background preloader

DIY - Raspberry Pi - Ma...

DIY - Raspberry Pi - Ma...
Related:  3d-impressionEntreprise

Detroit redémarre en mode DIY Le webdocumentaire "Detroit, je t'aime" raconte le quotidien des habitants d'une grande ville à l'abandon. Entre créativité, échanges de ressources et de savoirs, potagers urbains, DIY et récupération de matériaux, Detroit vit un renouveau qui préfigure peut-être la société de demain. Detroit n’est pas la ville des rêves, c’est la ville des réalités. – Grace Lee Boggs, 96 ans, activiste et habitante de Detroit Imagination Station (à droite) fait face à la Michigan Central Station (à gauche), géante gare abandonnée, symbole du déclin de Détroit. Déclarée plusieurs fois en faillite depuis 2011, Detroit est une ville à l’abandon, vidée de sa population, de la plupart de ses commerces et entreprises. Dans leur webdocumentaire Detroit Je T’aime, les journalistes françaises Nora Mandray et Hélène Bienvenu, s’intéressent aux bouleversements du monde post-industriel et post-communiste. Comment est construit votre webdocumentaire ? Sarah a mené le premier atelier mécano de Fender Bender. Au Mt.

Le FlyLab, fabrique à drones Do It Yourself Rue Saint-Denis – Paris. Aux murs et sur les étagères du FlyLab, des dizaines de drones allant de la taille d’une mouche à celle d’un albatros s’exposent au regard des visiteurs. Bienvenue au paradis des fous de la télécommande et des hélices coupantes comme des rasoirs. Dans ce sous-sol au centre de Paris, une bande de geek passe ses journées à construire et tester des drones open source. Dans le fond de la pièce, une imprimante 3D tourne 24h sur 24 et des centaines d’outils dégueulent d’un peu partout. Les néons colorés qui parsèment les murs achèvent de donner des petits airs de Batcave à la galerie souterraine. Start up et esprit Do it yourself « Je suis bien content quand les gens entrent ici et lâchent un petit cri d’admiration », me lance Hakim en guise de bienvenue. « Il y a deux ans, je cherchais une nouvelle voie professionnelle et notamment un nouveau moyen de m’amuser au travail. » « Depuis, j’en ai fait mon métier ». Vers l’infini et au-delà

[Interview] Clément Moreau, DG de Sculpteo: "Nous visons à démocratiser l’impression 3D" Dans la lignée des différents dossiers effectués sur la thématique de l’imprimante 3D, Maddyness est allé à la rencontre d’un des acteurs français sur ce créneau, Sculptéo, récemment vainqueur du prix de la meilleure innovation au CES de Las Vegas au mois de janvier 2013. Pouvez-vous nous présenter votre l’entreprise? (Mission, Equipe, Objectif, Actualité financière) Sculpteo a été fondé en 2009. Sculpteo vise à démocratiser l’impression 3D. Au début, Sculpteo touchait dans la grande majorité des professionnels, probablement parce que nous avions sous-estimé la difficulté que représente la création d’un objet à partir de rien. En décembre 2012, nous avons levé un investissement de 2 millions d’euros auprès de XAnge Private Equity et de business angels. Avoir gagné le CES, quels apports pour Sculpteo? Les américains ont cette capacité à s’enthousiasmer devant le progrès. Bien sûr, le CES et l’engouement des médias US marquent un réel kick off pour Sculpteo. A lire sur ce sujet:

DIY Manifesto | Une ode à la ville du Do-It-Yourself ! fablabstefoy | Un fablab intégré dans la communauté L’espoir par la technologie : un homme retrouve son visage grâce à l’impression 3D L’impression 3D ne sert pas qu’à créer des figurines ou des armes à feu. Cette technologie sert aussi le domaine médical, comme le montre cette histoire touchante d’une victime du cancer qui a retrouvé son visage grâce à celle-ci. La vie d’Eric Moger a changé depuis l’intervention qui lui a recréé une partie de son visage. Quand les chirurgiens ont enlevé la tumeur de la tête de Eric Moger, une grande partie de son visage a été perdue. Un nouvel exemple d’impression 3D qui montre tout le potentiel de cette technique pour le domaine médical. Recréer des organes ou des parties de notre anatomie pour soigner des blessés, voilà une raison de plus pour aimer l’imprimerie 3D.

Comment se fabriquer une climatisation pour pas cher ? Les beaux jours sont là (ou presque !) et nous allons bientôt commencer à avoir très très chaud ! Investir dans une climatisation n'est peut-être pas la solution idéale... Alors, comment faire pour se rafraichir à moindre coût ? Simple, il suffit d'un petit ventilateur qui traine, d'une glacière, d'un bout de polystyrène, de 2 conduits coudés en alu (ça se trouve dans n'importe quel magasin de bricolage), de quelques bouteilles d'eau mises au congélo et d'un cutter. Et voilà comment faire : D'après l'auteur de la vidéo, bien remplie, la glacière permet de donner entre 3 et 6 heures d'air frais. Source Rejoignez les 57393 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie..

Replicator Mini Compact 3D Printer 12 months special financing on new MakerBot 3D printer hardware purchases with Dell Preferred Account on Dell.com. Limited-time offer for qualified customers. Offer Details 12 months special financing on new MakerBot 3D printer hardware purchases is a no interest if paid in full by November, 2015 financing promotion. Interest will be charged to your account from the purchase date if the purchase balance is not paid in full by your payment due date in November, 2015 or if you make a late payment. Dell Preferred Account offered to U.S. residents by WebBank, who determines qualifications for and terms of credit. All products in your cart at the time of purchase will qualify for the special financing promotion if purchased with Dell Preferred Account between 12-31-2014 through 1/28/2015. New MakerBot 3D printer hardware purchases are eligible!

L'impression 3D : du virtuel à l'objet sur-mesure L'imprimante 3D fabrique des objets sur-mesure, en 3 dimensions, à partir d'un fichier. Elle découpe de la matière (plastique, cire, métal, poudre à base d'eau et de sel, ...) puis la dépose couche par couche pour fabriquer un objet. Une technique baptisée stéréolithographie. Si le coût d'une telle machine se chiffrait en dizaines de milliers de dollars dans les années 90, il a largement baissé aujourd'hui. Le prix des imprimantes 3D oscille entre 1000 et 2000 €, néanmoins le prix d'entrée se situe aux alentours de 375 euros (chez Solidoodle). De quoi séduire les particuliers. Qui n'a jamais rêvé de transformer un fichier numérique en un objet réel ? Démonstration en vidéo : La gamme de matériaux pour les imprimantes 3D s'élargit. Photo extraite de la brochure de Stratasys, spécialiste de l'impression 3D. De la mode à l'aéronautique, en passant par la santé, la 3D s'invite dans tous les domaines La mode L'industrie De son côté, l'industrie a, elle aussi, recours à l'impression 3D. La cuisine

Related: