background preloader

Le théâtre de Corneille

Le théâtre de Corneille
Related:  POESIE et autres choses...annecatherinegrand

« La pompe d'un courroux ». Éclat et mesure des émotions chez les héroïnes tragiques de Corneille Notes P. Corneille, Sophonisbe [1663], V, 7, v. 1801, Œuvres complètes, éd. G. Couton, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de La Pléiade », 1980-1987, t. G. La distinction entre passions et émotions est proposée par Descartes, qui fait de l’émotion un mouvement intérieur de l’âme seule : « Et bien que ces émotions de l’âme soient souvent jointes avec les passions qui leur sont semblables, elles peuvent souvent aussi se rencontrer avec d’autres, et même naître de celles qui leur sont contraires. Voir les travaux d’Hélène Merlin-Kajman : Public et littérature en France au XVIIe siècle, Paris, Les Belles Lettres, 1994 ; L’Absolutisme dans les lettres et la théorie des deux corps. Trois discours sur le poème dramatique, « Discours de la tragédie », OC, t. J. Trois discours sur le poème dramatique, « Discours de l’utilité et des parties du poème dramatique », OC, t. Corneille rompt ainsi avec la doxa qui, de Ferrand à Bossuet, place l’amour au principe de toutes les passions : voir G. G. J.

Les didascalies dans le théâtre de Corneille Notes J’adresse ici mes plus vifs remerciements à Georges Forestier, qui a bien voulu relire ce texte et m’éclairer de ses conseils et de ses remarques. Voir notre article « Les didascalies dans cinq pièces de Hardy : Didon se sacrifiant, Alphée ou la justice d’Amour, La Force du sang, Lucrèce ou l’adultère punie et Scédase ou l’hospitalité violée », Papers in French Seventeenth Century Literature, vol. XXXII, 60, hiver 2004. Comme tous ses contemporains, Hardy préfère aux didascalies externes les didascalies internes. Voir entre autres S. Encore faudrait-il tenir compte des genres spectaculaires, comme la tragédie à machines et la comédie-ballet, où les didascalies figurent en grand nombre. Voir par exemple J. En outre, l’usage des italiques, qui s’impose dès les années 1630, souligne la spécificité du discours didascalique. Nous retenons cette expression malgré son caractère anachronique. Selon la définition donnée par T. Voir les analyses de M. La Pratique du théâtre, livre I, chap. 8.

La Comédie 1. Temps et lieux. Début. La comédie (occidentale) est née en Grèce, aux alentours du VIe siècle avant J.-C.Fin. 2. Aristophane (-450 à -386, grec), Les Nuées. 3. Le mot de comédie (en français) a d'abord servi à désigner le théâtre en général (XIV-XVIe siècles). 4. Origines. Postérité. 5. CHEVALLIER, Claude-Alain, Théâtre comique du Moyen Âge, Paris, 10/18, 1973, 333p.Encyclopeadia Universalis, articles comédie et théâtre. Aide pour les pages des genres littéraires. Copyright © 1998 C.A.F.É.

le site du Mouvement Corneille - Centre International Pierre Corneille Qu'est-ce qu'un mouvement artistique ? Définition Un mouvement artistique est un groupement d’artistes (peintres, sculpteurs, architectes, musiciens, auteurs…) qui partagent les mêmes idées, et qui ont un même projet esthétique (c’est à dire qu’ils partagent les mêmes goûts, ils ont une idée commune de ce qui doit faire art ou pas). Chaque mouvement artistique correspond à une période historique précise. La littérature ou les arts plastiques particulièrement prennent place dans l’histoire dont les artistes s’inspirent et qui eux-mêmes influencent l’histoire. Un mouvement peut proposer : Une nouvelle façon de penser ce qu’est l’art Une nouvelle esthétique Une vision de la société remise en question à travers l’art Un mouvement artistique ne se limite pas à une région ou un pays mais est étendu géographiquement: de l’Europe au monde entier… Les frontières entre les mouvements sont souvent floues: ils se succèdent, s’opposent se superposent parfois. Le mouvement artistique peut être initié par Ecole ou Mouvement ? Baroque Classicisme S.

Denis Podalydès lit « Cinna » de Corneille (2/25) Montage, Mixage : Claude Niort et Anne Secheret Conseillère Littéraire : Caroline Ouazana Musique : Erik Satie Réalisation : Blandine Masson Cinna a passé un accord avec sa maîtresse Emilie : elle veut se venger de l'empereur Auguste qui a proscrit son père avant d'être au pouvoir, et lui demande donc de l'assassiner. Cinna, qui avait soutenu Auguste, se voit cependant attribuer une association à l'Empire en reconnaissance et se trouve placé devant un choix impossible. Rome a connu l'horreur pendant les guerres civiles. Histoire de sang, histoire de vengeance, Cinna pose la question du pardon et constitue également une magnifique réflexion politique : peut-on, après une guerre, revenir en arrière ? Une tragédie jouée pour la première fois au théâtre du Marais en 1642.

Théâtre classique (1610-1795) Cinna, tragédie de Pierre Corneille (1642) Quelques axes de lecture Une tragédie historique? Le fait que Cinna a été admirée en son temps pour sa fidélité à l'histoire montre la conception particulière que s'en fait le XVIIe siècle. Certes, la conjuration contre Auguste est attestée par les documents (et commentée par Sénèque dans le De clementia), mais le temps historique a été considérablement comprimé pour faire entrer dans les vingt-quatre heures règlementaires tous les événements nécessaire. Une pièce sur le pouvoir? Le pouvoir d'Auguste est-il légitime? Une pièce d'actualité Cette légitimation du pouvoir absolu est à l'ordre du jour en 1642, lorsque la monarchie est de nouveau sérieusement menacée et que la plupart des arguments avancés pour justifier l'imperium d'Auguste pouvaient être adaptés au trône de Louis XIII, fragilisé par les cabales, les révoltes, et les conjurations parfois menées par les membres de la famille royale ou les plus grands personnages du royaume. Le tragique Le destin

L'Impressionnisme et les peintres impressionnistes Molière Francetv.fr plus Molière Partager sur Réagir Ajouter à mes favoris Envoyer Mis à jour le 29/11/2012 à 02:08 | publié le 03/01/2007 à 03:19 Extrait de l'avare Page suivante >> Réagissez à ce contenu Jean Racine Poète tragique français (La Ferté-Milon 1639-Paris 1699). Rival de Corneille, de son temps comme dans les esprits du public d'aujourd'hui, Jean Racine reste le maître de la tragédie classique française. Ses pièces campent, dans un décor antique, des héros intemporels, victimes sublimes de leurs passions incontrôlables. Naissance Le 22 décembre 1639, à la Ferté-Milon (Picardie). Famille Appartenance à la moyenne bourgeoisie. Formation À partir de 1649, études à Port-Royal-des-Champs ; puis passage au collège de Beauvais, haut lieu du jansénisme, à Paris et retour aux Granges de Port-Royal-des-Champs pour l’année de rhétorique. Début de la carrière Création de La Thébaïde (1664) par la troupe de Molière. Premier succès Andromaque (1667), un triomphe qui, de l’avis général, impose désormais Racine comme l’égal de Corneille. Évolution de la carrière Mort Le 21 avril 1699 à Paris. 1. 1.1. L'une de ses tantes y est religieuse ; sa grand-mère s'y retire à la mort de son mari (1649). 1.2. 1.3. 2. 2.1.

Related: