background preloader

Coca Cola et La Formule Secrète (2013) Entier [Film complet] A VOIR - France reportage

Coca Cola et La Formule Secrète (2013) Entier [Film complet] A VOIR - France reportage
Related:  Coca-Cola, sodas... / aspartame

Sugar low: Big Soda is losing the battle for American hearts and bellies Don’t tell the Coca-Cola Corporation, but according to a major new study, kids today are drinking less soda. And that’s not all. They’re drinking fewer sugary drinks overall — a category that includes sports drinks like Gatorade and Powerade, flavored waters like Vitaminwater, and fruit drinks. Huzzah! It probably has something to do with public ad campaigns like this latest from New York City: Ouch! Indeed, NYC Mayor Michael Bloomberg has styled himself the Great [anti-]Soda Satan and he is probably pleased as punch about this latest news, despite the fact that his proposed ban on supersized sodas has been stopped, for the moment at least, by a beverage industry lawsuit. The links between soda consumption and health risks like diabetes continue to grow stronger. The evidence for the drop comes in new research from doctors and scientists at the Centers for Disease Control that looked at consumption rates of sugary drinks between 1999 and 2010 among adults and kids.

LINEAIRES, le mensuel de la distribution alimentaire Savez vous ce que contient votre Coca Cola ? Certaines marques font partie du quotidien, nous consommons ces produits sans se poser de questions, et pourtant leur consommation excessive peut parfois se révéler nocive pour notre santé. Après les phtalates dans le Nutella, parlons aujourd'hui du Coca Cola. On savait la boisson fort sucrée (7 morceaux de sucre avalés par canette), avec de la caféine (33 mg pour un seuil de 200 mg par jour à ne pas dépasser), voir de l'aspartame (à éviter, et lui préférer la stévia) pour sa version light, regardons le détail de la recette : eau gazéifiée, sucre, colorant : caramel E150d, acidifiant : acide phosphorique, arômes naturels (extraits végétaux), dont caféine. Cette boisson fétiche contient de l'acide phosphorique et non pas de l'acide citrique comme d'autres marques de soda, c'est d'ailleurs ce qui participe au goût particulier du Coca Cola, ainsi que celui du Pepsi Cola. Sources :

Diet soda won’t save you from obesity or diabetes Bad news for everybody who drinks diet sodas instead of the sugary varieties to help stay healthy. In an opinion piece [PDF] in the journal Trends in Endocrinology and Metabolism, Purdue University professor Susan Swithers writes that drinks containing such chemicals as aspartame, sucralose, and saccharin have been found to contribute to excessive weight gain, metabolic syndrome, type 2 diabetes, and cardiovascular disease. Her piece summarizes studies on the health effects of artificial sweeteners: Recent data from humans and rodent models have provided little support for ASB [artificially sweetened beverages] in promoting weight loss or preventing negative health outcomes such as [type 2 diabetes], metabolic syndrome, and cardiovascular events. Instead, a number of studies suggest people who regularly consume ASB are at increased risk compared with those that do not. How is this possible? NPR’s Alison Aubrey put Swithers’ piece into some context:

Boissons light : une mauvaise idée pour perdre du poids Les personnes obèses ou en surpoids qui boivent des boissons light consomment plus de calories provenant d’aliments solides que celles qui consomment des boissons sucrées. Boire des sodas allégés conduirait les personnes en surpoids à consommer plus de calories solides que s'ils prenient des sodas sucrés. Si on en croit une recherche américaine qui paraît dans American Journal of Public Health, il ne faut donc pas compter perdre du poids avec des boissons light ! Les produits allégés contiennent généralement des édulcorants : des molécules donnant un goût sucré sans apporter de sucre. Alors que les produits allégés sont censés aider à la perte de poids, ils peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, comme augmenter le risque de diabète. Lire : Boissons sucrées et light soupçonnées de favoriser le diabète Des chercheurs américains de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health ont étudié la consommation de boissons allégées et les apports caloriques d’adultes américains. Source

Les sodas associés à des problèmes comportementaux chez les enfants Les enfants qui boivent des sodas au moins quatre fois par jour ont deux fois plus de risque de comportements agressifs que ceux qui n’en consomment pas. Chez les adolescents, il avait déjà été prouvé que la consommation de sodas était associée à des comportements agressifs, de la dépression et des pensées suicidaires. Mais qu’en est-il chez les jeunes enfants ? Une nouvelle étude à paraître dans Journal of Pediatrics montre l'existence de problèmes comportementaux chez les enfants consommant des sodas. Les américains sont les plus gros consommateurs de sodas par habitant au monde. Consulter notre dossier sur les sodas Des chercheurs américains ont voulu savoir si la consommation de ce type de boissons chez les jeunes enfants pouvait avoir des conséquences sur leur comportement. Les chercheurs ont demandé aux mères combien de fois par jour leurs enfants buvaient des sodas, des jus de fruits, mangeaient des bonbons, et le temps qu’ils passaient devant la télévision. Source

Sodas, boissons aux fruits : 180000 décès par an selon Harvard Sodas, boissons aux fruits et boissons sucrées directement liés à des dizaines de milliers de décès dans le monde selon une étude américaine. Une étude d’impact présentée mardi 19 mars 2013 à la réunion annuelle de l'American Heart Association à Dallas (Texas) et publiée lundi 22 juin 2015 dans le journal Circulation évalue à 184000 le nombre de décès dans le monde chaque année liés à la consommation de boissons sucrées, boissons aux fruits, boissons pour sportifs et sodas. La même équipe a conduit un travail similaire sur les conséquences d'un excès de sel. L’étude a été conduite par une équipe dirigée par Gitanjali M. Singh, de l’Ecole de santé publique de Harvard. Pour Gitanjali Singh, ces données doivent encourager la mise en place partout dans le monde de politiques plus efficaces pour limiter la consommation de boisson sucrées, en particulier taxes, campagnes de communication massives et réduction de la présence des sodas et autres boissons sucrées dans le commerce.

Can Soda Cause Cancer? With the July 4th holiday just behind us and soda a constant part of the menu (Americans consumed 9.4 billion cases of soft drinks in 2009), and Mayor Bloomberg pushing hard to limit the largest size sodas in New York restaurants to 16 ounces, the stakes of unhealthy sugary drinks is reaching a new high. The American Cancer Society (ACS) believes that the health risks of drinking soda should be viewed by US health officials in the same way that they viewed the health risks of using tobacco in the 1960s. To make their point, the nonprofit arm of the ACS requested a federal study to make the point and serve as a landmark on this topic – just like the comparable study in 1964 by the Surgeon General made the point about tobacco. Christopher W. We have a serious problem in this country with obesity. Some headway is being made in creating awareness of soda’s link to obesity and even the soda companies are looking for ways to address this issue by creating other beverages that are less sugary.

Obésité : la stratégie de désinformation de Coca-Cola tombe à l'eau C'est la fin d'un feuilleton à rebondissements. Le groupe d'experts soutenu financièrement par Coca-Cola pour étudier les responsabilités respectives de l'alimentation et de l'activité physique dans l'obésité vient d'annoncer sa dissolution, quatre mois après les premières révélations sur ses liens troubles avec le géant mondial des sodas et huit mois après sa création. Baptisé «Global Energy Balance Network» (réseau sur l'équilibre énergétique global), ce groupe de chercheurs réputés a d'emblée diffusé des messages en rupture avec le discours habituel des spécialistes de l'obésité sur la junk food: ils y inculpent le manque d'activité physique des personnes en surpoids et minimisent la responsabilité de l'alimentation occidentale. Des mails compromettants Depuis lundi soir, le site de l'organisation est fermé, ne renvoyant plus que sur un bref communiqué qui justifie sa dissolution par une «restriction de ressources». «Un non-sens scientifique scandaleux»

Tell Coke: Stop Running Ads Claiming that Diet Coke and Aspartame are Healthy Coca-Cola, the company that donated $1.7 million to defeat last year’s GMO labeling initiative in California, has rolled out an ad campaign carefully and deceptively crafted to convince consumers that aspartame, the artificial sweetener (whose patent was at one time owned by Monsanto) in Diet Coke, is a “healthy alternative” to sugar. Please sign the letter to the right. Tell Coke: Stop Running Ads Claiming that Diet Coke and Aspartame are Healthy The new campaign, being tested in the Atlanta and Chicago markets, takes the form of full-page advertisements disguised as public service announcements. It’s not true. Not only does aspartame lead to weight gain, but it’s also far from being a “healthy alternative” to sugar or anything else. In1995, the U.S. Aspartame is not food. In 1975, the FDA put a hold on aspartame’s approval, citing deficiencies in the studies conducted by Searle and its contractors. It’s a story of corporate greed and dirty politics. Please sign the letter.

Sodas, boissons sucrées : pourquoi ils nuisent gravement à la santé Surpoids, diabète, infarctus, vieillissement accéléré : les déboires des sodas et boissons sucrées, et comment les faire comprendre à un ado. Les boissons sucrées contiennent du sucre ajouté, notamment sous forme de saccharose ou de sirop de glucose-fructose dont les méfaits ont été largement rapportés sur LaNutrition.fr. Une équipe de l’Ecole de Santé publique de Harvard a estimé à 184 000 le nombre de décès dans le monde imputables aux boissons sucrées. Lire : Lait, sodas... En France, même si la consommation de boissons sucrées n’atteint pas celle des Allemands ou des Américains, elle n’a cessé de croitre ces dernières années. Elles favorisent la graisse viscérale Une nouvelle étude parue dans le journal Circulation rapporte que consommer des boissons sucrées chaque jour est associé à une augmentation de la graisse viscérale, qui elle-même augmente le risque de diabète et de maladie cardiaque. Lire : le fructose ajouté transforme le foie des enfants en "foie gras" Sources Wilke J.

Related: