background preloader

Gladio

Gladio
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Gladio (« Glaive » en italien) désigne le réseau italien des stay-behind, une structure créée dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour parer à une menace d'invasion soviétique. On désigne couramment par ce nom l'ensemble des armées secrètes européennes, dont l'existence a été révélée publiquement le 24 octobre 1990 par le Premier ministre italien Giulio Andreotti. Ces réseaux fonctionnaient le plus souvent sans que les gouvernements nationaux en aient connaissance[1]. Pour plusieurs auteurs, Gladio est impliqué dans différentes actions violentes des années de plomb italiennes[2],[3], mais l'ampleur de son implication faisait encore en 2005 l'objet de débats. La nature secrète des activités de l'organisation, et le fait que les archives de l'OTAN ne sont pas accessibles aux chercheurs, font du réseau un sujet controversé. Historique des accusations et théories relatives à Gladio[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gladio

Related:  BIOGRAPHIEOTAN 1949la stratégie du choc

République populaire de Chine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République populaire de Chine 中华人民共和国 (zh) 1951 SHAPE centre de commandement militaire de l'OTAN Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Grand quartier général des puissances alliées en Europe ou Supreme Headquarters Allied Powers Europe (SHAPE - ce qui signifie aussi « forme » en anglais) est le centre de commandement militaire des forces de l'OTAN en Europe. Le Commandement allié Atlantique, devenu en 2003 Commandement allié Transformation (Allied Command Transformation, ACT) est l'autre grand quartier général de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord. Historique[modifier | modifier le code] Entrée principale du SHAPE à Mons, 2011

Étrange incident à Roissy : des bombes "factices" américaines découvertes par FedEx Le personnel de FedEx de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris s’est plaint d’exercices « irresponsables » de sécurité après avoir trouvé des explosifs dans un emballage déchiré en transit des Etats-Unis vers la Tunisie. Quelle n’a pas été la surprise des employés de FedEx du plus grand aéroport parisien à la découverte d’une apparente bombe. Mais quand il s’est avéré qu’elle était fausse, on leur a dit qu’elle était destinée à des exercices antiterroristes américains. L’autocuiseur rempli d’écrous et de boulons a été découvert à l’aéroport le 22 janvier par les manutentionnaires de FedEx, le groupe américain de messagerie, ont rapporté des médias français, faisant référence à leurs sources. Suite à une inspection plus poussée, le personnel de la compagnie a également trouvé des appareils ressemblant à des explosifs et des détonateurs, a noté Fréderic Petit, le représentant syndical de FedEx de la Confédération générale du travail (CGT).

Charles Hernu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Hernu. Biographie[modifier | modifier le code] Marié à Jeanne Puillat, une institutrice de Villeurbanne dont il a un fils prénommé Maxence, Charles Hernu est arrêté 77 cours Tolstoï en septembre 1944, à la suite de ses activités comme délégué départemental à l'Information sociale, appelé aussi Propagande Ouvrière, pour le département de l'Isère, de mai à juillet 1944. Hernu est emprisonné à la prison de Grenoble d'octobre 1944 jusqu'au début de l'année 1945 puis libéré sans jugement.

Stay-behind Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans le cadre de la guerre froide, les cellules stay-behind étaient des réseaux clandestins coordonnés par l'OTAN. Implantées dans seize pays d'Europe de l'Ouest, ces cellules visaient à combattre une éventuelle occupation par le bloc de l'Est, se tenant prêtes à être activées en cas d'invasion par les forces du Pacte de Varsovie. sans titre Selon Mark Rowley, chef du contre-terrorisme britannique, l'Etat islamique ne viserait plus seulement la police ou des cibles militaires. La menace se serait élargie et serait bien plus importante. «Ces derniers mois, nous avons pu constater davantage d'attaques envers le mode de vie occidental» a rappelé Mark Rowley, cité par The Guardian. «Daesh est passé d'un intérêt centré sur la police et l'armée à des projets de plus grande envergure.

Fédération de la gauche démocrate et socialiste Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) est une organisation politique française de rassemblement des gauches, entre 1965 et 1968. Composition[modifier | modifier le code] P-26 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir P26. Bien que la lumière n'ait pas encore complètement été faite sur la P26[1], une étude universitaire publiée en novemebre 2009 prétend que la P26 ne faisait pas directement partie du réseau Gladio, mais avait des relations étroite avec le MI6 anglais[2]. Le conseiller national Remo Gysin qualifie les rapports qu'entretenaient la P26 avec les services secrets britanniques (MI6) et l'OTAN de « notoires[3] ». L'existence de la P26 a été révélée dans le cadre du scandale des fiches en Suisse en 1990, lorsqu'une enquête administrative (« rapport Cornu ») a été rendue publique. Cependant, une grande partie du rapport Cornu est aujourd'hui encore tenue secrète pour une durée totale de 30 ans[1].

Opération Northwoods Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mémorandum du 23 mars 1962 sur l'opération Northwoods. L'opération Northwoods est un projet d'opérations militaires clandestines sous fausse bannière destinées à manipuler l'opinion publique. Il s'agissait de blesser ou tuer des citoyens américains pour ensuite accuser les Cubains et envahir leur pays. Conçu par des chefs de l'état-major américain de leur propre initiative, ce projet d'opération fut proposé à l'exécutif américain en 1962 (administration Kennedy), qui le rejeta.

Related: