background preloader

DIY - 3D printing- Maker

DIY - 3D printing- Maker
Related:  3d-impressionEntreprise

Le FlyLab, fabrique à drones Do It Yourself Rue Saint-Denis – Paris. Aux murs et sur les étagères du FlyLab, des dizaines de drones allant de la taille d’une mouche à celle d’un albatros s’exposent au regard des visiteurs. Bienvenue au paradis des fous de la télécommande et des hélices coupantes comme des rasoirs. Dans ce sous-sol au centre de Paris, une bande de geek passe ses journées à construire et tester des drones open source. Dans le fond de la pièce, une imprimante 3D tourne 24h sur 24 et des centaines d’outils dégueulent d’un peu partout. Start up et esprit Do it yourself « Je suis bien content quand les gens entrent ici et lâchent un petit cri d’admiration », me lance Hakim en guise de bienvenue. « Il y a deux ans, je cherchais une nouvelle voie professionnelle et notamment un nouveau moyen de m’amuser au travail. » Le bidouilleur achète une imprimante 3D et s’aperçoit qu’il peut fabriquer des pièces pour monter des drones avec son nouvel outil. « Depuis, j’en ai fait mon métier ». Vers l’infini et au-delà

[Interview] Clément Moreau, DG de Sculpteo: "Nous visons à démocratiser l’impression 3D" Dans la lignée des différents dossiers effectués sur la thématique de l’imprimante 3D, Maddyness est allé à la rencontre d’un des acteurs français sur ce créneau, Sculptéo, récemment vainqueur du prix de la meilleure innovation au CES de Las Vegas au mois de janvier 2013. Pouvez-vous nous présenter votre l’entreprise? (Mission, Equipe, Objectif, Actualité financière) Sculpteo a été fondé en 2009. Sculpteo vise à démocratiser l’impression 3D. Au début, Sculpteo touchait dans la grande majorité des professionnels, probablement parce que nous avions sous-estimé la difficulté que représente la création d’un objet à partir de rien. En décembre 2012, nous avons levé un investissement de 2 millions d’euros auprès de XAnge Private Equity et de business angels. Avoir gagné le CES, quels apports pour Sculpteo? Les américains ont cette capacité à s’enthousiasmer devant le progrès. Bien sûr, le CES et l’engouement des médias US marquent un réel kick off pour Sculpteo. A lire sur ce sujet:

fablabstefoy | Un fablab intégré dans la communauté L’espoir par la technologie : un homme retrouve son visage grâce à l’impression 3D L’impression 3D ne sert pas qu’à créer des figurines ou des armes à feu. Cette technologie sert aussi le domaine médical, comme le montre cette histoire touchante d’une victime du cancer qui a retrouvé son visage grâce à celle-ci. La vie d’Eric Moger a changé depuis l’intervention qui lui a recréé une partie de son visage. Quand les chirurgiens ont enlevé la tumeur de la tête de Eric Moger, une grande partie de son visage a été perdue. Il a perdu un œil, une grande partie de sa joue, de sa mâchoire et de son crâne. Une situation très difficile à vivre puisque l’opération a laissé un trou de la taille d’une balle de tennis dans la tête de cet homme. Un nouvel exemple d’impression 3D qui montre tout le potentiel de cette technique pour le domaine médical. Recréer des organes ou des parties de notre anatomie pour soigner des blessés, voilà une raison de plus pour aimer l’imprimerie 3D.

Replicator Mini Compact 3D Printer 12 months special financing on new MakerBot 3D printer hardware purchases with Dell Preferred Account on Dell.com. Limited-time offer for qualified customers. Offer Details 12 months special financing on new MakerBot 3D printer hardware purchases is a no interest if paid in full by November, 2015 financing promotion. Dell Preferred Account offered to U.S. residents by WebBank, who determines qualifications for and terms of credit. All products in your cart at the time of purchase will qualify for the special financing promotion if purchased with Dell Preferred Account between 12-31-2014 through 1/28/2015. New MakerBot 3D printer hardware purchases are eligible!

L'impression 3D : du virtuel à l'objet sur-mesure L'imprimante 3D fabrique des objets sur-mesure, en 3 dimensions, à partir d'un fichier. Elle découpe de la matière (plastique, cire, métal, poudre à base d'eau et de sel, ...) puis la dépose couche par couche pour fabriquer un objet. Une technique baptisée stéréolithographie. Si le coût d'une telle machine se chiffrait en dizaines de milliers de dollars dans les années 90, il a largement baissé aujourd'hui. Le prix des imprimantes 3D oscille entre 1000 et 2000 €, néanmoins le prix d'entrée se situe aux alentours de 375 euros (chez Solidoodle). Qui n'a jamais rêvé de transformer un fichier numérique en un objet réel ? Démonstration en vidéo : La gamme de matériaux pour les imprimantes 3D s'élargit. Photo extraite de la brochure de Stratasys, spécialiste de l'impression 3D. De la mode à l'aéronautique, en passant par la santé, la 3D s'invite dans tous les domaines Dans les années 90, ces technologies étaient exclusivement réservées au prototypage des industriels. La mode L'industrie La santé

Troadey Inc. | Impression 3D printing [Dossier] Impression 3D, les grands gagnants émergent Dans la continuité du dossier sur l’impression 3D, les grands perdants avaient déjà été mis en lumière. il devient possible de discerner également les acteurs qui seront les grands gagnants de ce qui devrait être une révolution industrielle et économique. Dans le trio que composent les grands gagnants de l’impression 3D, on retrouve logiquement les maillons de la chaîne de fabrication, de production et d’alimentation. Certaines études montrent que le marché sur lequel se positionnent ces acteurs oscille entre 3 milliards de dollars en 2018 et 5,2 millards en 2020. Quoi qu’il en soit, l’industrie de l’impression 3D serait juteuse et profitable, d’où l’intérêt de détecter les grands gagnants… Les fabricants d’imprimantes 3D Deux leaders semblent s’imposer sur ce marché, tandis que beaucoup d’acteurs semblent s’intéresser à ce créneau juteux. Les producteurs de fichiers 3D Le savoir-faire de ces concepteurs sera une des compétences les plus recherchées sur ce marché. Conclusion

Les adhésifs pour plateau d'imprimante 3D - Référence 3D Comment assurer une bonne adhésion à son plateau? Comme pour toute construction, il est primordial d’avoir de bonnes fondations. En impression 3D, c’est l’adhérence de la première couche qui va garantir ou non le bon déroulement de votre construction. Si la première accroche est mauvaise vous vous retrouverez vite avec une « boulette » de filament en guise de fondation :pas top donc pour créer de bonne fondation. Même si vos 2 ou 3 premières couches semblent bien déposées, vous n’êtes pas à l’abris d’un petit coin qui se décolle et planter la géométrie de votre objet: le fameux curling (voir image ci-contre). Outre les besoins d’accroche, il est important de préserver votre plateau des décollages successifs d’objet qui peuvent l’endommager de manière irréversible. Les adhésifs de base Pour ce qui est des imprimantes 3D par dépôt de fils, il est recommandé de protéger son plateau avec du ruban adhésif. Le Kapton quant à lui est préconisé pour les plateaux chauffant et l’ABS.

Related: