background preloader

Le Monde Antique

Related:  egypteSumer - Mésopotamie - Sites

Agriculture dans l'Égypte antique Champs sur les bords du Nil Il existe un étonnant paradoxe entre l'image que les Égyptiens de l'Antiquité avaient de leur agriculture et l'image qu'en avaient les visiteurs étrangers. Ainsi, alors que les scribes dépeignent le métier d'agriculteur comme le plus harassant et ingrat des travaux manuels, les voyageurs grecs comme Hérodote et Diodore de Sicile s'extasiaient devant cette terre où les plantes semblaient pousser sans grand effort. Le Nil[modifier | modifier le code] À partir de 3500 ans avant notre ère, le climat devient plus aride et l'agriculture de l'Égypte antique devient dépendante du cycle du Nil, personnifié par le dieu Hâpy. La crue[modifier | modifier le code] Selon Hérodote, « sa terre est noire et friable, car elle est faite du limon et des alluvions apportés d'Éthiopie par le fleuve. Le cycle[modifier | modifier le code] Les techniques d'irrigations[modifier | modifier le code] Outre les canaux, le chadouf fut introduit, en provenance de Mésopotamie vers -1450.

Clair mais peu Mésopotamie ancienne Entre les fleuves La Mésopotamie est un terme qui vient du grec et qui signifie : "entre les fleuves". Ces fleuves sont le Tigre et l'Euphrate. Actuellement, la plus grande partie de la Mésopotamie se trouve en Irak. Elle comprend deux secteurs. L'essor de la civilisation Une certaine unité caractérise les civilisations qui se sont succédé en Mésopotamie: profitant de la nature alluvionnaire du sol, toutes reposent sur la domestication de l'eau et sur l'emploi de la brique, en l'absence d'autres matériaux de construction (pierre, bois). L'agriculture et l'élevage prirent leur essor dès le début du néolithique (VIe millénaire), grâce à l'ingéniosité d'hommes capables de concevoir et d'aménager des canaux d'irrigation. Archéologie Les plus anciennes traces d'occupation humaine remontent au paléolithique moyen et ont été observées dans la grotte de Shanidar et à Zarzi.

Sortir32 - Gers - Que faire dans le coin ? Giza 3D - Dassault Systèmes 3841 tombs and monuments listed. Thanks to 10 years of collected research, Dassault Systèmes was able to reconstruct the Giza Necropolis as accurately as possible. origines humaines Homère : Iliade L'Iliade est la seule épopée qui nous soit restée d'un patrimoine sans doute abondant : au VIII° siècle avant notre ère, période de la "Renaissance grecque", l'organisation des Cités s'accompagne d'un culte des héros anciens destiné à donner à chacune d'elles prestige et légitimité dans ses intentions hégémoniques. L'Ionie, non loin de Troie, où les Grecs se sont installés, développe une culture particulièrement dynamique, avec notamment la composition de grands poèmes en hexamètres dactyliques. C'est à cette époque sans doute que commencent à circuler partout en Grèce des versions différentes de l'Iliade. L'aède, agent essentiel de cette circulation, est une sorte de poète chanteur qui puise dans un répertoire ancien et improvise de manière plus ou moins créative sur des formules figées. La guerre de Troie (Ilion), dont le prétexte est l'enlèvement d'Hélène, épouse du roi grec Ménélas, par le troyen Pâris, dure depuis neuf ans quand commence l'Iliade.

Making an Ancient Egyptian Mummy Making an Ancient Egyptian Mummy The ancient Egyptians believed that, after death, the body was the home of the individual's spirit as he or she journeyed through the after-life. If the body was destroyed through decomposition, there was danger that the spirit would also be destroyed. It is believed that the process of mummification was developed at least 2,500 years before the birth of Christ. The Greek historian Herodotus described the ancient Egyptian methods of mummification around the year 450 BC. "The embalmers, when a corpse is brought to them, show the relatives wooden models of dead bodies, as accurate as a painting. "First, they remove the brain through the nostrils with a curved iron implement, getting some of it out like this and the rest by pouring in solvents. "That is the most expensive way. "The third method of embalming is the one used by the poorer classes. References: This eyewitness account appears in: Workman, B.K.

Mésopotamie jusqu'au 12 ème siècle Pays entre les fleuves, la Mésopotamie est une vaste plaine constituée par le bassin du Tigre et de l'Euphrate. Dès le IV ème millénaire, les Sumériens ont inventé l'écriture cunéiforme et sont organisés en cités Etat, dirigées par des rois. Entre ceux-ci, tels celui d'Ur, et celui de Lagash, la guerre est permanente. Les conflits existent aussi avec les Elamites à l'Est. L'évolution des troupes est rapide. La rivalité entre Lagash et Ur n'est pas isolée. armée sumérienne - 2600 Au 27 ème siècle av JC, les plus anciens rois connus sont Mebaragesi de Kish et Mes-kalam-doug de la cité d'Ur. La fragilité de leur situation géographique, autant pour la défense que pour les ressources, oblige les Sumériens à construire le "Muriq-Tidnim", mur entre le Tigre et l'Euphrate pour arrêter les Amorrites et à innover. Casque du roi d'Ur Mes-Kalam-Dug (en or) Sargon l'Ancien La Mésopotamie au 3e millénaire Stèle de Naram-Sin (musée du Louvre) Goudea de Lagash

Cyclepista Ancient Egyptian scripts (hieroglyphs, hieratic and demotic) Origins of Egyptian Hieroglyphs The ancient Egyptians believed that writing was invented by the god Thoth and called their hieroglyphic script "mdju netjer" ("words of the gods"). The word hieroglyph comes from the Greek hieros (sacred) plus glypho (inscriptions) and was first used by Clement of Alexandria. The earliest known examples of writing in Egypt have been dated to 3,400 BC. The hieroglyphic script was used mainly for formal inscriptions on the walls of temples and tombs. After the Emperor Theodsius I ordered the closure of all pagan temples throughout the Roman empire in the late 4th century AD, knowledge of the hieroglyphic script was lost. decipher the script. Decipherment Many people have attempted to decipher the Egyptian scripts since the 5th century AD, when Horapollo provided explanations of nearly two hundred glyphs, some of which were correct. Notable features Used to write: Egyptian, an Afro-Asiatic language spoken in Egypt until about the 10th century AD. Determinatives

Sanate

Related: