background preloader

YouTube

YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=Cwaaa7kyEM8

Related:  Chimie 6_5èmeCycle domestiqueRessource eau

6-Comment rendre l'eau potable ? - Sciences Physiques Collège Activités Cours TP En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus cliquez ici. Sciences Physiques Collège Activités Cours TP « Créer, c’est penser à côté » A. Einstein Station d’épuration (STEP) – energie-environnement.ch STation d’EPuration Son rôle est de retirer les déchets, les huiles et les matières sableuses qui chargent les eaux usées, ainsi que de dégrader les souillures d’origine naturelle et synthétique. Mais une STEP ne peut pas débarrasser l’eau de toutes les substances qui peuvent la polluer. Touchez la maison et les éléments de la STEP.

Comment l'eau est-elle épurée dans une station d'épuration ? Source : IDEA La capacité d'une station d'épuration se mesure en Equivalent Habitant (E.H.). Cette unité exprime la charge polluante de l'eau usée produite en moyenne par habitant et par jour. En règle générale, un prétraitement de l'eau est effectué : Le dégrillage : les eaux sales passent au travers de plusieurs grilles qui retiennent et enlèvent les plus gros déchets (cotons-tiges, morceaux de papier, de plastique, de bois...). Au terme de cette opération, les eaux sont toujours grises.

nitrates et pesticides dans l'eau Depuis son entrée dans le bassin versant jusqu’au point de sortie, appelé exutoire, l’eau suit des chemins multiples : elle ruisselle, s’infiltre dans le sol, rejoint les nappes, qui peuvent déborder et alimenter les rivières. Ce faisant, elle change de composition chimique et transporte des polluants, sous forme dissoute ou particulaire (nitrates, phosphore, pesticides, métaux lourds, micropolluants émergents, etc.) L’Inra étudie les principaux polluants d’origine agricole : les nitrates et les produits phytosanitaires dont les voies de circulation sont très différentes. Les nitrates sont très solubles dans l’eau mais diffusent lentement et vont en grande partie dans les nappes, alors que les pesticides sont majoritairement entraînés par les ruissellements de surface. Les chercheurs de l’Inra ont construit des modèles pour étudier le transfert de ces polluants dans les eaux.

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques L’ONU appelle, à l’avant-veille de la journée mondiale sur l’eau, à économiser cette précieuse ressource. Sans quoi le monde devra faire face à un déficit hydrique de 40 % dès 2030. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ? Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau. Sinon, au rythme actuel, « le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % » dès 2030, écrivent les experts du Programme mondial des Nations unies pour l’évaluation des ressources en eau.

L’eau : une ressource de plus en plus menacée Le contexte Tous les trois ans, les Nations Unies publient un rapport d’évaluation des ressources en eau douce de la planète. Coordonnée par le Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP), la nouvelle étude s’intitule L’eau dans un monde qui change.

Centre d'information sur l'eau - Eau et eau du robinet La Terre est recouverte à plus de 70 % d'eau. La totalité de l'eau contenue sur terre forme ce que l'on appelle l'hydrosphère, dont le volume total est estimé à 1 400 millions de km3. Cela paraît considérable. Cependant, il convient de relativiser : l'eau douce ne représente que 39,2 millions de km3. L'eau voyage entre ciel et terre. Une mer quasiment asséchée est en train de renaître La mer d'Aral est-elle en train de ressusciter ? En 50 ans, cette gigantesque étendue d'eau, qui représente deux fois la taille de la Belgique, avait quasiment disparu : elle avait perdu 75% de sa superficie et 90% de son volume, ce qui avait augmenté fortement la salinité de l'eau et tué quasiment toute forme de vie. En cause, l'irrigation intensive des champs de coton décidée par l'URSS dans les années 1960, irrigation qui a pendant un demi-siècle asséché la mer d'Aral. Deux affluents de la mer d'Aral sont ainsi détournés pour irriguer les cultures. Mais en 2005, dans un ultime effort pour tenter de sauver une partie du lac, le Kazakhstan construit un barrage entre la partie nord et la partie sud de la mer d'Aral. Le barrage condamne ainsi la partie sud de la mer, jugée impossible à sauver, à un assèchement certain.

SVT Lorraine Accueil » SVT et... » Numérique » TraAM 2015-16 : Réseaux sociaux en SVT et parcours de l'élève Établir la répartition mondiale des ressources en eau et en sols cultivables Seconde Thèmes des TraAM

Related: