background preloader

Storytelling

Storytelling
Deux théoriciens du "storytelling": Christian Salmon et Yves Citton Désormais omniprésent, le terme a été diffusé en France par la publication de l'ouvrage de Christian Salmon, Storytelling. La Machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, dont on peut lire un compte rendu dans notre revue des parutions, Acta-Fabula : "Hold-up sur l'imaginaire", par Ivanne Rialland. Liens utiles : "Storytelling": Kate Moss, Obama, Sarkozy, l'identité nationale : entretien avec C. Page associée: Récit Atelier de Fabula Related:  Transmedia Storytelling

sans titre « Storytelling, le livre », de Stéphane Dangel et Jean-Marc Blancherie – Editions du Désir (2009) Où en est le storytelling en France ? Storytelling ? Oui : comme « story », histoire, et « telling », raconter. Autrement dit : communiquer ou comprendre l’entreprise en mettant les événements et les enjeux en récit. C’est déjà plus positif que de présenter la discipline sous le résumé suivant : l’art de raconter des histoires. Dépasser les idées reçues « Storytelling, le livre », écrit par Stéphane Dangel, professionnel de la communication, écrivain et « activiste » du storytelling, et Jean-Marc Blancherie, spécialiste du knowledge management et… conteur (Editions du Désir – 2009), veut aller plus loin que cette simple conclusion. Car en langue anglaise, les manuels de storytelling ne manquent pas. Les recettes du storytelling On découvre aussi des usages complètement inattendus, dans de nombreux domaines au cœur de la vie : par exemple les guichets automatiques bancaires…

La transfiction, art populaire majeur de demain Ecriture, lecture et consommation des produits culturels connaissent avec le déploiement des supports numériques et de l’hyper lien les prémices d’une révolution. La frontière entre les supports et industrie du livre, mobile, cinéma, télévision et jeu vidéo s’amenuise. L’art du récit évolue vers une narration interactive et plurielle, celle de la transfiction. A l’instar de l’imprimerie et plus récemment de la bande dessinée ou du cinéma, le numérique engendre des mutations dans la structure du récit déployée par les auteurs. Les récits non linéaires proposés au public sur les terminaux numériques sont de plus en plus comparables aux temporalités des arts du spectacle et des séries télévisées, plus qu’à celle du cinéma. Chaque représentation-épisode est différente, unique, bien que la structure ait une ligne narrative définie. L’urgence industrielle d’adapter récit et marketing Jeu vidéo et cinéma, la confluence accélérée La transfiction généralisée, présage des oeuvres ramifiées 1.

Le Storytelling Digital : formes émergentes, nouveaux métiers, business models : Social Media Club France Nouveaux usages, nouveaux formats La prolifération des PC et smartphones a entraîné une individualisation de la consommation du contenu audiovisuel. Le flux incessant d’information dans lequel nous plongent les médias digitaux explique en outre du côté des usages la généralisation du multi-tasking et donc une tendance à la baisse de l’attention en ligne. L’audience butine, ça et là, un article, un billet ou une vidéo, sans s’attarder durablement sur un contenu précis. La production journalistique se doit donc de diversifier son offre en ligne, d’inventer de nouveaux formats multimédias afin de capter l’attention d’utilisateurs ultra-sollicités. De la gestion de l’interactivité Le producteur d’information doit réfléchir en termes d’ « expérience utilisateur » et penser la structure non séquentielle du récit en amont afin de proposer à chacun un parcours de lecture individualisé. La contribution en question Les nouveaux métiers de la fiction transmedia Un modèle économique contraignant

National Storytelling Network Appel à projet Crossmedia et Transmedia Appel ouvert du 20 février au 11 avril 2012 www.crossvideodays.com Vous cherchez à co-produire ou à diffuser votre programme cross- ou transmedia ? Venez rencontrer les acteurs du marché aux Cross Video Days, les 12/13 Juin à Paris. Les Cross Video Days organisent le 1er marché européen du cross- et du transmedia, et recherchent des projets créatifs, innovants faisant appel aux nouvelles ressources du multi-écrans (TV connectée, web, mobile, tablettes,…). Inscrivez gratuitement votre projet cross- ou transmedia dès le 20 février ! 20 projets seront retenus et seront présentés lors : - de rendez-vous individuels avec des commissioners européens - de pitchs devant une assemblée de 500 professionnels et un public de plusieurs milliers d’internautes Les porteurs de projets sélectionnés sont invités à l’ensemble de la manifestation (valeur de 400 € ht). Ils ont déjà confirmé leur présence : Orange, France Télévisions, YouTube, Arte, M6Web, Fremantle, TF1, Le Monde, RTVE …

Effective Storytelling - a basic manual Effective StorytellingA manual for beginners by Barry McWilliams Effective storytelling is a fine and beautiful art. A well-developed and presented story can cut across age barriers and will hold the interest and reach its listeners. Stories will be remembered long after other orations. Knowing and applying the basics of storytelling will strengthen your stories. You are most welcome to copy and use this document! Finding stories: There are many kinds of stories you can work with. While traditionally stories were learned by listening, the best source today is the children’s department of the Public Library - particularly in the section (J)398. With time you will probably find many kinds of tales that will interest you personally. And be aware of copyrights, it is best to work with traditional folklore or tales in public domain, than to plagiarize a living author or storyteller without their permission. Characteristics of a good story:

sans titre Vous pouvez approfondir votre connaissance du storytelling en vous procurant l’ouvrage de nos consultants, Jean-Marc Blancherie et Stéphane Dangel :Storytelling, le guide Télécharger les documents (pdf) : Prestations pour toutes les entreprises Prestations collectivités Une prestation imaginative pour vos sites, Intranet, réseaux sociaux… : la Storymap Pour les entreprises innovantes, clusters, pôles de compétitivité, regroupements, incubateurs… Les formations entreprises et projets innovants Pour le tourisme et le-tourisme visitez EVATOURISME Marianne Dabbadie, Docteur en Sciences de la Communication, vous conseille Contact Le récit est le meilleur vecteur du sens. Vous pouvez nous solliciter pour mettre en récit votre communication, vos sites Internet et Intranet, pour utiliser les réseaux sociaux, et tous les nouveaux outils qui sont des supports de storytelling, pour présenter vos projets, pour faire évoluer votre management. Exemples d’application : le e-tourisme

ALL ACCESS sans titre Par Catherine Malaval, docteur en histoire (Lowe Strateus) et Robert Zarader, docteur en économie (Equancy & Co), auteurs de La bêtise économique, Perrin, 2008 Télécharger au format pdf - 11 pages - 350 Ko Dans un monde d’information accélérée, raccourcie et zappée, souvent vite oubliée, la médiatisation et la captation du lecteur/auditeur empruntent souvent des chemins faciles, tentants et tortueux à la fois, ceux de la déformation, l’amalgame, la psychologisation des faits. La sélection subjective de la parole rapportée prime, comme l’oubli de la polyphonie, cette exigence de l’histoire d’être racontée à plusieurs voix. C’est dans ce contexte marqué que le concept de « storytelling » est né et se développe. Sur cette dérive du métier de journaliste, depuis la première critique argumentée et focalisée sur Le Monde écrite par Pierre Péan et Philippe Cohen en 2003 , d’anciens journalistes ou toujours en activité sont même les critiques les plus acides .

« Les universités financent des webdocumentaires »  L’histoire par la vidéo est un collectif d’étudiants-chercheurs en Histoire à la Sorbonne qui souhaite réaliser des documentaires, des formats courts et des webdocumentaire historique. Afin de pouvoir mener à bien leurs projets ils ont créé une association. Ils nous expliquent dans cette interview leur projet, nous décrivent leur webdocumentaire et nous détaillent les formes de financement. Quel-est le sujet de votre webdocumentaire ? Quelle forme prendra-t-il ? Aladin Farré : Nous allons travailler sur la population civile française pendant la deuxième guerre mondiale. Pour cela nous comptons retrouver des personnes qui se souviennent de cette période et nous mettrons leurs souvenirs en parallèle de la propagande du régime de Vichy comme des affiches, des discours ou les actualités cinématographiques. Et enfin nous mettrons en ligne la version de 26 minutes du documentaire. Pourquoi avoir choisi de vous lancer dans le webdocumentaire, une démarche originale pour des universitaires ?

Related: