background preloader

A écouter -Jean sans Peur: le prince de la Guerre civile (2/6) Ph. Contamine

A écouter -Jean sans Peur: le prince de la Guerre civile (2/6) Ph. Contamine
Jean de Bourgogne, comte de Nevers : le souvenir de Nicopolis Destiné à gouverner des principautés et des populations diverses, à légiférer et réglementer, à donner des ordres à des administrateurs et à des gens de finances, le futur Jean sans Peur reçoit une excellente formation intellectuelle. Dans la période de formation du prince, l’épisode malheureux de la croisade de Nicopolis (1396, ville de l’actuelle Bulgarie) constitue une expérience douloureuse et décisive. Le souvenir des horreurs de la guerre, de la défaite et de la captivité sont des éléments déterminants de sa future existence. 1404, mort de Philippe le Hardi : avènement de Jean sans Peur Jean Ier de Bourgogne, dit Jean sans Peur (1371-1419) Par-delà la tombe, le nouveau duc maintient une fidélité absolue au personnage, tant admiré et tant aimé, de son père Philippe le Hardi et à la politique paternelle. Un roi à demi fou : une régence impossible et de rivalités princières sanglantes En savoir plus :

http://www.canalacademie.com/ida8809-Jean-sans-Peur-1371-1419-le-prince-de-la-Guerre-civile-2-4-par-Philippe-Contamine.html

Related:  AUDIO- « LES GRANDS DUCS DE BOURGOGNE", PAR PH. CONTAMINE ET B.anma62

A écouter-Philippe le Hardi: fondateur de l'État bourguignon (1/6). Ph Contamine Philippe Contamine est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, historien médiéviste, professeur émérite à l’université Paris-Sorbonne, ses travaux portent sur la guerre, l’État, la noblesse, l’économie et la vie privée entre le XIIIe et le XVe siècle. Bertrand Schnerb, spécialiste de la société et des institutions bourguignonnes des XIV° et XV° siècles et professeur d’histoire médiévale à l’Université de Lille III est l’auteur, entre autres, de l’État bourguignon : 1363-1477, publié chez Perrin en 1999, et réédité chez Perrin dans la Collection Tempus en 2005. le même editeur Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et Bertrand Schnerb, professeur à l’université Lille III

Ligues urbaines et espace à la fin du Moyen Âge / Städtebünde und Raum im Spätmittelalter Érigée en principe général par la loi française de réforme des collectivités territoriales en 2010, l'intercommunalité est aujourd’hui appelée à couvrir tout le territoire français. L’ouverture des débats, au niveau local et national, sur le périmètre intercommunal idéal nous invite à sonder la dimension spatiale des ligues urbaines, ces ancêtres médiévales de l’intercommunalité. Elles nous ramènent à un temps où les réseaux de villes étaient en marge de l’espace politique français, tandis qu’ils prospéraient dans les espaces germaniques. Des chercheurs allemands, suisses et français proposent ici leurs regards croisés sur l’articulation des ligues à l’espace, entre perception, appropriations et représentations.

A écouter-Charles le Téméraire: la chute du "Turc de l'Occident" Ph Contamine (6/6) D’emblée, Philippe Contamine précise : Nous savons que le duc Charles est ardent. Pour ces conquêtes, il préfère souvent la force aux négociations et ses colères, réelles ou feintes, sont célèbres. On l’appelle parfois « le Turc de l’Occident » ! Les relations diplomatiques au Moyen Âge, Formes et enjeux Ce livre tente d'identifier, par les mots et les images du temps (lithographie ou grands genres), un " moment politique frénétique " français (1824-1834). A l'instar du " drame frénétique " lorsque, boulevard du Crime (notre boulevard du Temple), chacun allait pleurer, et plus encore se livrer aux délices de l'angoisse vécue en commun, de sept heures à dix heures du soir. Maïté Bouyssy interroge aussi bien l'usage des larmes et de la compassion, que la mise en scène de l'horreur. Autour de figures charnières - tel Louis XII, le roi malchanceux qui a accompagné la mode troubadour, avant et après la Révolution - et de l'expression de " flots de sang " qui circule dans les lettres et les arts, des images furent reçues comme politiques. Support Livre broché

A écouter-L'Apogée de Charles le Téméraire: 4ème et dernier duc de Bourgogne 5/6. Ph Contamine Fils unique de Philippe Le Bon, quatrième et dernier des ducs de Bourgogne de la Maison Valois, le duc Charles naquit à Dijon en 1433, succéda à son père en 1467 et mourut à Nancy le 5 janvier 1477. Ses possessions, alors, avaient fini par constituer un territoire presque d’un seul tenant allant du Mâconnais à la Frise. Le « Téméraire » et le « Travaillant » : un héros romantique

Bertrand SCHNERB Charles le Téméraire : la chute du "Turc de l’Occident", par Philippe Contamine (6/6) Dernière émission de la série "Les grands Ducs de Bourgogne", par Philippe Contamine, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et l’historien Bertrand Schnerb Depuis le début du XVe siècle, la puissance bourguignonne avait suscité l’inquiétude. La progression de cette puissance, et la violence étatique du Téméraire, firent naître la peur. Cette peur, qui coalisa ses ennemis, est-elle, seule, à l’origine de la dislocation de l’État bourguignon ? Le duc Charles avait-il le sens dynastique ?

A écouter-Philippe le Bon, duc fastueux et prince de la Toison d'Or. Ph Contamine (4/6) Philippe le Hardi et Jean sans Peur -à l’image des rois Valois du XIVe - avaient déjà utilisé le luxe et l’ostentation dans les fêtes et cérémonies auliques pour manifester publiquement la cohésion et la force de leur Maison princière. Le cérémonial se complique et se développe sous le principat de Philippe le Bon. Culture de cour, vitrine d’un pouvoir personnel Philippe le Bon portant le collier de l’Ordre de la Toison d’or et le chaperon à cornette pendante Philippe Contamine précise d’emblée : « Il y a toujours une cour, même Charles VII et Louis XI avaient leur propre cour, mais « la culture de cour », ça va plus loin.

Routiers et mercenaires d’Aquitaine, d’Angleterre et d’ailleurs (v. 1340-1453) Ce colloque a pour but d’étudier le rôle qu’ont joué les routiers et mercenaires pendant la guerre de Cent Ans. Leur place au sein de ce conflit a longtemps été quelque peu oubliée, passée sous silence, voire caricaturée, bien que ces troupes « irrégulières » aient joué à l’occasion un rôle essentiel comme lors de la guerre entre le roi de Castille Pierre le Cruel et son demi-frère Henri de Trastamare (1366-1369). Le plus souvent, ils ont perpétué l’état de guerre par une « guerre de basse intensité » quand les moyens des belligérants « officiels » étaient limités. Ce fut particulièrement le cas pour les hommes d’armes reconnaissant officiellement l’autorité du roi d’Angleterre qui occupèrent en son nom de nombreuses forteresses dans le royaume de France entre la bataille de Poitiers (1356) et le traité de Brétigny (1360), puis entre 1370 et 1393. Vendredi 13 septembre

A écouter-Philippe le Bon (1419-1467) : le duc du Juste Milieu (3/6). Ph Contamine D’emblée, Philippe Contamine et Bertrand Schnerb s’attachent à préciser, de nouveau, que l’État fondé et développé par les ducs de Bourgogne entre le milieu du XIVe et la fin du XVe siècle est d’un genre particulier puisqu’il ne s’agit, non pas d’un État royal, mais d’un État princier. Ce type d’État se caractérise par l’existence d’un pouvoir politique incarné dans une dynastie princière, par la création d’institutions administratives, judiciaires, financières et militaires propres, par le développement d’une société politique et d’une idéologie spécifique, enfin par l’affirmation d’une diplomatie autonome. Partant de cette constatation, il faut montrer comment les princes de la Maison de Bourgogne avec l’aide d’hommes qui se sont voués à leur service, parfois jusqu’à la mort, ont lutté pour imposer à l’intérieur une certaine centralisation et à l’extérieur la reconnaissance de leur souveraineté. L’alliance anglaise après l’entrevue, sanglante, sur le pont de Montereau

Yves Lacoste : “La géopolitique, ça sert encore “à faire la guerre” XEnvoyer cet article par e-mail Yves Lacoste : La géopolitique, ça sert encore “à faire la guerre” XEnvoyer cet article par e-mailYves Lacoste : La géopolitique, ça sert encore “à faire la guerre” A voix haute Au revoir la mer d'Aral: comment un des plus grands lacs du monde s'est quasiment asséché La mer d'Aral –du moins, une grande partie de la mer d'Aral– n'existe plus. Selon la Nasa, «pour la première fois dans l'histoire moderne, le bassin oriental de la Grande Aral s'est complètement asséché». Les hommes cultivent les terres d'Asie centrale qui entourent la mer d'Aral depuis des siècles, et elle a traversé des cycles spectaculaires de déclin et d'expansion dans le passé. Mais elle n'a pas été aussi asséchée depuis très, très longtemps.

izi travel: créer des audio guides, des visites augmentées avec images, vidéos et audio utilisables avec toute tablette et smartphone Un outil qui n’est pas du tout destiné à l’éducation mais aux musées et sites touristiques. mais il a plusieurs atouts donc on peut très bien le détourner de son utilisation première. izi travel est tout d’abord totalement gratuit et permet une utilisation dans différents contextes. j’ai eu l’occasion de visualiser en direct son utilisation lors d’une exposition réalisée par des élèves sur le centenaire de la Première Guerre Mondiale. Il se compose d’une plateforme internet destinée à produire sa visite et d’applications pour tous les smartphones et tablettes destinées à suivre ces visites. Autre atout, la simplicité. l’interface est simple et tout le monde s’y retrouve facilement.

Créer chasses au trésor, énigmes, jeu de piste, enquête mystère… sur tablette ou smartphone Un jeu historique sur tablette réalisé par des CE2 CM1 Au cours de l'année scolaire 2013-2014, l'école Saint Michel de Rennes a mis en place un projet pédagogique innovant. Les élèves de CE2-CM1 ont utilisé la plateforme GuidiGO pour créer un parcours historique ludique à travers leur ville et le publier sur tablettes. Ce projet collectif a fait appel à des compétences pluri-disciplinaires : recherches historiques, rédaction, dessin, enregistrement audio, utilisation de l'informatique, travail d'orientation… Aidés de leur professeur et des historiens de l'association Men Ha Houarn, les enfants se sont impliqués dans ce travail créatif avec beaucoup de sérieux et d'enthousiasme tout au long des 2 mois qu'a duré le projet. Destiné aux 7/10 ans, le parcours ludique est désormais accessible à tous. Baptisé "A la recherche de Jeanne dans le Rennes médiéval", il permet de visiter Rennes et de s'instruire tout en relevant des défis. Voir démo :

Related: