background preloader

1 – Le Constat d’impuissance du peuple

1 – Le Constat d’impuissance du peuple
Le pouvoir politique sert les intérêts d’une minorité d’ultra-riches contre l’intérêt général(cf. ci dessous problème central de la création monétaire abandonnée aux banques privées)Se servir du pouvoir confié par le peuple contre l’intérêt général est un abus de pouvoirUn régime démocratique devrait avant toute chose protéger le peuple des abus de pouvoirsLa constitution n’organise aucun contre-pouvoir, le peuple n’est pas protégé et la situation ne peut qu’empirer Notre régime est en théorie le plus protecteur des peuples et pourtant le peuple n’est plus protégé. Comment une telle situation est-elle possible en démocratie ? Chapitre suivant : La France est-elle une démocratie ?

http://www.le-message.org/archives/29?lang=fr

Related:  Le Message

2 – La France est-elle une démocratie ? Les mots ont un sens : le mot démocratie n’est pas adapté pour décrire le régime actuellement pratiqué en France, ce sont deux choses différentes et même opposées. La démocratie ce sont des institutions précises (utilisées pendant 200 ans à Athènes) qui garantissent au peuple (« demos« ) qu’il conserve le pouvoir, on dit qu’il est souverain. La démocratie est selon la formule d’Abraham Lincoln : « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». Un tel régime garantit que les représentant du peuple sont ses serviteurs, et qu’ils utilisent le pouvoir qui leur est confié pour le bien de l’intérêt général. Les fondateurs de nos régimes soit disant démocratiques — dont le vrai nom est en fait « gouvernement représentatif »— ne voulaient pas d’une démocratie, bien au contraire.

Aux Etats-Unis, les luttes s'organisent peu à peu et ça et là Traduit par Emcee Peuples indigènes, travailleurs, militants contre le réchauffement climatique, contre l'alimentation malsaine, contre la torture, et un ours blanc. Un groupe de femmes indiennes a organisé une marche tout le long du Mississippi - 1800 km - pour sensibiliser la population aux problèmes de pollution. Elles transportent un seau d'eau non polluée d'un litre et demi récupérée à la source du Mississippi dans le but de déverser cette eau claire à l'embouchure du fleuve pour lui montrer ce qu'il pourrait être. Les militants du Mouvement pour la Justice Climatique sont peut-être plus influents qu'on l'imagine.La compagnie pétrolière française, Total, a revendu à perte à son partenaire canadien Suncor sa participation à 49% à un projet de valorisation du pétrole tiré de sables bitumineux au Canada, perdant ainsi 1,65 milliards de dollars.

Résistance politique: de l’obsolescence du vote (Source : Centpapiers) Un des soucis majeurs et constants de la bourgeoisie, depuis son accession au pouvoir à la fin du XVIIIème siècle, a été de faire accroire au bon peuple que la démocratie représentative parlementaire était le nec plus ultra, le “must” dans le genre organisation sociétale : un aboutissement historique d’une indépassable modernité (l’échec récent et patent des démocraties dites “populaires” venant à point nommé pour corroborer ce discours), le stade ultime et Ô combien sublime d’une lente et douloureuse évolution de l’humanité vers un monde toujours plus juste quoique encore imparfait, mais, sans conteste le meilleur possible. C’est la démocratie représentative qui permet à la bourgeoisie d’optimiser ces chances de garder le pouvoir pendant encore longtemps : en effet, quel système institutionnel saurait mieux faire passer la défense des intérêts particuliers d’une classe pour ceux de l’ensemble de la société ? Aucun autre assurément !

3 – L’élection n’est pas la démocratie L’élection permet essentiellement de choisir parmi des candidats déjà présélectionnés par des partis politiquesUne campagne électorale coûte cher, se faire élire coûte très cher, le soutien de puissances d’argent est indispensableObtiennent donc des pouvoirs sans contre-pouvoir les membres d’une caste politique qui forment une oligarchie et sont redevables de leur élection à des puissances d’argentLa véritable démocratie n’utilisait pas l’élection mais le tirage au sort pour choisir ses serviteurs, pas ses maîtresDe plus la véritable démocratie confiait des pouvoir limités à ses serviteurs pour un mandat courtEt enfin la véritable démocratie organisait des contre-pouvoirs efficaces Conséquence de ces institutions en général et du tirage au sort en particulier, la véritable démocratie athénienne a permis pendant 200 ans que les pauvres soient toujours au pouvoir et jamais les riches. Ce qui n’a pas empêché la société athénienne de prospérer.

Plan C Moi dit : 30 décembre 2009 à 15:37 @Etienne Chouard: « Je te rappelle que même les billets de banques ont été, pendant des siècles, des reconnaissances de dettes, des titres de dette qui circulent, ne prenant leur valeur que dans la confiance qu’on portait à leur émetteur. Même avec le cours légal. » Pas « même avec le cours légal ». 4 – Au cœur du problème notre constitution La constitution doit établir les limites du pouvoir protectrices de l’intérêt généralNotre constitution a été écrite par des élus et des hommes exerçant le pouvoirIl y a conflit d’intérêt : celui qui a le pouvoir ne doit jamais déterminer les limites de son propre pouvoirToute personne intéressée au pouvoir ne doit pas participer à la rédaction de la constitutionLa constitution doit donc être écrite par le peuple puis votée par lui. Pour que peuple puisse écrire sa constitution, il devra confier cette tâche à une Assemblée Constituante. Pour désigner les membres de cette assemblée il ne faudra pas passer par l’élection qui est anti-démocratique (voir chapitre précédent), mais par le tirage au sort.

31 000 MILLIARDS DE DOLLARS JURIDIQUEMENT SAISISSABLES POUR L’ÉCONOMIE DES NATIONS ! Ancien de Goldman Sachs, Mario Draghi est un des artisans du dépeçage en règle des Etats et des peuples européens. Président de la BCE, il a précisément la possibilité de mettre en œuvre un retour à une certaine souveraineté monétaire en Europe. Au lieu de cela, il veille au grain en s’assurant que les marchés supplantent les Etats Nations. La perte de souveraineté nationale engendre-t-elle une souveraineté à une échelle plus large ? Plan C AGENDA :- 20/2/2011, Six-Fours, avec Culture Libre : "le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie". Vidéo.- 26/2/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "Centralité du tirage au sort dans une vraie démocratie". Enregistrement mp3.- 9/4/2011, Paris, Repaire de Là-bas si j'y suis (20e), "L'enjeu de la souveraineté monétaire". - 24/4/2011, Marseille : "1. L'enjeu de la création monétaire" (1 h), puis "2. le tirage au sort comme bombe politiquement durable contre l'oligarchie" (1 h 30).

6 – Conclusion En résumé : Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir Ce message s’il rassemble des millions de personnes derrière lui peut tout changer. Parce qu’il peut être compris par tous (si vous leur expliquez)Parce qu’il s’attaque à un nombre considérable de nos problèmes En se rassemblant tous derrière cette revendication unique, chacun dit je veux pouvoir faire entendre ma voix, je veux que les décisions prises aillent d’avantage dans le sens de l’intérêt général que dans l’intérêt particulier d’un petit nombre d’individus.

CENTRALITÉ DU TIRAGE AU SORT EN DÉMOCRATIE (Version PDF.) (Vidéo d'une conférence sur ce sujet) La catastrophe financière et monétaire actuelle PROUVE tous les jours que les pires crapules, pourvu qu'elles soient RICHES, n'ont rien à craindre des élus. Je répète : la preuve est apportée tous les jours, partout dans le monde, que les canailles RICHES n'ont RIEN à craindre des ÉLUS. Le Congrès Indigène En 1974, le gouverneur du Chiapas, Docteur Manuel Velasco Suarez décide de convoquer un Congrès indigène en l’honneur de Fray Bartolomé de Las Casas premier évêque de San Cristobal et admirable défenseur des Indiens contre les Conquistadores. Bien sûr il n’avait pas le temps d ‘organiser personnellement ce Congrès. Il chargea donc le Directeur des Affaires Indigènes, le licencié Angles Roblés. Celui-ci avait été l’élève de Don Samuel au Séminaire.

démocratie participative Un texte essentiel pour la compréhension de notre société et des solutions à y apporter pour retrouver l’équilibre politique source de l’équilibre économique et social. Ce texte va au-delà des concepts étriqués de l’orthodoxie anthropologique (structuraliste évolutionniste ou marxiste) et ouvre l’esprit sur le concept politique essentiel de l’État. Le marasme politico-économique de nos sociétés nous fait poser les questions essentielles, notamment sur le pouvoir et son exercice ; en ce domaine Pierre Clastres est à (re)découvrir de toute urgence. Notre dossier Pierre Clastres – Résistance 71 –

Le Pen et Mélenchon mis en scène pour assurer le spectacle, dans une campagne pathétique et totalement déconnectée des vrais enjeux Alors que les élections Présidentielles en Zone France (du futur NWO) approchent à grandes enjambées, la campagne électorale est plus morne et plus pathétique que jamais, éludant l'ensemble ds grands enjeux, c'est à dire l'ensemble des questions liées au Nouvel Ordre Mondial, pour ne plus parler que de « viande halale », de Madame au lieu de Mademoiselle, ou de sujets tous aussi insignifiants les uns que les autres, eu égard aux enjeux vitaux représentés par le NWO. C'est dans ce contexte pitoyable que les seconds couteaux à la droite et à la gauche de l'UMPS sont régulièrement mis en scène pour assurer le spectacle politicien, et les marionnettes manipulées par les grands prestidigitateurs du NWO parviennent régulièrement à proposer un spectacle aussi attendu que la chute des feuilles à l'automne ou que la fonte de la neige au Printemps, mais qui semble phénoménal tellement le vide sidéral prime par ailleurs. Jugez-en par vous-même : Un débat en guise de leurre

pour une Constitution écrite par et pour les Citoyens / 1B Ce n'est pas aux hommes au pouvoir d'écrire les règles du pouvoir 1. Le lundi 2 janvier 2006 à 19:08, par Thierry Il faut rendre à la democratie sa représentativité. Je crois que c'est LE gros problème de ce début de siècle.

Related: