background preloader

Notre cerveau est génial !

Notre cerveau est génial !
"On sait que c’est l’entité la plus complexe de l’univers connu. Mais les découvertes se multiplient et font exploser tous les schémas. Notre cerveau est bien plus élastique que prévu, ses neurones peuvent même repousser. Et il fonctionne en wifi, relié aux cerveaux des autres." On sait que c’est l’entité la plus complexe de l’univers connu. 1, un cerveau plastique qui peut voir avec la peau L’idée de plasticité corticale et neuronale ne figure dans aucun programme de médecine avant les années 1990 : les premiers qui en parlent sont ridiculisés, tels Paul Bach-y-Rita et son frère George, deux médecins hors norme qui, à la fin des années 1960, réussissent à sauver leur père, un professeur de tango paralysé par un accident vasculaire cérébral (AVC) et que les neurologues disaient condamné. 2, des trillons de milliards de réseaux neuronaux De nouveaux neurones ? Boris Cyrulnik raconte : « Ces idées provoquaient des éclats de rire. 3, à plein régime et en permanence

situer Broca & Wernicke hémisphère Gauche Pour suivre une conversation, comprendre un texte ou une plaisanterie, on doit non seulement être capable de comprendre la syntaxe des phrases et le sens des mots mais également de mettre en relation plusieurs éléments et de les interpréter par rapport à un contexte donné. Si des lésions dans l’hémisphère gauche produisent , celles qui surviennent dans l’hémisphère droit provoquent une variété de déficits que l’on peut regrouper en deux grandes catégories. Certains exercent d’abord un effet indirect sur la communication en perturbant l’habileté à interagir de façon compétente avec son environnement. L’autre grande famille de déficits que l’on peut observer suite à une lésion dans l’hémisphère droit affecte directement la communication et la cognition. Ils peuvent être regroupés sous le vocable de troubles pragmatiques, la pragmatique étant cette discipline qui s’intéresse aux rapports entre le langage et l’utilisation contextuelle qu’en fait ses utilisateurs.

-EDUCATION POPULAIRE: Une utopie d'avenir !- - TROMMENSCHLAGER FRANCK -PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE SECTEUR LUXEUIL Mardi 17 juillet 2012 2 17 /07 /Juil /2012 21:29 Éducation populaire, le retour ! Né officiellement en France après la Libération comme l’une des missions importantes de l’État, sous l’impulsion d’une pensée portée par le Conseil National de la Résistance et dont le cheminement remonte au moins à Condorcet, ce grand mouvement continue aujourd’hui à porter l’idéal d’un art et d’une culture pour (et par) tous. Voici un livre de référence qui retrace, grâce en particulier au précieux travail de Franck Lepage, l’épopée de magnifiques utopistes qui firent entrer leurs rêves dans le réel. "Ceux qui sont conscients du fait que l’art et la culture sont des outils de civilisation aussi essentiels à l’avenir de l’humanité que la préservation de la Terre, savent qu’il nous faut puiser dans ce passé la force d’imaginer et de construire un avenir vraiment humain". Cliquez également sur ce lien: Partager l'article ! inShare

notre cerveau reptilien Accueil > Notre cerveau > 400 millions d’années, l’âge de notre cerveau reptilien C’est la partie la plus ancienne de notre cerveau. mercredi 10 avril 2002 A cette époque de petits batraciens quittent l’océan, trop peuplé, pour aller se nourrir sur la terre. Depuis quelques millions d’années déjà, des végétaux se sont développés sur la terre et ont enrichi l’atmosphère de l’oxygène qu’ils produisent par la fonction chlorophyllienne. Au début, nos petits batraciens ne font que de courtes incursions sur la terre ferme, avant de retourner très vite dans l’eau. Ce cerveau, encore très archaïque, assure la survie de l’individu et la perpétuation de l’espèce.

-FREUD POUR LES NULS !- - TROMMENSCHLAGER FRANCK -PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE SECTEUR LUXEUIL Sigmund Freud : L'éternel incompris (1856 - 1939) Ce fut comme une bombe tonnant sur le monde. Provoquant étonnements, stupéfactions, colères. Des sarcasmes, aussi ! Pensez donc ! Comment ! Les hommes se tâtèrent en ricanant, à la recherche de cet Inconscient dont ils ignoraient même l'existence ... Non, les sarcasmes ne manquèrent pas. Ne prétendait-il pas que les luttes intérieures de l'enfant, ses chocs émotifs, continuaient à exister sourdement en l'individu adulte, comme les satellites dont j'ai parlé ? En plus, ( c'était le comble ! Il était donc fatal que l'on hurle. "Les sarcasmes furent donc leur défense." Mais Freud continuait, géant indifférent. Un des rêves de l'homme n'est-il pas de sonder le Mental, jusque dans ses plus infimes galeries ? Biographie et informations Biographie : Pierre Daco est un psychologue et psychothérapeute français, né en 1936 et mort en 1992. ... Voici les termes ( barbares mais logiques ! Tout ceci est évidemment clair et très simple. LE " ça "

le cerveau limbique = création des 2 hémisphères Accueil > Notre cerveau > 65 millions d’années, l’âge de notre cerveau de mammifère Le cerveau limbique, deuxième grande mutation dans l’évolution de notre cerveau, apparaît avec le déploiement sur terre des mammifères, il y a environ 65 millions d’années. Les scientifiques, qui étudient cette période, pensent aujourd’hui qu’une météorite s’est écrasée à ce moment là sur la terre. Ce cataclysme, en provoquant la création d’un énorme nuage de poussière, a obscurci complètement le ciel pendant une période très longue. Sans la lumière du soleil, et sous des températures qui ont du chuter considérablement dans un premier temps, puis augmenter rapidement sous l’effet de serre, les végétaux se font rares et les grands dinosaures, qui, pour la plupart, sont végétariens, s’éteignent. Avec les émotions, j’aime ou j’aime pas, le cerveau limbique ouvre la voie de la mémoire individuelle et par là la première façon d’apprendre.

-Comment choisir son psychanalyste ?- - TROMMENSCHLAGER FRANCK -PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE SECTEUR LUXEUIL Dimanche 2 décembre 2012 7 02 /12 /Déc /2012 15:22 Étant donné l'importance de l'engagement que signifie une analyse, il faut accorder au choix du praticien le plus grand soin... Dès lors, comment procéder pour choisir le thérapeute qui nous conviendrait le mieux ? Commençons par dire ce qu'il ne faut pas faire : orienter son choix en se référant aux différentes écoles psychanalytiques. Dans tous les groupes, il existe des bons et des mauvais praticiens. Je puis être critique vis à vis d'un courant et pourtant y reconnaître la présence de cliniciens de valeur. "Les qualités personnelles du praticien sont infiniment plus importantes que l'école à laquelle il appartient." Ce qui compte dans une analyse et donc ce qui compte dans le choix d'un psychanalyste dépasse les questions d'école. Hormis cette réserve, quel est donc le meilleur critère pour choisir un psychanalyste ? -Par J.D.

24. "Même si je ne pense pas, je suis" Par la répétition perpétuelle, lassante parfois, l’hémisphère gauche, qui est peu patient, finit par capituler et, soudain, un nouveau mode d’expression apparaît. Le texte d’Eugen Herrigel : "Le Zen dans l’art chevaleresque du tir à l’arc." est exemplaire sur ce point. Ce petit livre court écrit par un Hollandais décrit le combat douloureux d’un intellectuel européen qui essaye de comprendre avec la raison ce que lui enseigne Maître Awa, jusqu’au jour où, lassé de ses multiples échecs, il renonce à trouver une explication et effectue le tir sans pensée. Le tir est parfait, le Maître salue. Il ne salue pas l’élève, mais ce qui a tiré à travers lui. "Même si je ne pense pas, je suis" Itsuo Tsuda. Dessiner, c’est voir avec le cerveau droit. De l’autre côté du monde, et pratiquement au même moment, une américaine, Betty Edwards, peintre de son métier, après dix ans de recherches, a écrit un livre étonnant : "Dessiner avec votre cerveau droit".

-SOUS L'EMPRISE DE "LA DOXA"- - TROMMENSCHLAGER FRANCK -PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE SECTEUR LUXEUIL "La doxa est l'ensemble – plus ou moins homogène – d'opinions (confuses ou non), de préjugés populaires ou singuliers, de présuppositions généralement admises et évaluées positivement ou négativement, sur lesquelles se fonde toute forme de communication, sauf par principe celles qui tentent précisément à s'en éloigner telles que les communications scientifiques et tout particulièrement le langage mathématique." Paradoxes, tiraillements et contradictions ! Origine du concept La doxa (du grec δόξα, doxa, « opinion », « conjecture ») est, dans la philosophie de Parménide, l'opinion confuse que l'on se fait sur quelqu'un ou sur un aspect de la réalité, par opposition au vrai chemin d'accès à la vérité : l'Être qui est. -Excellent petit document sur "la doxa", influencée par les médias et la télévision- Concept moderne : quelques définitions La compréhension du monde n'est évidemment pas un phénomène simple, non médiatisé. Les « réalèmes » de Even-Zohar n'impliquent pas de jugement de valeur.

Notre cerveau est génial (et nous ne le savons pas) On sait que c’est l’entité la plus complexe de l’univers connu. Mais les découvertes se multiplient et font exploser tous les schémas. Notre cerveau est bien plus élastique que prévu, ses neurones peuvent même repousser. 1, un cerveau plastique qui peut voir avec la peau L’idée de plasticité corticale et neuronale ne figure dans aucun programme de médecine avant les années 1990 : les premiers qui en parlent sont ridiculisés, tels Paul Bach-y-Rita et son frère George, deux médecins hors norme qui, à la fin des années 1960, réussissent à sauver leur père, un professeur de tango paralysé par un accident vasculaire cérébral (AVC) et que les neurologues disaient condamné. Certes, nos lobes corticaux sont spécialisés : les images visuelles sont traitées à l’arrière de notre crâne ; nous entendons et parlons « sur les côtés » du cerveau (grâce aux aires de Broca et de Wernicke) ; nous prêtons attention et analysons avec nos lobes frontaux. 2, des trillons de milliards de réseaux neuronaux

"LA PUISSANCE DE L'AMATORAT " - TROMMENSCHLAGER FRANCK -PSYCHANALYSTE ET PSYCHOSOCIOLOGUE SECTEUR LUXEUIL-LES-BAINS, LURE, SAULX, HAUTE SAONE 70 ET BESANÇON 25. A l'heure où notre société devient une civilisation d'expertise, où domine une population suradaptée souvent normative, aseptisée par les structures régaliennes, et trop docile face aux aberrations provoquées par les institutions: Bernard Stiegler nous rappelle combien l'amatorat, véritable thérapeutique de soi - à travers la passion créatrice qu'il génère - permet par le principe des externalités positives, la guérison par l'oeuvre d'une époque désenchantée ! 1- Il y a un temps de l’amateur, un rapport au temps qu’ignore celui qui n’est pas amateur — et c’est un temps de l’amour, c’est-à-dire de la fidélité : amateur vient d’amare, aimer. Socrate pose d’ailleurs dans Le Banquet que le philosophe est avant tout un amateur : l’amateur de sagesse. Et dans Ménon, il dit que ce rapport à la sagesse est fondé sur « un autre temps ». L’amateur est prêt à donner beaucoup de temps à ce qui le passionne. L’amateur cultive un rapport au temps qui fonde un rapport aux œuvres.

Related: