background preloader

Pages d'histoire médiévale de Fabrice Mrugala (Moyen Age)

Pages d'histoire médiévale de Fabrice Mrugala (Moyen Age)
Related:  PROJET Bourg

Origine de la charte Les peines que le maire peut prendre sont terribles. Les crimes de vol à main armée, recels, vagabondage, incendie, sont jugés par le Bailli du Vermandois, les autres méfaits sont jugés par les Échevins en présence de notre vicomte qui a le rôle de Ministère public. Ils siègent dans la Maison du plaid (ou de la paix), qui sera plus tard remplacée par l’hôtel de ville. Ils préservent la commune en veillant à sauvegarder ses droits. Le Maire appelé Mayeur, préside le conseil des échevins, prend les décisions et sanctions que nécessite la sauvegarde de la Commune. Le Sceau communal représente le maire a cheval, un bâton dans la main droite, il est encadré par deux jurés tenant chacun eux aussi des bâtons, on peut y lire l’inscription suivante : La Charte de Saint-Quentin, si originale qu’elle soit dans ses grandes lignes, est la plus ancienne de Picardie.

Paysans et seigneurs au Moyen Age : les ressources de la BNF. - Odyssée : Histoire Géographie Éducation civique Le site de la B.N.F. Le site de la Bibliothèque Nationale de France offre de superbes études d’enluminures sur de très nombreux aspects du Moyen-Age : le site permet ainsi de partir à la découverte de la foire, des croisades, de la Chrétienté, du château, des cathédrales etc. Des fiches pédagogiques sont proposées aux enseignants pour les aider si besoin à préparer leur visite sur le site ;Les enluminures proposées sont commentées, la fonction zoom met en valeur de nombreux détails ;Des commentaires sont à lire mais aussi à écouter : il est donc conseillé d’avoir des écouteurs pour un meilleur confort de visite. Le site fonctionne très bien et enchante les élèves. Entraînement / évaluation à la compétence 4 du socle commun. • Deux exemples d’activité La ville et la foire médiévales Cette activité, à conduire en une heure, peut-être proposée en début ou en fin d’étude sur le thème. Les croisades

Le Moyen Age Le commerce au Moyen Âge Introduction Au Moyen Âge, un commerçant spécialisé dans le type de marchandises orientales (poivre, noix, cannelle, huile...) était un homme riche. Avec le développement du grand commerce, la fortune et le pouvoir des « bourgeois commerçants » allaient toujours croissant. En effet, au cours du bas Moyen Âge, les petites associations, à caractère régional, d'artisans et de commerçants ayant des intérêts communs évoluent et prospèrent jusqu'à devenir des ligues européennes puissantes. Nous allons traiter dans cet article : Les voies de communicationsL'activité commerciale au Moyen ÂgeLa navigation Les voies de communications De nouvelles routes commerciales Les Européens commencèrent doucement à s'émanciper vers les territoires extérieurs. Au nord, une puissante association de villes germaniques et scandinaves, la Hanse, exerçait un véritable monopole en mer du Nord et dans la Baltique.Au sud, les villes portuaires de Gênes, Amalfi et Venise, en Italie, dominaient le commerce méditerranéen.

Le commerce au Moyen âge. La désagrégation de l'Empire romain, et la constitution à l'Ouest de l'Europe d'Etats germaniques ( les invasions Barbares) firent succéder à la centralisation romaine un état politique tout autre. Elles eurent aussi pour résultat d'isoler presque l'Occident de l'Orient. L'histoire commerciale du Moyen âge comprend donc, comme l'histoire politique médiévale, deux groupes de faits bien distincts, ceux qui sont relatifs au commerce de l'Orient, et ceux qui sont relatifs au commerce de l'Occident. (Angleterre) et de la Baltique (pays scandinaves). Commerce des Byzantins. Le commerce dans l'Empire Romain, le commerce des Byzantins). la nouvelle industrie qui ne tarda pas à prospérer. Commerce des Arabes.A cette époque, un peuple, composé d'une grande partie de nomades, mais sur le littoral duquel florissaient depuis longtemps la navigation et le commerce, étendait, avec une rapidité inouïe, sa domination, d'un côté jusqu'à l'océan Atlantique , de l'autre jusqu'aux frontières de la Chine . . . .

La ville et les marchands au Moyen-âge. Accueil --> Liste des articles d'histoire --> La ville et les marchands au Moyen-âge. Théorie Le Moyen Âge est l'époque où les villes connaissent un important essor. Au milieu du XIVe siècle, on estime que le cinquième de la population européenne vit en milieu urbain. Plusieurs facteurs expliquent le développement d'une ville : proximité d'une abbaye, d'un monastère, d'un château ou d'une résidence princière, siège d'un évêché, lieu de pèlerinage, présence de voies de communication (route, fleuve, port) favorisant le commerce et les échanges, volonté du seigneur de coloniser de nouvelles terres, d'installer des places fortes ou un comptoir commercial... Aspects de la ville Protégée par des remparts, la ville médiévale ne constitue pas un tissu continu et homogène. Figure 1 Maison urbaine avec commerce au rez-de-chaussée. Gouvernement et commune Dès 1066, les bourgeois de Huy se voient ainsi octroyer du prince-évêque de Liège une charte de liberté, la première connue au nord des Alpes. Textes

Le grand commerce Évolution du commerce au Moyen Âge L’état des routes et du commerce au début du Moyen Âge Au début du Moyen Âge, les routes, les chaussées et les ponts étaient encore en bon état. Évolution des routes maritimes Après la chute de l’Empire romain, les routes terrestres étaient moins praticables. La dégradation du réseau routier, des axes de communication et du commerce Le commerce renaissant a pris rapidement fin dès le début du 10e siècle, alors que s’installait le régime féodal. Les pèlerinages et un nouvel essor commercial Ce n’est qu’à partir de la seconde moitié du 11e siècle que le commerce a tranquillement repris sur les routes européennes. Le grand commerce : causes et fonctionnement Les voies de communication et le commerce international Carte du commerce mondial et des marchandises échangées (cliquer pour agrandir) Les innovations technologiques Sans les innovations technologiques, les commerçants n’auraient pas été en mesure de transporter autant de marchandises. L’essor du capitalisme

Les marchands au Moyen Age Les marchands Au début du XI ème siècle, plus des trois quarts de la population vit dans les villages. Dans les villes, les quelques marchands sont très rapidement sollicités par les souverains, les évêques, l'aristocratie, pour le commerce de biens et de marchandises diverses. Leur rôle consiste d'une part à aller chercher puis à transporter souvent par voie d'eau et aussi par voie de terre, les marchandises produites ailleurs que dans les villes : vêtements, étoffes de luxe, objets rares, mobiliers, épices, pierres précieuses et or, vin ou huile, fer et autres métaux. PPour devenir marchand, il faut être courageux, pour affronter les mers de l'Europe du Nord et du Sud et les fleuves sauvages, pour affronter les peuples étrangers. Le marchand prête aussi de l'argent contre intérêt, les « les banquiers ». Au début du XIV ème siècle, les produits alimentaires font l'objet, d'un actif commerce international notamment le blé et le vin, favorisant la multiplication des marchés et des foires.

Related: