background preloader

Table de Peutinger - Voies romaines : carte, documents en ligne LEXILOGOS

Table de Peutinger - Voies romaines : carte, documents en ligne LEXILOGOS
La table de Peutinger est l'ancêtre des cartes routières. Elle couvre tout l'empire romain, et même au-delà : jusqu'en Chine. C'est une reproduction, faite à la fin du XIIe siècle, d'une copie réalisée vers 350, dont l'original est encore plus ancien. Cette carte a été découverte au début du XVIe siècle, à Worms. Elle a été confiée à Konrad Peutinger, contemporain d'Érasme, qui la publia (d'où son nom). Elle mesurait plus de 6 mètres de long et 30 cm de large. C'est une carte routière qui représente les principales routes de l'ensemble de l'empire romain. Elle contient quelques erreurs et inexactitudes. En bas à gauche, les bouches du Rhône, le premier affluent est la Durance. Les doubles tours repésentent une étape importante, on reconnaît : Marseille (Massilia Grecorum), cité grecque, au centre, Arles (Arelate) à gauche du Rhône Riez (Reii Apollinares) dans les Alpes de Haute Provence, en bas, à droite Related:  GEOGRAPHIE ANTIQUE : cartes, textes, parcoursLieux & Itinéraires

La cartographie qui prouve que l'expression "tous les chemins mènent à Rome" est vraie Benedikt Gross, Philipp Schmitt et Raphael Reimann, trois membres du collectif artistique Moovel Lab, ont modélisé un document répertoriant 486 000 point de départs en Europe dont toutes les routes mènent vers la ville millénaire. Tout le monde a au moins une fois dans sa vie employé l’expression "tous les chemins mènent à Rome". Un dicton qui fait référence aux grands travaux de voirie entrepris par l’empereur Auguste pour relier tous les points stratégiques du vaste ensemble conquis par la civilisation romaine, depuis le nord de l’Écosse jusqu’à la Turquie. Soit 80 000 km de voies praticables. 486 700 points de départ Aujourd’hui, trois Allemands membres du collectif artistique Moovel Lab, ont voulu démontrer que le proverbe tenait toujours la route. Tous les chemins ne mènent pas qu'à la Rome italienne L’équipe allemande s’est ensuite amusée à appliquer le même programme informatique aux 10 autres villes dénommées Rome aux Etats Unis. Vous nous aimez déjà ?

Voies romaines en Gaule Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les voies romaines en Gaule sont le développement par les Romains d'un réseau routier préexistant à leur arrivée. Historique[modifier | modifier le code] L'opinion générale selon laquelle les Romains seraient à l'origine de l'ensemble du réseau de voies antiques en Gaules n'est pas exacte. Ainsi, Jules César, dans son œuvre De Bello Gallico (Commentaires sur la Guerre des Gaules), qui relate ses six années de campagne en Gaule, évoque la rapidité avec laquelle ses légions ont progressé sur le sol gaulois grâce à un réseau routier important et performant. L'étude de la vie sociale et surtout économique de l'époque celte montre bien qu'à l'arrivée de ces soldats romains existaient depuis fort longtemps de grands courants d'échanges commerciaux entre les différentes peuplades. Bien que le développement global des voies romaines en Gaule ait débuté sous le règne de Jules César, c'est sous le principat d'Auguste qu'il va prendre son essor.

Grand, la gallo-romaine Grand n’est pas un village ordinaire. Pour y parvenir, il faut traverser de vastes forêts avant de découvrir, au cœur d’une clairière, une architecture typique des confins de la Champagne et de la Lorraine. L’étonnement est d’autant plus grand lorsque l’on y découvre ses vestiges antiques. Son amphithéâtre et sa mosaïque figurent parmi les plus impressionnants du monde romain. Chapelle Sainte Libaire à Grand Petit à petit, la poésie du lieu opère et si l’on s’y attarde, on y découvre ce que fut ce vaste sanctuaire dédié à Apollon Grannus, dont les guérisons et les prédictions étaient recherchées par les dignitaires romains. Depuis 1960, de nombreuses recherches archéologiques se sont succédé.

40 maps that explain the Roman Empire by Timothy B. Lee on August 19, 2014 Two thousand years ago, on August 19, 14 AD, Caesar Augustus died. He was Rome's first emperor, having won a civil war more than 40 years earlier that transformed the dysfunctional Roman Republic into an empire. Under Augustus and his successors, the empire experienced 200 years of relative peace and prosperity. Here are 40 maps that explain the Roman Empire — its rise and fall, its culture and economy, and how it laid the foundations of the modern world. The rise and fall of Rome The rise and fall of RomeIn 500 BC, Rome was a minor city-state on the Italian peninsula. The rise of Rome Rome's military Rome's powerful maniple formation Rome's powerful maniple formationIn the early years of the republic, the Roman infantry used a version of the Greek phalanx. The republic becomes an empire The lost city of Pompeii The eruption of Mount Vesuvius The eruption of Mt. The culture of Rome Roman Britain and the Roman economy The decline of Rome Rome's legacy

Bibracte - 2014, une campagne de fouilles fructueuse sur le mont Beuvray (Archeologia.be, 15 décembre 2014) Une construction excavée insolite À moins de 30 m en contrebas du bâtiment précédent, l’équipe suisse a entièrement dégagé un autre édifice bien plus insolite : une vaste pièce rectangulaire de 9,35 x 11 m excavée de près de 2 m dans le rocher. Avec ses murs de pierre soigneusement bâtis, cette construction qui date certainement des derniers temps de l’oppidum reste une énigme : on n’y a retrouvé aucune trace liée à son usage, ni aménagement hydraulique, ni mobilier évocateur, ni même de vestiges de toiture effondrée. De plus, on n’en connaît pas d’équivalent sur les autres sites de Gaule : seul Bibracte fournit une construction similaire, le bâtiment PS1, mis au jour en 2011 à 70 m de là (PS1 présente les mêmes dimensions et la même orientation, mais comporte des contreforts d’angle circulaires). Fig. 3 : Bibracte – Mont Beuvray (Morvan, Bourgogne). Une nouvelle mosaïque dans la grande domus du Parc aux Chevaux Fig. 4 : Bibracte – Mont Beuvray (Morvan, Bourgogne).

Portail:Monde celtique Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche Monde celtique Le portail Monde celtique est un portail Wikipédia ayant pour objectif d'offrir un accès aisé à l'ensemble des articles de Wikipédia ayant trait aux Celtes de l’Antiquité, mais également aux nations modernes qui revendiquent une identité celtique. Participer au projet Il existe de nombreux moyens pour aider à améliorer les articles sur le monde celtique : Mapping Strabo's Geographica Recently Google Maps Mania reviewed the Hestia Project's Herodotus Timemap. Herodotus, sometimes known as the Father of History, was a fifth century Greek historian. In his 'Histories' Herodotus recounts the origins of the Great War between the Greeks and Persians and the rise of the Persian Empire. The Hestia Project's Herodotus Timemap connects the text of the Histories with a Simile timeline to allow users to visualize geographical references in the Histories on a Google Map. Using the application you can read through the chapters of the Histories and view the locations of all the place-names mentioned in the text on the accompanying map. If Herodotus was the 'Father of History' then the title 'Father of Geography' could be given to the Greek philosopher, historian and geographer Strabo. To accompany the publication of Duane W. The Strabo Map uses Mapbox to add place-name mentioned in the Geographica to an interactive map.

Théâtre antique de Mandeure Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Disposition du théâtre par rapport aux autres éléments monumentaux Le théâtre fut érigé au Ier siècle dans la cité antique d'Epomanduodurum (qui deviendra la ville de Mandeure). La construction du théâtre semble avoir été faite en trois phases et une des hypothèses est que le théâtre ait succédé une arène ce qui ne serait pas un cas unique[coll 3]. Architecture[modifier | modifier le code] La porte nord du théâtre restaurée Les gradins, répartis sur quatre étages (maenianum), s'appuyaient en partie sur la colline et recouvraient un dédale d'escaliers et de couloirs, ainsi que des équipements techniques tels que des loges et des espaces de stockage des décors[aefc 2]. Aujourd'hui[modifier | modifier le code] Il est de plus dans un remarquable état de conservation. Références[modifier | modifier le code] ↑ p.33↑ a, b et c p.39↑ p.40 ↑ p.396↑ p.398↑ p.403↑ p.407↑ p.400 Autres références

Digital Atlas of the Roman Empire Randonnée : faire le chemin Bibracte - Alésia 120 km, pour randonneurs avertis Ce sentier culturel reliant deux imaginaires liés à la Guerre des Gaules, à Jules César et Vercingétorix, vous emmène des hauteurs de la ville gauloise de Bibracte jusqu’à l’oppidum d’Alésia. Un balisage spécifique « Bibracte Alésia » Comme tout chemin, le Bibracte-Alésia a son marquage, mais celui-ci est spécifique : ses couleurs sont bleu et jaune pour le différencier des GR que parfois il emprunte (GR.13 et GR tour du Morvan). Marcher n’est pas qu’une activité physique consistant à se déplacer et à changer d’espace. Pourquoi ne pas aller plus loin, dans tous les sens du terme et se déplacer aussi dans le temps ? Jacques LACARRIERE, Préface guide les chemins de l’histoire Bibracte-Alésia Un itinéraire culturel important Cet itinéraire a été inauguré le 29 juin 1996. Autun – Augustodunum Bibracte De tout temps, le mont Beuvray a fait l’objet d’une fréquentation humaine importante, Bibracte devint la capitale des Éduens. Teureau de la Wivre Source de la Cure

10 must see ancient greek temples HeritageDaily Back in Ancient Greece the temple was the most important building. The first temples to be constructed from stone began to appear in the 6th century. The Greek temples were not used as places of worship, but rather as monuments to their beloved gods and goddesses. 1 Parthenon, Acropolis The Parthenon, located atop the Acropolis is a monument dedicated to the goddess Athena, a goddess of wisdom. Parthenon: Wikimedia The Parthenon is an example of an early temple, being built in the mid 5th century and was originally constructed to replace an older temple that was destroyed by the Persians. 2 Valley of the Temples Although it is located in Sicily, Italy, the temples located in the Valley of the Temples are some of the most outstanding examples of Greek architecture. Valley of the Temples: WikiPedia The Valley of the Temples is a UNESCO World Heritage Site and includes temples dedicated to Concordia, Juno and Heracles. 3 Temple of Hephaestus Temple of Hephaestus: Wikimedia 4 Paestum 7 Erechtheum

lieux sacrés 10 must see roman sites across the world HeritageDaily The Roman era is one of the most well known among today’s civilization, it is an era of history that is taught at the majority of schools and was so widespread that you can visit many different parts of the world and still manage to stumble upon some Roman ruins. Listed are some of the most majestic and dominating Roman structures that still stand today that cannot be missed. 1 Palmyra Palmyra is located in Syria and its ruins are listed as a UNESCO World Heritage Site. The city contains some of the empire’s most well preserved ruins. Temple of Bel, Palmyra: WikiPedia The city of Palmyra experienced its golden years under the rule of the Romans. Palmyra contains some fascinating ruins including the Temple of Bel, the Baths of Diocletian, the agora and the Senate House. 2 Herculaneum The ruins of the city are located in Ercolano, Campania in Italy. Herculaneum: Wikimedia 3 The Colosseum The Colosseum, also known as the Flavian Amphitheatre, is located in the city of Rome. The Colosseum: Wikimedia

"He has a wife you know" (Search results for: maps)

Related: