background preloader

Hypertext Transfer Protocol

Hypertext Transfer Protocol
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'HyperText Transfer Protocol, plus connu sous l'abréviation HTTP — littéralement « protocole de transfert hypertexte » — est un protocole de communication client-serveur développé pour le World Wide Web. HTTPS (avec S pour secured, soit « sécurisé ») est la variante du HTTP sécurisée par l'usage des protocoles SSL ou TLS. Les clients HTTP les plus connus sont les navigateurs Web permettant à un utilisateur d'accéder à un serveur contenant les données. Ces clients se connectent à des serveurs HTTP tels qu'Apache HTTP Server ou Internet Information Services. Historique[modifier | modifier le code] HTTP a été inventé par Tim Berners-Lee avec les adresses Web et le langage HTML pour créer le World Wide Web. En , HTTP/1.0 voit le jour et est décrit dans la RFC 1945. En , HTTP/1.1 devient finalement standard de l'IETF. Méthodes[modifier | modifier le code] Capture d'écran d'une requête GET et de sa réponse. GET / HTTP/1.1 Host: www.perdu.com Requête : Related:  Protocole Couche Application7.5. Internet history

Simple Mail Transfer Protocol Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Simple Mail Transfer Protocol (SMTP, littéralement « protocole simple de transfert de courrier ») est un protocole de communication utilisé pour transférer le courrier électronique (courriel) vers les serveurs de messagerie électronique. Le SMTP commence à être largement utilisé au début des années 1980. Il est alors un complément à l'UUCP, celui-ci étant plus adapté pour le transfert de courriers électroniques entre des machines dont l'interconnexion est intermittente. Le SMTP, de son côté, fonctionne mieux lorsque les machines qui envoient et reçoivent les messages sont interconnectées en permanence. Le logiciel Sendmail est l'un des premiers, sinon le premier serveur de messagerie électronique à utiliser SMTP. Comme le protocole utilisait du texte en ASCII (7 bits), il ne fonctionnait pas pour l'envoi de n'importe quels octets dans des fichiers binaires. SMTP utilise TCP pour le transfert des données. Principe d'envoi via SMTP

Nom de domaine Pour les articles homonymes, voir Domaine. Un nom de domaine (NDD en notation abrégée française ou DN pour Domain Name en anglais) est, dans le système de noms de domaine, un identifiant de domaine internet. Un domaine est un ensemble d'ordinateurs reliés à Internet et possédant une caractéristique commune. Par exemple, un domaine tel que .fr est l'ensemble des ordinateurs hébergeant des activités pour des personnes ou des organisations qui se sont enregistrées auprès de l'Association française pour le nommage Internet en coopération (AFNIC) qui est le registre responsable du domaine de premier niveau .fr ; en général, ces personnes ou ces entreprises ont une certaine relation (qui peut être ténue dans certains cas) avec la France ; le domaine paris.fr est l'ensemble des ordinateurs hébergeant des activités pour la ville de Paris. Un nom de domaine est un « masque » sur une adresse IP. Syntaxe[modifier | modifier le code] Serveur DNS[modifier | modifier le code] Portail d’Internet

Hypertexte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lorsque les nœuds ne sont pas uniquement textuels, mais aussi audiovisuels, on peut parler de système et de documents hypermédias. Étymologie[modifier | modifier le code] Étymologiquement, le préfixe « hyper » suivi de la base « texte » renvoie au dépassement des contraintes de la linéarité du texte écrit. Histoire[modifier | modifier le code] L'Encyclopédie de Diderot, en tant qu'« enchaînement des connaissances » est citée comme ancêtre de l'hypertexte contemporain et de Wikipédia[1]. Le Memex[modifier | modifier le code] La première description du concept est probablement due à Vannevar Bush. Mais ce qui distinguait Memex d'une bibliothèque automatique était la possibilité de créer un index pour toute paire de microfilms, ce qui revient à créer des hyperliens. L'idée de cette collection de documents sur microfilm datait en réalité de 1853 et était dans la continuité d'une longue tradition de recherches documentaire en 1939. W. Douglas C.

World Wide Web Où la toile est née, plaque commémorant la création du World Wide Web dans les locaux du CERN. Le World Wide Web (WWW), littéralement la « toile (d’araignée) à l'échelle mondiale », communément appelé le Web, et parfois la Toile, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet. Le Web permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites. L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles[note 1]. Le Web n’est qu’une des applications d’Internet[1], distincte d’autres applications comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le partage de fichiers en pair à pair. Terminologie[modifier | modifier le code] Synonymes de World Wide Web[modifier | modifier le code] Le World Wide Web est désigné par de nombreux noms et abréviations synonymes : WorldWideWeb, World Wide Web, World-wide Web, Web, WWW, W3, Toile d’araignée mondiale, Toile mondiale, Toile. Termes rattachés au web[modifier | modifier le code]

FTP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir FTP. File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l'échange informatique de fichiers sur un réseau TCP/IP. Il permet, depuis un ordinateur, de copier des fichiers vers un autre ordinateur du réseau, ou encore de supprimer ou de modifier des fichiers sur cet ordinateur. Ce mécanisme de copie est souvent utilisé pour alimenter un site web hébergé chez un tiers. La variante de FTP protégée par les protocoles SSL ou TLS (SSL étant le prédécesseur de TLS) s'appelle FTPS. FTP obéit à un modèle client-serveur, c'est-à-dire qu'une des deux parties, le client, envoie des requêtes auxquelles réagit l'autre, appelé serveur. FTP, qui appartient à la couche application du modèle OSI et du modèle ARPA, utilise une connexion TCP. Ce protocole peut fonctionner avec IPv4 et IPv6. Histoire[modifier | modifier le code] Interopérabilité[modifier | modifier le code]

Domain Name System Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Domain Name System (ou DNS, système de noms de domaine) est un service permettant de traduire un nom de domaine en informations de plusieurs types qui y sont associées, notamment en adresses IP de la machine portant ce nom. À la demande de la DARPA, Jon Postel et Paul Mockapetris ont conçu le « Domain Name System » en 1983 et en écrivirent la première réalisation. Rôle du DNS[modifier | modifier le code] Les ordinateurs connectés à un réseau IP, comme Internet, possèdent une adresse IP. Les noms de domaines peuvent être également associés à d'autres informations que des adresses IP. Histoire[modifier | modifier le code] Article détaillé : hosts. Avant le DNS, la résolution d'un nom sur Internet devait se faire grâce à un fichier texte appelé HOSTS.TXT (RFC 608) maintenu par le NIC du Stanford Research Institute (SRI) et recopié sur chaque ordinateur par transfert de fichier. Un système hiérarchique et distribué[modifier | modifier le code]

Adresse IP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est un numéro d'identification qui est attribué de façon permanente ou provisoire à chaque appareil connecté à un réseau informatique utilisant l'Internet Protocol. L'adresse IP est à la base du système d'acheminement (le routage) des messages sur Internet. Utilisation des adresses IP[modifier | modifier le code] L'adresse IP est attribuée à chaque interface avec le réseau de tout matériel informatique (routeur, ordinateur, modem ADSL, imprimante réseau, etc.) connecté à un réseau informatique utilisant l’Internet Protocol comme protocole de communication entre ses nœuds. Les adresses IPv4 sont dites publiques si elles sont enregistrées et routables sur Internet, elles sont donc uniques mondialement. Adresse IP et nom de domaine[modifier | modifier le code] La plupart des adresses IP des serveurs peuvent être converties en un nom de domaine et inversement. Sous-réseau[modifier | modifier le code]

Hypertext Markup Language Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’Hypertext Markup Language, généralement abrégé HTML, est le format de données conçu pour représenter les pages web. C’est un langage de balisage permettant d’écrire de l’hypertexte, d’où son nom. HTML permet également de structurer sémantiquement et de mettre en forme le contenu des pages, d’inclure des ressources multimédias dont des images, des formulaires de saisie, et des programmes informatiques. Il permet de créer des documents interopérables avec des équipements très variés de manière conforme aux exigences de l’accessibilité du web. Il est souvent utilisé conjointement avec des langages de programmation (JavaScript) et des formats de présentation (feuilles de style en cascade). Dénomination[modifier | modifier le code] L’anglais Hypertext Markup Language se traduit littéralement en langage de balisage d’hypertexte[1]. Évolution du langage[modifier | modifier le code] 1989-1992 : Origine[modifier | modifier le code]

Tim Berners-Lee Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tim Berners-Lee Tim Berners-Lee en 2010. Compléments Timothy John Berners-Lee, KBE, né le 8 juin 1955 à Londres, est un citoyen britannique, principal inventeur du World Wide Web (WWW) au tournant des années 1990. Biographie[modifier | modifier le code] Tim Berners-Lee est né le 8 juin 1955 à Londres, en Angleterre. Il est père de deux enfants. Carrière[modifier | modifier le code] L'invention du World Wide Web[modifier | modifier le code] L'ordinateur NeXT, utilisé par Tim Berners-Lee pour inventer le World Wide Web. En 1980, il intègre l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). L'objectif de cette proposition est le partage des documents informatiques, ce que Tim Berners-Lee a l'idée de réaliser en associant le principe de l’hypertexte à l'utilisation d'Internet. Capture d'écran du navigateur World Wide Web C'est en mai 1990 qu'il adopte l'expression de World Wide Web pour nommer son projet.

Related:  Protocoles