background preloader

France) - Informations presse - Apple annonce des résultats record

France) - Informations presse - Apple annonce des résultats record
CUPERTINO, Californie—Le 23 janvier 2013—Apple a annoncé ce jour les résultats financiers pour le premier trimestre de 13 semaines de son exercice fiscal clos le 29 décembre 2012. La société a enregistré un chiffre d'affaires trimestriel record de 54,5 milliards de dollars et un bénéfice net trimestriel record de 13,1 milliards de dollars, soit 13,81 dollars par action diluée. Ces résultats sont à comparer au chiffre d’affaires de 46,3 milliards de dollars et du bénéfice net de 13,1 milliards de dollars, soit 13,87 dollars par action diluée, enregistrés pour le même trimestre de 14 semaines de l’exercice précédent. La marge brute générée a représenté 38,6 % à comparer aux 44,7 % du même trimestre de l’exercice précédent. Les ventes à l’international ont représenté 61 % du chiffre d’affaires du trimestre. Le chiffre d'affaires moyen hebdomadaire s’est établi à 4,2 milliards de dollars contre 3,3 milliards de dollars pour le même trimestre de l’exercice précédent. © 2013 Apple Inc.

http://www.apple.com/fr/pr/library/2013/01/23Apple-Reports-Record-Results.html

Résultat financiers d'Apple du premier triste de 2013 Il y a quelques semaines, Apple avait annoncé sur son site que la conférence téléphonique par laquelle seront annoncés les résultats financiers et ventes d’appareils se ferait le 23 Janvier donc, aujourd’hui, voici donc ces résutalts : 47,8 Millions d’iPhone vendus22,9 Millons d’iPad vendus12,7 Millions d’iPods4,1 Millions de MacsChiffre d’affaire : 54,45 Milliards $ (46 milliards il y a un an)Bénéfice de 13,1cMilliardsBénéfice par action : 13,81 $ Ces chiffres font très mal à la tête c’est vrai, on se demande même comment cela est possible mais c’est ça la puissance d’une firme multinationale. Pour le prochain trimestre Apple reste modeste et prévoit entre 41 et 43 milliards $ de chiffre d’affaire.

Résultats financiers : Apple fait mieux qu’attendu, grâce à l’iPhone 01net. le 24/07/13 à 16h27 La bonne surprise ! La semaine dernière, Google annonçait des résultats en hausse, mais en deça des attentes. Microsoft, lui, voyait ses résultats plombés par les méventes de tablettes Surface. Hier, mardi 23 juillet dans la nuit, Apple annonçait ses résultats qui se sont avérés meilleurs que ce qu’attendaient les analystes financiers. Les performances financières d’Apple déçoivent Benjamin Jébrak - 29/01/2014 Avec 51 millions d’unités du iPhone vendues, les résultats du dernier trimestre financier de Apple, présentés lundi dernier, n’ont pas impressionné les investisseurs. Alors que les investisseurs d’Apple s’attendaient à la vente de 56 millions d’unités du iPhone lors du dernier trimestre financier de l’entreprise, Apple rapportait des revenus de 57,6 milliards de dollars américains et un bénéfice net de 13,1 milliards de dollars américains. Bien qu’il s’agisse tout de même d’un record de ventes pour l’entreprise, les investisseurs s’attendaient à de meilleurs résultats financiers.

A) Produit réservé à une clientele avertie. - Site web sur le TPE de la société Apple par la 1ère ESA A) Produit réservé à une clientèle avertie 1) Le prix Le prix des produits Apple sont tout de même adapté pour une catégorie de personnes aisés. Les performances financières comparées d’Apple, Microsoft, Google La saison de la publication des résultats arrive à son terme, et le site américain The Verge en profite pour proposer une comparaison des performances d’Apple, Google et Microsoft, en termes de CA, de résultat net et de marges opérationnelles. En synthèse, si ces 3 acteurs ont plutôt "déçu" Wall Street, il faut quand même constater qu’ils constituent toujours des machines à engranger des dollars, avec des profits nets trimestriels qui s’échelonnent de 2,7 à 6,9 MILLIARDS de dollars, et des marges opérationnelles nettes (profts/CA) oscillant autour de 20% témoignant du caractère très profitable de leur business. The Verge note aussi que le second trimestre de l’année dernière avait vu Microsoft enregistrer dans ses comptes une charge négative de 6,19 milliards de dollars de dépréciation de ses actifs liée à l’acquisition de la société eQuantive en 2007.

Retour sur les derniers résultats financiers d’Apple Lundi soir, Apple a présenté ses résultats financiers pour le dernier trimestre, d’octobre à décembre 2013. Des résultats record à perdre tout sens de la mesure, qui ont déjà été présenté sur le Journal du Geek. Seul ombre au tableau, un bénéfice net en très légère baisse, sur la tendance de l’année fiscale terminée en septembre dernier qui était marquée par le premier recul depuis 2001. Bien entendu, on parle toujours d’une des sociétés les plus riches du monde, capable de ridiculiser les profits pourtant là aussi astronomiques de la concurrence, et d’une marge nette à la limite de l’indécence : elle s’élève à 22,7 % sur le dernier trimestre. C’est certes un repli par rapport à l’année précédente où elle était de 24 %, mais c’est suffisant pour faire saliver Samsung et ses 12,3 %. On reste en revanche en dessous du vieux rival Microsoft qui gagne presque deux fois moins d’argent sur la période mais le fait par l’intermédiaire d’une marge qui approche les 27 %.

L'iPhone déjà « has been » pour les ados, au contraire de Surface et du Galaxy S ? Si l’iPhone continue de se vendre à des dizaines de millions d’exemplaires dans le monde, le smartphone d’Apple n’en aurait pas moins perdu sa « cool attitude » auprès des adolescents. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude de Buzz Marketing. Plusieurs facteurs viendraient expliquer cela. Pourquoi Apple est vraiment phénoménal 623,52 milliards de dollars. C'est la valeur de l'entreprise Apple, sur la base du cours de son action, qui a clôturé lundi soir à 665,15 dollars. La firme de tous les records - qui était, on le rappelle, au bord de la faillite en 1996 - a encore frappé.

Le Prix, toujours variable centrale du Mix Marketing mobile Tout ce que vous devez savoir sur les usages liés à la boutique d’applications d’Apple, l’App Store et les comportements des possesseurs d’iPhone, iPad ou iPod touch. S’il est évoqué qu’Apple détiendrait 20% de part de marché sur le marché de la téléphonie mobile, il est indéniable que les produits de la firme à la pomme ont la côte auprès des français pour la qualité de leur expérience utilisateur notamment grâce au catalogue d’applications disponibles : plus de 550 000 applications à ce jour pour 25 milliards de téléchargements (données au niveau mondial). Usages et comportements des utilisateurs de l'App Store

Related: