background preloader

L’ADN, nouveau support de stockage de données ?

L’ADN, nouveau support de stockage de données ?
Des chercheurs ont réussi à stocker des images et des sons sur la molécule qui contient le code génétique des êtres vivants. 100 millions d’heures de vidéo en haute définition enregistrées dans un volume équivalent à une tasse d’ADN ! Enfin la solution pour archiver les 3000 milliards de milliards de bytes de données existantes ? C’est devenu une solution possible depuis que des chercheurs du LEBM-Institut européen de bio-informatique ont démontré qu’il est possible de stocker une grande variété d’informations dans l’ADN synthétique. Les données stockées peuvent ensuite être récupérées par séquençage de l’ADN. Le résultat : un petit flocon de poussière d’ADN qui a été envoyé des Etats-Unis vers l’Allemagne où une autre équipe a pu récupérer les fichiers originaux avec une précision de 100%. En fait, lire de l’ADN est assez simple, le principal obstacle à son utilisation comme support de stockage réside dans son écriture. Sources : Sciences et Avenir / Le Journal du Siècle Like this: Related:  Technologies / France - EuropeVeille techno - Supports de données informatique

Natural Security veut créer son standard d'authentification biométrique Les sept actionnaires de Natural Security que sont Auchan, Banque Accord, Leroy Merlin, BNP Paribas, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkéa et le leader mondial des terminaux de paiement Ingenico ont mis plusieurs dizaines de millions d'euros dans les travaux de R&D de cette entreprise. Objectif : imposer à travers le monde un nouveau standard d'authentification forte avec une très grande simplicité d'emploi. Il suffit de poser son doigt sur un boîtier pour être instantanément identifié grâce à une reconnaissance à distance de ses données biométriques enregistrées sur sa carte bancaire personnelle. A Lille et à Angoulême, plus de 900 clients de deux centres commerciaux Auchan viennent d'en faire l'expérience d'octobre 2012 à mars 2013. « Plus de 9 sur 10 se disent prêts à réaliser l'ensemble de leurs achats à l'aide de ce nouveau mode de paiement. Deux expérimentations aux Etats-Unis

Facebook met les archives de ses abonnés au frais Le froid, ça conserve. La preuve : il permettrait de développer des data centers demandant moins de surface au sol qu'un data center standard, embarquant huit fois plus de capacités de stockage tout en consommant quatre fois moins d'énergie. Des atouts que Facebook a décidé de tourner à son profit. 350 milliards d’unités d’archives Considérant les 350 millions de photos postées chaque jour sur ses timelines, auxquelles s’ajoutent les 240 milliards de clichés accumulés depuis sa création, Facebook a constaté que 82 % de son trafic se concentrait sur seulement 8 % des photos disponibles, généralement les plus récentes. Le réseau social n’effaçant pas les vieilles photos, ces données partagées peu consultées sont extrêmement gourmandes en capacité de stockage des serveurs ainsi qu’en consommation d’énergie au sein des data centers. Le "cold storage"

ARM-NANO - Nouvelle gamme de modules radio La nouvelle famille de Modules radio ATIM opère dans les bandes ISM (169MHz, 433MHz et 868MHz) et en 868MHz sur le réseau M2M SIGFOX. Ces modules RF sont optimisés pour la longue portée. La communication radio est half-duplex, bidirectionnelle et permet d’établir des liaisons point à point et multipoints, et également sur Internet avec la compatibilité Sigfox. Le N1LD (169MHz) et N8LD (868MHz) sont des NANO modules conçus pour les utilisateurs pour qui la distance de communication est essentielle. La très grande sensibilité de ces modules permettent d’augmenter la portée considérablement. Le bilan de liaison de 150dB en bande étroite nous permet d’assurer des liaisons de 25 (en champ libre) en 869MHz et de 40kms en 169MHz ! Tous nos modules ARM-NANO sont compatibles avec le réseau SIGFOX, ils ont la double fonctionnalité: soit fonctionner en mode local, soit communiquer avec le réseau opéré de SIGFOX, ce qui leur permet de se connecter directement à INTERNET.

Des disques durs lus 100.000 fois plus vite grâce à des lasers Des impulsions lasers ultracourtes permettent de multiplier par 100.000 la lecture et l'écriture sur les disques durs d'ordinateurs, selon les résultats de travaux publiés dimanche une équipe française de chercheurs dans la revue spécialisée Nature Physics. Au lieu d'utiliser la polarisation des électrons sur des têtes de lecture, pour lire des informations ou écrire sur un support comme un disque dur ou un film magnétique, l'équipe de Jean-Yves Bigot, de l'Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg, a utilisé des photons, les particules qui composent la lumière et sont émises par les lasers. "Avec l'écriture à tête magnétique, on parle de spintronique, ou d'électronique de spin. En 1988, le Français Albert Fert et l'Allemand Peter Grünberg sont parvenus à contrôler le spin (ou état) des électrons sur des films minces grâce à la mise en évidence d'une propriété appelée magnétorésistance géante. "On ne savait pas bien quelle était la limite de temps pour l'inscription. M.

Ubleam   Stockage : GE grave 500 Go sur un disque holographique Le stockage holographique n'a toujours rien d'une réalité commerciale, mais l'industrie avance : General Electrics vient d'annoncer avoir réussi à procéder à la gravure de 500 Go de données sur un disque holographique, avec un taux de transfert proche de celui d'un graveur Blu-ray. Le stockage holographique pourrait tenir de l'arlésienne si, de temps en temps, une nouvelle démonstration ne venait pas ponctuer l'actualité. Plus de deux ans après avoir présenté un prototype de disque holographique capable de contenir 500 Go d'informations, General Electrics a affirmé la semaine dernière avoir franchi un nouveau cap dans la maîtrise de cette technologie, avec la mise au point d'un dispositif de gravure capable d'écrire les données à une vitesse de 4,5 Mo/s, soit un taux de transfert à celui que permet un graveur Blu-ray en mode 1x. Pour General Electrics, cette avancée témoigne de la viabilité du format et du potentiel qui serait le sien s'il était lancé sur le marché.

Ubleam : [La Start-Up française de la Semaine] Que fait Ubleam ? Ubleam est une solution de logo intelligent ou augmenté qui souhaite connecter le consommateur avec les marques en scannant simplement son logo. Ayant pour vocation à remplacer le QR Code, ces tags 3D ont l’avantage de pouvoir être entièrement personnalisables pour un rendu harmonieux avec l’image de la marque (exemple de logos augmentés). La solution de Ubleam est également beaucoup plus performante que le QR code avec la possibilité de le scanner de loin, de biais, avec toujours une reconnaissance ultra-rapide par l’application mobile (aujourd’hui disponible sur iOS, Android & Windows Phone). Ces logos intelligents pourront ensuite être apposés à tous supports de communication (magazines, publicités, affiches de films, T-shirt, etc.) pour rediriger vers le contenu choisi par la marque (pages Facebook, Twitter, sites web, bandes-annonces sur YouTube, etc.). Qui est derrière Ubleam ? Fondateurs : Genèse : L’idée lui apparut finalement chez le coiffeur. Carte d’identité

Disque holographique polyvalent Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec HDV. Structure du disque versatile holographique 1. Le disque holographique polyvalent (Holographic Versatile Disc ou HVD) est une technique de stockage de données sur disque, développée par la Holographic Versatile Disc Alliance. Mécanisme et caractéristiques[modifier | modifier le code] Contrairement aux techniques antérieures, où la lecture est faite sur une succession de creux lus par un laser, le HVD stocke les données dans un hologramme numérique. Le HVD est toujours lu par laser, mais cette fois il s'agit d'un laser bleu-vert qui lit un hologramme stocké sur le disque. Les disques sont couverts d'une couche de photopolymère et sont enfermés dans une cartouche car celui-ci ne supporte pas la lumière. Concernant l'écriture sur ce support, chaque adresse doit être gravée en une fois, par un SLM (spatial light modulator), l'effacement et l'écriture bit par bit ne sont pas encore au point.

Home - Primo1D - The E-Thread Technology

Related: