background preloader

Page 19

Page 19
L'or jaune. L'urine apparaît comme un engrais naturel précieux pour les cultures agricoles. Elle contient beaucoup d'azote, mais aussi du phosphore, du potassium et des microéléments, indispensables à l'alimentation des plantes. Une litre de l'urine contient 11 g. d'azote, 0,8 g. de phosphore et 0,2 g. de potassium. Une personne, en moyenne, rejette près de 500 l de l'urine par an, soit l’équivalent de 5-á kg d'azote, de 0,4 kg de phosphore et 0,1 kg potassium. C’est suffisant pour assurer entièrement la subsistance, avec ces éléments, de la végétation de 2,5 ares de terre, mais aussi, pour augmenter, à son tour, la fertilité de votre terre et de diminuer les dépenses de développement de la récolte. L'urine d’une personne saine ne contient pas de microorganismes nuisibles. Les matières fécales peuvent, elles aussi, être utilisées comme engrais, mais pas immédiatement. Conseils pratiques concernant la réduction des risques liés à l'utilisation de l'urine en tant qu’engrais : 1. 2. 3. 4. Related:  conseils et fichesastuces

Mon Jardin au fil des Saisons - MonJardinDeSaisons.fr Passionné de jardin, je vous fais partager mes coups de coeur et conseils. Amateur du dimanche où confirmé, j'attends vos idées! Bien souvent, l'été rime avec arrosage plus au moins consistant si on a la chance où non d'avoir un puits où une source à son jardin. Pour les autres, c'est bien souvent la galère pour satisfaire les besoins en eau de nos chères plantes. Des règles simples s'appliquent en premier lieu: *Choisir des plantes adaptées à son terrain et son climat *Priviligiez les plantes consommant moins d'eau *arrosez abondamment mais moins souvent (1 fois par semaine suffit) Par conscience écologique mais aussi économique, nous réfléchissons à mieux économiser l'eau. *Les déchets de tonte sont en aucun doute les plus économique! *La paille de blé: La aussi, vous pouvez l'avoir gratuitement dans nos campagnes. *La pouzzolane: en plus de son côté esthétique, elle est imputrescible et apporte des minéraux indispensables à la croissance des plantes.

JARDIN SANS TRAVAIL DU SOL: Sans engrais ni produits chimiques, ni bêcher ,labourer, biner, sarcler etc -Sans engrais ni produits chimiques, récolter dans son potager de beaux et bons légumes sans s'être donné la peine de le bêcher ,labourer, biner, sarcle -Masanobu Fukuoka et l'agriculture du non-agir Sa méthode d'agriculture ne nécessite pas de labour, pas de fertilisants ni de pesticides, pas de désherbage ni d'élagage ainsi que très peu de travail! photo:unwelcomeguests.net -JARDINER SANS TRAVAILLER LE SOL ET SANS PRODUITS... Des vers qui ne mangent que les végétaux morts : 1. 1. >brico.ecolo.free.fr/ Photo:vie-plus-saine.com Il est possible de parvenir en quelques années à réaliser entre 30 et 50 % de l'alimentation de base sur une période de 8 mois. **BRF - Bois Raméal Fragmenté photo: leprogres.fr - Livernon. > -Permaculture et luxuriance: plus de 1300 variétés différentes !... > photo: jardi.fr photo:intelligenceverte.org

Plan de potager en cultures associées | Le jardin des conseils L’aide potager Il peut être fastidieux de réunir tous les paramètres pour la création d’un potager en culture associées, nous avons donc réalisé un plan de potager, qui permettra aux plus débordés de passer l’étape de planification. Notre exemple porte sur un potager de 50 m2 environ. Ce plan de potager, est réalisé année par année, attention, toutes les plantes ne se sèment pas en même temps, référez vous à l’étiquette du plan ou de la graine ou regardez dans nos calendriers. il est assorti d’un plan d’arrosage et des techniques pour un montage facile rapide. Une plante ne vous plaît pas sur le plan? Et si votre choix vous fait perdre la tête… Demandez-nous de l’aide! Essayez la grelinette

Démarrer un potager La décision est prise, vous allez créer votre potager ! Oui, mais... Où l'installer ? Quelle surface lui donner ? La terre de mon terrain convient elle ? Un emplacement de choix Pour bichonner ses futurs légumes, il faut leur offrir un petit coin de paradis : un terrain plat au sol meuble, riche et profond, ni trop acide, ni trop calcaire, baigné par le soleil et à l'abri des vents... bref, une perle rare ! En observant votre terre et ce qui y pousse spontanément (voir Le diagnostic des sols par les plantes sauvages), en questionnant également quelques agriculteurs du coin, vous pourrez assez aisément déterminer ce qui la caractérise. Connaître le sol est impératif Si tout cela vous paraît un peu trop long ou compliqué à mettre en place, il est possible de réaliser un potager surélevé (en carré ou sur buttes). Un projet adapté Faire son potager c'est accepter d'y consacrer un peu (voire plus !) >> Lire : Quelle surface pour mon potager ? Pour finaliser le projet, dessinez-le. Pense-bête

Plantes à bouturer facilement : boutures très faciles à réussir Comme dans beaucoup de domaines, les enjeux commerciaux finissent par prendre le devant de la scène, y compris sur des pratiques simples qui ne le nécessitent pas. C’est précisément le cas pour bouturer les plantes. La nature n’a pas attendu après les bacs de bouturage, les hormones de bouturage, pour permettre à de nombreuses plantes de se bouturer. Le principe de la bouture Le bouturage c’est la reproduction d’un nouveau pied d’une espèce de plante à partir d’un morceau de celle-ci : un morceau de tige, de racine, une feuille, une pousse terminale qui vont reformer une nouvelle plante. Les végétaux qui s’y prêtent possèdent en latence les éléments manquants ou, et, le pouvoir de les créer. Dans la nature, de nombreuses plantes ont la possibilité de se reproduire à partir de ce principe : sous nos climats, le cas le plus fréquent est celui des saules. Les techniques les plus simples de bouturage Les plantes à bouturer facilement

Désherber de façon écologique ! Adieu les mauvaises herbes Pour de nombreuses personnes, le jardinage est une passion, un moment de détente et de contact avec la nature. Cependant, dans cette activité, le désherbage peut vite devenir une tâche fastidieuse et difficile. Saviez-vous que chaque année nous utilisons pas moins de 5 000 tonnes de produits (pesticides notamment) pour venir à bout de nos mauvaises herbes ! Cette activité a donc un impact direct, négatif sur notre environnement. Alors il est urgent de vous présenter des astuces vous permettant de désherber de manière la plus écologique possible votre jardin : Arrachez les mauvaises herbes à la main ! La manière la plus simple mais répétitive et fastidieuse reste bien évidemment de désherber à la main vos mauvaises herbes en les arrachant avec leurs racines. Utilisez de l’eau bouillante ! L’utilisation de l’eau bouillante est particulièrement efficace pour les petites zones à désherber, comme sur une terrasse ou une allée par exemple. Paillage - Des billes d’argiles

Butter ses pommes de terre - Un Potager Bio Étape essentielle dans la culture des pommes de terre, le buttage favorise le développement vertical de la plante et protège les tubercules de la lumière. Plus votre pied de pommes de terre sera haut et plus vous aurez de racines et donc de tubercules qui se développeront. Pour rappel, les pommes de terre germées ont été plantées dans un sillon d’une dizaine de centimètre puis un billon (une butte) a été constitué sur le rang de plantation. pommes de terre après le buttage Ce qui rend le buttage nécessaire est la protection que cela procure contre la lumière. Le croc ayant été passé précédemment dans les tranchées, le buttage est assez simple. Nos pieds de pommes de terre n’ont pas été arrosés depuis leur plantation. Et vous, vous en cultivez des pommes de terre ? Mots clés: binette, butter, houe, pommes de terre, terre

Créer un jardin sec, sans arrosage, est-ce possible ? Quand la sécheresse s’installe, trop tôt, quand le prix du mètre cube d’eau augmente, trop souvent, quand le temps manque le soir ou le week-end pour arroser, trop fréquemment, qui ne rêve pas d’un jardin sec, des plantes qui poussent et s’embellissent chaque année, sans souci, juste avec l’eau du ciel, la rosée, la brume, quand elles existent ?Si tels sont votre constat et votre questionnement, suivez-nous et découvrez que votre rêve peut devenir réalité. Vous pouvez découvrir aussi pleins d'autres articles et secrets sur les plantes du sud et leur culture ici. Jardin sec… la nature n’a pas attendu après l’homme pour le créer L’eau, c’est la vie. L’eau sèche existe, et nos montagnes les plus élevées ont imposé à la vie de s’y adapter. Ainsi se sont adaptées les plantes dites succulentes, les plantes grasses, adaptées aussi au froid : Joubarbes (Jovis Barba et Sempervivum sp.) et sédums (Sedum sp.) en sont de parfaits exemples. Voyager dans les terres sèches du monde

Related: