background preloader

L'antiquité Romaine

L'antiquité Romaine
Related:  jules césar

Commentaires - Encyclopédie Larousse Mémoires de Jules César sur la Guerre des Gaules (De bello gallico) et sur la Guerre civile (De bello civili). Le premier de ces ouvrages est divisé en sept livres, dont le dernier est sans doute l'œuvre d'Hirtius, lieutenant de César. La Guerre civile comprend trois livres, le récit cessant à la mort de Pompée. 1. Jules César rédige à l'automne 52, en à peine trois mois, des notes dont le dessein avoué est de renseigner les historiens futurs. Le style est d'une extrême simplicité, mais cette simplicité est le fruit d'un art consommé et d'un travail attentif : César use de mots très ordinaires, tout en leur donnant une grande force expressive par le souci de l'essentiel. Outre son intérêt littéraire et historique, la Guerre des Gaules atteste l'extraordinaire talent politique de son auteur : sous couvert d'impartialité, César cherche en réalité à justifier sa politique extérieure et faire croire qu'il agit non pas par ambition personnelle mais pour le bien de Rome. Livre I (58 avant J.

Plan de Rome Le Plan de Rome Le Plan de Rome est une grande maquette en plâtre de près de 70 m² qui représente la Rome antique au temps de l'empereur Constantin (IVe s. apr. J. Nocturne du Plan de Rome annulée Suite aux dernières mesures prises au niveau national, notamment l'interdiction des rassemblements de plus de cent personnes, nous annulons la Nocturne du Plan de Rome prévue le 1er avril 2020. 11 janvier 49 avant JC - Jules César franchit le Rubicon Jules César traverse le Rubicon le 11 janvier de l'an 49 avant JC. Petit fleuve côtier d'Italie centrale qui se jette dans l'Adriatique, le Rubicon sépare la Gaule cisalpine, une province romaine ordinaire, du territoire administré en direct par les magistrats romains (la ville de Rome et la péninsule italienne). La loi de Rome interdit à quiconque de franchir ce fleuve avec une armée, sauf autorisation expresse du Sénat. En traversant sans autorisation le Rubicon avec ses troupes, César viole donc cette loi. Il lance un défi mortel au Sénat qui dirige la République. Une formule pour la postérité La traversée du Rubicon nous est racontée par Suétone. Il est bien possible que le général se soit en fait exprimé en grec, la langue des élites romaines de l'époque et déclaré : «Anerrifthô Kubos» (Que soit jeté le dé !)... Coup d'État Quand Jules César traverse le Rubicon, la république romaine agonise depuis déjà plusieurs décennies. C'est le retour des guerres civiles ! Jean-François Zilberman.

Bataille d'Alésia en 52 av JC Le contexte Après la défaite romaine du siège de l'oppidum (place forte) de Gergovie durant lequel Vercingetorix a bénéficié de la trahison des Eduens vis à vis de César, les armées romaines fuient à la recherche de renforts en 52 avant JC. (Gergovie est situé près de Clermont-Ferrand, avec 2 hypothèses qui s'affrontent depuis des années : au nord ou au sud de la ville). Vercingetorix tente de couper le contact des romains avec les troupes germaines prêtes à appuyer César en échange d'une part du butin : le choc a lieu près de Montbard et la cavalerie gauloise est décimée : l'organisation et la stratégie de défense romaine auront raison des attaques anarchiques des gaulois. Le chef gaulois met alors le reste de ses troupes en retraite vers l'oppidum d'Alésia avec 80000 soldats et envoie des cavaliers à la recherche de renforts dans toute la Gaule. Le dispositif défensif romain César décide d'assiéger les gaulois en profitant de leur retraite improvisée. La bataille

Les Celtes Les Celtes Les origines Les origines des Celtes demeurent obscures. Deux faits cependant permettent de fixer le berceau de ces populations en Europe centrale et occidentale : l’existence, de la Lorraine et de l’Alsace jusqu’à la Bohême, de très anciens toponymes d’origine celtique pour désigner les montagnes et les rivières ; la permanence, à travers les époques successives des âges du cuivre, du bronze ancien et du bronze moyen, d’une zone de peuplement et de civilisation homogène, s’étendant sur la partie méridionale et occidentale de l’Allemagne et sur la France de l’Est. Vers 650 avant J. Durant le même millénaire, sur le continent, les Celtes se répandent en Gaule, conquièrent l'ouest et le centre de la péninsule ibérique, s'installent dans le nord de l'Italie après avoir dû renoncer à Rome (prise en 387 av. On situe aux IVe et IIIe siècles avant J. Les activités L'agriculture était très développée pour répondre aux nombreux besoins d'alors. L'art celte Le mystère du tombeau de Vix

L'empire romain Les fastes de Rome Au sommet de sa gloire, Rome était paradoxalement clans une situation précaire. Bien que sa politique étrangère lui florissante, elle était menacée par un désordre intérieur qui pouvait mener à l'anarchie. Cet état de fait était dû au manque de fermeté du gouvernement. Pour certains, le déclin de Rome était une conséquence de la victoire sur Carthage ; sans rival à combattre, la République souffrait d'un manqué d'autodiscipline et d'une croissance de la corruption. Une gestion désastreuse des affaires publiques avait mené la péninsule italienne à l'insurrection: d'anciens alliés s'étaient dressés contre Rome. L'émeute devint monnaie courante dans la vie des romains. Par ailleurs, la force croissante de l'armée et de ses généraux devint problématique. Cicéron, la voix de la raison. Marcus Tullius Cicero (106-43 av. Cicéron eut une fille, Tullia, et un fils, Marcus, de sa première femme Terentia. Cicéron fut le premier de sa famille à être nommé consul en 63 av.

Histoire romaine (Dion Cassius)/Livre XLII Tel fut donc cette bataille. Et Pompée désespéra aussitôt de tous ses projets, et il ne tint plus aucun compte de sa propre valeur, ni de la multitude des troupes qui lui restaient, ni du fait que la fortune change souvent après un laps de temps ; alors qu’auparavant il était toujours d’un caractère fort jovial et d’un optimisme à toute épreuve. La raison en était qu’en ces occasions il se trouvait habituellement sur un pied d’égalité avec son ennemi et que par conséquent il ne considérait pas la victoire comme allant de soi ; il supputait les deux issues possibles des événements quand il était encore calme et qu’il n’était pas encore rempli d’inquiétude ; il se préparait au pire. Ainsi il n’était pas forcé de céder aux désastres et pouvait facilement reprendre le combat ; mais cette fois, comme il avait voulu prouver qu’il vraiment supérieur à César, il n’avait pris aucune précaution. Peu après Octavius les rejoignit également. Voilà ce qui se passait à l’étranger.

Naissance d'une cite romaine: Amazon.fr: Macaulay/Hanoune le partage de l'Empire romain L'Empire romain est devenu trop grand et trop malmené pour être gouverné efficacement par un seul homme. Depuis Dioclétien et sa Tétrarchie, l'Empire a été plusieurs fois divisés (en 284, 337 et 364). La division occident/orient est déjà un grand classique. Les ambitions personnelles et les rivalités ont amené de nombreuses guerres et des réunifications. L'empereur Théodose est ainsi seul empereur depuis 392. Quand il organise sa succession, Théodose décide un nouveau partage, entre ses deux fils. Théodose meurt au début de l'année 395. l'Orient va à l'ainé Arcadius qui, bien qu'associé au trone depuis 383 (à 6 ans), n'a que 18 ans.l'Occident va à son jeune frère de 11 ans Honorius. Sur le moment, les contemporains n'ont pas dû y voir un changement majeur. Ce qui fait de cette séparation un evenement majeur, c'est que ce sera la dernière. L'Empire d'occident est condamné et survivra à peine un siècle.

Camille Jullian - Vercingétorix _ Chap. XIX \ p.4, 5 & 6 Vercingétorix Chapitre XIX - Soumission de la Gaule et mort de Vercingétorix. 4. Départ de César et vaines espérances de soulèvement. César resta au delà des Alpes un an encore. Derrière César, les légions s’acheminèrent à leur tour vers le Midi, et l’armée qui avait dompté la Gaule l’évacua pour chercher d’autres champs de bataille. À ce moment-là, quelques Gaulois paraissent avoir souhaité une dernière aventure. Mais ceux qui conseillèrent de telles illusions, étaient ceux qui n’avaient point à se battre, et leurs dieux ne suscitèrent aucun chef pour reprendre l’œuvre de Vercingétorix. 5. Ce renoncement à l’indépendance s’expliquait aussi par d’autres motifs que la lassitude, la crainte, ou le respect de César. Tous ceux qui avaient survécu des Gaulois capables de monter à cheval et de paraître en rang de bataille, le proconsul des Gaules les appela à lui et leur montra des combats à livrer dans le monde entier. 6. Vercingétorix vivait encore. À suivre...

Related: