background preloader

Le Monde Antique

Clair mais peu Mésopotamie ancienne Entre les fleuves La Mésopotamie est un terme qui vient du grec et qui signifie : "entre les fleuves". Ces fleuves sont le Tigre et l'Euphrate. Actuellement, la plus grande partie de la Mésopotamie se trouve en Irak. Elle comprend deux secteurs. L'essor de la civilisation Une certaine unité caractérise les civilisations qui se sont succédé en Mésopotamie: profitant de la nature alluvionnaire du sol, toutes reposent sur la domestication de l'eau et sur l'emploi de la brique, en l'absence d'autres matériaux de construction (pierre, bois). L'agriculture et l'élevage prirent leur essor dès le début du néolithique (VIe millénaire), grâce à l'ingéniosité d'hommes capables de concevoir et d'aménager des canaux d'irrigation. Archéologie Les plus anciennes traces d'occupation humaine remontent au paléolithique moyen et ont été observées dans la grotte de Shanidar et à Zarzi.

Sortir32 - Gers - Que faire dans le coin ? Des ressources pour le cycle 3 Sites et documents repérés par les enseignants Grands sites archéologiques Paris, la Provence, Vienne, archéologie aérienne... Ministère de la culture et de la communication 29/10/2004 Musagora Site portail des langues anciennes, c'est également une liste de diffusion pour les enseignants de langues anciennes. Educnet - MJENR 29/10/2004 Ouvrages et périodiques édités par le SCÉRÉN Apprentissages et langues anciennes Latin-grec, une réflexion sur les apprentissages à partir de situations de classe. CRDP de Lille 29/10/2004 Approche des religions dans l'Antiquité Une approche historico-critique des grands courants religieux qui ont nourri la culture méditerranéenne (hellénisme, judaïsme, religion romaine, christianisme). CRDP de Besançon - Desclée de Brouwer 03/11/2004 Archéologie au quotidien 191 photos et des fiches d'activités pour alimenter la curiosité des élèves, leur faire réaliser quelques travaux simples, les inciter à observer et raisonner, dans une démarche pluridisciplinaire.

Mésopotamie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Carte de la Mésopotamie avec les frontières des États modernes, l'ancien tracé du littoral du golfe Persique et les sites des grandes cités antiques. Elle comprend deux régions topographiques distinctes et remarquables: d'une part au nord (nord-est de la Syrie et le nord de l'Irak actuel) une région de plateaux, celle-ci étant une zone de cultures pluviales; et d'autre par au sud, une région de plaines où l'on pratique une agriculture reposant exclusivement sur l'irrigation. L'ensemble des historiens et des archéologues contemporains s'accorderaient à dire que les Mésopotamiens sont à l'origine de l'écriture. Actuellement, le terme « Mésopotamie » est généralement utilisé en référence à l'histoire antique de cette région, pour la civilisation ayant occupé cet espace jusqu'aux derniers siècles avant l'ère chrétienne ou au VIIe siècle, plus exactement en 637 ap. Géographie[modifier | modifier le code] Chronologie[modifier | modifier le code]

Agriculture en Mésopotamie L'agriculture est l'activité économique principale de la Mésopotamie antique. Soumis à des contraintes fortes, notamment l'aridité et des sols pauvres, les paysans mésopotamiens ont développé des stratégies efficaces permettant à soutenir le développement des premiers États, des premières villes puis des premiers empires connus, sous l'égide des institutions dominant l'économie, à savoir les palais royaux et provinciaux, les temples et les domaines des élites. Elle repose avant tout sur la culture des céréales (l'orge surtout) et l'élevage ovin, mais aussi les légumineuses ou encore le palmier-dattier au sud et la vigne au nord. Paysages et aménagements agricoles[modifier | modifier le code] La Mésopotamie est un espace peu propice au développement d'une agriculture prospère, en particulier sa moitié sud qui est un espace très aride aux sols pauvres. Des conditions naturelles peu propices à l'agriculture[modifier | modifier le code] Un milieu aride[modifier | modifier le code] Selon G. J.

Homère : Iliade L'Iliade est la seule épopée qui nous soit restée d'un patrimoine sans doute abondant : au VIII° siècle avant notre ère, période de la "Renaissance grecque", l'organisation des Cités s'accompagne d'un culte des héros anciens destiné à donner à chacune d'elles prestige et légitimité dans ses intentions hégémoniques. L'Ionie, non loin de Troie, où les Grecs se sont installés, développe une culture particulièrement dynamique, avec notamment la composition de grands poèmes en hexamètres dactyliques. C'est à cette époque sans doute que commencent à circuler partout en Grèce des versions différentes de l'Iliade. L'aède, agent essentiel de cette circulation, est une sorte de poète chanteur qui puise dans un répertoire ancien et improvise de manière plus ou moins créative sur des formules figées. La guerre de Troie (Ilion), dont le prétexte est l'enlèvement d'Hélène, épouse du roi grec Ménélas, par le troyen Pâris, dure depuis neuf ans quand commence l'Iliade.

[ARDELAC] Dans la Rome des Césars de Présence des ARELAS de Le p mardi 5 juillet 2005. Nicole Bassa, adhérente de l’ARDELAC réalise à intervalles réguliers un recensement des dernières parutions dans le domaine des humanités. Ainsi dans le bulletin numéro 10 de l’ARDELAC elle signale la parution d’une bande dessinée pour le moins originale. Gilles Chaillet, l’auteur , fou de bandes dessinées et amoureux de Rome dès l’enfance, a fait un travail d’historien pour dessiner ce plan magistral à la Turgot ! Animaux dans le Proche-Orient ancien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Proche-Orient ancien offre un intérêt particulier pour l'étude du monde animal et de ses interactions avec l'espèce humaine, dans la mesure où c'est dans cet espace qu'apparaissent, à partir du IXe millénaire av. J.‑C., les premiers cas de domestication d'animaux (après celle du chien), et les premiers textes relatifs aux rapports entre hommes et animaux (dans la seconde moitié du IVe millénaire av. J.‑C.), qui portent un éclairage plus profond sur des relations déjà documentées pour les périodes postérieures par des restes archéozoologiques, artefacts et représentations figurées. Le Proche-Orient ancien connaît à partir du Xe millénaire av. Les rapports entre les hommes et les animaux ont également un aspect symbolique constant. Les animaux du Proche-Orient ancien[modifier | modifier le code] Les animaux domestiques[modifier | modifier le code] Le processus de domestication[modifier | modifier le code] Selon D.

Encyclopédie Universalis Document sans titre Du labyrinthe antique au jeu de l'oie Pourquoi proposer un jeu de l'oie pour illustrer la lecture de Titus Flaminius, la fontaine aux vestales, le beau livre de Jean-François Nahmias aux éditions du Livre de Poche Jeunesse ? C'est que ce jeu, par sa forme en spirale, n'est pas sans rappeler le labyrinthe crétois, construit par Dédale, où était enfermé le Minotaure. L'un des fils conducteurs du roman semble bien être, en effet, le labyrinthe. En témoignent certains chapitres : «Le début du labyrinthe » et «La fin du labyrinthe» ainsi que le titre de la pièce montée par Flaminia au moment de sa disparition : Dédale. Certains pensent d'ailleurs que le fameux disque de Phaestos, couvert d'idéogrammes jamais déchiffrés, symbolise le parcours initiatique de Thésée et que ses deux faces, de 31 cases chacune, représentent le labyrinthe conduisant du monde des vivants à celui des morts et revenant du monde des morts à celui des vivants.

Artisanat en Mésopotamie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées(indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Vous pouvez aider en ajoutant des références. Cet article renferme des informations sur les artisans et leur travail en Mésopotamie. Historique[modifier | modifier le code] Un artisan, c'est une personne qui a une activité spécialisée. La spécialisation est à la fois horizontale, des personnes spécialisées dans une activité, et verticale, avec une bureaucratie qui contrôle (ce qui implique une différenciation sociale). Dès l'Uruk IV (3 200 av. La Mésopotamie manque de matière première.

Related: