background preloader

CMPC : Du sesterce à l'euro, intro du monde romain

CMPC : Du sesterce à l'euro, intro du monde romain

Chapitre I - Le scandale Délégués par les Etats grecs pour administrer le sanctuaire et organiser les Jeux Pythiques, les douze amphictyons forment un demi-cercle devant lequel vous vous trouvez. Ils ont la mine défaite. L'inquiétude est visible sur leur visage. Le plus âgé, Démocrite, s'adresse à vous : - Timoléon, nous t'avons fait appeler pour tes talents de détective. Un scandale menace le sanctuaire et la réputation des Jeux Pythiques. Polyzalos, le tyran de Géla et vainqueur de la course de char, cette année, s'est fait dérober la couronne de laurier emblème de sa victoire et de la faveur du dieu Apollon.

Mystère à Rome Mystère à Rome est un jeu de rôle pédagogique qui fonctionne comme un vrai (fiche de personnage, scénario sous la forme d'enquête, règles précises de jeu…). L'action se déroule à Rome au IVe siècle et les élèves interprètent de jeunes romains. Les autres personnages, appelés personnages non joueurs, sont incarnés par le professeur. Ce dernier joue donc le rôle du meneur de jeu. Le livre est présenté de la façon suivante : présentation de Rome • la ville et l'Empire au IVe siècle • règles et système de jeu • fiche de personnages prêtes à jouer (c'est-à-dire que les personnages sont déjà préparés et n'ont plus qu'à être distribués aux élèves) • présentation du jeu de rôle en général et mise en place en classe • scénario d'introduction et différentes annexes dans lesquels on trouvera des images et des textes. Mystère à Rome est le deuxième jeu de la série Mystères . Ce jeu a été conçu avec la collaboration de l'équipe du plan de Rome de Caen.

Construis ta cité médiévale – Un jeu ludo-éducatif historique proposé par Curiosphere Au Moyen Âge, l'Europe est encore très rurale. Sur les terres du seigneur ou du monastère, de petits villages se regroupent autour d'une église. Pour assurer leur protection, leur seigneur a fait bâtir son château fort. Mots clés : Voir aussi : Vidéo Serious game Dossier Rome. Une ville ou un Empire Rome était une ville d'un million d'habitants! Dans l'histoire de l'humanité, il faut attendre le 19e siècle avant de trouver une autre ville d'un million d'habitants (Londres vers 1800). Le Québec ne compte qu'une seule ville de plus d'un million d'habitants : Montréal avec 1 800 000 sur l'île. Les Romains ont dû construire des infrastructures et mettre en place des institutions afin d'assurer la viabilité d'une telle ville : routes, aqueducs, égouts, règlements de construction de bâtiments (maximum de 6 étages). L’État construit et entretient aussi plusieurs édifices publics. Ces différents jeux étaient organisés dans le cadre d’événements religieux et politiques. Maquette de la cité de Rome (320 ap. Cliquez sur l'image pour voir la maquette s'agrandir Source : André Caron Un état adopte une ou plusieurs langues officielles pour indiquer dans quelle langue ses institutions et ses fonctionnaires pourront donner un service à la majorité de sa population. Temple de César

Patrimathèque Qui a tué Marcus Sempronius Doctus ? Portail des civilisations anciennes Les éditions Icare - Praetoria Prima Praetoria Prima est un jeu de rôle qui se propose de vous faire entrer de plein pied dans un monde de complots et de sang : l’Empire Romain, sous le règne de Néron. Votre objectif ? Tout faire, sous l’égide de la Praetoria Prima, pour que Rome conserve sa grandeur. Et vous aurez fort à faire : la tâche est d’une ampleur monstrueuse. Mais il y a pire : il y a Rome même, et les coulisses du pouvoir impérial. Dans vos enquêtes pour préserver cet idéal qu’est Rome, vous foulerez les pavés de la capitale, arpenterez ses ruelles mal famées, ses lupanars bondés, ses bouges obscurs qui côtoient des temples de marbre blanc ; les provinces de l’Empire vous ouvriront leurs portes, et vous découvrirez les farouches guerriers de Gaule, le soleil écrasant d’Egypte, le raffi nement culturel de la Grèce, cachant tous des ennemis potentiels. Vous entrez dans la Praetoria Prima.

Le port antique de Rome revit grâce au virtuel Des chercheurs ont déblayé virtuellement le plus grand port antique de Méditerranée, aujourd’hui complètement ensablé, et ont remis en mouvement l’eau qui s’y trouvait. Un travail qui a permis de répondre à une question qui taraudait les archéologues depuis longtemps. Le port antique de Rome, le Portus, fut le plus grand port du monde méditerranéen antique. Il y a deux millénaires, son bassin s’étalait à perte de vue sur le delta du Tibre. Mais voilà : au fil des siècles, il a été progressivement comblé et recouvert par les sédiments charriés par la mer et le Tibre. Heureusement, grâce à la magie du virtuel, une équipe de géoarchéologues et d’océanographes a réussi (link is external) à déblayer l’immense bassin et à le rouvrir à la circulation de l’eau et des sédiments1 ! Grand comme… 275 terrains de foot ! Situé à 32 kilomètres à l’ouest de Rome, le Portus a été construit à partir de l’an 42 apr. Embouchure actuelle du Tibre. Lors de sa construction au IIe s. ap. R.

L’Antiquité dans les jeux vidéo Les jeux vidéo donnent une vision renouvelée de l’Antiquité. Dans son ouvrage, Laury-Nuria André interroge cet autre, en particulier en analysant le paysage réinventé. Compte rendu par Christophe Hugot, responsable de la Bibliothèque des sciences de l’Antiquité de l’Université de Lille Avec le cinéma et la bande dessinée, le jeu vidéo est un médium contemporain qui véhicule une certaine image de l’Antiquité. Dans un corpus de milliers de jeux créés depuis 1962, ceux ayant pour sujet l’Antiquité sont nombreux. Une Antiquité autre Les technologies numériques déployées par les concepteurs de jeux vidéo permettent au joueur de s’immerger dans des univers disparus. Le propre du jeu vidéo est de permettre à un joueur de s’investir dans un monde fictif. Trailer de Rise of the Argonauts. www.youtube.com L’empreinte antique Certains jeux font cependant un effort d’identification pour leur décor, mêlé du locus epicus. Trailer de Total War. www.youtube.com Trailer d’Apotheon. www.youtube.com

A l’école des jeux de rôle: des gymnasiens dans le quotidien des Romains «Les statuettes ont disparu, je pense que leur vol est lié à l’empoisonnement.» Dans le Gymnase Provence, les éclats de voix sont rythmés par les jets de dés. Le Service culture et médiation scientifique (SCMS) de l’Université de Lausanne animait, en septembre dernier, le jeu de rôle Qvotidie auprès d’une classe de culture antique. Les vacances d’automne terminées, il propose de nouveau cette animation aux établissements scolaires. Qvotidie immerge les élèves dans une domus, une maison romaine. L'aventure démarre avec le décès d’un goûteur, un prétexte tout trouvé pour découvrir la routine de nos ancêtres latins et familiariser la classe avec leur mode de vie. Point de mousse au chocolat à l’ère romaine L’imagination des élèves crée parfois des anachronismes, qui permettent aux animateurs de s’approprier ces imprécisions pour introduire le contexte de l’ère romaine. Lire aussi: Sur les bancs de l’école débranchée Une pratique plus avancée à l’étranger

Related: