background preloader

La Loi sur les Indiens pour les nuls

La Loi sur les Indiens pour les nuls
Commis le 1 février 2013 par La Fille Après le passage de Roméo Saganash et de Michèle Audette à Tout le monde en parle dimanche passé (à 1:11:00 dans la vidéo, si vous ne voulez pas vous taper l'épisode au complet), j'ai eu vraiment envie d'écrire un article vulgarisant les grands points de la Loi sur le Indiens. J'étais abasourdie de remarquer les exclamations étonnées de l'assistance tout comme des invités sur le plateau. Naïvement, très naïvement, je croyais que les grandes lignes de cette loi étaient connues du commun des mortels. J'ai constaté que non seulement elles ne le sont pas, mais qu'en plus, leur méconnaissance entretient chez ce même commun des mortels des préjugés immenses quant aux réalités des Premières Nations. Peu importe, je reprends le flambeau. Une affaire poussiéreuse que l'on traine depuis plus d'un siècle La Loi sur les Indiens se nommait lors de sa création en 1876 l'Acte sur les Sauvages. Des citoyens mineurs qu'il faut assimiler au plus vite C'est un tiers.

Conception du monde des Amérindiens et liens avec l'organisation de la société En raison de l'absence de traces écrites, nos connaissances actuelles sur les croyances des Amérindiens de l'époque précoloniale sont basées principalement sur des suppositions et sur des reconstructions culturelles faites très souvent au 19e siècle et pendant les siècles suivants.Ce qui suit constitue donc des exemples possibles de certaines croyances amérindiennes, mais ne s'applique sans doute pas à toutes les nations amérindiennes. Cercle de vie Chez certains Amérindiens, tout est vu et décrit comme un cercle. Les étapes de la vie, le monde et les objets sont perçus de cette façon. Les objets sacrés de certains peuples amérindiens représentent le cercle et les lignes de force du monde. Le sud représente l'enfance, l'innocence, la confiance et est lié à la souris.L'ouest, point cardinal de la jeunesse, est lié à l'introspection. Tradition orale Chez les Amérindiens, l'écriture ne fait pas partie de la culture traditionnelle. Spiritualité La spiritualité guide la vie des Amérindiens.

Le sénateur Brazeau expulsé du caucus conservateur Le controversé sénateur conservateur Patrick Brazeau a été expulsé du caucus, jeudi. Il pourra toutefois siéger à titre de sénateur indépendant. Les policiers sont intervenus la nuit dernière à son domicile à la suite d'une plainte pour violence conjugale. S'il devait y avoir des accusations, M. Le cabinet de la sénatrice Marjory LeBreton a informé le caucus conservateur de sa décision, jeudi. Selon un responsable gouvernemental, le premier ministre Harper s'est dit attristé et sidéré par cette nouvelle et il a agi immédiatement, ce qui a débouché sur son exclusion du caucus conservateur. Réactions à Ottawa Les partis d'opposition à Ottawa se disent hautement préoccupés par cette affaire. « Je pense sincèrement que le sénateur Brazeau en a lourd sur les épaules. « Les allégations sont très inquiétantes. Des collègues conservateurs de M. Un sénateur au centre de controverses M. Dès sa nomination, M. Nommé à 34 ans S'il s'était absenté quatre jours de plus, il aurait été sanctionné. M.

Le site de l'Histoire. Voyages historiques et culturels Démission du ministre des Affaires autochtones, John Duncan Ottawa — Le ministre des Affaires autochtones et du Développement du Nord, John Duncan, a démissionné à la suite d'une intervention inappropriée en faveur d'un électeur. Les premières réactions à son départ, du côté des Premières Nations, indiquent qu'il ne sera pas regretté. Mais la raison de son départ pousse l'opposition à se demander pourquoi il y a deux poids deux mesures dans les règles d'éthique appliquées aux ministres de Stephen Harper. M. Duncan, qui siégera dorénavant comme simple député conservateur, a admis avoir écrit une lettre à la Cour canadienne de l'impôt pour intervenir en faveur d'un électeur de sa circonscription. «Bien que j'aie écrit cette lettre dans une intention honorable, je me rends compte qu'à titre de ministre de la Couronne, je n'aurais pas dû écrire à la Cour canadienne de l'impôt», a écrit le ministre dans un communiqué émis vendredi après-midi. «J'assume l'entière responsabilité des gestes que j'ai posés et de leurs conséquences», a-t-il ajouté. «M.

Biographie - Malcolm X (Malcolm Little) Biographie de Malcolm Little (alias Malcolm X) MALCOLM LITTLE, connu plus tard sous le nom de Malcolm X, est né le 19 mai 1925 à Omaha, son père Earl était pasteur de l'Eglise bâptiste et militant de la Universal Negro Improvement Association, fondé par Marcus Garvey (pasteur d'origine Jamaïquaine et qui préconisait le retour des noirs d'Amérique vers l'Afrique), sa mère Louise était d'origine antillaise et avait la peau très blanche car sa mère avait été violé par un blanc ; elle détestait son tint blanc. Malcolm était le quatrième enfant né du couple mais le septième de son père qui avait eu trois enfant d'un précédent mariage, après lui vinrent encore deux enfants. Malcolm est de ses frères et soeurs celui qui à le tint le plus blanc, ses cheveux crépus, comme sa peau, sont roux. Malcolm décide alors de quitter ce lycée et ce milieu blancs qu'il ne veux plus fréquenté. Il part s'installer à Boston chez sa demi-soeur Ella qui habitait une maison dans un bon quartier de la ville.

Aboriginal Affairs Minister John Duncan resigns after writing letter to tax court News that not only informs, but inspires. APTN National News Aboriginal Affairs minister John Duncan tendered his resignation today and Prime Minister Stephen Harper accepted it. “Today, I have accepted the resignation of John Duncan as minister of Aboriginal Affairs and Northern Development,” said Harper. Duncan will continue to serve as the member of parliament for Vancouver Island North in the House of Commons. Harper issued the statement shortly after 4 p.m. Minutes later Duncan issued his own. “In June of 2011 I wrote a character reference letter to the Tax Court of Canada on behalf of an individual to whom my constituency staff was providing casework assistance on a Canada Revenue Agency matter,” the first line in his statement said attributed to Duncan. Duncan goes on to say the letter was written with honourable intentions but he realizes it wasn’t appropriate, as a minister of the Crown, to write the Tax Court for someone he knew. “I would like to thank Mr.

John ROSS (1790-1866), Chef Cherokee du nord de la Géorgie John Ross, en Cherokee "Coowescoowe," est né le 3 octobre 1790, à Turkey Town située à la périphérie nord de Gadsden, au bord de Coosa River en Alabama . De père Ecossais et de mère Cherokee, surnommé Tasman-Usda (Little John). La famille se transportera un peu plus tard au pied de Lookout Moutain une région qui devint Rossville en Géorgie. Ascendance William Shorey, interprète pour la garnison au Fort Loudoun épousa une femme Cherokee appelée Ghigooie, ou "sweetheart" ". John Ross était donc le fils de Daniel Ross, un Ecossais de Sutherlandshire, rendant John Ross 1/8 cherokee. Jeunesse Daniel Ross créa son commerce à Chattanooga Creek près du pied de Lookout Mountain où il travailla environ jusqu'en 1816. Alors qu'il était encore très jeune, la grand-mère de John habillait le petit John Ross tout de blanc pour jouer dehors. En 1809, à l'âge de 19 ans, John Ross fut envoyé en mission officielle chez les Cherokees de l'Ouest par Return J. Guerrier Homme d'affaires Diplomate Gold Rush

Le peuplement préhistorique des Amériques s'est fait en trois phases Mardi, 04 Septembre 2012 11:00 Journal FORUM L'étude a permis de comparer le génome de 52 groupes autochtones des deux Amériques et de 17 groupes de Sibérie. (Illustration: Emiliano Bellini, pour Nature) Il y aurait bien eu trois vagues d'immigration asiatique à l'origine des peuples autochtones qui ont colonisé l'Amérique du Nord puis l'Amérique du Sud. «Les différentes hypothèses linguistiques suscitaient la polémique, mais notre étude met les points sur les i», affirme Damian Labuda, professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Trois vagues «Les linguistes avaient déjà établi que les Paléoindiens, les Na-Dénés et les Inuits constituaient trois familles linguistiques différentes et qu'ils devaient donc être issus de trois vagues distinctes de peuplement», explique Damian Labuda. Les Inuits, qui occupent les rives de l'Arctique, forment une autre famille linguistique. Diversité linguistique Daniel Baril Sur le Web

Silicon Valley: les secrets d'une r?ussite A la différence des sociétés d'informatique de la Route 128 près de Boston, celles de la Silicon Valley entretiennent des relations de coopération et de concurrence étroites entre elles et les institutions locales. Pour Anna Lee Saxenian, cette organisation en réseau, ouverte sur l'environnement extérieur, est la clé de la réussite de la mythique Silicon Valley. Ceux qui étudient le développement régional considèrent en général la Silicon Valley et la Route 128 (dans le Massachusetts, près de Boston) comme des exemples classiques de dynamisme. Une dynamique qui s'est constituée grâce à l'accumulation de compétences technologiques, de capital-risques, de l'agglomération de fournisseurs et de services spécialisés, de la présence d'infrastructures et enfin de l'essaimage des savoirs, rendu possible par la présence d'universités et de flux d'informations informels. Des données régionales illustrent les différences de leur sort. Réseaux régionaux versus firmes indépendantes Anna Lee Saxenian

Kennewick Man a debate not easily put to rest | Local News Originally published July 27, 2013 at 5:30 PM | Page modified August 22, 2013 at 2:21 PM NANEUM, Kittitas County — Wind sweeps across this lonely stretch of sagebrush, carrying songs and prayers of 10 tribes gathered here, laying ancestral remains to rest. From both sides of the mountains, they helped bless the bones of 57 individuals wrapped in white cotton muslin tied with cotton string, put away with cedar boughs and tule mats within a hand-dug grave. Afterward, elder Avery Cleveland of the Confederated Tribes of the Colville Indian Reservation knelt to burn tobacco on the covered grave, sending its smoke and a horse song on the rising wind. The love and care paid to these remains, blessed and returned to earth, is what tribal leaders say they want to give Kennewick Man. That could be about to change. Tribes that want the skeleton reburied say they are going to try again within a year to change federal law to repatriate ancient remains, including Kennewick Man’s. Tribes determined

Related: