background preloader

Nike utilise le marketing one to one pour conforter sa position de leader - Le blog de JJD

Nike utilise le marketing one to one pour conforter sa position de leader - Le blog de JJD
Déjà leader sur la plupart des marchés sur lesquels il exerce, le géant américain du sportswear ne cesse d’augmenter ses parts de marchés. Sa recette : apporter au consommateur les produits adaptés à ses besoins. Enquête sur cette stratégie de marketing one to one ? Une restructuration complète Auparavant, Nike inondait les marchés avec des produits standards fabriqués à bas prix. Le géant Américain a donc décidé de changer d’orientation en se restructurant. Une approche du marché optimisée Nike a également corrigé sa couverture du marché. Toujours dans cette logique de rapprochement du consommateur, Nike abandonne progressivement ses Nike Town (boutiques géantes de 5000 m²) au profit de plus petites mais plus nombreuses franchises. De plus, afin d’accroitre encore la rentabilité, Phil Knight propose ses modèles sports (Total 90, Tiempo, Air…) sur le marché du streetwear (avec quelques modifications car crampons et bitume ne font pas bon ménage…). Une communication massive Related:  Stratégie NIKElearamondjulieyesa

Nike ID la personnalisation pour tous ! | Le Marketing Personnalisé La personnalisation de l’offre janvier 26th, 2014 Nike est l’une de ces rares entreprises dont un logo suffit à la rendre reconnaissable dans le monde entier. Champion incontesté du marketing autour des valeurs du sport, la marque à la virgule s’est lancée dans une nouvelle grande aventure marketing en 2005 : la personnalisation. A l’époque où Nike lance son programme, l’outil de personnalisation était réservé qu’au secteur du luxe en effet seules les marques comme Louis Vuitton, Dior, Vaja… pratiquaient cet outil. L’outil Nike id permet de personnaliser une paire de chaussures jusqu’aux moindres détails. Avec NikeiD, nous sommes totalement dans le concept de la personnalisation produit. Report This Post WordPress: J'aime chargement…

2008/11 Le logo de Nike (nommé Swoosh) est très simple et immédiatement reconnaisable. Il tient une grande part dans la notoriété de la marque et a d’ailleurs souvent été détourné. Cette fameuse virgule renversée a été créée en 1971 par une jeune étudiante en graphisme, Carolyn Davidson, pour 35 $... Dans les années 70/80s, le marketing était dominé par ce qu’on appellait le lifestyle. Donc les valeurs de Nike : liberté, spontanéité, dépassement, individualisme, lutte, volonté d’aller plus loin, de atteindre ses limites, volonté de s’extraire des règles et du côté formel du sport qui bride les individus (Nike revendique une alternative à l’aspect institutionnel du sport et à l’emprise des fédérations qui sévisent encore dans de nombreuses disciplines). Nike va donc transformer toute cette culture en vision du sport. Pourtant, c’est grâce à des produits innovants que la marque va réussir à se faire connaître.

Nike : Quelle stratégie sur le marché des objets connectés ? Après récentes annonces, sorties, baisses de prix, et rumeurs en tout genre je fait ici le point sur la stratégie de Nike sur le plan du marché du Quantified Self et du sport connecté. Mardi 17 Juin, presque 2 ans et demi après la sortie du Nike+ FuelBand V1 et de son app iOS, Nike a enfin sortie une app Android. Cette application n’était plus d’actualité depuis la fin de l’année 2012 quand Nike annonçait qu’une version Android n’était plus dans les tuyaux. Récemment, on a constaté la baisse de prix du Nike+ FuelBand SE sur Nike.com avec les coloris passant de 139e à 99e et les éditions limitées Gold et Rose Gold passant de 149e à 119e. Cette baisse de prix était la confirmation que Nike commence à se retirer du marché Hardware pour se concentrer sur la partie Software à savoir l’écosystème Nike+. On peut donc se poser la question de savoir pourquoi lancer l’app Nike+ FuelBand sur Android ?

Stratégie de communication: Nike Résumé du document Dans le cadre de notre projet en communication commerciale, nous devions réaliser une étude de la stratégie de communication d'une marque ou d'un produit. Nous avons choisi la marque Nike car elle connaît une renommée planétaire incontestable. Elle développe des gammes de vêtements, chaussures et accessoires de sport sans avoir connu l'échec. De plus, les différentes publicités que Nike met en place pour faire connaître sa marque nous paraissaient très intéressantes. Nous allons découvrir comment NIKE met en valeur ses publicités pour améliorer ses ventes et son image de marque et nous allons également analyser la politique commerciale de la multinationale. Mots clés: étude de Nike, virgule, Phil Knight, the swoosh, logo, marque, Michael Jordan, football, rugby, analyse stratégique, star stratégie, Air Jordan, sport, Joga Bonito, sport, publicité, chaussure, marketing, guérilla marketing, buzz, marketing viral, affichage, online Sommaire Extraits [...] [...] [...] [...]

La stratégie de Nike ou le sprint permanent L’engagement social media selon Nike, un exemple à suivre ! - Markentive La semaine passée, nous avons relevé un sujet sur le blog de Synthesio qui nous a interpellé, et nous leur avons promis via Twitter de rebondir sur cette thématique en faisant un constat des nouvelles tendances du social media marketing dans le monde sportif. A l’heure où le marketing digital occupe une place de plus en plus importante dans le plan de communication des entreprises, les réseaux sociaux sont devenus des lieux privilégiés non seulement pour permettre aux marques de générer de la valeur autour de leurs produits, mais également pour se positionner au plus près des consommateurs et ainsi susciter leur engagement. Ce constat est particulièrement vrai pour l’industrie du sport, qui a trouvé dans les médias sociaux le moyen idéal pour se rapprocher de sa clientèle en véhiculant ses valeurs auprès de sportifs amateurs du monde entier. Nike nous est alors très vite apparu comme un excellent exemple d’étude, nous y consacrons donc l’essentiel de cet article. par Christian Neff

Pollution des eaux chinoises : Nike, Adidas et les autres tardent à relever le défi Paris, le 18 juillet 2011 – Les réactions ne se sont pas faites attendre, suite au lancement de la campagne Detox, accusant plusieurs grandes marques de sport d’être impliquées – via leurs sous-traitants – dans la pollution de fleuves chinois. Les marques ont confirmé qu’elles entretenaient bel et bien des liens commerciaux avec les deux usines incriminées. Par contre, Nike et Adidas sont dans le déni et refusent de reconnaître leurs responsabilités. « Les conclusions de notre enquête sont catégoriques. Dans l’eau, des produits toxiques dangereux pour la santé Dans son rapport intitulé “Dirty Laundry” publié le 13 juillet, Greenpeace révèle les résultats d’une enquête d’un an, au cours de laquelle ont été collectés des échantillons d’eaux usées provenant des rejets de deux usines : la Youngor Textile Complex et la Well Dyeing Limited. Les grandes marques, multinationales, ont plus de pouvoir que les États

Nike voit son chiffre d'affaires progresser de 40% d'ici 2015 "Nous allons continuer à construire et étoffer le portefeuille Nike", a déclaré Mark Parker, directeur général du numéro un mondial des équipements sportifs, lors d'une journée investisseurs. Sur l'exercice fiscal 2008-2009, clos le 31 mai 2009, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 19,2 milliards de dollars. Sur les 27 milliards anticipés pour 2015, quelque 23 milliards seront générés par la marque Nike elle-même et deux milliards par Converse, connu pour ses chaussures montantes. Charlie Denson, président de la marque Nike, a déclaré que cette dernière profiterait d'une augmentation des classes moyennes à travers le monde. "Comment faire croître Nike ? Le titre Nike, qui est en hausse de 41% depuis janvier 2009, perdait 3,34% à 74,77 dollars dans les derniers échanges à Wall Street alors que le S&P 500 cédait 0,88%. Martinne Geller et Alexandria Sage, Benoit Van Overstraeten pour le service français Vidéos à voir sur ce thème Le zoom éco de Magali Boissin : A quoi sert l'impôt?

Etude de la stratégie de Nike Thèmes abordés Stratégie de Nike, campagne publicitaire, campagne de publicité, marché des articles de sport, distribution des articles de sport, logo swoosh, forte notoriété, image jeune, sportifs célèbres, mouvement alter mondialiste, lobby anti- NIKE Résumé du document Le sport a pris une place importante dans la société : L'Equipe est aujourd'hui le premier quotidien de France, devant Le Monde. Mots clés: étude de cas Nike, stratégie Nike, analyse marketing, sponsoring, communication, marché du sport, Nike Air, Michael Jordan, publicité, stratégie, analyse stratégique, sponsoring, médias, publicité Nike Sommaire Analyse de la situation Le marché L'annonceur : NIKE Le produit La concurrence Le consommateur Problèmes à résoudre par la communication La stratégie de communication Les objectifs marketing Objectifs de communication Cible de communication Positionnement Stratégie de création La stratégie des moyens Les médias Les hors médias Extraits [...] [...] [...] [...] [...]

Nike lance la course à la conception durable Le géant de l’équipement sportif met dans le domaine public des logiciels qu’il a développés pour concevoir des équipements sportifs plus respectueux de l’environnement. L’objectif est qu’ils soient améliorés par l’ensemble des acteurs de la filière, avant de servir de base à de futures normes sur la conception durable. Nike, le géant de l’équipement sportif, décide de mettre dans le domaine public l’un de ses outils propriétaires, qui lui sert à concevoir des vêtements plus respectueux de l’environnement. Basé sur un indice propre à Nike, baptisé ‘‘Considered Design’’, ce logiciel a pour objectif de diminuer l’utilisation de ressources naturelles, comme le pétrole et l’eau. Sa mise dans le domaine public vise à encourager la collaboration entre les entreprises et l’innovation ouverte durable. Le développement de ce logiciel de conception (Environmental Apparel Design Tool), a demandé 7 années de travail à Nike et un investissement de l’ordre de six millions de dollars.

le système Nike - NIKE:les recettes d'un succés Le système Nike: une organisation bien rodée. Nike fut la première entreprise dans son domaine à délocaliser. Aujourd'hui suivie par la majorité de ses concurrents du textile, cette innovation lui a toutefois permis de s'assurer une rente de monopole grâce à une domination du marché. Pour la première fois, une entreprise appliquait la division verticale du travail. Le centre décisionnaire se charge de trouver les usines où la main-d'oeuvre est la moins dispendieuse, pour organiser sa sous-traitance. Le système Nike et relativement bien structuré, incluant un système de branding avancé au plus haut point et une stratégie économique, qui va bien entendu, de paire avec le branding et qui favorise l'aspect marketing plutôt que l'aspect productif. Néanmoins les bénéfices engrangés par ce système ont permis à Nike de distancer ses concurrents dans le marché du textile.

Indonésie: un sous-traitant de Nike verse un million de dollars de salaires impayés "Un accord a été obtenu entre l'usine et le syndicat local et 1.002.830 de dollars vont être versés aux travailleurs à titre de salaires impayés et en vertu de la loi du travail indonésienne", a indiqué Nike dans un communiqué diffusé jeudi soir. L'argent sera versé par la société sous-traitante, Nikomas Gemilang, propriétaire de l'usine de Banten (dans l'ouest de l'île indonésienne de Java). Nikomas Gemilang est détenue par le taïwanais Pou Chen, dont une autre filiale indonésienne, fabricant des Converse (marque détenue par Nike), avait été accusée l'an dernier de mauvais traitements auprès de ses salariés. Les employés de l'usine de Banten ont obtenu gain de cause après une enquête qui a duré onze mois, menée par le syndicat de l'usine et l'ONG américaine "Educating for Justice". "L'usine compte 57.000 employés, les autres faisant des chaussures pour Adidas, Puma et Asics. S'ils en font la demande, nous mènerons une enquête à propos de leurs heures de travail également", a-t-il ajouté.

Nike, ce géant du sport qui ne connait pas la... - Sport, Articles sportifs 42 ans après sa création, Nike reste un ovni dans le monde du sport. En portant son chiffre d’affaires annuel à 6,19 milliards de dollars, soit une hausse de 9% par rapport à l'exercice précédent, la firme américaine originaire de l’Oregon séduit les investisseurs. Pourtant, son PDG Mark Parker rappelle que, cette année, le taux de change lui a été défavorable. Les facteurs clés Ce résultat est la conséquence de plusieurs éléments clés, dont la cession de la marque de vêtements Cole Haan au fonds Apax Partner pour 561 millions de dollars, qui lui a permis d’enregistrer un bénéfice de 231 millions de dollars sur cette cession comparé à la valeur comptable de l'actif qui était enregistrée dans son bilan. Stratégie de "communauté" Mark Parker reste optimiste pour l’exercice à venir en Europe de l’Ouest "à court terme comme à long terme".

Related: