background preloader

Double-bêchage pour buttes autofertiles

Double-bêchage pour buttes autofertiles
Ils ont mis du temps à me convaincre. Je veux par­ler des par­ti­sans de la bioin­ten­sive ou des jar­di­niers sy­ner­gé­tiques, au pre­mier rang des­quels les jar­di­niers du Sens de l’Humus. Je veux par­ler des buttes en double-bêchage. Au-delà de ma ré­ti­cence vis­cé­rale en­vers tout tra­vail évi­table, j’avais des scru­pules : la tech­nique res­semble beau­coup aux mé­thodes d’antan où l’on lut­tait constam­ment contre la na­ture au lieu de la ca­res­ser dans le sens du poil. On per­turbe toute la faune, on re­mue, on casse les mottes, on re­tourne. Bref, c’est contre-intuitif par rap­port aux prin­cipes de l’agriculture na­tu­relle. Mais contre mes scru­pules, ils avaient des ar­gu­ments : Alors je me suis dit que j’allais es­sayer. Le plan Je me suis mis à l’ancien em­pla­ce­ment du tas de bois de chauf­fage. Le bê­chage Je me suis basé sur l’un de ces jo­lis cro­quis de prin­cipe, mais j’ai es­sayé d’innover concer­nant le trai­te­ment des al­lées. Les al­lées La plan­ta­tion

http://www.arpentnourricier.org/double-bechage-pour-buttes-autofertiles/

Related:  Culture sur butteCulture en lasagnes, buttes autofertiles, compostage de surfaceD'autres agricultures

Culture de la terre en synergie :le jardin d'Emilia Hazelip : Aux techniques sans travail du sol - Page 2 Par ailleurs, avec les pratiques de sol vivant (toujours des racines dans le sol, travail du sol réduit, sol couvert), à terme la porosité du sol du sol augmente (galeries de vers de terre), donc l'aération aussi et le réchauffement s'améliore. Bouhou Et dans une terre qui se réchauffe trop vite, j'enlève les pierres et les racines alors ? Je plaisante bien entendu Les pierres, les racines... et : l'eau Cela rejoint aussi ce que fait Sepp Holzer, dont un résumé de la vidéo fut fait ici il ya une paire d'années.Pour Ayn en particulier, qui ne peut la visionner :

Culture sur Butte - Au nom de la Rose Illustration : En mélange : poivron, carotte, basilic, laitue, radis, poireau, œillet d'Inde, tomate, chou pommé, luzerne. Allées de circulation semées de trèfle nain Rassemblée de façon à former une butte, la terre se réchauffe plus rapidement et « ressuie » mieux : l’eau est plus rapidement drainée. Il est confortable de se pencher sur un sol un peu moins bas. Le sol n’est jamais travaillé. Rempli des racines de légumes récoltés ou de celles des engrais verts, il est toujours couvert par de la paille, du bois raméal fractionné (BRF).

Quels sont les avantages et les inconvénients du potager en lasagne ? Au potager en lasagne comme dans la vie, rien n’est tout blanc, rien n’est tout noir. La technique du potager en lasagne n’échappe pas à cette règle. Personnellement j’y trouve de nombreux avantages après une expérience du potager en ligne et du potager en carré. Il faut dire que le potager en carré peut s’apparenter à un potager en lasagne dont on a aménagé les bordures en plus de morceler l’espace. Le potager en lasagne peut être conduit en ligne comme le potager traditionnel. Pour le jardinier, les avantages de la culture en lasagne sont nombreux :

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. Cultures sur butte Cultures sur butte Témoignages : Mes cultures en butte Voilà 6 ans que je pratique la culture en butte et je peux, après expérience, la conseiller à tous les jardiniers. Elle permet non seulement d'accroitre la surface cultivable - de près de 30% l'année de l'installation - grâce au monticule en forme de dôme, mais elle a de nombreux autres avantages.

Lasagna bed, ou pourquoi j'ai mis des lasagnes dans mon potager... - Le jardin d'une gourmande paresseuse Pour la création de mon premier potager, étant une grande paresseuse dans l'âme, je n'ai eu de cesse de sillonner le net en quête de " the idee". Celle qui allait me permettre de concilier mon indéfectible loyauté envers la loi du moindre effort avec une envie de plus en plus pressante de m'essayer à cultiver ne fut-ce qu'une infime partie des légumes destinés à attérir dans mon assiette. Bien que ne possédant que peu d'espoir de trouver cette formule magique qui, en trois coups de cuillère à pot, m'offrirait la perspective d'une récolte sans pour autant en payer le prix fort ( des heures et des heures à retourner laborieusement la terre, courbant l'échine pour arracher des brouettes entières de "mauvaises" herbes, entre autres sympathiques perspectives ... ), je suis finalement pourtant " tombée" sur une idée.

Buttes en "Hugelkulture" de Sepp Holzer, Autriche Chez Sepp Holzer, ce n'est pas à la pelle et à la pioche, mais au tracto-pelle que sont créées les buttes de culture selon le principe d'hugelkulture, sur une propriété de 45 ha. C'est au Krameterhof, que ce superman de la permaculture exerce une activité d'agriculture durable très diversifiée, en réinstallant des écosystèmes complets comprenant cochons, yaks, poissons d'élevage, des centaines d'espèces de fruitiers, de légumes, de céréales..., sur des flancs de montagne, auparavant plantés de pins en monoculture (produisant la fin de la biodiversité, l'érosion, des innondations...) Faire un tas en "hugelkulture" consiste à empiler toute sorte de matériaux bio-dégradables allant du tronc d'arbre entier à la pelouse arrachée avec sa terre... en passant par une vieille couverture en laine... ! Le sol ainsi constitué sera aéré et permettra la libre circulation de l'eau et de la grande diversité d'êtres vivants qui vont y trouver le gîte et le couvert. JooComments powered by Bullraider.com

Graine de flibuste Cela fait quelques années que je me suis attaqué progressivement à mettre en buttes mon potager, et depuis déjà plus d’un an, la totalité de celui-ci est mis en buttes. Et je ne m’aperçois que maintenant que je n’ai jamais pris le temps de rédiger un article sur les avantages d’une butte comparé à un potager à plat. Il était grand temps que ce soit chose faite. Car les avantages d’une butte sont nombreux, et s’il y a bien une chose que je ne regrette pas, c’est d’avoir expérimenté cela, d’avoir pris le temps de butter progressivement à la main tout mon jardin. C’est donc quelque chose que je vous conseille largement, et voici les nombreuses raisons qui justifient ce conseil. Avantages géométriques :

Le compostage en surface ou comment faire foisonner la vie dans votre sol - Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Vous connaissez déjà le mulching ou le paillage des cultures au potager. Ils permettent de garder l’humidité dans le sol en été. Mais vous pouvez aller plus loin en pratiquant le compostage en surface, toute l’année.

Voir le sujet - orientation des buttes Ben oui c'est vrai ça si on doit commencer à se justifier de ses questions bon ne vous disputez pas pour moi pourquoi les buttesPermaculture ne veut pas dire buttes mais apparemment c'est quand même souvent utilisé, donc je m'y intéresse.J'ai quand même un sol assez lourd et qui sèche vite si il fait sec une semaine. Ce à quoi je peux pallier sans buttes par du paillage. Mais par contre si il pleut ça se ressuie mieux sur buttes. Ensuite je pense qu'on a une meilleure exposition vu la légère pente de la butte, et enfin ça m'a lair une bonne méthode pour la technique mélange, non travail du sol, épaisseur de terre ameublies, accessibilité aux légumes, etc, enfin ce n'est pas à moi à vous faire un cours sur les avantages de la butte.

Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. C’est Emilia Hazelipp qui semble la première avoir importé la culture sur butte en France.

la rotation des cultures ou assolement triennal Publié le mardi 21 août 2012 Les agriculteurs d’autrefois ont découvert de quelle façon la rotation des cultures, combinée à d’autres pratiques telles que l’utilisation de cultures de couverture et d’engrais vert, favorisait la matière organique, la fertilité et l’état physique des sols. L’utilisation d’engrais chimiques n’a jamais montré de toxicité; si elle est interdite en culture biologique, c’est principalement pour empêcher la déstructuration des sols et les pollutions par des fertilisants lessivés dans les ressources en eau, à cause d’apports que les cultures n’ont pu utiliser pour différentes raisons. Les engrais autorisés en culture biologique sont plus stables car ils doivent être transformés par la microfaune du sol avant d’être assimilables par les plantes.

Related: