’état des savoirs en matière d’(in)égalités de traitement selon « l’origine » dans l’orientation et les parcours scolaires des élèves. Actualité - Learning center et CDI (suite) Toujours d’actualité, la conception de l’évolution du CDI en learning center voulue par l’inspection générale que nous avions signalée dans une brève : Learning center et CDI, est au coeur du débat qui anime la profession. Certains éléments peuvent éclairer les différents points de vue en présence. D’un côté la "démarche de ré-invention du CDI" avec la prise de position de la hiérarchie tout d’abord exposée pendant le (colloque de l’Esen sur les Learning Center ), puis représentée par la vision de l’avenir des CDI et des espaces scolaires développée dans un entretien de Jean-Louis Durpaire Inspecteur général de l’éducation nationale depuis 2002, président des Capes de documentation et celui de Jean-Pierre Veran IPR, vive-président du jury des CAPES externes et du concours de recrutement des CPE : Les CDI tardent-ils à entrer dans le monde du web 2.0 ? Une interview de JL Durpaire dans Educavox dans le cadre de Ludovia fin août 2011. Mise à jour 9 janvier 2012

Entretien avec David Aymonin sur le learning center: Le learning center est au centre de nombreuses interrogations. Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens.

Related:  learning centerLearning center et CCCserious games