background preloader

Les différents types de nuages

Les différents types de nuages
Related:  les nuages

Cumulonimbus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cumulonimbus est souvent associé à des phénomènes violents comme les fortes averses, la foudre, les tornades, les rafales descendantes et la grêle[8],[9]. Formation[modifier | modifier le code] Article détaillé : Orage. Photo de cumulonimbus Les cumulonimbus sont des nuages d'origine convective, membres de la classe des cumulus. Les cumulonimbus dits de masse d'air, typiquement les orages en été de fin d'après-midi et qui sont relativement bénins, se forment suite à la convection causée par le réchauffement solaire de l'air près du sol, en l'absence de forçages dynamiques[9]. L'apparition de l'enclume est la conséquence de l'étalement du cumulonimbus au niveau de la tropopause (nom donné à la limite entre la troposphère et la stratosphère). Les courants ascendants sous un cumulonimbus peuvent être extrêmement laminaires, étendus et réguliers. Dangers[modifier | modifier le code] Général[modifier | modifier le code] Cumulonimbus incus

Nuage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En météorologie, un nuage est une masse visible constituée initialement d'une grande quantité de gouttelettes d’eau (parfois de cristaux de glace associés à des aérosols chimiques ou des minéraux) en suspension dans l’atmosphère au-dessus de la surface d'une planète. L’aspect d'un nuage dépend de la lumière qu’il reçoit, de la nature, de la dimension, du nombre et de la répartition des particules qui le constituent. Les gouttelettes d’eau d’un nuage proviennent de la condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air. La quantité maximale de vapeur d’eau (gaz invisible) qui peut être contenue dans une masse d'air est fonction de la température : plus l’air est chaud, plus il peut contenir de vapeur d’eau. (Voir les articles Pression de vapeur saturante et Formule de Clapeyron) Histoire des représentations des nuages[modifier | modifier le code] Avant le XIXe siècle, les nuages sont donc avant tout des objets esthétiques.

Photos - Phénomènes météorologiques : les merveilles du ciel dévoilées par vos objectifs Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Suite à notre appel, vous avez été nombreux à nous faire parvenir vos clichés de phénomènes météorologiques capturés de vos balcons ou en pleine promenade. Un énorme nuage mousseux planant dans un ciel bleu, une tempête qui soulève les poussières du sol ou encore un lever de soleil mêlé à de ténébreux nuages : lorsqu'il est en colère, notre ciel est une source de phénomènes tout à fait fantastiques qui surgissent souvent quand on s'y attend le moins. Après les nombreuses intempéries de ces derniers mois, Maxisciences avait ainsi décidé de faire une nouvelle fois appel à vous et vos appareils. L'aperçu de ces phénomènes allié aux multiples vues d'arc-en-ciel, il faut bien l'avouer, le choix n'a pas été facile... La rédaction de Maxisciences tient ainsi à remercier particulièrement tous les lecteurs pour leur participation active.

Foudre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La foudre est un phénomène naturel de décharge électrostatique disruptive qui se produit lorsque de l'électricité statique s'accumule entre des nuages d'orage, entre un tel nuage et la terre ou vice versa. La différence de potentiel électrique entre les deux points peut aller jusqu'à 100 millions de volts et produit un plasma lors de la décharge, causant une expansion explosive de l'air par dégagement de chaleur. En se dissipant, ce plasma crée un éclair de lumière et le tonnerre[1]. La foudre a tendance à frapper de préférence les régions de haute altitude et les objets proéminents. Le tonnerre peut résonner d'un craquement sec lorsque l'éclair est proche ou gronder au loin. Elle présente de nombreux dangers : électrocution, déclenchement d'incendie, interférences électromagnétiques nuisibles à l'aviation et à la navigation, etc. Éclair au-dessus d'une ville La charge[modifier | modifier le code] La gravitation[modifier | modifier le code]

La Meteo au Quotidien - Phénomènes Astro ... ou ces petites boules d'ouate dans le ciel ... Un nuage est une masse constituée de très fines gouttelettes d'eau; cependant, l'eau se retrouve parfois sous forme de petits cristaux de glace ou de flocons de neige. Voici, dans la vie quotidienne, quelques exemples de nuages: L'air qui s'échappe de la bouche et du nez par temps froid. Cela est dû à l'humidité (vapeur d'eau) contenue dans l'air des poumons; au contact de l'air froid extérieur la vapeur d'eau se condense en fines gouttelettes d'eau. La vapeur d'eau qui s'échappe d'une bouilloire. La chaleur du soleil chauffe l'eau présente à la surface de la terre (mers, rivières, flaques, ...). Les fines gouttelettes d'eau du nuage réfléchissent la lumière presque aussi efficacement que la neige. Les nuages apparaissent foncés quand ils sont dans l'ombre d'autres nuages, quand le sommet d'un nuage fait de l'ombre sur sa propre base ou quand ils sont assez épais pour empêcher la lumière de les traverser. Environ 10 km de surface.

Arc-en-ciel : 10 choses que vous ignorez au sujet de ces phénomènes Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter L'arc-en-ciel est probablement l'un des phénomènes optiques et météorologiques le plus beau à observer. Multicolore, il se forme heureusement assez fréquemment, à condition que certains facteurs soient réunis. Avez-vous déjà vu un arc-en-ciel ? Toutefois, il y a bien d'autres choses à savoir au sujet de ces phénomènes, comme le rappelle le Huffington Post. 1 - On ne peut pas voir toutes les couleurs d'un arc-en-ciel L'arc-en-ciel couvre un spectre de couleurs continu qui s'étend du rouge (à l'extérieur) au violet (vers l'intérieur). Néanmoins, certaines d'entre elles ne sont pas perceptibles par l'oeil humain et d'autres ne sont pas assez différentes des couleurs voisines pour être différenciées, ce qui explique que notre organe ne voit qu'un nombre limité de couleurs. 2 - Deux personnes ne voient jamais le même arc-en-ciel 3 - Le ciel est plus sombre au-dessus de l'arc-en-ciel qu'en-dessous

nuages LA COMPOSITION et FORMATION DES NUAGES Les nuages sont composés de vapeur d'eau et de multitude de minuscules gouttes d'eau (gouttelettes) ou solide (neige, cristaux de glace) suivant la température. Quand cet air se refroidi suffisamment lorsqu'une masse d'air humide s'élève jusqu'au niveau de condensation les molécules qu'il contient passe de l'état gazeux à l'état liquide et se déposent alors sur des aérosols. Se qui s'appelle la condensation. La rencontre entre deux masses d'air (front chaud ou front froid etc)ou l'effet de foehn par le relief ou l'évaporation causé par le Soleil peuvent être la cause de la condensation. Les nuages sont classés suivant leur forme et leur altitude. Les formes sont : Les nuages en couches, ou strates, qui comprennent le terme stratus (strato-), Les nuages d'accumulation qui comprennent le terme cumulus (cumulo-). Les altitudes ont été réparties en trois étages de la troposphère. Sous nos latitudes : Altitudes habituelles

Cirrostratus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un cirrostratus est un genre de nuage appartenant à l'étage supérieur et situé à une altitude généralement au-dessus de 5 500 mètres. Il est de même nature que le cirrus mais formant un voile continu translucide couvrant totalement ou partiellement le ciel[1],[2]. Espèces[modifier | modifier le code] Variétés[3][modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] (fr) [Atlas I] Atlas international des nuages, volume I, Organisation météorologique mondiale,‎ 1975, 183 p. Cirrus et cirrostratus en bas à droite Portail de la météorologie

climatologie Science qui étudie les climats. Pour l'étude des effets néfastes ou bienfaisants des climats sur l'organisme, voir → Larousse Médical. 1. 1.1. La climatologie est la science par laquelle on cherche à découvrir les régularités des phénomènes atmosphériques observés et à établir les lois qui les gouvernent – soit les répartitions géographiques et saisonnières des températures, des vents, des précipitations, etc. –, tout en sachant que la variabilité reste un aspect essentiel du climat. Le climat change, et a changé. 1.2. Parmi les missions des climatologues figurent les mesures au sol, en altitude ou à distance (radars, satellites, etc.), ainsi que les tâches d'archivage pérenne de ces données, de constitution de séries chronologiques validées et homogénéisées. 2. 2.1. À côté de ce flux d'énergie solaire, tout ce qu'on « produit » sur Terre (dégagement d'énergies fossiles solaire et stellaire) est négligeable en moyenne globale. 2.2. 2.3. 2.4. 3. 3.1. 3.2. 3.3. 3.4.

Cirrus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cirrus est un genre de nuage présent dans la couche supérieure de la troposphère (entre 5 000 et 14 000 mètres d'altitude[1],[2], dépendant de la latitude et de la saison), formé de cristaux de glace. Ces nuages ont l'apparence de filaments blancs et ne génèrent pas de précipitations. Les cirrus, bien que ténus, ont un effet notable sur le bilan radiatif de la planète, tant à cause de la réflexion de rayonnement solaire vers l'espace (refroidissement) que par leur effet dans le domaine thermique (réchauffement). Les traînées de condensation d'avions ne sont pas des cirrus (genèse et composition chimique différentes) mais présentent certains effets similaires (en particulier en ce qui concerne l'albédo). mais en observant le ciel, le long de la journée, on s'aperçoit que ces voiles d'altitude sont très souvent dus à l'étalement des trainées d'avions. Espèces[modifier | modifier le code] Variétés[3][modifier | modifier le code]

Les différents types de nuages - Hydrometeo Je suis sûr qu’il vous est déjà arrivé d’observer le ciel et de voir une multitude de nuages, tous différents les uns des autres et de vous demandez comment ils s’appellent. Dans ce dossier consacré aux différent types de nuages (il y en a 10 exactement), vous apprendrez à les reconnaîtes grâce à de nombreuses photos ainsi que quelques explications. Commençons par le commencement ! 1er type de nuage: les cirrus: Les cirrus sont pour moi, les nuages les plus facilement reconnaissabbles car ils ont un aspect fibreux, ils ressemblent à de longs cehveux. 2ème type de nuage: les cirro-cumulus: Nuages qui sont formés de petites boules blanches les unes à côté des autres. 3ème type de nuage: les cirro-stratus: Ce sont des nuages laiteux et transparents et qui génèrent parfois un halo autour de la lune ou du soleil. 4ème type de nuage: les altocumulus: Ce sont des bances de nuages qui ont la forme de balles blanches et qui sont positionnés en banc. 5ème type de nuage: les altostratus:

Stratus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un stratus est un genre de nuage bas dont la base se trouve à des altitudes inférieures à quelques centaines de mètres[1],[2]. Lorsque cette base touche le sol, cela correspond à du brouillard. Le stratus a généralement un aspect assez uniforme (stratus nebulosus) mais est parfois constitué d'éléments séparés ayant un aspect déchiqueté (stratus fractus). Le stratus s'accompagne souvent d'une atmosphère brumeuse, et a une couleur grisâtre caractéristique. Formation[modifier | modifier le code] Les stratus apparaissent lorsque les très basses couches de l'atmosphère sont très humides. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme stratus signifie « étendu » en latin. Espèces[modifier | modifier le code] Variétés[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] (fr) [Atlas I] Atlas international des nuages, volume I, Organisation météorologique mondiale,‎ 1975, 183 p. Notes et références[modifier | modifier le code]

Quels sont les différents nuages présent dans notre ciel? ~ Général Kulture! Si vous aussi, vous essayez de comprendre désespérément les explications d'Evelyne Dheliat devant ses cartes météo, alors cet article devrait vous intéresser. Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur les différents nuages et leur responsabilité dans la météo du jour. L'organisation mondiale de la Météorologie reconnaît 10 principaux types de nuages. La racine cirrus ou cirro signifie qu'il s'agit de nuages élevés, alto de nuages d'altitude moyenne, stratus de nuages en couches et cumulus de nuages arrondis. Les nuages de l'étage inférieur: Le cumulonimbus, est sûrement le nuage le plus connu du grand public. Le stratocumulus est un genre de nuage appartenant à l'étage inférieur et situé à une altitude comprise entre 500 et 2500 m. Le stratus se forme sous l'effet d'un abaissement de température dans les basses couches de l'atmosphère (Quelques centaines de mètres). Les cumulus sont des nuages de beau temps. Les nuages de l'étage moyen: Les nuages de l'étage supérieur: Source: Wikipédia

Related: