background preloader

L'encyclopédie de l'Etat du monde

L'encyclopédie de l'Etat du monde

US Department of State Le Grand Robert de la langue française - Abonnement 12 mois  EN LIGNE - abonnement 12 mois Le plus grand et le plus actuel des grands dictionnaires de la langue française, dans une toute nouvelle édition entièrement mise à jour, à partir de 4 euros par mois ! La référence absolue des professionnels de la langue et de tous les amoureux des mots Un contenu exceptionnel : 100 000 mots, 350 000 sens, toutes les orthographes, étymologies et nuances d'emploiune extraordinaire anthologie de citations littéraires : 325 000 citations25 000 expressions, locutions et proverbes5 000 remarques sur la langue française2 000 notices d'auteurs et d'oeuvresun réseau d'un million de liens hypertextes, sur les synonymes, analogie, contraires, dérivés et composés Une nouvelle édition numérique résolument moderne et entièrement mise à jour : Et toujours, la puissance du numérique au service du dictionnaire Une fois installé, Le Grand Robert peut être appelé depuis la plupart des applications, en cliquant sur n'importe quel mot ! Prix public recommandé Compatibilité Version

Les Cahiers pédagogiques Géopolitique | wikipedia La géopolitique (du grec ancien : γῆ / gễ « terre » et πολιτική / politikḗ « politique ») est l'étude des effets de la géographie (humaine et matérielle) sur la politique internationale et les relations internationales. C'est une méthode d'étude de la politique étrangère pour comprendre, expliquer et prédire le comportement politique international à travers les variables géographiques. Il s'agit notamment des études régionales, du climat, de la topographie, de la démographie et des ressources naturelles. Plusieurs définitions en ont été données[1] : étude des « relations entre les facteurs géographiques et les entités politiques » (André-Louis Sanguin) ; « discipline qui essaie d’expliquer la formation et l’action des puissances politiques dans l’espace » (Fondation des études pour la défense nationale) ; « analyse géographique de situations socio-politiques » (Michel Foucher). Genèse de la géopolitique[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Dictionnaires

menustoxiques.fr Culture numérique dans l'éducation - FADBEN - Fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale Culture numérique dans l'éducation Le terme de « culture numérique » vise à rendre compte d'un basculement dans les modes de production et de diffusion des connaissances. L'école est confrontée à une double responsabilité : d'une part intégrer les règles techniques et organisationnelles du numérique dans les programmes, afin de permettre aux élèves de mieux maîtriser leur environnement ; d'autre part proposer un enseignement qui tire partie de nouvelles opportunités (formation à distance, travail collectif, accès aux documents,...) Le risque étant de reconstruire l'école sur des techniques et non sur des projets. La formule usagée du remplacement des savoirs par la capacité « d'apprendre à apprendre » va de pair avec la juxtaposition des documents sans hiérarchisation qui est le sous-produit des moteurs de recherche.

Géopolitique du pétrole | wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La géopolitique du pétrole décrit l'impact de la demande et de l'offre en pétrole sur la politique des pays consommateurs et producteurs de cette matière première essentielle au mode de vie économique actuel. Les gisements de pétrole étant limités et leur emplacement géographique ne coïncidant généralement pas avec celui des pays consommateurs, l'exploitation des ressources pétrolifères est source de tension. L'ancien président argentin Néstor Kirchner et l'ex-président vénézuélien Hugo Chávez examinant un projet de pipeline entre leur pays respectifs. Les enjeux[modifier | modifier le code] Importance économique[modifier | modifier le code] En 2008, sur les 20 premières entreprises privées mondiales, 12 sont des compagnies pétrolières ou des constructeurs d'automobiles[1]. Le pétrole est une matière première essentielle vendue en quantités telles que son commerce est organisé à l'échelle mondiale depuis 1928.

“Comment développer et transmettre une culture numérique ?” Par Anne Delannoy Le mois dernier, le journal “Libération” faisait un “état des lieux de l’enseignement supérieur” avec une trentaine d’experts invités à débattre sur la connaissance et la formation. Un numéro passionnant de l’émission Place de la Toile sur France Culture y a été enregistré. Pour y répondre, trois invités ont participé à ce débat animé par Xavier de la Porte, présentateur de Place de la Toile sur France Culture : Divina Frau Meigs, Professeure à l’Université Paris III en sciences de l’information et de la communication et militante de l’éducation aux Médias et à l’Information ; François Taddei, généticien Directeur de recherche à l’INSERM, directeur du Centre de Recherche Interdisciplinaire et penseur des rapports entre éducation et innovation ; Pierre-Antoine Bataille, ingénieur de l’Ecole des Mines de Nancy et cofondateur du site MonAlbumPhoto(.fr). Le consensus s’est affirmé autour de la necéssité à former à cette culture numérique.

Quand le numérique devient un fait cognitif culturel… Le rassemblement, largement médiatisé, organisé par Microsoft autour du numérique le 5 avril, dans la suite du rapport Fourgous et plus généralement d’un ensemble d’ouvrages et d’écrits, met en évidence l’émergence de l’impact culturel et plus précisément cognitif du numérique. Télérama s’y colle aussi avec son forum des 6 et 7 avril sur le thème « enfants et culture » donnant une large part au questionnement numérique. Ce n’est pas nouveau diront les spécialistes qui analysent le domaine depuis longtemps. Ce qui est nouveau c’est que jusqu’à présent la « culture à l’ère du numérique » ne faisait pas basculer le discours pas de manière radicale vers un questionnement de l’apprendre dans nos sociétés. On le voit l’enjeu est de taille. Derrière ces faits il y a la véritable mutation en cours et désormais elle concerne aussi des enseignants qui, ayant aussi expérimenté dans leur quotidien de tels outils se questionnent sur les manières de faire dans leurs classes avec leurs élèves.

Mais de quoi la culture numérique est-elle le nom ? Les choix terminologiques sont aussi des choix sémantiques. Les discours politiques et institutionnels concernant les technologies de l’information et de la communication dans l’éducation n’échappent pas à ce principe. Parler d’informatique (années 80), de multimédia (années 90) ou de numérique (aujourd’hui) ne signifie pas la même chose. Cela témoigne de changements d’ordre épistémologique. Bien des analyses de la culture numérique reposent sur une vision pseudo-sociologique. Considérer la culture numérique comme étant celle des jeunes, c’est aussi la définir en fonction du rapport du rapport au numérique de ces « jeunes ». Si l’on considère la culture d’un point de vue anthropologique, elle n’est bien sûr plus seulement celle des jeunes mais celle de tous les hommes et femmes. Jeunes et moins jeunes, éduqués où non, ruraux ou citadins, amateurs de technologies numériques ou non, utilisateurs de ces technologies ou pas, nous avons tous en partage cette culture à l’ère du numérique.

Related: